JeuxActuJeuxActu.com

Call of Duty : Sony est convaincu que Microsoft va pénaliser la PS5 si le rachat d'Activision est validé

Call of Duty : Sony est convaincu que Microsoft va pénaliser la PS5 si le rachat d'Activision est validé
Alors que Sony Interactive Entertainment est tout sauf serein en ce qui concerne le rachat d'Activision Blizzard par Microsoft, un document de la Competition Markets Authority (CMA) révèle que le constructeur japonais est convaincu que même si Call of Duty continue de sortir sur PlayStation, ses machines seront défavorisées par rapport aux consoles Xbox. "L'entité fusionnée serait en mesure de mettre en place une sorte de verrouillage partiel en renforçant notamment la différence entre les deux versions, est-il indiqué. D'après Sony Interactive Entertainment, les joueurs Call of Duty pourront s'attendre à du contenu en plus sur Xbox ainsi qu'à une meilleure interopérabilité avec la console, sans même parler des avantages liés au Xbox Game Pass. Sony Interactive Entertainment a fait savoir que ces facteurs étaient de nature à influencer les joueurs dans leur choix de la console."


De son côté, Microsoft n'a pas le sourire non plus puisqu'il regrette que la CMA ait décidé d'investiguer plus en profondeur sur le dossier, alors que selon lui, son rival n'a aucune crainte à avoir. Il met notamment en avant que Sony Interactive Entertainment a dominé de la tête et des épaules le marché du jeu vidéo ces vingt dernière années, qu'augmenter le prix de ses consoles sans craindre de perdre des parts de marché n'a jamais posé de problème au constructeur japonais, que la peur que suscite une éventuelle perte de Call of Duty est exagérée compte tenu qu'il y a plus de 4 000 titres disponibles sur PlayStation, que les joueurs Call of Duty ne représentent pas la majorité des possesseurs de PlayStation, et que Sony Interactive Entertainment a lui aussi acquis des studios depuis l'annonce du rachat d'Activision Blizzard par Microsoft.


Comme le fait justement remarquer Tom Warren (The Verge), la firme de Redmond tente volontairement de dégrader son image dans l'industrie du jeu, notamment en affirmant que le cloud gaming (sur lequel il mise énormément) reste marginal, que Xbox occupe la dernière place dans le classement des consoles, et qu'ils ont encore du retard sur le secteur du mobile. Enfin, pour enfoncer le clou, Microsoft assure que continuer de distribuer Call of Duty sur PlayStation est impératif sur le plan commercial et économique, et qu'il n'a donc aucune raison valable de s'arroger une telle exclusivité.

On rappelle que contrairement au Royaume-Uni, des nations telles que le Brésil ou l'Arabie Saoudite ont validé l'opération. Strauss-Zelnick, le patron de Take Two Intractive, a fait savoir récemment qu'il voyait aussi d'un bon oeil ce rapprochement entre les deux parties, et que c'était même sain pour la concurrence.



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Furieux


Autres articles

Xbox : Microsoft lance la manette Deep Pink et sa robe rose percutante On le sait, les couleurs et les éditions collectors des manettes, quel que soit le constructeur, c'est quelque chose qui plaît au public. 02/02/2023, 14:22
Xbox Series X|S : Microsoft annonce l'augmentation du prix de ses consoles, le Japon est le premier touché Il n'y a pas que le prix de ses jeux que Microsoft va augmenter en 2023, ses consoles également. Dans un article posté par Famitsu, on apprend en effet que le géant américain va augmenter le prix de ses machines. 31/01/2023, 07:56


Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.