JeuxActuJeuxActu.com

Noël 2010 : le guide d'achat de JEUXACTU

Noël 2010 : le guide d'achat de JEUXACTU

Les fêtes approchent et vous ne savez pas quoi offrir à votre fiston en matière de jeux vidéo ? Pas de panique, à quelques semaines des fêtes de fin d'année, toute l’équipe de JEUXACTU s’est creusée les méninges pour vous identifier les cinq incontournables de l’année pour les six machines du marché : PS3, Wii, Xbox 360, DS, PSP et PC. Afin que vous puissiez évaluer les dégâts sur votre portefeuille (ou sur celui des proches à qui vous comptez réclamer l’une de ces petites merveilles), nous avons également précisé le prix de chaque produit retenu. Gardez à l’esprit que ces montants correspondent aux prix maximums constatés au 13 décembre 2010, et qu’il n’est guère compliqué de trouver, dans le circuit traditionnel, tous ces bijoux neufs à des tarifs inférieurs de 10 à 25% à celui que nous indiquons. Quelle que soit la bécane qui vous intéresse, n’hésitez pas à étudier nos choix sur ses concurrentes : de nombreux titres sont multiplateformes, et nous précisons systématiquement sur quels supports ils sont réussis.


SELECTION PLAYSTATION 3

Il y a un an, nous vous annoncions un début d’année ludiquement explosif. Le phénomène s’est vérifié, en particulier du côté des titres exclusifs à la PS3, avec la sortie en moins d’un semestre de Heavy Rain, MAG, Final Fantasy XIII, Yakuza 3 et de la doublette fatale de Kratos, God of War III et God of War Collection. Depuis, si l’on passe sur les parutions de Demon's Souls et Gran Turismo 5, les possesseurs de la machine de Sony doivent globalement se contenter des même titres que les aficionados de Microsoft. Comme son concurrent américain avec Kinect, la firme nippone semble avoir concentré ses efforts sur la finalisation du PS Move, la double baguette magique très très inspirée du travail de Nintendo. Sony parvient évidemment, délai de mise au point oblige, à dépasser le combo Wiimote-Nunchuk en termes de précision, et profite de la puissance de sa machine pour offrir une expérience très Wiiesque mais en HD. Hélas, comme pour Kinect, le panel de jeux compatibles est pour l’instant assez restreint et réunit du casual très moyen et des titres normaux bénéficiant d’un mode Move vite bricolé. Il faudra donc attendre 2011 pour vraiment profiter des possibilités de ce périphérique, en l’essayant avec Killzone 3, par exemple !

God of War III – 19/20
Prix généralement conseillé : 40€

Premier épisode PS3 du jeu d’action qui a remis le pagne et les Grecs musculeux à la mode, God of War III tire pleinement parti de son surpuissant support. Visuellement dévastateur, la production de Sony stupéfie par sa mise en scène ultra dynamique et d'un violence inouïe. Défouloir sauvage mais tout de même un poil technique pour qui se donne un peu de mal, le dernier épisode de la sauvage trilogie brise les mâchoires en même temps que son héros éviscère ses titanesques ennemis durant des affrontements dantesques. Monstre de charisme, Kratos fait continuellement exploser sa rage dans des niveaux somptueux qui le conduiront au sommet de l’Olympe. Sa place au panthéon du jeu vidéo est en tous cas définitivement assurée.

Heavy Rain – 16/20
Prix généralement conseillé : 40€

Polar interactif made in France mais bardé de références au roman noir américain, Heavy Rain n’en finit pas de diviser. La faute à un gameplay étonnant, officiellement intuitif et officieusement pénible, qui mêle séquences de quick time events lourdingues et phases de recherche d’indices bien molles. Malgré ces choix ludiques fort discutables, la production de Quantic Dream mérite d’être essayée, ne serait-ce que pour sa fabuleuse ambiance, sa réalisation saisissante, ses personnages d’une rare densité et sa construction intelligente, qui vous permet de mener l’aventure à son terme même si vous perdez quelques-uns des quatre héros en route. A noter qu’une version compatible avec le PS Move est également disponible.

Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 2 – 18/20
Prix généralement conseillé : 60€

Odieux fanboy, Maxime subit régulièrement les quolibets de l’ensemble de la rédaction lorsqu’il encense un jeu Naruto. Son extase devant la dernière création de CyberConnect2, développeur de tous les jeux de baston dérivés de l’œuvre de Masashi Kishimoto, a d’ailleurs suscité quelques sarcasmes, qui se sont vite tus lorsque nous avons essayé ce Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 2. Le respect absolu du manga dont témoigne cette production nippone – la trame principale suit la saison "Shippuden" de la série – la destine naturellement aux connaisseurs, mais tous les amateurs de castagne devraient se pencher sur ce superbe produit, à la fois accessible et tactique, passionnant en solo et palpitant en multi. Egalement recommandé sur Xbox 360.

GTA IV : Edition Intégrale – 18/20
Prix généralement conseillé : 50€

En 2008 déjà, un jeu Rockstar obtenait la note maximale sur Jeux Actu. Du temps a passé, mais GTA IV reste un titre aussi monstrueux qu’indispensable, d’autant que le développeur anglo-américain s’est attaché à poursuivre son exploration des bas-fonds de Liberty City en publiant deux extensions de taille, The Lost and Damned ainsi que The Ballad of Gay Tony, qui viennent compléter le jeu original dans cette Edition Intégrale. Héros de l’épisode principal, Niko Bellic se voit donc partiellement voler la vedette par le biker Johnny Klebitz et l’élégant Luis Lopez, dans une version qui a un poil vieilli graphiquement mais dont la richesse reste, forcément, inconcevable. Egalement recommandé sur PC et Xbox 360.

Gran Turismo 5 – 16/20
Prix généralement conseillé : 70€

"Tout ça pour ça ?!" Les commentaires désobligeants visant le cinquième volet du plus grand nom de la simulation automobile continuent de fleurir sur la toile, et peut-être même dans votre entourage. Sans doute un peu trop sûrs d’eux, incapables de se remettre en question et trop fiers pour piquer quelques brillantes idées à la concurrence, les Nippons de Polyphony Digital se sont accrochés à leur concept pour fignoler cet épisode dont on peut légitimement pointer les défauts en même temps que la sortie bien trop tardive. Intelligence artificielle à la rue, courses peu palpitantes, gestion des dégâts ratée, il y a assurément à redire, mais Gran Turismo n’en demeure pas moins un jeu plastiquement superbe et, surtout, encore et toujours grisant question conduite. Les vrais pilotes n’en demandent pas plus. 


SELECTION XBOX 360

Sans doute trop préoccupé par le lancement de sa Xbox 360 Slim puis de Kinect, Microsoft n’a guère négocié de croustillants contrats d’exclusivité cette année, alors même que ses studios internes se montraient étonnamment discrets. Au final, et à la notable exception de Halo Reach, d’Alan Wake et de Fable III (et de quelques pépites dématérialisées, comme LIMBO), tous les bons jeux parus sur Xbox360 cette année sont également disponibles sur un autre support, qu’il s’agisse de la PS3 ou du PC. Les défenseurs du géant de Redmond argueront que les versions 360 des jeux multis sont souvent les plus réussies, mais l’écart avec la PS3 tend à se réduire sérieusement, et l’on persistera à dire que certains produits, notamment les FPS, seront toujours plus intéressants sur PC. Reste donc Kinect, le très coûteux accessoire censé révolutionner (encore !) notre quotidien. Le jeu sans manette est effectivement une belle expérience, mais la ribambelle de daubasses qui ont accompagné la sortie du produit et la nature ultra-casual des quelques bons titres laissent un peu dubitatif. Microsoft a indéniablement réussi à créer quelque chose de nouveau et de potentiellement fantastique, mais si tout le monde l’exploite pour faire des jeux de fitness ou des party games bâclés, la bête ne vaudra guère le détour.

Alan Wake – 17/20
Prix généralement conseillé : 30€

Passé maître dans l’art de la mise en scène, le studio Remedy signe avec Alan Wake, plongée cauchemardesque dans l’esprit détraqué d’un écrivain poursuivi par les démons de la fiction, le titre console le plus angoissant de l’année. Déjà à l’origine de Max Payne, soit l’une des sagas les plus percutantes des années 2000, les Finlandais font une nouvelle fois étalage de leurs talents de conteurs dans ce titre d’action-aventure aux mécaniques un peu trop classiques mais à l’ambiance particulièrement oppressante. Hommage totalement assumé au travail de Stephen King, déjà enrichie de quelques extensions de qualité, cette belle exclusivité Xbox 360 vous collera assurément le grand frisson.

LIMBO – 18/20
Prix généralement conseillé : 1 200 points Microsoft

Après Braid en 2008 et Shadow Complex en 2009, le Xbox Live Arcade s’enrichit d’une nouvelle perle dématérialisée. Ne vous fiez pas à son parti pris graphique qui pourrait le faire passer pour un caprice de graphistes arrogants et dépressifs, Limbo n’est pas pensé comme une œuvre conceptuelle mais bel et bien comme un vrai jeu. Au-delà de sa réalisation tout en ombres et de son propos vaporeux, la première création du micro-studio Playdead s’inscrit dans la grande tradition des jeux d’aventure-plateformes et fait l’apologie d’une progression par l’échec qui interpellera le gamer qui sommeille en vous. Un très grand petit jeu, que vous terminerez bien vite mais qui vous hantera longtemps.

Red Dead Redemption – 20/20
Prix généralement conseillé : 70€

Dans un genre où la concurrence ne manque plus, l’action-aventure version bac à sable, Rockstar, parrain du genre, démontre une nouvelle fois toute l’étendue de son talent et redonne ses lettres de noblesse à un univers injustement boudé par les joueurs : le western. Parfois bon public, particulièrement lorsqu’il s’agit de juger les prestations de son équipe de foot préférée, notre cher Laurely est bien plus exigeant lorsqu’il s’agit d’évaluer des jeux vidéo. En attribuant le score maximal à Red Dead Redemption, l’autre éminence grise de Jeux Actu s’est donc contentée de rendre compte de l’étendue du coup de cœur de la rédaction pour un titre divertissant de la première à la dernière seconde. Egalement recommandé sur PC et PS3.

Fable III – 16/20
Prix généralement conseillé : 70€

Peter Molyneux écrit un nouveau chapitre de son conte médiéval-fantastique dont vous êtes le héros, et l’heure est à la Révolution ! Las de voir votre roi de frère tyranniser ses sujets, vous quittez le palais pour mieux préparer sa chute et, par la même occasion, votre accession au trône. Une fois l’affaire réglée, il vous revient de diriger plus habilement votre contrée, en rendant service à vos administrés, en les protégeant des nombreuses menaces qui planent sur vos cités, bref, en respectant vos promesses électorales. Moins orienté RPG que son prédécesseur, moins riche aussi, Fable III n’en reste pas moins un produit très attachant, joliment réalisé, souvent très drôle et plus adulte que son design ne le laisse paraître.

FIFA 11 – 18/20
Prix généralement conseillé : 70€

En football, PES sera toujours en Ligue 1 et FIFA en National. Cette phrase, les développeurs de Konami auraient pu la prononcer il y a quelques années, à l’époque où la légende du football sur consoles (et PC) s’écrivait au Japon. Mais, comme le sait si bien Saint-Etienne, la roue tourne et, à force de labeur, Electronic Arts a fini par surclasser l’ancien champion du ballon rond virtuel. Avec FIFA 11, le géant américain maintient son avance grâce, entre autres, à deux innovations : un système de contrôle de la balle très poussé, baptisé Pro Passing, et la prise en compte toujours plus pointue des caractéristiques de chaque athlète, le Personality +.  Egalement recommandé sur PC et PS3.


SELECTION Wii

Cette année encore, la Wii devrait s’écouler à plus de quinze millions d’unités dans le monde. La parution de Mario Galaxy 2 ou encore le grand retour de la tribu Donkey Kong participeront grandement de ce succès, mais pas seulement. Vendue avec un jeu pour une quarantaine d’euros de plus que le seul Kinect, la Wii continue de mettre l’expérience du jeu physiquement impliquant à la portée de (presque) tous. Paradoxalement, et alors que la plupart des vrais joueurs (nous compris) fustigent l’orientation résolument casual de Nintendo, la petite boîte blanche (ou rouge, ou noire) dispose même d’une poignée de titres, pour la plupart exclusifs, à même de contenter les puristes. Aux côtés d’un No More Heroes 2 bien barré ou d’un Tatsunoko Vs Capcom old school, Sin and Punishment 2, Monster Hunter Tri ou encore Red Steel 2 pourront en effet séduire les adeptes du pur gaming pas trop exigeants question graphismes. La chose est établie, la Wii n’en impose guère techniquement, mais les développeurs continuent d’exploiter intelligemment son hardware, privilégient la 2D ou les univers originaux ou enfantins, voire les licences au charme irrésistible, comme le démontre notre sélection.

Donkey Kong Country Returns – 18/20
Prix généralement conseillé : 50€

Pour Noël, Nintendo ressort le plus poilu de ses illustres héros de la cage où il sommeillait depuis trop longtemps. Quinze ans après avoir fait trembler la Super Nintendo le temps de deux bijoux signés Rare, Donkey et toute sa tribu funky n’ont rien perdu de leur fraîcheur et rebondissent brillamment sur Wii, cette fois propulsés par les auteurs de Metroid Prime. Jeu de plateformes incroyablement soigné, ce superbe retour aux sources colle la banane avec son univers ultra-coloré et ses musiques sublimes. Gameplay imparable, prise en main millimétrée, Donkey Kong Country Returns est un titre fantastique, à la fois exigeant et parfaitement distrayant, parfois difficile mais jamais insurmontable. Adoptez-le !

Metroid : Other M – 17/20
Prix généralement conseillé : 50€

Toujours engoncée dans sa lourde combinaison, la chasseuse de primes la plus connue des Nintendophiles en a pourtant surpris plus d’un avec sa nouvelle aventure aux confins de l’espace. Réalisé par les frappadingues de la Team Ninja, Metroid : Other M s’inspire des expériences passées de son héroïne pour offrir une expérience ludique aussi singulière que convaincante. Enchaînant les séquences en vue de profil, à la façon de la 2D de l’illustre Super Metroid, et des phases d’action 3D en vue objective ou subjective, cet épisode joliment réalisé réussit l’inconcevable : réconcilier les fans de la première heure et les adeptes de Metroid Prime, les amateurs d’action et les gamers plus posés. Un sacré tour de force !

Super Mario Galaxy 2 – 19/20
Prix généralement conseillé : 50€

Les aventures de Mario se suivent et se ressemblent qualitativement. Fidèle à sa réputation, le plombier moustachu retrouve le sommet de l’affiche dans un titre d’exception. Maniable comme jamais, la mascotte Nintendo se lance une nouvelle fois sur la piste de la Princesse Peach, kidnappée par l’infâme Bowser, et s’en va traquer les étoiles au fil d’une ribambelle de niveaux hyper variés. Loin de jouer la sécurité, la bande à Miyamoto a une nouvelle fois innové dans cet épisode qui mêle 2D et 3D, multiplie les challenges et extirpe de leur placard doré les compagnons les plus célèbres de Mario, à commencer par le doux Yoshi. Stéphane ne s’en est toujours pas remis, et vous comprendrez vite pourquoi !

Tatsunoko Vs. Capcom : Ultimate All-Stars – 16/20
Prix généralement conseillé : 30€

Empereur du jeu de combat depuis toujours, Capcom est également le roi du cross-over de la mort, l’un des rares studios capables de réunir le meilleur de la baston sous une même bannière. Après les légendaires Marvel vs Capcom et autres Capcom vs SNK, la firme nippone croise aujourd’hui le fer avec les hordes de Tasunoko. Surtout connu en Occident pour sa série Macross, ce studio d’animation a pondu bon nombre de séries cultissimes au Japon, dont les héros se mettent ici sur la tronche avec quelques cadres de Street Fighter, Megaman, Darkstalkers et on en passe. Le résultat est, sans surprise, une belle boucherie 2D en version 2 contre 2, maniable et d’une belle nervosité, qui prouve que l’arcade old school a aussi sa place sur Wii !

No More Heroes 2 : Desperate Struggle – 16/20
Prix généralement conseillé : 30€

Sorti de l’imagination fertile de Suda51, auteur du très controversé Killer7, Travis Touchdown continue de répandre le chaos sur Wii dans ce No More Heroes 2 : Desperate Struggle sévèrement déglingué. Assassin de génie, désigné meilleur tueur de la riante cité de Santa Destroy à l’issue de sa première aventure, cet otaku fan de lucha libre et propriétaire d’une chatte obèse accepte de remettre son titre en jeu en même temps qu’il se lance sur la piste du bourreau de son meilleur ami. La course à la gloire et à la vengeance vire évidemment au carnage complet au fil d’affrontements aussi délirants que gores, entre lesquels Travis peut tuer le temps en s’essayant à des mini-jeux débiles ou en craquant son portefeuille dans une boutique de fringues. Du grand n’importe quoi, de grande qualité !


SELECTION PC

Le PC n’en finit pas de mourir, et on ne peut que lui souhaiter de continuer ainsi. Alors que ces grosses machines encombrantes semblaient vouer à disparaître du marché du jeu vidéo, les boîtiers tunés s’accrochent à la vie, bien aidés il est vrai par quelques studios hyper-spécialisés et pas du tout prêts à se lancer dans le mini-golf pour possesseurs de Wii. Ces quelques irréductibles s’invitent naturellement au cœur de notre sélection, à commencer par Blizzard, dont le Starcraft II est une véritable démonstration d’intelligence. Certains n’ont pu trouver, tri oblige, leur place ici, mais The Creative Assembly, auteur du très bon Napoleon : Total War, Frictional Games avec le terrifiant Amnesia : The Dark Descent ou encore Relic Entertainment avec Warhammer 40 : Dawn of War II - Chaos Rising, extension impériale de son brutal jeu de stratégie, méritent également des éloges, à la fois pour leurs œuvres respectives et pour leur persévérance. L’offre n’est évidemment pas pléthorique, mais les grosses productions de qualité, qu’elles soient exclusives comme les sus-citées, ou multis, comme Mafia II, Mass Effect 2 ou Fallout : New Vegas, peuvent encore occuper de longues heures. Quant aux produits indépendants dématérialisés disponibles sur des plateformes de téléchargement comme Steam, certains ne manquent pas d’impressionner. Pourvu que ça dure !

