JeuxActuJeuxActu.com

EXCLU > ITW Georges Fornay (PS3 Slim)

EXCLU > ITW Georges Fornay (PS3 Slim)C'est à l'occasion de la sortie de la PS3 Slim, et prochainement de la PSPgo, que nous avons pu nous rendre dans les locaux de Sony Computer Entertainment France afin de nous entretenir avec son PDG : Georges Fornay. Ce dernier commente les premiers excellents chiffres de vente de la console et nous parle des différents objectifs de la firme pour les mois à venir.

Pour cette interview exclusive en compagnie de Georges Fornay, PDG de Sony Computer Entertainment France, nous vous proposons deux choix de lecture : l'interview écrite classique ou l'interview vidéo. Durée de la vidéo : 7"46 minutes. Faites votre sélection. A noter que la vidéo est accessible en streaming via le lecteur flash, en téléchargement aux formats SD et HD 720p, mais aussi aux formats iPod et PSP pour les spectateurs nomades.

Crédits photos : Maxime Chao

JEUXACTU : Pour commencer, peut-on faire un bilan des ventes de la PS3 aujourd’hui dans le monde ? Comment Sony se positionne-t-il sur le marché ?

Georges Fornay : Le bilan en France est plutôt positif puisqu’on vient de dépasser les 1,5 million de PS3 vendues, et on espère dépasser les 2 millions de machines d’ici la fin décembre, suite à l’impulsion donnée par la baisse de prix de la console. Au niveau mondial, nous étions fin juin à 24 millions de PS3 écoulées. Je précise quand même que ce sont les consoles distribuées en boutiques, ce qui est un peu différent mais vous pouvez déjà avoir un ordre d’idée sur la question.

 

La PS3 Slim est en vente libre depuis quelques jours un peu partout dans le monde. Pouvez-vous nous dire ce qui changer par rapport à l’ancien modèle ?

Pour commencer, c’est le look qui change. Elle est aussi plus petite et plus fine, d’environ un tiers par rapport au premier modèle. Elle propose un revêtement mat contrairement à la première PS3 qui était totalement laquée. Mais fondamentalement, ce qui change réellement, c’est son tarif, proposé à 299€, soit une baisse de prix de 100€. C’est vraiment l’atout majeur de cette PS3 Slim. Pour ce qui est du point de vue technique, il n’y a pas de véritable changement si ce n’est un disque dur de 120 Go au lieu des 80 Go d’origine.

 

Personnellement, quel modèle préférez-vous ?

J’ai toujours été très traditionnel. J’aime beaucoup le premier modèle. J’estime que c’est la première touche qui est toujours la bonne. C’était déjà le cas avec la PlayStation 2, donc c’est vrai que j’ai une préférence pour la console d’origine, même si la PS3 Slim reste très élégante. Et puis, on sait que les gens préfèrent les machines plus petites, plus compactes. Je pense que ce design va plaire à un grand nombre.

 

Produire et lancer une machine comme la PS3 Slim coûte de l’argent. 94 millions de dollars selon les estimations. Pourquoi ne pas juste baisser le tarif de la PS3 classique pour éviter de tels coûts ?

Vous savez, changer les composants permet de baisser les coûts de production et surtout d’avoir une console plus petite et moins lourde. Cela a des conséquences sur les coûts de transport qui nous coûtent quand même plusieurs millions d’euros. On vend plus de 10 millions de machines, alors imaginez le prix du transport. Je donne des chiffres un peu grossier mais c’est une économie de 20 à 40 millions d’euros que nous faisons. Ce n’est pas neutre.

 

Quelques jours après l’annonce de la PS3 Slim, Microsoft s’est empressé de baisser le tarif de sa gamme Xbox et plus précisément de son modèle Elite qui passe à 249€, soit le prix de la Wii. Est-ce une surprise pour vous ? Pensez-vous que l’impact de la PS3 Slim sera le même du coup ?

On s’y attendait, évidemment. Mais ce qu’il faut voir, c’est que le modèle Arcade de la Xbox 360 remonte un peu. Aujourd’hui, il est vendu 199€ au lieu des 179€ habituels. Le pack est vendu avec un jeu certes, mais cela prouve que Microsoft n’a pas pu être aussi agressif que l’année dernière. Cela dit, ils ont déjà fait un bon bout de chemin l’année dernière donc c’est normal qu’ils stagnent aujourd’hui.

 

Le mois prochain, vous sortez la PSPgo qui, comme vous le savez, sera dénuée de port UMD. Après avoir longtemps défendu ce support, vous choisissez la dématérialisation du contenu. Est-ce vraiment l’avenir ?

Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que la PSPgo n’est pas là pour remplacer le modèle actuel. La PSP-3000 continuera de vivre aux côtés de la PSPgo car cette dernière cible un public bien particulier. Vous savez, ce n’est pas donné à tout le monde de se connecter sur le Net et de télécharger son jeu sur le PlayStation Store. Les gens qui le font sont des joueurs avertis. Ils connaissent la technologie, ils sont plus à l’aise avec ce nouveau type de consommation. La PSP-3000 permettra de satisfaire l’autre partie du public qui préfère encore le support physique. Avant qu’on arrive à la dématérialisation totale, il va s’écouler plusieurs années. Tout cela se fait de manière progressive. On a encore le temps, mais il faut savoir anticiper néanmoins l’avenir.

 

En gros, avec la PSPgo, vous avez envie de marcher sur les plates-bandes de l’iPhone ?

Certes mais en toute honnêteté, l’expérience de jeu sur la PSPgo ne sera pas la même que sur iPhone. Les jeux qu’on trouve sur l’App Store sont honorables mais les nôtres seront beaucoup plus poussés. D’ailleurs, ces petits jeux qu’on trouve sur iPhone, on pourra aussi les retrouver sur la PSPgo puisqu’on lance les Minis. Certains seront gratuits, d’autres vendus 10€, donc oui, on souhaite toucher un public plus large que d’habitude. Tout cela se met en place progressivement et se complètera dans les années à venir.

 

Pouvez-nous nous parler du Motion Controller que vous avez dévoilé à l’E3 dernier ? Comptez-vous récupérer le public de la Wii avec cette nouvelle manette ?

L’interface homme-machine est de plus en plus à la mode en ce moment. Nous avons été les pionniers puisque nous avons sorti l’EyeToy en 2004. Nous avons continué à développer cette technologie et il s’agit-là d’une évolution. Le but est de simplifier les commandes pour des personnes qui ne sont pas forcément à l’aise avec une manette classique. Mais on espère également séduire les gamers en leur offrant une expérience de jeu différente.

 

Monsieur Fornay, merci à vous !

Propos recueillis par Maxime CHAO






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

PlayStation : un nouveau studio bientôt ouvert en Malaisie, la famille s'agrandit Hier, nous apprenions que SIE Worldwide Studios changeait de président : les choses commencent déjà à bouger avec l'ouverture imminente d'une nouvelle branche en Malaisie. 08/11/2019, 12:21
SIE Worldwide Studios : le président Shuhei Yoshida cède sa place à Hermen Hulst, co-fondateur de Guerrilla Games Grosse nouvelle pour l'industrie vidéoludique : SIE Worldwide Studios, le groupe formant l'ensemble des studios PlayStation, vient de connaître un nouveau président en la personne de Hermen Hulst, le fondateur de Guerilla Games... 07/11/2019, 11:45


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Les commentaires sur ce sujet sont fermés.
Sony Interactive Entertainment

Zone Membres

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours