JeuxActuJeuxActu.com

La Wii est arrivée !

La Wii est arrivée !

C’est au pays de l’oncle Sam, là où le Coca-Cola est servi à volonté et que les hamburgers sont généralement plus gros que la main, que Nintendo a décidé de mettre au monde la Wii. Disponible depuis le 19 novembre dernier, soit deux jours après le lancement de la PlayStation 3 aux Etats-Unis, la cinquième console de salon signée Nintendo vient enfin d’arriver à la rédaction. L’occasion donc de constater ou non si la révolution tant promise est bel et bien en marche. Voici donc nos impressions à chaud.


C’est un paquet relativement léger contenant la Wii et ses accessoires qui nous est donc parvenu tout à l’heure vers 19 heures. Un bundle deux fois plus grand que celui du GameCube en termes de longueur mais qui perd en épaisseur, ce qui n’est finalement pas plus mal. En ouvrant la boîte, deux compartiments numérotés simplement 1 et 2, se dévoilent à nous. Le premier contient les différents câbles, accessoires et Nunchuk tandis que le second loge sobrement la console, son transfo et la fameuse Wiimote. C’est donc avec délicatesse que nous avons procédé au déballage. Premier constat, la Wii est très légère. La console affiche en effet 1,2 kg à la balance, ce qui n’est finalement rien face aux deux mastodontes que sont la Xbox 360 et la PlayStation 3 pesant chacune à peu près 5 kg. En revanche, la machine est très discrète et se distingue par un ventilateur silencieux, ce qui nous change du bruit insoutenable de la Xbox 360, pour ne citer qu’elle…

 

David et les Goliath

 

Non contente d’être la console la moins lourde du marché des machines nouvelle génération, la Wii n’a pas non plus à rougir face à la concurrence en termes de design. Compacte, blanche, sobre et franchement classe, la Wii brille de mille feux dès lors qu’elle est allumée, ce qui lui permet de révéler un faisceau de couleur bleu ornant avec une certaine grâce la façade de la machine. On est donc loin du design controversé du GameCube, souvent comparé à tort (ou à raison) à un jouet de la gamme Smoby. Il est vrai en revanche que la couleur mauve choisie à l’époque n’avait pas été d’une grande aide pour essayer de faire tomber cette étiquette. Peu importe, l’époque est désormais révolue et Nintendo semble surfer sur la tendance actuelle, celle que Apple a engendré avec ses produits high-tech du type iPod et cie. Un certain goût pour l’esthétisme que le constructeur japonais s’est découvert depuis l’avènement de la DS Lite, véritable succès international et qui a réussi à populariser le jeu vidéo auprès d’une nouvelle clientèle, le plus souvent féminine. C’est dans cette nouvelle optique Nintendo compte imposer sa toute nouvelle console et Reggie Fils-Aimé est persuadé que la firme pour laquelle il travaille est sur la bonne voie. La démocratisation du jeu vidéo passe donc par une nouvelle façon de jouer, plus intuitive, moins contraignante et surtout plus convivial. C’est ainsi que Nintendo se différencie, laissant Microsoft et Sony se livrer une bataille où celui qui affichera le plus de polygones par seconde sortira vainqueur.

 

Des trois consoles next gen’, la Wii est celle qui est la moins puissante de toutes. Embarquant un processeur IBM Broadway cadencé à 729 Mhz, une carte graphique ATI Hollywood à 243 Mhz et 88 Mo de RAM principale, dont 24 Mo de 1T-SRAM et 64 Mo de GDDR3 RAM, la Wii se place loin derrière la Xbox 360 et la PlayStation 3. Globalement cela signifie que l’architecture de la Wii est proche de celle du GameCube, sorti il y a maintenant 5 ans. Mais comment Nintendo parviendra-t-il à concurrence ses deux concurrents à l’aube où les ménages commencent à s’équiper en téléviseur HD Ready ou Full HD, que le HD-DVD et le Blu-Ray sont désormais en vente libre, et que les graphismes sont de plus en plus réalistes ? Tout d’abord pour son prix.L’absence de décodeur HD et de processeurs onéreux est une occasion en or pour Nintendo de se différencier une fois de plus des autres constructeurs. Vendu 249 € (249 $ aux Etats-Unis) avec le jeu Wii Sports, la Wii est en toute logique la console la moins chère du marché. Un élément ô combien décisionnaire pendant la période de fêtes de fin d’année, permettant à la classe moyenne d’accéder à une console nouvelle génération, sans avoir à casser sa tirelire. Toujours pour contre la menace extérieure, Nintendo s’est démarqué grâce à la manette de la Wii, le véritable cœur de cette nouvelle façon de jouer et même de penser le jeu vidéo. Un pad qui ressemble à une télécommande, auquel vient s’ajouter un module supplémentaire, connu sous le nom de Nunchuk. Peu de boutons certes mais la possibilité en revanche de reproduire avec une précision chirurgicale nos mouvements à l’écran. Petite particularité concernant la Wiimote. Celle-ci possède un petit haut-parleur intégré qui lui permet de reproduire des sons supplémentaires, en sus de ceux que l'on entend à travers les enceintes de son téléviseur. Cela permet d'amplifier certains sons pour plonger le joueur davantage dans l'ambiance du jeu. Cela foncttionne plutôt bien avec The Legend of Zelda : Twilight Princess, le seul titre en notre possession pour le moment avec Wii Sports. En revanche, n'espérez plus jouer tranquillement le soir entre minuit et trois heures du matin, le bidule provoque un sacré vacarme, tout autant que nos gestes. La Wiimote et son Nunchuk, c’est un peu le gagne-pain de Nintendo pour cette génération de consoles. Un concept aussi original qu’osé mais qui a eu le mérite d’obtenir les applaudissements de toute la profession pendant que Sony essuyait les plâtres d’une politique mal calculée. Mais tournons la page et laissons le public décider de lui-même puisque les trois consoles sont désormais disponibles depuis peu aux Etats-Unis.

 

Révolution culturelle

 

Derrière son aspect simple et épuré, la Wii cache quelques éléments importants pour sa survie. Sur le côté, il est possible d’apercevoir deux capots. Le premier cache 4 ports manettes dédiés au GameCube, tandis que le second permet de brancher deux cartes mémoires, toujours pour le GameCube. La Wii est donc compatible avec sa grande sœur et le mange-disque permet aussi bien de lire les DVD que les mini-DVD, le format choisi par Nintendo pour son GameCube. Attention tout de même, car si la Wii est capable de lire des disques de 12 cm, le format DVD donc, la machine n’est malheureusement pas capable de lire un film du même format. Un choix contestable certes mais qui prouve bien que Nintendo n’a pas envie de se perdre dans le côté multimédia que proposent la Xbox 360 et la PlayStation 3. D’un autre côté, la Wii possède deux ports USB à l’arrière, ainsi qu’un slot pour cartes SD ou mini-SD, moyennant un adaptateur, permettant de lire les données contenues dans ce genre de cartes. L’interface de la Wii a d’ailleurs été pensé pour avoir accès à différentes données, pas seulement ludique d’ailleurs. Nintendo qui s’était jusqu’à présent gardé de franchir le pas du jeu en ligne, semble désormais décidé à investir le online. Cela se traduit par la possibilité de brancher un câble Ethernet via l’un des ports USB, ou plus simplement de faire appel au contrôleur Wi-Fi 802.11b/g intégré directement dans la machine, tout comme la DS. De la même manière que la console bi-écran de Nintendo, la Wii se connecte au Net de la façon la plus simple qui soit et ce à l’aide de menus clairs et sans superflus.

 

La fonction du "WiiConnect24" est l’occasion pour le joueur de découvrir une autre facette de la Wii. Outre la possibilité de profiter du jeu en ligne gratuit grâce au Nintendo Wi-Fi Connexion, les utilisateurs peuvent également avoir accès à différents canaux, accessibles dans la page principale du menu de la Wii. Consulter la météo d’aujourd’hui ou celle de demain, télécharger les fameux jeux de la Virtual Console, créer ses avatars personnalisables (les fameux Mii) pour ensuite les intégrer dans certains jeux tels que Wii Sports, voilà en gros à quoi on peut s’attendre grâce aux Wii Channels. La Wii est paramétrable de bout en bout et permet par exemple de préciser l’emplacement du capteur (au-dessus ou en-dessous de l’écran), sélectionner le type de son ou bien encore le format de son téléviseur, 4/3 ou 16/9. Bref des nouvelles fonctionnalités non négligeables à défaut de proposer une image en haute définition comme le proposent si bien la Xbox 360 et la PlayStation 3. Après le semi-échec du GameCube, Nintendo a bien compris qu’il n’y avait pas de place pour un troisième acteur et que pour subsister, voire même survivre, il était impératif de se démarquer, se différencier. Le succès inattendu de la DS - et de la DS Lite - a donc conforté la firme à creuser davantage dans cette direction, sur le côté convivial et ouvert à tous du jeu vidéo. Doté d’un design réussi, d’une façon de penser le jeu vidéo différente et d’un prix attractif, la Wii possède des arguments de poids en sa faveur pour reproduire le succès de la DS. Quelque soit le dénouement de cette aventure, on est certain d’une chose : la révolution est d’ores et déjà en marche…

 

La Wii sera disponible en Europe le 8 décembre prochain.

 

 

               

 

 


FICHE TECHNIQUE

 

  • Processeur : CPU IBM Broadway à 729 Mhz
  • GPU ATI Hollywood à 243 Mhz
  • Mémoire de 88 Mo de RAM principale (24 Mo de 1T-SRAM et 64 Mo de GDDR3 RAM)
  • Lecteur DVD
  • 2 ports USB 2.0
  • Lecteur cartes SD
  • Compatible Wi-Fi 802.11b/g
  • Manettes Wi-Fi (jusqu'à 4)
  • 4 ports manettes GameCube
  • Deux slots cartes mémoires GameCube

 


Le pack Wii - 249 €

 

  • La console
  • Un socle
  • Une Wiimote
  • Un Nunchuk
  • Une barre réceptrice
  • Un câble composite Audio/Vidéo (AV)
  • Un adaptateur CA
  • Deux piles LR-6
  • Le jeu Wii Sports

 


LES ACCESSOIRES

 

  • Wiimote (39 €)
  • Nunchuk (19 €)
  • Pad classique (19 €)






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Nintendo Switch : un nouveau Direct consacré à la console, ce sera tard dans la nuit Nintendo nous a fait parvenir un communiqué officiel pour faire savoir qu'un Direct consacré à la Switch allait être diffusé cette semaine. 1 | 03/09/2019, 17:34
Nintendo : retrouvez toutes les annonces gamescom en 4 minutes de vidéo Nintendo a profité de la gamescom pour dévoiler tout un lot de nouveaux jeux indépendants qui vont bientôt arriver sur l'eShop de la Switch. Voici toutes les annonces résumées en 4 minutes de vidéo. 19/08/2019, 15:39


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Les commentaires sur ce sujet sont fermés.
Nintendo

Zone Membres

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours