JeuxActuJeuxActu.com

E3 2010 > F. Ruault nous parle de Kinect

E3 2010 > F. Ruault nous parle de Kinect

Au lendemain des deux conférences de presse pré-E3 que Microsoft a organisé à Los Angeles, nous avons pu nous entretenir avec François Ruault, Directeur de la division Entertainment chez Microsoft France, qui s’est exprimé sur l’arrivée prochaine de Kinect, des objectifs pour Microsoft mais aussi des performances de la firme lors de ces fameux keynotes, face à notre caméra.


Pour cette interview exclusive en compagnie de François Ruault, Directeur de la division Entertainment chez Microsoft France, nous vous proposons deux choix de lecture : l'interview écrite classique ou l'interview vidéo. Durée de la vidéo : 5"46 minutes. Faites votre sélection. A noter que la vidéo est accessible en streaming via le lecteur flash, en téléchargement aux formats SD et HD 720p, mais aussi aux formats iPod et PSP pour les spectateurs nomades.

JEUXACTU : Moins de strass et de paillettes lors de vos deux conférences de presse cette année, un discours essentiellement axé sur le casual gaming, quels sont aujourd’hui les ambitions et les objectifs de Microsoft ?

François Ruault : L’idée est de capitaliser sur une machine très puissante. Cette puissance a toujours été au service des gamers jusqu’à présent mais il faut aujourd’hui l’étendre à autre chose. Cela signifie qu’il faut imposer une rupture qui se doit d’être simple et accessible à tous, matérialisée par la combinaison magique entre Kinect et la Xbox 360. Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, on en a profité pour annoncer l’arrivée d’une nouvelle Xbox 360.

JEUXACTU : Pourquoi avez-vous opté pour le nom Kinect à la place de Natal qui était pourtant un terme assez original et surtout facile à retenir ?

François Ruault : On a surtout essayé de restituer deux choses très importantes en choisissant le nom de Kinect. La première est la notion de reconnaissance de mouvements et la seconde la socialisation du jeu vidéo. L’une des grandes innovations de Kinect est précisément l’absence de manette, ce qui va permettre aux gens de devenir eux-mêmes le controller de la Xbox 360, Kinect pouvant détecter jusqu’à 50 articulations du corps humain. La caméra est en effet capable de reconnaître les traits du visage mais également les instructions vocales. Le but était de regrouper tout cela dans un contexte social qui permettrait de faire jouer plusieurs personnes en même temps, au sein même d’une famille, de différentes générations mais aussi entre gamers ou pas. Kinect permet à tout ce beau monde d’être connecté à cette belle machine qu’est la Xbox 360.

JEUXACTU : Comment comptez-vous vous imposer sur un marché déjà conquis par Nintendo ? La Wii existe depuis 5 ans et s’est déjà vendue à plus de 75 millions d’exemplaires dans le monde. N’avez-vous pas l’impression d’arriver après la bataille ?

François Ruault : L’expérience de jeu que nous proposons avec Kinect ne ressemble absolument à rien d’existant sur le marché. C’est la combinaison entre un hardware innovant et une couche de softwares et de brevets importants qui permet justement de mettre sur pied quelque chose qui d’apparence paraît simple mais qui se révèle être dans le fond ultra sophistiqué. Et cette sophistication se traduit par la précision que Kinect est capable de restituer, à savoir la richesse du mouvement et la capacité à utiliser tous les membres de son corps pour jouer. On n’a jamais connu ça dans le jeu vidéo. On en a rêvé mais on n’a jamais vécu une expérience aussi intense que celle qu’on propose aujourd’hui avec Kinect. D’une certaine manière, on peut comparer la naissance de Kinect avec celle de la 3D. Celle-ci a toujours été perçue dans un écran en deux dimensions et Kinect permet de vivre la 3D en trois dimensions, en devenant soi-même partie intégrante du jeu.

JEUXACTU : Vous avez évoqué le terme de rupture pour parler de Kinect. Cette rupture, nous l’avons également ressenti lors de votre conférence de presse consacrée à cette nouvelle façon de jouer. Vous nous avez offert un spectacle assez incroyable, inédit cela va sans dire. C’était assurément quelque chose qu’on n’avait jamais vu à l’E3. Comment l’idée de faire appel au Cirque du Soleil vous est-elle venue ?

François Ruault : Lorsque vous êtes naturellement assimilés à une certaine catégorie de jeux et d’audience, qui sont d’ailleurs deux aspects que l’on revendique pleinement, il était important pour nous de proposer un contre-pied assez fort. C’est pourquoi, pour l’E3, on a mis en place un spectacle avec le Cirque du Soleil qui a été briefé auparavant avec Kinect et qui a apporté sa patte créative. Le thème était donc cette rupture qui met l’individu au cœur de l’équation. Lorsqu’on va au bout d’une technologie, celle qui est la plus aboutie est celle qu’on ne sent pas et l’accessoire le plus abouti, c’est celui qui n’existe pas. L’important dans tout cela, c’est l’être humain. C’est lui qui est cœur de l’édifice premier. On est dans le divertissement, c’est ce qu’on a envie de ressentir. Le spectacle d’hier était basé sur les sentiments, les émotions. Le spectacle de Kinect faisant fonctionner l’hémisphère gauche de notre cerveau, tandis que la conférence classique de lundi matin faisait davantage appel à l’hémisphère droit du cerveau. On peut comparer le spectacle du Cirque du Soleil au grand public alors que la conférence était réalisée spécialement pour les gamers. On a d’ailleurs démarré avec l’actualité de la Xbox 360, avec des jeux tels que Halo Reach, Gears of War 3, Fable III qui sont de beaux produits mais auxquels s’ajoute aujourd’hui Kinect.

JEUXACTU : Vous en avez profité pour dévoiler la nouvelle Xbox 360, cinq ans après la première génération. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? La console va-t-elle perdurer encore cinq longues années ?

François Ruault : On est clairement au milieu du cycle de la machine et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord parce que notre industrie, ou devrais-je dire le client, nous l’impose. Lorsqu’il achète sa console, il a envie de rentabiliser l’achat de sa machine par des expériences de jeu et pas en rachetant du hardware trop souvent. Car en regardant de plus près, on se rend compte que le hardware est finalement un droit à consommer qu’autre chose. Il vaut donc mieux limiter le renouvèlement de machines pour libérer le pouvoir d’achat du client, qui achètera davantage de jeux. Les développeurs nous demandent également de change de console trop rapidement afin qu’ils puissent stabiliser le hardware et ainsi faire fonctionner correctement leurs outils de développement et les rentabiliser. Leur but est aussi de repousser la machine jusque dans ses retranchements, et on est loin d’en avoir vu le bout car la Xbox 360 est une machine extrêmement puissante. Il suffit de voir certains studios qui, avec une même licence sur une même machine, parviennent à réaliser des choses étonnantes. Il ne faut pas non plus oublier la distribution qui n’a pas d’avantage à vendre plus de hardware et s’y retrouve finalement plus dans la vente de softwares, d’accessoires ou de services…

JEUXACTU : Monsieur Ruault, je vous remercie.


Propos recueillis par Maxime CHAO






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Xbox Game Pass : les nouveaux jeux de décembre sont connus, DOOM Eternal figure dedans Microsoft a levé le voile sur les jeux qui débarqueront dans le catalogue du Xbox Game Pass durant le mois de décembre. 2 | 02/12/2020, 20:22
Xbox Game Pass : Microsoft révèle comment les studios sont rémunérés Sans doute l'une des plus grandes fiertés de Microsoft, le Xbox Game Pass fait l'objet de spéculations depuis son lancement quant à son mode de rémunération des studios. On sait comment ça se passe maintenant. 1 | 02/12/2020, 09:19


Derniers commentaires
Par Garyus le Jeudi 24 Juin 2010, 10:10

likeSmall 72
Et bien cdviking, pour bénéficier de leur télé HD et pas voir des graphismes honteux en 2010. Pour pouvoir mater des films en Blu Ray alors que la WIi ne lit même pas un DVD, pour jouer à autre chose que Plombier fait du Kart, Plombier va dans la Galaxy, Plombier fait du Tennis... des jeux pour grands quoi!

Répondre
-
voter voter

Par cdviking le Jeudi 24 Juin 2010, 0:19

likeSmall
Polo69 ta tout faux,. pourquoi sony son mieux partie que m$,.lui au moins innovent plus que le vulgaire copier direct de la wii,..pour moi une vrais innovation ces quelque chose qui t apporte du nouveaux,. ou du moins des plus même s il ressemble a un truc déjà sortie avant,.pour moi le move n apporte rien de plus que la wii,..donc pourquoi les gens landa prendraient le move plutôt que la wii?

Répondre
-
voter voter

Par ermite 39 le Mercredi 23 Juin 2010, 0:43
Konect ? Y connait meme pas le nom, on dirais domenech qui parle tactique de jeu.
Et puis pour nous les gamers, a l E3 en tous cas j y ai pas vu grand chose de neuf .
Kinect tres peu pour moi tous comme le psmove d ailleurs, ou va le jeu video?


Répondre
-
voter voter

Par Frakatchoo le Mercredi 23 Juin 2010, 0:39
MDR, c'est juste incroyable, un mec qui parle d'un périphérique qu'il sait même pas prononcer correctement, je suis même sur qu'il n'a jamais testé le truc. Pitoyable !

Répondre
-
voter voter

Par thnos le Mardi 22 Juin 2010, 18:54

likeSmall 2
kiiiiiiiiiiiiiiiiiinnnnnnnnnnnnnnnnnnnnneeeeeeeeeeeeeect !! :crutch:

Répondre
-
voter voter

Par Polo69 le Mardi 22 Juin 2010, 18:04

likeSmall 7
Nintendo a redirigé sa politique vers le casual gamin, c'était il y a 5 ans, Sony va tenter de le faire et vu leur force, ça peut marcher mais Microsoft va droit dans le mur, c'est sûr!

Répondre
-
voter voter

Par azerty le Mardi 22 Juin 2010, 16:10

likeSmall 83
le problème, la vérité c'est pas le point fort des constructeurs, le kinect c'est un très bon gadget, mais c toujours la même histoire qu'avec la wiimote, ils nous vendent de la merde pour de l'or.

Répondre
-
voter voter

Par tuzuharu_guest le Mardi 22 Juin 2010, 15:27
Si il y a vraiment un temps de latence avec la Kinect, je ne vois pas en quoi est ce que ça pourrais être une "innovation" franchement, je préfère encore penser à la PSMove de Sony, au moins ça marche et c'est précis, même si ça copie la WiiMote, qui plus est, même s'ils sortent des jeux hardcore pour la Kinect, je ne me vois pas du tout faire semblant d'avoir une Lanzor sur moi à jouer au gamin sur GoW3.

Répondre
-
voter voter

Par khaynn2112 le Mardi 22 Juin 2010, 14:56
Ok un directeur marketing "entertainment" France, qui ne connait meme pas le nom exact du produit dont il parle, ca l'a fou mal.
comment decredibiliser une communication en 1 mot.
Decidement le mois de Juin n'est pas propoce aux communications, en France.


Répondre
-
voter voter

Par PaGoO le Mardi 22 Juin 2010, 13:33

likeSmall 1
Le vrai probleme quelque soit le prix c'est la LATENCE.
Elle est dénoncée régulierement par ceux qui testent Natal/Kinect et c'est très grave pour la plus part des utilisations dont beaucoup sont rythmiques et basées sur le timing.
De leur coté Nintendo et Sony n'ont pas de latence perceptible et c'est la moindre des choses vu l'utilisation prévue dans le Motion Gaming.
La camera Sony pour elimiter toute latence communique à la console les donnée video brutes sans aucune compression (ce qui fait de la camera Sony la moins chère du marcher capable de communiquer en données brutes non compressées).
A tout les coups Microsoft a gardé une compression et on va se coltiner une latence de la mort qui sera insupportable et pour moi c'est bien plus grave que le prix, car même à 50€ ce sera inutilisable!


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 22 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Microsoft

Zone Membres

Les vidéos
 
Xbox Live : les jeux gratuits pour décembre 2020 sont connus, Saints Row répond présent
Xbox Series X : une console collector Dwayne "The Rock" Johnson Xbox Series X : une console collector Dwayne "The Rock" Johnson pour les enfants malades
Xbox Series X : Microsoft propose un unboxing de la manette Xbox Series X : Microsoft propose un unboxing de la manette
Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.