JeuxActuJeuxActu.com

Uncharted Le Film : réussi et décevant à la fois, notre critique complète

Uncharted Le Film : réussi et décevant à la fois, notre critique complète
Projet de très longue date, l'idée d'adapter les jeux de Naughty Dog ne datent pas d'hier, elles remontent même à l'année 2008, soit un an seulement après la sortie du premier épisode sur PS3. Mais en réalité, c'est à partir de 2010 que le projet prend de l'envergure. Forcément, avec le nom de David O Russell à la réalisation, à qui l'on doit Les Rois du Désert et qui venait de sortir Fighters, il y avait de quoi tendre l'oreille. Dans la foulée, on a appris que c'est Mark Walhberg qui allait incarner Nathan Drake, lui qui a beaucoup travaillé avec David O Russell et dont le nom, très bankable à l'époque, le plaçait évidemment en première ligne. Malheureusement, le film ne se fera jamais et en 2011, David O Russell annonce s'être retiré du projet suite à des différends artistiques. On a d'ailleurs poser la question à Mark Wahlberg qu'on a pu interviewer il y a quelques semaines, sur justement le rôle de Nathan qu'il aurait dû avoir il y a 10 ans...


On ne va pas vous énumérer tous les noms qui se sont succédés par la suite, ça serait indigeste, mais sachez que c'est en 2017 qu'Uncharted prend forme avec l'annonce de Tom Holland dans le rôle de Nathan Drake, un rôle qui a été rajeuni et qui est sans doute le plus grand sujet de discorde auprès des joueurs fan de la saga de jeux vidéo, jusqu'à aujourd'hui. Ce qu'il faut que vous sachiez en revanche, c'est que si le film Uncharted est une réalité aujourd'hui, c'est grâce à Tom Holland, c'est lui qui a donné l'idée de faire un film sur la jeunesse de Nathan Drake, puisqu'à la base, Tom Holland était parti sur une envie d'incarner une version plus jeune de James Bond, ou du moins un équivalent. C'est aussi en partie cette raison qui a permis à Tom Holland de décrocher le rôle. Produit par Columbia Pictures, ce film Uncharted fait désormais partie des projets PlayStation Productions qui a pour vocation d'adapter les plus grandes licences PlayStation sur grand et petit écran. La série The Last of Us est encore en tournage pour HBO Max, tandis qu'un film Ghost of Tsushima a lui aussi été confirmé. D'ailleurs, lorsque vous irez voir le film Uncharted, vous apercevrez le logo PlayStation Productions où l'on aperçoit les héros des plus grandes licences de Sony sous forme de statues déifiées : Nathan Drake, Joel et Ellie de The Last of Us, Jin Sakai de Ghost of Tsushima, Kratos de Gof of War, Aloy de Horizon, Ratchet & Clank, et même le robot d'Astro Playroom. Cette petite séquence quand elle se lance, elle va forcément faire frémir le cœur des fans de PlayStation, c'est une évidence.

Cinéma et Jeux Vidéo


L'un des aspects le plus réussi du film, c'est cette liberté qu'il prend par rapport aux différents jeux vidéo. Au lieu de suivre bêtement la trame de l'un des épisodes d'Uncharted, le film pioche un peu partout dans les 4 films, mais en les remaniant à sa sauce.

 

L'un des aspects le plus réussi du film, c'est cette liberté qu'il prend par rapport aux différents jeux vidéo. Au lieu de suivre bêtement la trame de l'un des épisodes d'Uncharted, le film pioche un peu partout dans les 4 films, mais en les remaniant à sa sauce. En gros, vous allez avoir des morceaux d'Uncharted 3 avec la scène où le jeune Nathan Drake rencontre Sully pour la première fois, d'abord dans la rue, puis concrétise leur amitié dans un bar. Dans le film, c'est dans un bar que Tom Holland Nate fait la connaissance de Mark Walhberg Sully. La séquence de grimpette au début d'Uncharted 4 dans le pensionnat avec le grand frère Sam, on la retrouve aussi dans le film, mais vue différemment. Le passage avec l'avion-cargo d'Uncharted 3, ou celui avec les bateaux dans un cadre paradiasique dans Uncharted 4, elle y est dans le film aussi, sauf que malheureusement, il n'y a rien de paradisiaque et on va y revenir dans quelques instants, car c'est l'un des gros problèmes du film. Bref, vous avez compris, ça s'inspire du matériau d'origine, mais la proposition est différente et pourquoi c'est un avantage ? Parce que ça permet aux personnes qui connaissent les jeux par cœur d'être surpris et d'éviter par exemple le syndrôme Tomb Raider de 2018 où on se retrouvait avec la moitié du film qui était un copié-collé des séquences du jeu vidéo, limite plan par plan, ce qui n'est évidemment pas le truc à faire.


 

Là, l'histoire du film nous raconte comment Nathan Drake et Sully vont faire équipe pour trouver le trésor de Magellan, en utilisant les indices laissés quelques années plus tôt par Sam, le frère de Nathan Drake, aujourd'hui porté disparu. Un périple qui va leur permettre de faire connaissance, de croiser la route de Chloé Frazer, un personnage issu du jeu vidéo bien évidemment, mais aussi d'affronter Santiago Moncada, le grand méchant interprété par Antonio Banderas qui a fait appel à Jo Braddock, une mercenaire qui rappelle un peu Nadine Ross sous certains aspects. Le scénario est basique, comme dans les jeux, et en vrai, ce n'est pas un problème. Ce qui l'est en revanche, c'est que l'une des forces des jeux Uncharted, c'est l'appel au voyage, le fait qu'on découvre des lieux jamais vu, grandioses, inexplorés, uncharted quoi, c'est ça ce que ça veut dire, mais malheureusement, à aucun moment, le film parvient à faire ressortir ce sentiment de voyage, de dépaysement. Berlin, Barcelone et puis les Philippines, mais sur fond vert, avouez que ça fait pas rêver. Et bien, c'est ça le plus grand défaut d'Uncharted, c'est ce manque d'envergure nécessaire à projeter le récit plus loin, le côté carte postale qu'on ne retrouve jamais. D'autant que le seul moment où l'on part aux Philippines, c'est soit pour se retrouver dans une chambre d'hôtel, soit dans une grotte sur fond vert, soit sur des bords de plage qui ont été filmés quelque part en Europe genre les îles Canaries. Parce que l'avantage pour moi d'avoir vu le film 2 fois en 2 semaines, c'est que j'ai pu confirmer que les rares moments où ils sont sur une plage soi-disant paradisiaque, on sent le rafistollage avec des palmiers qui ont été rajoutés pour faire l'illusion. C'est tragique, tout comme les scènes en bateau où l'on aurait aimé voir des eaux turquoises. Au lieu de cela, la mer lors de ces scènes sont d'un bleu banal qui n'invite jamais au voyage. C'est dommage.

 

 

Le scénario est basique, comme dans les jeux, et en vrai, ce n'est pas un problème. Ce qui l'est en revanche, c'est que l'une des forces des jeux Uncharted, c'est l'appel au voyage, le fait qu'on découvre des lieux jamais vu, grandioses, inexplorés, uncharted quoi, c'est ça ce que ça veut dire, mais malheureusement, à aucun moment, le film parvient à faire ressortir ce sentiment de voyage, de dépaysement. Berlin, Barcelone et puis les Philippines, mais sur fond vert, avouez que ça fait pas rêver.

 

 


 

Et puis, il y a beaucoup trop de scènes en intérieur, bien plus qu'en extérieur, et certaines d'entre elles sonnent faux, ou sont ratées. Je pense notamment à ce passage en boite de nuit où Nathan Drake et Chloé Frazer y accèdent par un vieux passage via les catacombes d'une église, à la vue de tout le monde, sans que ça choque personne. Avec ce moment suréaliste où ils doivent se confondre avec la foule dansante, alors ils décident de se mettre à l'aise et se mettre à danser. Un moment qui dure littéralement 15 secondes avant qu'ils foutent le feu au bar pour détourner l'attention. L'incohérence sans aucune vergogne. Quant aux énigmes, elles sont bien présente dans le film, mais en termes de casse-tête, c'est quand même léger voire basique, avec des trouvailles qui arrivent avec beaucoup trop de facilité, comme s'il suffisait de claquer des doigts pour trouver des énigmes vieilles de plusieurs siècles. Et on ne vous parle par des moments où Sully Mark Wahlberg se met à intervenir avec des blagues, souvent pas très fines et qui donnent le ton du personnage, en décalage total avec celui des jeux vidéo. Si proposer une autre approche de Sully n'est pas inintéressant, il devient rapidement le rigolo de la bande en fait. On a même l'impression que le Nathan Drake gaffeur, c'est lui, comme si c'était un écho au rôle qu'il aurait dû avoir 10 ans plus tôt si le film s'était fait avec David O Russell. Sully passe son temps à être le plaisantin dans le film et le fait en plus que Mark Walhberg ne fasse pas son âge, c'est-à-dire 50 ans, ça n'aide pas non plus à le voir comme le mentor de Nathan Drake. Là, c'est plutôt le buddy de service, le sidekick rigolo, certainement voulu dans le scénario. Mais c'est un point qui ne fonctionne pas.

 

Malgré ces défauts, on éprouve une certaine sympathie pour le film, réussi dans les grandes lignes pour être ce qu'il est avant tout, à savoir un film d'aventures pop-corn familial qui se regarde facilement. Ce qu'on aime surtout, c'est qu'il n'essaie jamais de péter plus haut que son cul si vous nous permettez l'expression, et aussi peut-être parce que le film multiplie les références, les easter egg et les clins d'oeil subtils et bien placés. Il y en a quelques uns dans le film et les fans vont vraiment tenter de les dénicher. Entre le « Oh crap et no no no no » qu'on entend plusieurs fois dans le film, le sticker Naughty Dog sur la valisette de Tom Holland Nathan Drake, sans grande prétention (et c'est ça son problèlme), le t-shirt rentré dans la ceinture, le gilet holdster qu'il enfile juste avant la scène de combat à la fin et qui fait démarrer le thème principal du jeu, et le plus important la présence de Nolan North qui a littéralement 2/3 lignes de dialogue. Nolan North qui a encore menti puisqu'il avait démenti les soupçons de le voir en caméo dans le film après qu'il ait posté des images du tournage. Sacré Nolan North, toujours en train de mytho, haha !



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
60% Blasé


À découvrir également
Autres articles

Super Mario Bros : le film d'animation lâche son poster officiel, c'est enchanteur 24 heures à peine après nous avoir révéler le logo de sa nouvelle entité Nintendo Pictures, consacrée à la production de films en tout genre, Nintendo vient de lâcher le poster officiel de son film d'animation Super Mario Bros. 04/10/2022, 17:52
Onimusha est bel et bien de retour, mais via une série animée sur Netflix, 1ères images Onimusha va bel et bien revenir sur le devant de la scène, mais pas par le biais d'un jeu vidéo. Du moins, pas encore. En effet, Netflix a profité de son événement "Tudum" pour annoncer plusieurs projets, dont cet Onimusha. 26/09/2022, 11:01


Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.