JeuxActuJeuxActu.com

Ubisoft répond aux accusations de harcèlement sexuel, l'éditeur promet de faire la lumière

Ubisoft répond aux accusations de harcèlement sexuel, l'éditeur promet de faire la lumière
Ces derniers jours, un certain nombre de femmes oeuvrant dans l'industrie vidéoludique confient avoir été la cible d'agressions sexuelles, et le phénomène ne serait pas isolé. D'ailleurs, plusieurs acteurs du milieu (et non des moindres) ont été contraints de s'exprimer publiquement sur le sujet, pour faire savoir que des mesures seraient prises afin que l'environnement professionnel devienne totalement sain. C'est le cas d'Ubisoft qui, suite au recul pris par Ashraf Ismail (le directeur créatif d'Assassin's Creed Valhalla et aux récentes révélations concernant son studio basé à Sofia, s'est fendu d'un communiqué officiel.

"En ce qui concerne les récentes allégations visant certains employés d'Ubisoft, tout d'abord, nous demandons à l'ensemble des personnes concernées de nous excuser - nous sommes profondément désolés. Nous nous efforçons de créer un environnement à la fois inclusif et sécurisant pour nos équipes, nos joueurs et nos communautés. Il est clair que nous n'y sommes pas encore parvenus. Nous devons faire mieux.

Suite à ces allégations, nous avons commencé à mener des enquêtes avec l'aide de consultants spécialisés externes. Résultats à l'appui, nous nous engageons à prendre toutes les mesures disciplinaires qui s'imposent. Compte tenu que les investigations se poursuivent, nous ne sommes pas en position de faire le moindre commentaire. Par ailleurs, nous avons également amorcé un audit de nos politiques, de nos process et de nos systèmes pour comprendre où nous avons failli, et empêcher, détecter et punir ce type de comportement inapproprié.

Nous communiquerons les mesures supplémentaires que nous sommes en train de mettre en place avec nos équipes dans les prochains jours. Notre but est de favoriser un environnement dont nos salariés, nos partenaires et nos communautés peuvent être fiers - un cadre qui reflète nos valeurs et est sûr pour chacun d'entre nous."

Au-delà d'Ubisoft, Insomniac Games a également dû faire face à des accusations de harcèlement sexuel. Avertie par plusieurs employées, la direction du studio ne les aurait pas protégées, ce qui aurait poussé certaines d'entre elles à baisser les bras et à démissionner.


 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Joyeux


Autres articles

Ubisoft : des démissions suite aux affaires de harcèlement, dont Serge Hascoët, le bras droit d'Yves Guillemot Face aux accusations de harcèlement qui émergent depuis plusieurs jours, Ubisoft a été contraint de prendre des mesures fortes, et annonce aujourd’hui le départ de plusieurs personnes mises en cause. 5 | 12/07/2020, 23:47
Ubisoft : Yves Guillemot (président) promet un autre Ubisoft Forward Par le biais d'un court message, Yves Guillemot, le président d'Ubisoft, a indiqué qu'un autre Ubisoft Forward était prévu. 4 | 12/07/2020, 23:11


Derniers commentaires
Par Actou le Samedi 27 Juin 2020, 20:35
Bien fait pour tous ces studios progressistes. Dans les dents!

Répondre
-
voter voter

>> Voir la réponse dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Ubisoft

Zone Membres

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.