JeuxActuJeuxActu.com

Ubisoft racheté par le géant chinois Tencent ? Des discussions avec les frères Guillemot auraient déjà eu lieu

Ubisoft racheté par le géant chinois Tencent ? Des discussions avec les frères Guillemot auraient déjà eu lieu
Et si Ubisoft se faisait racheter par Tencent, le géant chinois ? C'est en substance le scénario qu'envisage fortement l'entreprise chinoise qui a approché les frères Guillemot pour montrer son intérêt pour l'éditeur français à qui l'on doit des licences telles que Assassin's Creed, Far Cry, les Lapins Crétins, Just Dance, Rainbow Six, etc. Selon l'agence Reuters, Tencent veut renforcer sa présence au sein du capital d'Ubisoft, pour lequel il détient déjà une participation de 5%, acquise en 2018. L'idée pour Tencent est en effet de devenir l'actionnaire majoritaire de l'entreprise dirigée par Yves Guillemot, en rachetant l'ensemble des titres détenus par la famille Guillemot, ce qui représente 15% de parts d'Ubisoft. Selon Reteurs, le géant chinois est prêt à débourser jusqu’à 100€ par titre pour convaincre la fratrie Guillemot de prendre leur retraite dorée.

Tencent

Selon d'autres indiscrétions, la multinationale chinoise aurait déjà fait le déplacement à Paris en mai dernier pour transmettre une offre sans engagement bien supérieure au prix actuel de l'action Ubisoft, qui est pourtant en train de grimper en flèche. A la Bourse de Paris, l'action Ubisoft est montée crescendo suite à cette annonce, atteignant les 47,41€, soit 12,6663% de hausse en quelques heures. Le titre "Guillemot Corp holding" détenue par la famille Guillemot a elle aussi flambé de 7,1763%.

Tencent

Si certains médias ont d'ores et déjà tenté de prendre contact avec le service presse d'Ubisoft, il a été stipulé qu'aucun responsable de l'entreprise française n'a souhaité faire de commentaire. Même position du côté de Tencent, qui préfère agir en silence pour ne pas compromettre une telle manoeuvre. Il faut dire que depuis bientôt un an, Ubisoft a totalement changé sa stratégie, aussi bien dans la production de jeux futurs qu'en termes de communication. De nature bavard et assez prolixe depuis plus de 20 ans, Ubisoft s'est fait discret ces derniers mois, avec en prime des changements drastiques de philosophie et de business model pour certains de leurs jeux. Mobile, free-to-play, Ubisoft semble changer son fusil d'épaule pour aller dans le sens des jeux à succès immédiat et sur le long terme. On rappelle que le groupe Tencent détient des participations chez Epic Games (Fortnite), Riot Games (League of Legends), Supercell (Clash of Clans). Ubisoft ne serait donc qu'un autre partenaire pour renforcer leur présence dans le jeu vidéo, avec une appétence pour le mobile évidemment...

Ubisoft



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Furieux


À découvrir également

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.