JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PC

Test Heavy Rain : le jeu culte de David Cage enfin sur PC, toujours aussi indispensable ?

Test Heavy Rain : le jeu culte de David Cage enfin sur PC, indispensable ?
La Note
15 20

Jouer à Heavy Rain en 4K et à 60 images par seconde, sans même qu'il soit nécessaire de posséder une console, ça ne se refuse pas ! L'arrivée sur PC du titre de David Cage est une bonne nouvelle pour tout le monde. Les purs PCistes et certains joueurs Xbox peuvent enfin rattraper leur retard, tandis que les mordus de la marque PlayStation ont ici l'occasion de (re)découvrir la plus belle version du jeu à ce jour. De plus, l'aventure conserve toutes ses qualités en matière d'ambiance et d'embranchements scénaristiques. On regrettera tout de même l'absence du contenu téléchargeable "Le Taxidermiste" sorti en 2010 sur PS3, une caméra et des déplacements qui ont du mal à bien fonctionner ensemble, et des QTE pas toujours très intéressants. D'une manière générale, et ce n'est guère étonnant, le jeu accuse quelque peu le poids des ans, que ce soit sur le fond ou sur la forme. On attend maintenant avec impatience Beyond : Two Souls et Detroit : Become Human, plus récents et donc potentiellement plus intéressants.


Les plus
  • Heavy Rain en 4k et 60 FPS, on dit oui !
  • Une vraie version PC (options graphiques, souris…)
  • Tous les héros peuvent mourir
  • Nombreuses fins différentes
  • Scénario classique mais efficace
Les moins
  • En neuf ans, le jeu a quand même vieilli
  • Caméra et déplacements mal fichus
  • Certains QTE inutiles
  • DLC "Le taxidermiste" absent
  • Exclusivité Epic Store, donc pas de succès


Le Test

Lié à Sony depuis douze ans, le studio français Quantic Dream a pris récemment son indépendance vis à vis du constructeur japonais et s'est associé avec la société chinoise NetEase. Pour les joueurs, ce nouveau partenariat signifie essentiellement que les jeux de David Cage seront désormais multi-plateformes. La bonne nouvelle supplémentaire, c'est que cet œcuménisme concerne également les anciennes productions du studio. Ainsi, dans les semaines à venir nous aurons droit notamment à des versions PC de Beyond : Two Souls et Detroit : Become Human. Et aujourd'hui, c'est Heavy Rain qui ouvre le bal !


Heavy RainAvant de revenir sur l'aventure en elle-même, penchons nous sur les spécificités de ce portage PC. Premièrement, il profite de la puissance des ordinateurs pour pouvoir tourner en 4K et en 60 images par seconde, ce que ni la version PS3 ni la version PS4 ne permettaient. Le jeu propose également une multitude d'options graphiques (qualité des textures, détails des décors, qualité des ombres, anti-aliasing, occlusion ambiante, qualité des reflets…), afin que chacun puisse trouver le meilleur compromis en fonction de la puissance de sa machine. Pas de panique, pour la plupart des joueurs il sera possible de pousser tout à fond. Nous avons donc tout simplement droit à la plus belle version de Heavy Rain qui ait jamais vu le jour. Mais ne nous y trompons pas, nous n'avons pas affaire à un remake, ni même à un remaster. Sorti initialement en 2010, le jeu n'est pas vraiment né de la dernière pluie et, malgré les diverses améliorations graphiques, cela se voit. Les animations faciales qui impressionnaient à l'époque sont devenues nettement plus banales, tandis que la modélisation et les animations des corps ont pris un bon petit coup de vieux. Rien de catastrophique, mais leur rigidité et la maladresse de certaines interactions peut amoindrir l'aspect émotionnel de certaines scènes.


Heavy RainPensé à l'origine pour la manette PS3 et son système de reconnaissance de mouvements Sixaxis, le gameplay a quant à lui été retravaillé afin de pouvoir convenir aux manettes standards (y compris celles provenant de l'écosystème Xbox), par exemple en remplaçant le secouage de manette par le secouage du stick droit. Le couple clavier/souris n'a pas non plus été laissé de côté, les QTE étant réalisables grâce aux touches ZQSD et au clics et mouvements de souris. Le jeu a le bon goût de basculer instantanément entre l'affichage des commandes manette ou clavier/souris aussitôt qu'on touche à l'un des deux types de contrôleurs. Dans tous les cas, le système de caméra et de déplacements est loin d'être idéal. Car les angles de caméra imposés par le jeu, associés à un système de déplacement absolu plutôt que relatif, aboutissent au fameux problème du "je rentre dans une pièce en poussant le stick dans une direction donnée, l'angle de caméra change et... je ressors involontairement de la pièce". On pensait les soucis de ce genre résolus depuis les premiers Resident Evil… Mauvais point également en ce qui concerne l'absence du contenu téléchargeable "Le Taxidermiste", sorti il y a neuf ans sur PS3 mais introuvable dans cette version PC. Heureusement, sa durée de vie ne dépassant pas la demie-heure, il s'agit d'un DLC relativement anecdotique. Dans la catégorie des petits détails qui font plaisir, on peut en revanche évoquer la possibilité de personnaliser finement l'expérience linguistique, puisque les langues utilisées par l'audio, les sous-titres et les menus, peuvent être paramétrées indépendamment les unes des autres (en avant pour la VOST !). Enfin, cette version PC sort en exclusivité sur l'Epic Games Store, et se voit donc privée d'un système de succès à la Steam, alors qu'il y avait cinquante-sept trophées à débloquer sur la version PS3. Cela peut paraître anecdotique, mais dans un jeu à embranchements, les succès constituent une motivation non négligeable pour tester les différentes voies.

Pensé à l'origine pour la manette PS3 et son système de reconnaissance de mouvements Sixaxis, le gameplay a quant à lui été retravaillé afin de pouvoir convenir aux manettes standards (y compris celles provenant de l'écosystème Xbox), par exemple en remplaçant le secouage de manette par le secouage du stick droit.

 

Heavy RainCar de ce point de vue, Heavy Rain n'a rien perdu de sa force. Avec dix-sept fins différentes, et certaines séquences qui changent du tout au tout selon les événements passés, le jeu a tous les atouts d'un film interactif, dans le bon sens du terme. D'ailleurs, l'ambiance de polar moderne est largement inspirée par le cinéma, Seven en tête. Rappelons que l'histoire met en scène un tueur en série qui enlève des enfants, les laisse se noyer dans de l'eau de pluie, et met en scène leurs cadavres, en déposant un origami dans leur main et une orchidée sur leur poitrine. Le scénario est des plus classiques, avec le petit twist qui va bien, mais son efficacité est indéniable. La réalisation emprunte également au septième art, puisqu'elle n'hésite pas à utiliser des angles cinématographiques et des effets de type split-screen. L'implication du joueur est quant à elle renforcée par la possibilité d'incarner en alternance quatre personnages différents, qui ont chacun leurs motivations pour s'intéresser à la chasse au serial killer : Scott Shelby est un détective privé, Ethan Mars est le père d'un des enfants enlevés, Madison Paige est journaliste, et Norman Jayden est un agent du FBI. Ce dernier nous offre une touche de gameplay supplémentaire, car ses lunettes de réalité virtuelle lui permettent de découvrir des indices sur les scènes de crime puis de les analyser dans un bureau virtuel du plus bel effet. Pour le reste, c'est tout simple : quasiment tout se fait à travers des QTE ! On peut de temps en temps choisir entre deux options d'action ou de dialogue, mais l'essentiel du gameplay fait appel aux fameux (et souvent décriés) "quick time events".

PRESS X TO SHAUN

Heavy RainAvec Heavy Rain, Quantic Dream a poussé le concept à l'extrême, en essayant tant bien que mal de faire correspondre les mouvements de la manette à ceux des personnages, et surtout en les appliquant à tout et n'importe quoi. Si ce système permet d'offrir des séquences de combats finement chorégraphiées (merci la motion capture), il semble superflu à bien des moments. Etait-il vraiment indispensable d'imposer des QTE pour ouvrir des placards, se laver les mains, faire cuire un œuf, ou changer la couche d'un bébé ? En revanche, on peut saluer le jeu pour l'audace des embranchements possibles, puisque tous les personnages principaux sont susceptibles de mourir à un moment ou à un autre, ce qui explique notamment le nombre élevé de fins différentes. Et ces morts peuvent aussi bien être dues à une mauvaise décision (c'est de bonne guerre) ou à un QTE raté (là c'est tout de suite plus discutable). Au final, cette version PC arrive un peu trop tard pour s'imposer comme un incontournable, car on a vu bien d'autres jeux du même genre depuis 2010, notamment les nombreuses productions Telltale. Mais sa présence reste bienvenue, ne serait-ce que pour enrichir la culture vidéoludique des PCistes !



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
50% Joyeux


À découvrir également
Autres articles

Heavy Rain / Beyond Two Souls : 20 jeux de chaque à gagner sur PC via un concours Sortis tous les deux cet été sur PC, Heavy Rain et Beyond Two Souls font aujourd'hui l'objet d'un concours sur JEUXACTU, vous permettant peut-être de repartir avec un exemplaire de l'un de ces deux titres 28/08/2019, 11:16
L'ÉMISSION JEUXACTU #40 : la fin des exclus PlayStation, Epic Game Store, les nouveaux projets, David Cage nous dit tout ! C'était la dernière de la saison, L'ÉMISSION JEUXACTU #40 avait ceci de particulier que nous avions deux invités de marque sur notre plateau. David Cage et son partenaire de toujours, Guillaume de Fondaumière. 2 | 08/07/2019, 14:19


Derniers commentaires


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Heavy Rain

Jeu : Action/Aventure
Editeur : Sony Computer Entertainment
Développeur : Quantic Dream
24 Fév 2010

24 Juin 2019

Zone Membres

Vos Notes :
17/20
Notez ce jeu

Les vidéos
 
PlayStation Plus : les jeux de juillet annoncés, un classique de Quantic Dream dans le tas
Légion d'Honneur : découvrez le discours de David Cage David Cage, Légion d'Honneur : découvrez son discours
PS4 : interview en vidéo de David Cage David Cage : "avec la PS4, on va se rapprocher de la qualité des films en 3D"
Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours