JeuxActuJeuxActu.com

NVIDIA Shield Tablet : et si c'était le futur du jeu vidéo ?

NVIDIA Shield Tablet : et si c'était ça le futur du jeu vidéo ?

Le monde du jeu vidéo est assez bizzarement clivé entre deux grandes familles : les joueurs consoles et les joueurs PC. Les premiers louent la puissance de feu des industriels qui leurs assurent de gros jeux en exclusivité à l’optimisation sans faille, tandis que les seconds ne jurent que par la puissance brute des PC – qui lorsqu’ils sont équipés de cartes accélératrices 3D récentes – peuvent afficher des graphismes et des effets visuels dignes du futur. Seulement voilà, les inconvénients sont également de mise, les marchands de console organisent savamment l’obsolescence de leur produits, et revendent les anciens jeux à prix d’or, tandis que si les logiciels sont moins chers sur PC et tous rétro-compatibles, le prix du hardware atteint des sommets qui peuvent vous mettre rapidement en porte-à-faux avec votre banquier. Voilà en gros le constat fait par NVIDIA qui a décidé de rassembler plusieurs caractéristiques dans un seul produit : la Shield Tablet.


NVidiaA première vue, la Shield Tablet est une énième tablette Android équipée d’un écran 8’’, destinée aux geeks friqués qui veulent pouvoir afficher la marque au caméléon sur leur joujou, et ainsi se démarquer de la horde de geeks qui vouent à culte à Apple ou des techniciens de la Surface, Pro ou pas. En fait, la tablette NVIDIA a été pensée comme une vraie console de jeux qui rassemble les avantages du PC et de la console sur un seul et même support ; un vrai hybride. La tablette en elle-même embarque donc derrière son écran full HD (et même un peu plus puisqu’il s’agit d’un 1920 x 1200 pixels) un processeur Tegra K1, basé sur l’architecture Kepler des GPU GeForce séries 6 et 7. Niveau muscle, on est donc servi puisque ce processeur graphique est compatible DirectX 12, OpenGL 4.4 et il peut même faire tourner le tout dernier moteur graphique d’Epic Games : l’Unreal Engine 4. Equipée d’Android Lollipop (5.0), l’intégralité des applications du Google Play Store est donc compatible, d'autant qu'un stylet aux fonctions 3D est même prévu pour ceux qui veulent profiter des applications professionnelles. Mais c’est plutôt du côté de la manette qu’il faut lorgner si vous êtes un gamer.  On découvre donc une manette issue de la console Shield, et très inspirée de celle de la Xbox 360. Assez volumineuse, elle intègre un système Wi-Fi à faible latence, une prise casque-micro et un système pour gérer le volume de la tablette. Sans être un modèle d’ergonomie, elle s’avère agréable à l’utilisation et propose un poids contenu équivalent à celui d’une manette Xbox 360 à piles. Concession au modernisme, NVIDIA a ajouté un module avec 4 boutons tactiles (start, menu, retour et le bouton on/off intégré au logo). La manette s’avère également pratique pour utiliser la tablette à distance puisque vous pouvez sélectionner les applis avec le stick gauche, tandis que le droit fera apparaître un curseur de souris, histoire de ne pas déboussoler les PCistes.

 

LA TÊTE DANS LE CLOUD

 

NVidiaMais pourquoi gérer la tablette à distance ? C’est simple. La Shield Tablet dispose d’une sortie mini-HDMI afin de la brancher sur votre télé via un adaptateur ou un câble adapté, histoire de pouvoir voir les choses en grand. Et niveau jeux, qu’est-ce qu’on trouve ? Il y a plusieurs réponses. Par ses propres moyens, la tablette pourra faire tourner n’importe quel jeu issu du Play Store les doigts dans le nez, à l’image d’une bonne console portable. On a pu ainsi retrouver avec bonheur Half-Life 2 optimisé aux petits oignons, et ça charge même plus vite que dans nos souvenirs ! Evidemment, les jeux ne sont pas les toutes dernières nouveautés, et le Play Store n’est pas la panacée comparé aux consoles, même si le choix est plus vaste que sur une PS Vita par exemple. Heureusement, l’appli NVIDIA Hub permet de trouver facilement les titres les mieux optimisés pour la machine. C’est d’ailleurs via cette appli que les joueurs pourront accéder aux autres fonctions de jeu de la tablette. Car une fois à domicile, dur de taper la concurrence avec des jeux Android aussi jolis soient-ils. Pas de souci ! C’est là qu’intervient le NVIDIA GRID. En effet, la firme au caméléon a déjà déployé des serveurs de jeu en cloud, accessibles via la tablette ! En lançant l’appli et du moment que vous disposez d’une bonne connexion internet (fibre avec routeur Wi-Fi 5Ghz qu’on trouve dans les box récentes Orange ou SFR ou dans la Freebox Revolution), vous pourrez profiter du cloud gaming.

 

 

En gros, la tablette sert de client léger : elle affiche les images reçues par le serveur et transmet vos instructions manette. La partie calcul s’effectue quant à elle sur les serveurs surpuissants du NVIDIA GRID. Potentiellement, vous pouvez profiter d’une expérience de jeu PC sur n’importe quel titre, bien que pour l’instant, l’offre NVIDIA soit limitée à une vingtaine de jeux. On a ainsi pu tester Race Driver GRID, Strike Suit Zero ou encore les deux épisodes de Darksiders en full dématérialisé. Et autant dire qui si la connexion tient, le résultat est très impressionnant ! Aucun lag manette n’est perceptible et les images s‘affichent sans aucun souci de fluidité avec la même qualité que sur un PC. On a même fait tourner le benchmark d'Ultra Street Fighter 4. Verdict : 270 FPS de moyenne ! Bref, niveau puissance de calcul, le GRID est opérationnel : les jeux tournent sans aucun reproche et seule l’infrastructure internet du pays empêche pour l’instant le plein essor de cette technologie. Si vous avez la fibre mais pas le bon routeur, pas de problème non plus puiqu’il est possible de brancher la tablette directement sur votre box via un adaptateur USB/RJ45 (Ethernet).

 

LE GÉANT VERT

 

NVidiaEn même temps que cette capacité de streaming depuis les serveurs GRID, la tablette permet également de streamer depuis votre PC s’il est équipé d’une GeForce GTX 650 ou mieux. Le système marche sur le même principe que le Remote Play de Sony. C’est votre PC qui fait tourner le jeu, et le contenu est directement streamé sur votre tablette via Wi-Fi puis sur votre télé. Il devient ainsi possible de faire tourner n’importe quel jeu du moment que vous avez pensé à le lister sur le logiciel GeForce Experience. A vous Crysis 3 en ultra sur la télé sans trimballer votre tour qui pèse trois tonnes ! Et si vous avez la fibre chez vous et au bureau, rien ne vous empêche de jouer en douce directement au boulot puisque le NVIDIA GameStream marche également si vous n’êtes pas chez vous, du moment que l’internet offre un débit conséquent des deux côtés. L’occasion de faire tester les démos de Star Citizen ou de SNOW à vos potes directement sur leur téléviseur. Bref, avec du streaming qui vous permet de profiter du GRID, reléguant n’importe quel console ou PC à la préhistoire en termes de puissance, et en proposant le GameStream en local chez vous ou à emporter, la Shield Tablet permet de fournir une alternative viable aux consoles ou aux PC de jeux. Seul problème pour l’instant : le prix. En effet, la Shield Tablet s’affiche à 300€ en version 16 Go où a 380 en version 4G 32 Go, sachant qu’il faut y ajouter 60€ pour la manette et 30€ pour le rabat pliant. On a vu des bundles à 470€ avec tablette 4G 32 Go manette, rabat et 3 jeux offerts, ce qui place le tout au niveau d’une console de dernière génération tout de même. La seule incertitude qui plane encore concerne le prix du GRID. Si ce dernier est gratuit jusqu‘au 30 juin 2015, il deviendra payant après, sans qu’on ait aucune idée du modèle économique retenu.

 

NOTRE VERDICT

En proposant une solution fonctionnelle de cloud gaming et suffisamment de puissance embarquée pour être concurrentielle face aux consoles portables, la NVIDIA Shield propose une alternative au jeu sur PC et sur consoles. Reste à savoir si elle trouvera son public dans un marché qui propose déjà beaucoup d’alternatives. Mais si on prend en compte le fait que le joueur moyen est un trentenaire masculin (à 58% selon le rapport 2013 de l’ESA) qui joue sur un terminal mobile (55%), on ne voit pas pourquoi la tablette NVIDIA n’arriverait pas à se vendre.

 

NVIDIA Shield 16 Go Wi-Fi : 299€

NVIDIA Shield 32 Go Wi-Fi / 4G LTE : 379€

Manette NVIDIA Shield : 59,99€

 



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Joyeux


À découvrir également
Autres articles

NVIDIA : les pilotes GeForce optimisés pour Star Wars Jedi Fallen Order sont disponibles Star Wars : Jedi Fallen Order, le prochain jeu d'action de Respawn Entertainment sera disponible le 15 novembre, soit dans deux jours, ce qui pousse NVIDIA à proposer de nouveaux pilotes graphiques GeForce spécialement optimisés. 13/11/2019, 09:50
NVIDIA : les pilotes GeForce optimisés pour Red Dead Redemption 2 sont là ! Alors que Red Dead Redemption 2 sortira dès demain, NVIDIA nous informe que les drivers GeForce optimisés pour la version PC du dernier open world de Rockstar Games sont enfin disponibles en téléchargement. 04/11/2019, 15:59


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Les commentaires sur ce sujet sont fermés.
nVIDIA

Zone Membres

Les vidéos
 
Nvidia : les cartes graphiques GeForce RTX Super sont officielles, toutes les infos
Quake II RTX : le jeu arrive bientôt sur PC, un trailer de fou Quake II RTX : le jeu sera bientôt disponible gratuitement grâce à nvidia
Nvidia : la marque tease une grosse annonce imminente Nvidia : une grosse annonce pour le 27 mai prochain ?
Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours