JeuxActuJeuxActu.com

Le PlayStation Move est arrivé !

Le PlayStation Move est arrivé !

"La raison numéro un qu'auront les gens d'acheter une PS3 d'ici la fin de l'année, ce sera le PS Move." La déclaration de John Koller a fait des remous il y a quelques jours... Exit les futurs hits comme FIFA 11, Dead Rising 2, Gran Turismo 5 ou bien Call of Duty : Black Ops : pour le Directeur Marketing de Sony, c'est leur Wiimote maison qui poussera les consommateurs non convertis au jeu vidéo à acheter leur monolithe noir. Du sport à la demande qui va fatiguer nos biscottos, des jeux grand public et une palette de titres gamer pour tenter de séduire un public encore plus large, tel est l'avenir de Sony avec cette nouvelle manette. Pourtant, en débarquant sur le marché plus de quatre ans après Nintendo, la firme n'a-t-elle pas une limousine de retard en ce qui concerne cette "nouvelle façon de jouer" ? Nous avons pu prendre en main ce fameux Playstation Move et bouger notre body sur quelques jeux de présentation. Voici nos impressions sur l’accessoire en question.


Annoncé en grandes pompes lors de l’E3 2009, la manette de détection de mouvements made in Sony sera donc disponible pour tous les foyers français dès le 15 septembre prochain. Concrètement, Sony a repris le concept propre de Nintendo : d'un côté, le PlayStation Move Motion Controller avec sa boule en plastique mou qui change de couleur ; et de l'autre, le Sub-Controller, comprenez un Nunchuk à utiliser pour certains jeux plus gamer. Premier bon point pour Sony : les deux appendices ne sont pas reliés par un fil, ce qui nous permet d’être enfin libres de tous nos mouvements. De notre côté, nous n'avons pu tester que la partie principale, le fameux PS Move, suffisante pour les jeux dits casual, qui vont désormais sortir en masse. A première vue, on ne peut s'empêcher de penser à la Wiimote. Design allongé, boutons sur le dessus, gâchette placée sur la partie inférieure, difficile de ne pas faire la comparaison avec la manette de Nintendo. Une fois en mai en revanche, la sensation est assez différente. Souple, agréable, et surtout plus léger que la Wiimote, le PS Move possède lui aussi une petite dragonne plutôt séduisante dans sa finition. Le petit plus de ce gadget réside en fait dans le changement de couleur de la boule ; changement qui s’opère en fonction du jeu ou de la partie lancée. Il faut bien l’avouer, l'effet discothèque ne sert pas à grand-chose, mais ça peut tout de même avoir son petit effet sur les filles. Alors oui, la première impression, console éteinte, est plutôt bonne ; si ce n'est qu'on a une furieuse tendance à appuyer sur la gâchette pour valider alors qu'il faut pousser le bouton principal, situé juste au dessous du pouce. Les autres touches aussi sont plus petites et situées à des angles différents de la manette traditionnelle. Pas de panique, le temps d'adaptation est minime, et la partie peut vite commencer.

Bouge ton body !

Soyons honnête : l’arrivée du PlayStation Move à la rédaction était bien moins attendue que celle de la Wiimote en son temps. Et pourtant, une fois les a priori et autres préjugés mis de côté, on découvre que le PS Move offre une qualité et un confort de jeu plutôt notable. Et si l'on n'a pu s'essayer qu'à deux titres purement casual, à savoir Star the Party et Sports Champions, on a désormais hâte de voir le résultat sur des jeux comme Sorcery, Killzone 3 ou bien encore Heavy Rain. Car si la Wiimote avait bien du mal à nous convaincre en matière de précision, le PlayStation Move réussit le tour de force de nous offrir un rendu plus précis et un temps de latence moindre entre le mouvement et la réaction du personnage. Désormais, il faut passer par un calibrage en trois étapes, c’est-à-dire positionner le PS Move près de l'épaule, ensuite vers le bas et enfin en le plaçant au niveau du milieu de notre corps, en sachant qu’il faut impérativement être dans la ligne de mire du PlayStation Eye, la webcam de Sony qui, soit dit en passant, manque toujours de réactivité dans le noir ! Une étape rapide mais fastidieuse tout de même, puisqu'il faut la répéter avant chaque partie, chose qu’on n’aura pas à faire avec le Kinect de Microsoft… Cette reconnaissance de mouvements avant chaque partie est ici obligatoire pour retranscrire avec précision les gestes du joueur. Car cette fois, les mouvements du corps aussi sont pris en compte. Là où il suffisait parfois d'un coup de poignet pour marquer des points dans Wii Sports, il faudra ici donner de sa personne afin de remporter le tournoi de ping pong de Sports Champions par exemple. On ne se contente effectivement plus de simples mouvements sur les côtés ; désormais, on joue aussi sur la profondeur en gérant l'espace devant et sur l'écran. Il sera donc nécessaire d’avancer pour réaliser un coup court, reculer pour exécuter un smash, ou encore attaquer sa balle avec encore plus de précision. L'inclinaison avant-arrière du PS Move interagit aussi sur l'effet donné à la raquette. Et plus le mouvement est ample, plus le coup donné sera fort, qu'il s'agisse du ping pong ou d'un combat de gladiateurs. Ainsi, il faut effectuer les gestes comme dans la réalité, avec la même force et la même rapidité. Autant vous dire qu'il va falloir mouiller le maillot, beaucoup plus qu'avec la Wii, qui a au final rapidement montré ses limites !

Car si la Wiimote avait bien du mal à nous convaincre en matière de précision, le PlayStation Move réussit le tour de force de nous offrir un rendu plus précis et un temps de latence moindre entre le mouvement et la réaction du personnage."

Start the Party, l’autre jeu envoyé avec le PlayStation Move, n'est autre qu'une version améliorée des jeux EyeToy, avec toujours son principe de réalité augmentée. Le joueur est transposé à l'image grâce à la webcam et se doit de frapper des robots, tondre des cheveux ou crever des ballons. Rien de bien folichon donc, si ce n'est, encore une fois, la précision terriblement accentuée. Mais si le concept de l'EyeToy a pu être innovant il y a quelques années, Start the party semble aujourd'hui un peu cheap par rapport à ce qui se fait chez la concurrence. Mais le point fort de Sony reste aussi l'esthétisme de ses jeux. Car l'arrivée du PS Move sera également la possibilité de jouer à des jeux grand public tout en bénéficiant des graphismes d'une console HD. Avouons que le résultat n'est pas encore visible sur Sports Champions, même si l’ensemble graphique est globalement très propre et – très – loin de l'univers enfantin des Mii de Nintendo. Reste maintenant un point à préciser : le prix ! Le PlayStation Move sera vendu au prix de 39,90€ à l’unité tandis qu’il vous en voûtera 29,90€ pour le Sub-Controller. Sony se fixe ainsi sur les tarifs appliqués par Nintendo avec sa Wiimote et son Nunchuk, sauf qu’il faudra également se doter de l’EyeToy qui ne sera pas offert gracieusement, il ne faut pas rêver. C’est pourquoi, Sony mettra en place le 15 septembre également un "Starter Pack", comprenant le PlayStation Move, le PlayStation Eye et un DVD de démos pour 59,90€. Le Sub-Controller n’étant visiblement pas le bienvenu dans ce bundle. En sachant qu’il faut s'équiper pour au moins deux joueurs si l'on veut bénéficier du côté fun et familial de cette nouvelle façon de jouer sur PS3, l’arrivée du PS Move va faire mal aux bras mais aussi au porte-monnaie…

Des sensations pures ?

Déjà console pour les hardcore gamers et lecteur Blu-ray pour les cinéphiles, la PlayStation 3 s'ouvre donc désormais au grand public ; ce qui lui permet d'avoir pas mal d'atouts sous le capot puisque la console séduira aussi bien le grand que le petit frère. Une bêche ouverte largement par Nintendo et dans laquelle les deux autres constructeurs ont décidé d’emprunter pour ne pas rester à quai. En presque 5 ans, la firme de Kyoto a su renouveler totalement l'image du jeu vidéo, le transformant en loisir grand public, digne remplaçant des jeux de société familiaux du dimanche après-midi. Si Sony et Microsoft ont longtemps exclu cette envie de s’adonner au casual gaming, il est intéressant de constater que le retournement de veste s’est opéré de manière quasi simultanée chez les deux constructeurs qui surfe ainsi sur la vague so hype du casual gaming. Et si l'effet de surprise n’est aujourd’hui plus vraiment au rendez-vous, on ose espérer que Sony Computer Entertainment saura tirer avantage de ses principaux atouts, à savoir l'esthétisme, les graphismes et désormais la précision... Ajoutez à cela la démocratisation de la 3D relief, et l’on pourra jouer à des titres tels que Virtua Tennis 4 offrant des sensations de jeu peut-être pas révolutionnaires mais du moins largement excitantes. Si dans l’absolu, l’arrivée du PlayStation Move sur la console de Sony est plutôt séduisante, seuls les jeux pourront sceller le sort de ce nouvel accessoire de luxe dans les mois et les années à venir…


PlayStation Move Motion Controller

Nom du produit

PlayStation Move Motion Controller

Code produit

CECH-ZCM1

Date de sortie

15 septembre 2010

Prix conseillé

39,90€

Couleur

Noir

Poids

Environ 145 g

Taille

Environ 200mm × 46mm (hauteur × diamètre)

Type de batterie

Batterie rechargeable lithium-ion

Voltage

DC 3.7 V

Température

5°C~35°C

PlayStation Move Sub-Controller

Nom du produit

PlayStation Move Sub-Controller

Code produit

CECH-ZCS1

Date de sortie

15 septembre 2010

Prix conseillé

29,90€

Couleur

Noir

Poids

Environ 95 g

Taille

Environ 138mm × 42mm (hauteur × diamètre

Type de batterie

Batterie rechargeable lithium-ion

Voltage

DC 3.7 V

Température

5°C~35°C






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

PlayStation : un nouveau studio bientôt ouvert en Malaisie, la famille s'agrandit Hier, nous apprenions que SIE Worldwide Studios changeait de président : les choses commencent déjà à bouger avec l'ouverture imminente d'une nouvelle branche en Malaisie. 08/11/2019, 12:21
SIE Worldwide Studios : le président Shuhei Yoshida cède sa place à Hermen Hulst, co-fondateur de Guerrilla Games Grosse nouvelle pour l'industrie vidéoludique : SIE Worldwide Studios, le groupe formant l'ensemble des studios PlayStation, vient de connaître un nouveau président en la personne de Hermen Hulst, le fondateur de Guerilla Games... 07/11/2019, 11:45


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Les commentaires sur ce sujet sont fermés.
Sony Interactive Entertainment

Zone Membres

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours