JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PC - Xbox One - XBOX Series X

Test Microsoft Flight Simulator : c'est bien le jeu next gen' avant l'heure !

Test Microsoft Flight Simulator : c'est bien le jeu next gen' avant l'heure ! Hit JeuxActu
La Note
18 20

Difficile de conclure ce test de Microsoft Flight Simulator, sans devoir apporter une nuance à ce qu’est exactement le dernier titre d’Asobo. Est-ce une bonne simulation de vol ? Et est-ce un bon jeu vidéo ? La première réponse est très facile, c’est un grand oui ! Que vous soyez passionné d’aviation ou que vous ayez simplement envie d’en savoir plus sur ce domaine, Flight Simulator est d’une richesse hors-norme, et dispose de qualités techniques qui en font probablement le seul jeu vraiment next gen’ qu’on ait pu voir jusqu’à présent. Avec un contenu gargantuesque, ce nouvel opus dispose d’une durée de vie illimitée, et sera une béquille indéniable pour les vrais pilotes qui veulent découvrir l’approche sur un aéroport qu’ils n’ont pas pratiqué, tout comme il permettra aux aspirants pilotes de prendre une sacrée avance avant de se lancer dans la formation du brevet de pilotage. En revanche, si vous cherchez un véritable jeu vidéo, pour vous distraire avec des tonnes d’action sans vous prendre la tête, fuyez loin de Flight Simulator. Il s’agit ici d’une pure simulation de vol, soit un véritable outil pour nous permettre de faire l’expérience la plus authentique d’un vol en avion. C’est donc sous ce prisme qu’on jugera le titre. À ce niveau, difficile de trouver à redire, si ce n’est qu’on aurait apprécié avoir quelques appareils anciens dans le hangar d’origine, et quelques missions scénarisées à l’image de ce qu’il était possible d’avoir dans FSX. Reste aussi à savoir si le modding sera aussi ouvert que dans l’opus précédent, où une communauté de folie développait avec une passion incroyable des tas d’appareils qu’on pouvait télécharger sur des sites dédiés à l’image de Simviation. Il serait terriblement dommage que l’ajout de contenu soit la chasse gardée des studios habitués à monnayer au prix fort des liners dont l’intérêt est relativement limité lorsqu’on est pas un pilote professionnel (coucou Aerosoft).


Les plus
  • Cette claque graphique !
  • Physique au poil
  • Toute la Terre en open-world
  • Les avions modélisés avec un soin hallucinant
  • Le plaisir qu'on prend à voler
  • Pédagogique pour les débutants
Les moins
  • Pas d'avion ancien dans la liste de base (DC-3, G21)
  • Pas de missions scénarisées


Le Test

Malgré la sortie de Microsoft Flight en 2012 (vous l’aviez oublié, hein ?), tous les fans de la licence Flight Simulator sont restés sur leur faim depuis 2006 et la sortie de l’excellent Flight Simulator X. Cela fait donc 14 ans que les pilotes rongent leur frein dans l’espoir de voir la firme de Redmond ramener à la vie cette licence mythique dont les débuts remontent à 1982. Autant dire que la hype qui entoure le prochain jeu des bordelais d’Asobo Studios (A Plague Tale : Innocence) atteint des niveaux stratosphériques, surtout depuis la présentation de diverses vidéo de gameplay qui ont séduit les globes oculaires des joueurs du monde entier avec des graphismes approchant le photoréalisme. Mais Flight Simulator ce n’est pas simplement une plastique digne d’une mannequin ukrainienne, c’est aussi un contenu impressionnant, et une physique qui n’a jamais été aussi fine et réaliste. Nous avons donc poncé l’Alpha du jeu ainsi que sa version de lancement pendant plusieurs heures, afin de prendre la mesure de ce nouvel épisode, et savoir s’il peut mettre à la retraite la concurrence, dont X-Plane ou encre DCS. Voici notre verdict.


Microsoft Flight Simulator

Vous l’avez forcément vu à un moment ou un autre, qu’il s’agisse des trailers ou de la masse de screenshots qui se sont échappés de l’alpha du jeu : Microsoft Flight Simulator est une claque graphique comme on n’en avait pas eu depuis très longtemps. Maintenant qu’on y pense, c’est probablement le jeu qui nous a le plus impressionnés visuellement depuis la sortie de Crysis 3 en 2013. Le titre va en réalité proposer plusieurs niveaux de détails, en fonction des réglages graphiques, de la puissance de notre machine, mais aussi et surtout en fonction de notre connexion à internet, et de l’endroit qu’on survole. Lors d’un vol classique à basse altitude au-dessus d’un endroit qui n’a pas grand-chose de spécial, le décor sera généré automatiquement grâce à une IA fournie par la société Blackshark.ia, à partir des photos issues des bases de données de Bing. Dans ce cas, le résultat ne sera pas forcément probant, et il ne faut pas s’attendre à disposer d’un résultat qui nous donne l’impression d’être dans Google StreetView. On reconnaît aisément les endroits survolés, mais il y a peu de chances pour que votre maison soit modélisée à l’identique. De même, la texture des routes ne sera pas forcément présente, et on verra des fois des véhicules circuler à un mètre au-dessus du sol. Pire, certains points d’intérêt qui n’ont pas été retouchés à la main par les développeurs peuvent s’avérer un peu décevants. C’est par exemple le cas du château de Versailles, qui reste loin d’être aussi classe qu’en vrai, tandis que certains terrains manquent à l’appel, dont la base militaire de Villacoublay qui n’a pas de piste praticable. Cette mise au point effectuée, on tient tout de même à redire que le jeu est visuellement incroyable, et qu’il se situe à des années lumières de ce que proposait Flight Simulator X (même bardé de mods), tout en étant très largement au-dessus de ce que peut offrir la concurrence.

Microsoft Flight Simulator

 

UN AVION DE CHASSE

 

Pour se faire une fracture de la rétine, il faudra se diriger vers des lieux emblématiques, et encore plus particulièrement au-dessus des fameux aéroports haute-fidélité qui ont été retouchés par les développeurs afin de coller à la réalité. Parmi ces destinations, on citera Roissy-CDG (LFPG pour les intimes) dont le rendu fera halluciner tous ceux qui ont un jour pu arpenter ses pistes et taxiways. Tous les terminaux sont méticuleusement reproduits, mais aussi les routes qui y vont et viennent, ainsi que les zone de parking des avions, ou encore les zones de stockage des containers à bagages. Dans le cas de ces aéroports retouchés, on frise le niveau de détail qu’un tour sur Google Streetview pourrait nous procurer, et on en reste bouche bée. Forcément, avec un tel niveau de détails, il va vous falloir une bécane puissante, ou prévoir de baisser les options graphiques. Ces dernières sont très variées, et permettent de jouer sur un large spectre de machines. Dans notre cas, on avait notre gros PC de test avec un i7-8700K, 32 Go de RAM et une Nvidia GeForce RTX 2080 Ti, et nous avons effectué la majorité de nos heures de vol en 4K, toutes options à fond. Dans ce cadre, il faut savoir que le framerate oscillait entre 45 FPS au mieux, tandis qu’on a pu voir des chutes assez impressionnantes, sous les 10 FPS dans certains cas particuliers, lorsqu’on cherchait à mettre le titre en défaut (en rase-mottes, à 120 nœuds, au-dessus d’un des aéroports les plus détaillés du jeu qui fait partie de la fameuse liste des « aéroports faits main »). Reste qu’une fois en vol à une altitude raisonnable, le jeu est impressionnant de fluidité. Par beau temps, la distance d’affichage est simplement bluffante, et sans être en rase-mottes, le niveau de détails trompe notre œil telle une toile impressionniste. Mieux, lorsque la météo se gâte, le titre d’Asobo studios nous offre le spectacle de la nature qui se déchaîne, avec des formations nuageuses plus vraies que nature (chaud, les traversées de cumulonimbus), des éclairs impressionnants, et des déluges de pluie ou de neige. On se croirait réellement en train de faire un vol.

 

Cette impression est renforcée par le soin maladif apporté à la modélisation des avions. Chaque coucou est une copie conforme de l'original, et tous ceux qui ont pu prendre le manche d’un des modèles présent dans le jeu devraient se sentir comme à la maison. D’ailleurs, le jeu propose un intelligent système de zoom afin qu’on puisse gérer chaque écran et chaque bouton à la souris, sans jamais se prendre la tête. Les développeurs ont même pensé à nous permettre de désactiver temporairement l’affichage du manche à balai, afin que ce dernier n’obstrue pas notre champ de vision. La modélisation impeccable des cockpits est également un énorme avantage lorsqu’on évolue en PSV (Pilotage Sans Visibilité) car on peut consulter les informations données par notre tableau de bord, sans plus avoir besoin d’ouvrir de nouvelles fenêtres comme dans FSX. Les pros des approches compliquées en ILS devraient apprécier. On dispose également d’un menu pop-up qui apparait lorsqu’on passe notre souris en haut de l’écran et qui permet facilement d’accéder à des très nombreux menus, de l’affichage du panneau ATC (le contrôle aérien), à la check-list de l’appareil, en passant par la carte, les options de jeu, et même les tâches que l’on souhaite déléguer à notre co-pilote IA. Les joueurs qui voudront se simplifier la vie pourront ainsi confier à ce dernier le soin de gérer communications radio, ou même lui passer le manche pour qu’il poursuive le vol lorsqu’on a besoin de quelques instants pour nous. Loin d’être un simple pilote automatique, notre copilote est capable de faire voler l’avion de manière logique et raisonnée, même lorsqu’on lui file les commandes en ayant placé l’appareil en mauvaise posture (en perte de vitesse, à trop basse altitude, et en plein dans un circuit d’approche). Sachez au passage que si vous n’êtes pas un vétéran de la licence, il est toujours possible de s’amuser sur Flight Simulator, via la myriade d’aides au pilotage qui sont disponibles.

Microsoft Flight Simulator

 

POUR FAIRE DU CIEL LE PLUS BEL ENDROIT DE LA TERRE

 

 On pourra ainsi désactiver l’effet de couple au décollage par exemple (l’hélice de votre avion qui va attirer ce dernier dans son sens de rotation), rendre la physique plus permissive (pour tirer une ressource à 12 G dans un Piper Cub, ou faire voler un 747 sur le dos pendant des plombes) ou encore automatiser de nombreuses fonctions de notre appareil. Mais c’est bien évidemment en poussant le réalisme à son paroxysme que Flight Simulator nous démontre tout son potentiel, et qu’on prend enfin conscience du travail de titan effectué par Asobo Studio.  Le comportement des appareils est hallucinant de réalisme, et toute l’aérodynamique est scrupuleusement respectée. On sent parfaitement lorsque nos ailes se couvrent de givre, tandis que le jeu nous permet aussi de s’essayer au difficile art de l’atterrissage par fort vent de travers. Avec un petit appareil léger, et en réglant la météo pour avoir un vent de folie, on peut aussi réussir à voler en marche arrière. Enfin, on sent aussi parfaitement l’effet de sol qui joue à plein lorsqu’on se pose. Si jamais vous êtes des amateurs de vol de brousse, sachez qu’on pourra aussi mettre un Piper Cub sur ses roues avant, en profitant juste du vent généré par l’hélice.  Bien sûr, les effets de l’altitude sont aussi présents, avec des moteurs à piston qui voient leur puissance divisée, tandis qu’on cherche à trouver le réglage carburateur le plus pauvre possible. Forcément, avec autant de commandes, la meilleure solution est de disposer de périphériques dédiés. Nous avons pu ainsi essayer le titre avec un Logitech G Flight Yoke et un palonnier de chez Trustmaster. Néanmoins, même avec du matériel spécifique, il faudra toujours disposer d’un clavier sous la main, le nombre de commandes étant trop important. Sachez toutefois qu’il est absolument possible de se contenter d’une simple manette classique, tant que cette dernière est épaulée par un duo clavier / souris. On se demande tout de même comment Asobo va réussir à rendre le jeu abordable pour des joueurs console qui ne disposent que d’un pad.


Microsoft Flight Simulator

 

En ce qui concerne le contenu, il est difficile de pouvoir critiquer un jeu qui propose l’intégralité de la planète Terre en open-world, plus quelques endroits retravaillés à la main (dont entre 30 et 40 aéroports en fonction de la version du jeu). Néanmoins, on se montrera un peu plus mesuré avec les 20 ou 30 appareils fournis (toujours selon la version du jeu), ce qui n’est pas énorme. Bien sûr, chaque zinc nécessite une quantité de travail folle au vu du niveau de détail, mais on aurait préféré une variété un peu plus grande dans le choix. L’intégralité des appareils disponibles sont modernes, ou des versions ultra-modernisées d’anciens appareils (pour les Piper Cub). On aurait adoré pouvoir profiter de quelques vieux coucous comme c’était le cas dans Flight Simulator X qui nous proposait un DC-3 ou encore le superbe Grumann Goose G-21A. Ces avions à l’équipement réduit auraient contribué à offrir une plus grande diversité, et on avoue que le bruit d’un gros moteur radial nous manque un peu. De même, si FSX nous proposait plusieurs missions scénarisées, rien de ce type n’est présent ici. Or ces quelques vols étaient ponctués de tas d’événements, et disposaient tous d’un brin de narration qui permettait de conférer un vernis plus « jeu vidéo » à ce qui reste une simulation de vol pure et dure. Ici, Asobo nous propose bien des challenges d’atterrissage (une liste fixe, et des épreuves qui vont changer périodiquement), mais c’est à peu près tout. Heureusement, ces derniers disposent d’un système de scoring qui ravivera nos instincts de gamer, avec un leaderboard mondial, afin de pouvoir prouver qu’on est le pilote capable de poser un Cessna 208B le plus doucement sur la piste traîtresse de Lukla au Népal. Mais que faire si on n’y connaît strictement rien en pilotage ? Asobo y a pensé, et on retrouve tout un programme pour passer son brevet de pilotage lors de plusieurs vols d’initiation. Tous les aspects principaux sont passés en revue, et après y avoir investi quelques heures, la navigation, le trim, l’IFR et le VFR n’auront plus aucun secret pour vous.

Microsoft Flight Simulator



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Excité


À découvrir également
Autres articles

Microsoft Flight Simulator : un mod rajoute Godzilla dans le jeu, de sacrés panoramas Maintenant que Microsoft Flight Simulator est sorti sur PC, de nombreux moddeurs se mettent à l'œuvre : en l'occurrence, l'un deux a rajouté Godzilla dans le jeu et le résultat est impressionnant... 10/09/2020, 12:25
Microsoft Flight Simulator : "Sur Xbox, le jeu sera aussi dingue que sur PC", promet le boss de la licence Si l'on en croit Jorg Neumann, sur les consoles Xbox, Microsoft Flight Simulator sera aussi dingue que sur PC. 1 | 09/09/2020, 10:39


Derniers commentaires
Par Kptain 974 le Vendredi 11 Septembre 2020, 18:02
J'imagine que même sur XBOX X le joystick sera indispensable. Fan de la première heure de toutes les versions FS, je compte bien m'y remettre avec ce bijou

Répondre
-
voter voter

Par Rex 63 le Vendredi 21 Août 2020, 10:39
Pas glop a écrit:Et je radote mes lubies et marottes que tout le monde connaît depuis des lunes... Et que je me crois tellement supérieur que je me sens obligé "d'éveiller" les consciences... Malheureusement, je ne suis qu'un enfant pusillanime et têtu, incapable de reconnaître que tout ce qui m'est reproché n'est que mon attitude réelle sur ce forum depuis des années...Et le méchant grand capital, et les vilains gauchistes...Les sempiternels radotages ad nauseum...Et ma paranoïa qui veux que je me protège, alors que le monde se fout de mes captures d'écrans... T'es juste un fou... Je repasserai à l'occasion assister à ta déliquescence mentale...


Passe, je te jetterai des cacahuètes pour amuser la gallerie :lol:


Répondre
-
voter voter

Par OldMan le Vendredi 21 Août 2020, 8:45
Un avis ????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

Répondre
-
voter voter

Par Pas glop le Jeudi 20 Août 2020, 10:44
Et je radote mes lubies et marottes que tout le monde connaît depuis des lunes... Et que je me crois tellement supérieur que je me sens obligé "d'éveiller" les consciences... Malheureusement, je ne suis qu'un enfant pusillanime et têtu, incapable de reconnaître que tout ce qui m'est reproché n'est que mon attitude réelle sur ce forum depuis des années...Et le méchant grand capital, et les vilains gauchistes...Les sempiternels radotages ad nauseum...Et ma paranoïa qui veux que je me protège, alors que le monde se fout de mes captures d'écrans... T'es juste un fou... Je repasserai à l'occasion assister à ta déliquescence mentale...

Répondre
-
voter voter

Par Rex 63 le Jeudi 20 Août 2020, 4:36
Narutovore a écrit:Certes. Mais pas que. Ils sont là aussi pour effectuer les jobs que plus personnes ne veut faire.


Et pourquoi plus personne ne veut les faire ? Parce que c'est du job INGRAT (ingrattitude) : c'est à dire que la retribution financière ne compense pas l'effort fourni ou les horaires fournies. En gros c'est mal payé pour ce que c'est et au lieu d'augmenter les salaires, le Capital préfère importer délocaliser, et quand elle ne peut pas delocaliser, elle importe tout simpkement des millions de migrants au fil des decennies.
Sans compter que la famille du migrant = nouveau logement, nouvelle machine a laver, nouveau frigo, bouche à nourir = tout ça c'est un nouveau marché juteux pour l'économie. Le migrant fait braucoup d'enfants en + donc il n'épargne pas ou peu avec son petit salaire.
L'immigré c'est donc un travailleur bon marché et un très bon consommateur. Il depense tout ce qu'il a. Et en prime il fait beaucoup d'enfants = futurs travailleurs pauvres car migrants du tiers monde.
Le migrant vient donc du tiers monde = moins assimilable à l'Europe = communautés = pas d'union nationale possible a cause de mode de vies trop différentes (le Vivre Ensemble est même tombé aux oubliettes de la propagande nationale) ----> Le patriotisme tombe = victoire des marchés mondialistes et ultra liberaux.

Mais tout ça limite... c'est même pas le plus grave. Des moyens on en a, de la nourriture on en a à foison et l'argent se fabrique. Le problème c'est la qualité de vie dégradée f'annees en années, le mode de vie de ses "chances pour la France", l'insecurite qui a explosé (et oui va en prison pour constater si c'est moi qui rassise les choses ou si c'est la realite statistique). Va a la piscine municipale d'une grande ville, va au par Asterix en été. Va en centre ville le samedi soir, vas inscrire tes gamins en ecole publique de grande agglomération, vas vivre en HLM.... vas... constate... observe par toi même. Vas vivre sur le même palier d'immeuble qu'une famimme d'africains. Emmene ta fille en mini-jupe dans le tramway bourré de français d'origine maghrébine.... Aprés oui tu peux continuer de faire l'Autruche. Mais de moins en moins de français font les Autruches. Le comble c'est que même de plus en plus de maghrebins votent RN... eux aussi ils n'en peuvent plus.
Et tout ça ce n'est pas un problème d'économie. Ce n'est pas le budget national qui va resoudre mes problèmes de Culture.
Nous avons eu des immigrés Polonais, Espagnols, portuguais, Italiens, Russes, Chinois, Vietnamiens (tiens des non-blancs !)... il n'y a eu aucun problème, personne ne s'en plaignait.
Par contre les mghrebins, subsahariens, afghans, turcs, tchétchènes (tiens des blancs !)... là eux ils subissent le "rassisme" bizarrement, les pauvres...

Narutovore a écrit:Trop occupés à profiter de leurs allocations. Car, il n'y a pas que les "racisés" qui font partie du problème, contrairement à ce que tu crois...Et quand je parlais de ta misérable condition, je ne faisais pas allusion ni à ton RIB, ni à ton logement ou ton crédit pour ta bagnole...Je parlais de l'humain méprisable et méprisant que tu dévoiles dans 90% de tes interventions quotidienne...Le **** donneur de leçons de vie, le bouffi d'arrogance qui t'explique comment le monde tourne, comme si il était le seul à y vivre...Le trou du **** mythomane et schizophréne capable d'usurper les pseudonymes des autres pour tenir à lui tout seul des "dialogues", dont la seule "finalité" est d'avoir le dernier mot... Faut vraiment être un grand malade pour agir de la sorte...Et un enfant pour en tirer satisfaction... Le lâche complet qui profite de l'anonymat du web pour y faire étalage de son homophobie, misogynie et racisme... Le vicieux qui usurpe d'autres pseudonymes pour tenir ces même propos infamant... La pauvre petite chose qui glousse derrière son écran, se croyant plus malin que les autres, alors que chacune de ses interventions, chacun de ses propos démontrent le contraire... L'imbécile qui est le seul dupe quand à sa personne, alors qu'il règne sur un forum dont il a lassé les intervenants et la modération... Le Pétainiste qui fait soi-disant des captures d'écrans pour monter des "dossiers" contre les autres en vue d'entamer on ne sait quelles actions...Le fou, car au final, c'est le terme qui te convient le mieux, qui dans tout ce que je viens d'énumerer, trouve son sentiment d'accomplissement quotidien... Tu es un ersatz d'être humain, le rebut de fond de c*****e de ton père ayant profiter 9 mois durant de l'utérus syphilitique de ta mère...Un médiocre qui ne brillera jamais que dans son imagination phantasmée...Tu peux me répondre en prétextant reconnaître El-Tuco, Narutovoe ou qui sais-je... Le principal est qu'ils t'auraient tenu le même discours... Dis-moi pauvre con, ton suppositoire du soir, il est bleu ou rouge...?


Voilà un parfait exemple de Haine que tu pretends combattre. ÇA c'est le visage de la haine, ton pavé là.
Et pourquoi voudrais-tu t'en prendre à mon anonymat vu que t'as aucune raison normalement ? Peut être ton but c'est de me faire taire via la Police comme dans la Russie Stalinienne que tu prétends combattre... on en arrive aux fameux paradoxe des gauchistes bien pensants. L'intégrisme en 2020 : Schiappa, Avia, Belkhacem, les modos progressistes, FranceInfo, l'UE, Balancetonporc,... (à une époque c'était "balance ton J", mais rien ne s'est amélioré en 2020 on dirait)
Pour terminer, je prend des screen (comme là avec ton pavé insultant, haineux et diffamant) dans le but non pas d'attaquer mais d'assurer mes arrières dans le cas où on m'attaque. Comme ça je suis juridiquement armé ;) donc dors tranquille, je ne t'attaquerai pas (sans parler que j'ai autres choses à ****). Moi je suis gentil sur ce forum, je ne fais que donner mon avis et je repars, je n'insulte personne gratuitement. C'est toi qui veut absolument avoir le dernier mot ! Tu me surcotes en tant qu'Ennemi... calme toi mon frère, nous sommes dans le même camps, nous avons un seul ennemi : le capital.

Ps : personne ne profite vraiment des allocs : les seuls vraiment qui profitent au final des allocs, ce sont les marchés ;) les vrais bénéficiares, le Terminal de la Consommation financée par des salaires, traitements, pensions ou allocations.

Pps : si vraiment ça t'a rendu malade irl que je sois sur ce forum et que j'y reste, fais le moi comprendre, manifeste toi sous ton vrai compte d'origine, et je m'en irai. Je ne cherche pas à blesser les gens.


Répondre
-
voter voter

Par OldMan le Mercredi 19 Août 2020, 23:04
Bonjour,
La version sur console est ou sera t'elle la même que sur PC ? en terme de jouabilité, fonctions, performances ?
Sur console, peut-on brancher un joystick ? clavier ? souris,....?
Merci


Répondre
-
voter voter

Par Pas glop le Mercredi 19 Août 2020, 19:30
Certes. Mais pas que. Ils sont là aussi pour effectuer les jobs que plus personnes ne veut faire. Trop occupés à profiter de leurs allocations. Car, il n'y a pas que les "racisés" qui font partie du problème, contrairement à ce que tu crois...Et quand je parlais de ta misérable condition, je ne faisais pas allusion ni à ton RIB, ni à ton logement ou ton crédit pour ta bagnole... Je parlais de l'humain méprisable et méprisant que tu dévoiles dans 90% de tes interventions quotidienne...Le **** donneur de leçons de vie, le bouffi d'arrogance qui t'explique comment le monde tourne, comme si il était le seul à y vivre...Le trou du **** mythomane et schizophréne capable d'usurper les pseudonymes des autres pour tenir à lui tout seul des "dialogues", dont la seule "finalité" est d'avoir le dernier mot... Faut vraiment être un grand malade pour agir de la sorte...Et un enfant pour en tirer satisfaction... Le lâche complet qui profite de l'anonymat du web pour y faire étalage de son homophobie, misogynie et racisme... Le vicieux qui usurpe d'autres pseudonymes pour tenir ces même propos infamant... La pauvre petite chose qui glousse derrière son écran, se croyant plus malin que les autres, alors que chacune de ses interventions, chacun de ses propos démontrent le contraire... L'imbécile qui est le seul dupe quand à sa personne, alors qu'il règne sur un forum dont il a lassé les intervenants et la modération... Le Pétainiste qui fait soi-disant des captures d'écrans pour monter des "dossiers" contre les autres en vue d'entamer on ne sait quelles actions...Le fou, car au final, c'est le terme qui te convient le mieux, qui dans tout ce que je viens d'énumerer, trouve son sentiment d'accomplissement quotidien... Tu es un ersatz d'être humain, le rebut de fond de c*****e de ton père ayant profiter 9 mois durant de l'utérus syphilitique de ta mère...Un médiocre qui ne brillera jamais que dans son imagination phantasmée...Tu peux me répondre en prétextant reconnaître El-Tuco, Narutovoe ou qui sais-je... Le principal est qu'ils t'auraient tenu le même discours... Dis-moi pauvre con, ton suppositoire du soir, il est bleu ou rouge...?

Répondre
-
voter voter

Par Rex 63 le Mercredi 19 Août 2020, 18:23
Pas glop a écrit:...Et que ce soit dans une "France" blanche et hétéro ou bigarrée sur le plan racial et sexuel, tu ne dépasseras jamais ta misérable condition...


Si ! :)

Bon puosque vous tenez a me lancer sur le sujet... prenez un papier et un stylo...
Les migrants sont voulus par le grand patronnat pour maintenir les salaires a la baisse, donc sans migrants, les conditions de vies seraient bien meilleures. Ta réaction à cet argument ? :)


Répondre
-
voter voter

Par Pas glop le Mercredi 19 Août 2020, 14:58
On sait tous que tu écris depuis ta petite cellule capitonnée, entre deux vapeurs dues à ton traitement et ta promenade en laisse... Et surveilles ta propre orthographe avant de commenter celles des autres... Il est arrivé quoi de si terrible dans ta vie, pour que ton seul plaisir soit celui de pourrir les forums depuis tant d'années...? T'es un médiocre, rien de plus...Et que ce soit dans une "France" blanche et hétéro ou bigarrée sur le plan racial et sexuel, tu ne dépasseras jamais ta misérable condition...

Répondre
-
voter voter

Par Rex 63 le Mercredi 19 Août 2020, 14:34
+ j'habite pas en maison mais en hlm avec les "autres" (et moi je connais le milieu contrairement à d'autres qui se contentent de faire "barrage a la Haine" tous les 5 ans, planqués dans leur centre1ville ou quartier residentiel pavillonaire...)

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 20 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Microsoft Flight Simulator

Jeu : Simulation
Développeur : Microsoft Games
18 Août 2020

N.C.

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.