JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PC

Test Overwatch 2 : une suite qui ressemble beaucoup trop à une simple mise à jour...

Test Overwatch 2 : une suite qui ressemble beaucoup à une simple mise à jour...
La Note
15 20

Si Overwatch 2 trompe un peu le consommateur en s'affichant comme un nouvel épisode alors qu'il s'agit plutôt d'une grosse mise à jour, il est tout de même difficile de trop lui en vouloir car le passage à un modèle économique free-to-play permet à tout un chacun de jouer gratuitement. Certes, les possesseurs du premier volet ont de quoi être amers puisque le jeu qu'ils ont acheté n'existe plus vraiment. Mais pour tous les autres, pouvoir profiter de l'essentiel de l'expérience sans avoir à débourser un seul centime est évidemment un très gros plus. Surtout que le gameplay est toujours aussi efficace, accessible et pointu (le fameux " facile à apprendre, difficile à maîtriser" si cher à Blizzard). La refonte graphique est également plutôt une bonne chose, tandis que les nouveaux héros et les maps inédites ne sont que les premiers éléments d'une liste qu'on espère longue. C'est d'ailleurs l'avenir qui dira si Overwatch 2 mérite réellement des louanges ou non. Le plus gros manque à combler afin d'atteindre ce statut reste ainsi le mode Joueurs contre Environnement, promis autrefois et totalement absent aujourd'hui. Affaire à suivre...


Les plus
  • Le jeu devient gratuit, c'est un argument de poids
  • Le gameplay est toujours aussi agréable et efficace
  • Le passage au 5c5 renouvelle la dynamique des parties
  • Quelques nouveaux héros et nouvelles maps tout de même
  • Le système de ping est bienvenu
Les moins
  • Le mode JcE est absent et repoussé à 2023
  • Le passe de combat n'est pas uniquement cosmétique
  • La fermeture du premier Overwatch entraîne la disparition des affrontements en 6c6
  • Des problèmes de lancement (files d'attente, messages d'erreur...)
  • C'est clairement Overwatch 1.2 plutôt qu'Overwatch 2


Le Test

Par le passé, Blizzard jouissait d'une excellente réputation et ne sortait que des jeux cultes et quasiment irréprochables. Mais nous vous parlons ici d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Depuis, la société californienne a enchaîné les bad buzz et les échecs critiques, à commencer par le désolant Warcraft III : Reforged et le cupide Diablo Immortal aux microtransactions tout simplement scandaleuses. Dans ce contexte, la sortie d'Overwatch 2 peut rendre suspicieux, surtout que le jeu acquière pour l'occasion le statut de free-to-play et repousse à 2023 une partie du contenu précédemment annoncé.


Overwatch 2Autant crever l'abcès d'emblée et abattre immédiatement l'éléphant dans le couloir : oui, Overwatch 2 tient plus de la simple mise à jour que du véritable second épisode. Les chiffres ne mentent pas : 32 des 35 personnages disponibles sont issus du premier volet, et il en va de même pour 16 des 22 cartes présentes au lancement. Nous avons donc bel et bien affaire à une évolution typique d'un jeu-service plutôt qu'à deux volets d'une même franchise. D'ailleurs, la fermeture des serveurs Overwatch 1 va également dans ce sens. Ce choix éditorial, marketing et commercial est d'autant plus étonnant qu'il entraîne la disparition définitive des parties à 6 contre 6. En effet, il faut tout de même quelques changements importants pour justifier l'existence d'Overwatch 2, et la composition des équipes en est un, puisqu'elles n'accueillent désormais que 5 joueurs à la fois. Un tank en moins et tout est dépeuplé ? Pour certains acharnés du premier épisode habitués à l'ancienne "méta", le changement risque d'être effectivement difficile à avaler. Mais dans l'absolu, il nous semble plutôt salutaire. Les parties gagnent en dynamisme et en lisibilité, et le rééquilibrage de certains héros en fonction de cette nouvelle norme apporte un petit vent de fraîcheur.

Overwatch 2

 

Autant crever l'abcès d'emblée et abattre immédiatement l'éléphant dans le couloir : oui, Overwatch 2 tient plus de la simple mise à jour que du véritable second épisode. Les chiffres ne mentent pas : 32 des 35 personnages disponibles sont issus du premier volet, et il en va de même pour 16 des 22 cartes présentes au lancement.


Overwatch 2Au chapitre des innovations bienvenues on peut également citer le système de ping contextuel, qui permet de donner facilement des indications à nos partenaires, ou encore la refonte graphique, qui tient du ravalement de façade mais évite aux maps de rester coincées en 2016. Le système d'éclairage est un poil plus moderne et, associé à des couleurs globalement plus chaudes, il offre une certaine sensation de nouveauté. Du côté des modes, c'est Avancée qui se charge de surprendre les joueurs. Les deux équipes tentent de prendre le contrôle d'un robot situé au centre de la map et capable de pousser deux barricades vers l'une ou l'autre des deux bases. Sont alors déclarés vainqueurs les joueurs ayant atteint la base de l'autre équipe ou, à défaut, ceux ayant repoussé le plus loin la barricade adverse. Sympathiques, ces règles n'ont toutefois rien de révolutionnaire. Heureusement, le nombre total de modes et de variations reste suffisamment élevé dans l'absolu.

Overwatch 2

 

TROIS HÉROS POUR LE PRIX DE ZÉRO

Overwatch 2Overwatch 2 se montre également très généreux en ce qui concerne les héros, puisqu'on en dénombre désormais 35. Parmi eux, les trois nouvelles recrues (toutes féminines) sont Sojourn, la Reine des Junkers, et Kiriko. La première, dotée d'un canon électrique pouvant stocker puis libérer de l'énergie, est certainement la plus classique. La seconde possède non seulement un fusil à pompe, mais également une lame crantée qu'elle peut lancer et rappeler à elle. Son attaque ultime blesse les adversaires, leur inflige des dégâts sur la durée et les empêche de se soigner. Mais notre préférence va sans conteste à Kiriko, qui s'avère particulièrement intéressante à jouer. Si elle dispose d'un kunai pouvant infliger à l'occasion des dégâts critiques élevés, elle fait surtout merveille dans le rôle de soutien. Sa capacité de déplacement spécial consiste à se téléporter vers un allié ciblé (y compris de très loin et à travers les décors), son "tir" de base est constitué de talismans de soins à tête chercheuse, un charme de protection lui permet de supprimer les effets négatifs subis par ses coéquipiers et de les rendre brièvement invulnérables, et sa capacité ultime invoque l'esprit d'un renard qui accélère tout à la fois la vitesse de déplacement, la vitesse d'attaque et les temps de recharge des alliés présents dans le sillage de la bête. Rien que ça !

Overwatch 2

Manifestement conscient de l'attractivité de ce personnage, Blizzard l'a d'ailleurs placé très loin dans le Passe de Combat (au rang 55 précisément). Car, oui, le passage en free-to-play est forcément synonyme de boutique, de monnaie virtuelle, de saisons, de défis quotidiens et hebdomadaires, et de Battle Pass. Kiriko est tout de même offerte aux possesseurs du premier Overwatch, et accessible immédiatement pour ceux qui investiront dans le Passe de Combat Premium (qui permet également d'accéder à de nombreux éléments cosmétiques supplémentaires). Mais les joueurs qui ne souhaitent pas du tout ouvrir leur portefeuille vont devoir effectuer de nombreuses parties avant de pouvoir mettre la main dessus. Même si on aurait préféré un passe uniquement cosmétique, cela reste de bonne guerre pour un jeu gratuit. En revanche, nous serons plus sévères en ce qui concerne le mode Joueurs contre Environnement promis initialement par Blizzard, et totalement absent d'Overwatch 2 pour le moment. Cette campagne est repoussée à 2023, sans plus de précisions. Sa présence aurait pourtant permis au jeu de justifier son statut de second épisode, et de mieux dissimuler ce qu'il est réellement : une très chouette mise à jour du premier Overwatch, mais rien de plus.



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
75% Osef


À découvrir également
Autres articles

Overwatch 2 : Ramattra, le nouveau perso, est un tank capable de se transformer Le lancement un peu chaotique est oublié pour Overwatch 2, qui a bien l'intention de ne pas céder à la panique ni à la pression, et maintenir le cap pour que la communauté reste active. 28/11/2022, 10:41
Overwatch 2 : malgré un lancement compliqué, c'est un vrai succès, voici les chiffres Sorti il y a une quinzaine de jours, Overwatch 2 a connu des débuts difficiles, la faute à des problèmes techniques liés aux serveurs, empêchant les joueurs de se connecter. Mais le succès est au rendez-vous. 20/10/2022, 09:29


Overwatch 2

Jeu : FPS
Editeur : Blizzard Entertainment
Développeur : Blizzard Entertainment
4 Oct 2022

4 Oct 2022

4 Oct 2022

4 Oct 2022

Les vidéos
 
Overwatch 2 : le personnage de Sojourn dévoilé, un trailer et du gameplay même
Overwatch 2 : la liste complète de toutes les nouveautés Overwatch 2 : le jeu se montre à la BlizzCon 2019, déjà trois vidéos à se mettre sous la dent
Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.