Call of Duty : Black Ops – 17/20
Prix généralement conseillé : 50€

Plutôt habitué à produire des titres médiocres, le studio Treyarch s’est fait violence pour honorer l’explosive licence Call of Duty. Le résultat est à la hauteur de l’enjeu, et ce septième volet de la série-culte n’a (presque) rien à envier au somptueux Modern Warfare 2. Episode à part dans la saga, ce nouveau millésime convie le guerrier globe-trotter que vous êtes à exécuter certaines opérations clandestines durant la Guerre Froide. De Cuba au Laos, de la Russie au Etats-Unis, vos missions vous feront voir du pays et bien des ennemis. Dynamique, varié et efficace, un poil court en solo mais extrêmement solide en multi, Call of Duty : Black Ops est LE FPS de cette fin d’année.  Egalement recommandé sur PS3 et Xbox 360.

StarCraft II : Wings of Liberty – 18/20
Prix généralement conseillé : 50€

Il aura fallu douze ans à Blizzard pour offrir un successeur à son mythique jeu de stratégie en temps réel. Et encore, cet épisode paru au mois de juillet ne constitue que le point de départ d’une trilogie dont chaque volet permettra de diriger, en solo, l’une des trois races de la licence. Un procédé fort discutable, que le géant californien parvient toutefois à se faire pardonner tant ce Starcraft II : Wings of Liberty consacré aux armadas Terrans en impose. Subtilement équilibré, époustouflant en solo mais également calibré pour le multi, la production américaine n’en oublie pas d’être techniquement bluffante. Si les prochains volets sont aussi aboutis, nul doute que vous retrouverez du Starcraft II dans nos tops 2011 et 2012 !

Gray Matter – 17/20
Prix généralement conseillé : 40€ environ

Connue comme le loup blanc durant la décennie 90, Jane Jensen a retrouvé un relatif anonymat dans le monde post-11 septembre. Les amateurs de grandes aventures sur PC n’ont toutefois pas oublié la scénariste et game designer qui contribua aux beaux jours de Sierra en travaillant sur les sagas Police Quest, King’s Quest et Gabriel Knight. Que ceux-là, ainsi que tous les fans de belles histoires, d’univers chiadés et d’énigmes bien pensées, se réjouissent : la grande dame est de retour aux affaires avec Gray Matter. Impeccablement écrite, très judicieusement conçue, la première enquête de Samantha Everett, une magicienne de rue plutôt sexy, est probablement la plus belle surprise de cette fin d’année. Egalement recommandé sur Xbox 360.

Divinity II : The Dragon Knight Saga – 17/20
Prix généralement conseillé : 40€ environ

Paru en 2009, le RPG médiéval-fantastique venu de Belgique ressort cette année dans une version revue, corrigée et complétée d’une extension qui conclut l’aventure de la plus belle des manières. Perfectible il y a un an, ce solide jeu de rôle qui n’a rien à envier aux productions américaines, pète aujourd’hui le feu. Quête principale monumentale, aventures secondaires en pagaille, moteur graphique de bon niveau, dialogues savoureux, situations cocasses, Divinity II : The Dragon Kinght Saga ne souffre d’aucun défaut majeur, si ce n’est peut-être celui de ne pas être davantage médiatisé par son éditeur. Mais, croyez-en Fabien, notre spécialiste ès chevaliers et dragons, ce titre discret a tout d’un grand ! Egalement recommandé sur Xbox 360.

Civilization V – 17/20
Prix généralement conseillé : 50€

Pour son presque vingtième anniversaire, le jeu de gestion-stratégie imaginé par Sid Meier s’offre un sérieux lifting en forme de passage complet à la 3D. Le bouleversement graphique ne change rien au principe, et vous présidez toujours à la destinée d’un peuple sur le très long terme. Depuis l’Antiquité jusqu’à l’ère contemporaine, Civilization V vous permet ainsi de réécrire l’Histoire et d’atteindre le graal de tous les grands mégalomanes : la conquête de la planète. Bien plus accessible que ses prédécesseurs, cette nouvelle itération vous invite à asseoir votre domination en usant de diplomatie ou en abusant de la méthode forte, en distribuant vos largesses ou en ruinant vos ennemis et, surtout, en gardant à l’esprit que la fin justifie les moyens !


SELECTION DS

De mises à jour en liftings, la DS a su résister aux assauts du temps. Le hardware de la machine se fait sans doute vieillissant, mais celle-ci n’est guère menacée par la concurrence depuis que sa seule adversaire est davantage occupée à compter les heures qu’il lui reste à vivre qu’à éblouir les foules. Surtout, à l’instar de la Wii, la DS est judicieusement exploitée, et multiplie les petits jeux mignons qui compensent leur sobriété esthétique par des mécaniques ludiques parfaitement huilées. Signalons tout de même que la portable de Nintendo est certainement la console la plus riche en daubes et en produits ratés (avec la Wii), mais qu’elle est probablement la plateforme à la ludothèque la plus fournie. Or, statistiquement, il ne peut pas y avoir que du bon ! Notons enfin que le lancement de la 3DS au printemps 2011 ne devrait pas tuer sa petite sœur, Nintendo ayant la bonne habitude de maintenir longuement en vie ses portables.

Professeur Layton et le Destin Perdu – 15/20
Prix généralement conseillé : 40€

Le Professeur Layton prend son temps ! Alors que le héros au haut-de-forme vivra sa cinquième aventure en février au Japon, les pauvres Occidentaux que nous sommes n’ont eu droit cette année qu’à la publication du troisième volet de la série. De temps, il est justement question dans cet épisode qui vous permet de visiter à la fois le Londres contemporain du Professeur et une version futuriste de la cité. Emouvant et bien écrit, le scénario vous conduira à résoudre pas moins de 160 énigmes. Un sacré chiffre, d’autant que la variété est au rendez-vous. Et bien que le niveau de difficulté ait été légèrement revu à la baisse, l’expérience reste fort plaisante. Une valeur sûre.

Golden Sun : Obscure Aurore – 15/20
Prix généralement conseillé : 40€

Camelot Software Planning aime les histoires de famille. Dirigé par les frères Takahashi, le studio japonais offre une suite pour le moins originale à ses deux Golden Sun, parus sur GBA au début des années 2000. Cet épisode DS vous permet en effet d’incarner les rejetons des héros des volets initiaux, et de découvrir ainsi ce qu’il est advenu de vos anciens avatars et du monde de Weyard. Malgré un scénario assez confus, Golden Sun : Obscure Aurore s’inscrit dans la grande tradition du RPG nippon bien construit et attachant, et rappellera, notamment par son character design et son esprit so 90’s, quelques doux souvenirs aux amateurs de Shining Force. Pourtant réputé pour son stoïcisme, Pierre en a versé une larme.

Dragon Quest IX : Les Sentinelles du Firmament – 15/20
Prix généralement conseillé : 40€

En des temps éloignés, deux frères ennemis, Square et Enix, s’opposaient sur le terrain du RPG à la sauce japonaise. Chacun disposait d’une licence populaire, Final Fantasy pour le premier, Dragon Quest pour le second. Les rivaux d’hier sont aujourd’hui unis par les liens sacrés de l’échange d’actions, mais Square-Enix continue à décliner ses deux sagas en les mettant au goût du jour. Extrêmement vaste et très bien réalisé, Dragon Quest IX : Les Sentinelles du Firmament vous permet de personnaliser votre héros et ses trois compagnons, mais également de vivre une grande aventure en multi jusqu’à 4. L’interface a beau se révéler archaïque, la magie opère toujours. La série-culte n’a pas dit son dernier mot !

Picross 3D – 15/20
Prix généralement conseillé : 40€

Paru en 2007, Picross DS avait conquis les foules de navetteurs, toujours en quête d’un petit jeu de réflexion capable de les occuper durant leurs longues heures de transport. Ce curieux mélange de Tetris et de sudoku se met aujourd’hui à la 3D et se transforme en casse-briques, au sens littéral du terme. En vous appuyant sur des indices visuels (des chiffres notés sur chaque face), vous devez briser certains éléments d’un cube afin de retrouver la représentation géométrique qui s’y cache. Comme souvent avec les titres du genre, la durée de vie est colossale, et vous pouvez même créer vos propres figures histoire de prolonger l’expérience. Accrocheur, Picross 3D raccourcira considérablement vos trajets en métro !

Alice aux Pays des Merveilles – 16/20
Prix généralement conseillé : 40€

Entre un film pas totalement convaincant et sa déclinaison bien terne sur Wii et PC, Alice et son monde merveilleux n’ont pas été gâtés en 2010. Heureusement, le studio Etranges Libellules vient sauver l’honneur de la donzelle avec un excellent jeu d’aventure-plateformes sur DS. Très librement inspiré du travail de Tim Burton, la production lyonnaise vous permet de diriger quelques-uns des personnages les plus attachants imaginés par Lewis Caroll, le lapin blanc, le chapelier fou, le chat du Cheshire et la chenille bleue… mais pas la blonde jeune fille, dont vous devez juste assurer la sécurité. Doté d’une personnalité très affirmée, graphiquement unique et parfaitement jouable, Alice au Pays des Merveilles est assurément l’une des belles surprises de l’année !


SELECTION PSP

La sortie de la PSPgo en 2009 semblait témoigner de la volonté de Sony de relancer sa portable. Las, la version relookée et dépourvue de port UMD de la machine n’a guère rencontré de succès, la faute à son positionnement toujours bâtard, entre terminal multimédia toujours encombrant et console à la ludothèque bien triste. A l’exception notable du Japon, où elle continue à cartonner (merci Monster Hunter Portable 3D), la PSP semble à l’agonie partout ailleurs, et la sortie dans trois mois de la 3DS devrait lui porter le coup de grâce. Sony lui-même se détourne de son produit, ralentissant le rythme de ses productions dont la qualité tend à diminuer. Triste fin pour ce support aux possibilités techniques pourtant toujours impressionnantes, que quelques trop rares produits, tous listés dans cette sélection, réussissent à exploiter. Sony présentera peut-être une nouvelle machine mobile lors de l’E3. Sa puissance ne sera guère déterminante : seuls le total investissement du constructeur et l’enthousiasme des éditeurs-tiers participeront de son succès. Deux soutiens qui ont cruellement fait défaut à la PSP au cours des dernières années…

Blazblue Calamity Trigger Portable – 16/20
Prix généralement conseillé : 25€

Belle licence de baston 2D sur les consoles de salon, Blazblue s’invite sur PSP dans une version qui n’a rien à envier à ses grandes sœurs. Malgré les limitations techniques de la machine, cette fidèle adaptation, juste enrichie d’un mode baptisé Legion assez anecdotique, est une belle réussite graphique, avec des personnages parfaitement finis et des décors bien détaillés. Blazblue Calamity Trigger Portable parvient surtout à s’épanouir en dépit d’une croix directionnelle pas franchement adaptée à la baston et à l’exécution de combos de la mort. La précision n’est évidemment pas toujours au rendez-vous, mais les douze combattants répondent bien et l’enchaînement de coups faibles, moyens ou puissants se fait avec une belle fluidité. Egalement recommandé en version non "Portable" sur Xbox 360 et PS3.

God of War : Ghost of Sparta – 15/20
Prix généralement conseillé : 30€

Kratos a bien assez de rage pour la laisser s’exprimer sur deux machines différentes, et c’est en toute logique que la PSP a droit elle aussi, et en parallèle de la parution de God of War III sur PS3, à une nouvelle prestation du chauve sauvage. Le Dieu qui fut homme profite de son excursion sur la mini-machine pour enquêter sur la disparition de son frère, enlevé il y a bien des années par Arès et Athéna. Ses techniques d’investigation n’ont évidemment pas grand-chose à voir avec celles de Nancy Drew, et c’est à grand renfort de coups puissants, d’attaques rapides, de chopes et de charcutages de boss monumentaux que notre héros taillera sa route jusqu’à son frangin dans cet épisode spectaculaire malgré son format.

Kingdom Hearts : Birth by Sleep – 18/20
Prix généralement conseillé : 30€

Passionnante licence née de la réunion des talents de Square Enix et de Disney, Kingdom Hearts a totalement délaissé les machines de salon pour poursuivre discrètement sa carrière sur les portables du moment. Le changement de format n’altère généralement en rien la qualité de ces produits qui transposent des héros tout droit sortis des plus célèbres des RPG japonais dans la forêt de Blanche Neige ou dans l’espace aux côtés de Stitch.  Action-RPG raffiné et complet, Kingdom Hearts : Birth by Sleep ne fait pas exception à la règle. Longue et palpitante, l’aventure, qui fait office de préquelle à l’inoubliable premier volet paru sur PS2 il y a maintenant huit ans, ravira tous les amateurs de jeux de rôle riches et rythmés.

Metal Gear Solid : Peace Walker – 16/20
Prix généralement conseillé : 40€

Lorsque l’on parle de droit d’ingérence et de MSF, on pense généralement à une poignée de médecins revenus du Biafra à la fin des années 60 avec le désir de créer une ONG spécialisée dans l’aide médicale d’urgence. Pas avare de second degré, MGS : Peace Walker date de la même époque la naissance d’une autre organisation, Militaires Sans Frontière, qui tente d’apporter la paix par les armes un peu partout dans le monde. Bardé de références à la série, sublime (et gourmand), cet épisode, qui s’inscrit dans la continuité historique du troisième volet, offre tout ce que l’on attend d’un MGS en termes d’action-infiltration d’un MGS, la gestion des troupes, l’invention d’armes, un gros multi et une pelletée de mini-jeux en plus.

Valkyria Chronicles II – 15/20
Prix généralement conseillé : 40€

Les années facs en temps de guerre, c’est un peu ce que vous propose de vivre ce Valkyria Chronicles II. Elève d’une académie militaire deux ans après qu’un vaste conflit ait dévasté une Europe fictive et alors que de nouvelles tensions remettent en cause une paix bien fragile, vous allez avoir tout loisir de tisser des relations plus ou moins poussées avec vos camarades. Peu convaincant question scénario, le jeu de rôle de SEGA dévoile tous ses charmes lors des (nombreux) affrontements. Repris du premier épisode, le système de combat est toujours bien fichu, offre d’innombrables possibilités tactiques et fait tout l’intérêt d’un titre qui se révèle rapidement addictif malgré son manque de personnalité.



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


Autres articles

Le Récap' Gaming : la nouvelle émission qui mélange les rédactions, le Replay est dispo ! La semaine dernière, c'était la grande première du Récap' Gaming, une nouvelle émission lancée par LeStream sur Twitch et à laquelle sera régulièrement invitée l'équipe de JEUXACTU 1 | 19/02/2019, 17:22
2018 : le GOTY de JEUXACTU + Top 5 & Flop 3 de chaque membre de la Rédaction Tic-tac, tic-tac, tic-tac. Plus que quelques heures avant de faire nos adieux à 2018, année intéressante à plus d’un titre, mais aussi décevante sur d’autres points. Il est l'heure pour la team JEUXACTU de faire son bilan. 31 | 31/12/2018, 15:15


Derniers commentaires
Par zackff7 le Lundi 7 Février 2011, 21:46

likeSmall 2
Plutôt d'accord avec la sélection de jeux ^^

Répondre
-
voter voter

Par ryuzaki57 le Lundi 27 Décembre 2010, 22:09

likeSmall
Ce n'est pas un mauvais dossier mais... il est juste beaucoup trop court! Beaucoup de grands titres sont manquants et il n'y a quasiment pas de RPGs (sauf sur portables il est vrai).

Répondre
-
voter voter

Par fifa17 le Vendredi 24 Décembre 2010, 11:42

likeSmall
tres bonne liste merci

Répondre
-
voter voter

Par Geckox le Mercredi 22 Décembre 2010, 14:01

likeSmall
Plutôt d'accor avec certains forumeurs du dessus. Après relecture, vous n'avez même pas intégré Mass Effect 2 dans la sélection des jeux Xbox 360 ? 8O

Répondre
-
voter voter

Par Call-Me-G le Mercredi 22 Décembre 2010, 13:29

likeSmall
Hé bah... On sent nettement la préférence du redacteur pour la PS3! Vous faites passer la 360 pour une console peu intéressante! Vous ne parlez presque pas de Halo Reach, qui est LE gros jeux de 2010 sur 360 et son plus gros atout, pareil pour Splinter Cell et Mass Effect! La raison? Ils sont aussi sortis sur PC? Alors pourquoi vous parlez des jeux multiplateformes comme RDR, GTA, FIFA et CoD?
Assez d'accord avec ce guide, mais il y a clairement des manques à combler niveau 360...


Répondre
-
voter voter

Par spike_spiegel_ le Lundi 20 Décembre 2010, 23:18
Devil-angel-13 a écrit:Pour les pub apparemment c'est réglé elles sont en petit format, jeux actu est un trés bon site, j'ai jamais eu de soucis par rapport à ça, prenez la peine de rester ...


Elles sont en petit format donc c'est réglé ? lol...


Répondre
-
voter voter

Par bichop le Lundi 20 Décembre 2010, 23:10

likeSmall
Devil-angel-13 a écrit:Pour les pub apparemment c'est réglé elles sont en petit format, jeux actu est un trés bon site, j'ai jamais eu de soucis par rapport à ça, prenez la peine de rester ...


Je suis d'accord avec toi et puis il faut bien ça pour qu'ils vivent


Répondre
-
voter voter

Par BestPlayerPS le Samedi 18 Décembre 2010, 12:15

likeSmall
Très pratique merci pour cette liste ... que je vais directement imprimé et direction le pole nord XD

Répondre
-
voter voter

Par Devil-angel-13 le Vendredi 17 Décembre 2010, 0:46

likeSmall
Pour les pub apparemment c'est réglé elles sont en petit format, jeux actu est un trés bon site, j'ai jamais eu de soucis par rapport à ça, prenez la peine de rester ...

Répondre
-
voter voter

Par Flambius le Jeudi 16 Décembre 2010, 22:08

likeSmall 13
spike_spiegel_ a écrit:Il manque ME 2 et Demon's Souls dans votre sélection...

EDIT : vous faites **** avec vos pubs :)


Pour les pubs c'est bien vrai =)


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 23 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







JEUXACTU.COM

Zone Membres

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours