JeuxActuJeuxActu.com

Maximilien CAGNARD : son Top 5 et Flop 3 de 2019

2019 : Top 5 & Flop 3 de la team Jeuxactu

 

>> MAXIMILIEN CAGNARD <<

> RÉDACTEUR, POURFENDEUR DE LA BONNE HUMEUR <


JEUXACTU.COMOn parle souvent de voir le verre à moitié plein ou à moitié vide pour moult circonstances : 2019 fut-elle, réellement, une bonne année ? Si je dois en faire le bilan très personnel et de façon objective, force est de constater qu’elle n’est ni blanche, ni noire, mais sacrément grise. Il y a de la noirceur, profonde, parce qu'excepté les beautés vidéoludiques qui ont rythmé ma vie professionnelle, la vie a cette faculté de vous envoyer des uppercuts inattendus dont vous devez vous remettre, coûte que coûte. En 2019, le départ douloureux d’un être cher et la déchirure absolue qui s’en est émanée m’a rappelé à quel point ma situation était précieuse, à quel point j’avais de la chance de vivre de ma passion, d’être en bonne santé et d’avoir ces gens précieux dans mon entourage. C’est en tombant que l’on arrive à avancer (élue phrase de fragile de la décennie) et Dieu sait que ce dernier a tenté une grosse balayette des familles : pour autant, je refuse inconditionnellement de rester figé. 


2019 fut aussi une année de progrès considérable, celle d’un épanouissement toujours plus prononcé derrière le clavier mais aussi davantage devant la caméra : gagner son pain en analysant, débattant et en démontrant les choses que l’on aime intimement est un luxe sans nom. C’est une activité qui mérite de reconsidérer beaucoup de choses de la vie courante et, même quand l’ennui pointe le bout de son nez lors de périodes creuses, ne doit pas inciter à broyer du noir ou, pire, s'apitoyer sur son sort. En 2019, j’ai eu la chance d’emménager juste à côté du boulot, de me construire un cocon parfait, de gagner un temps de vie considérable : Devil May Cry 5 est aussi venu mettre fin à une attente de plus d’une décennie, provoquant des frissons d’excitation comme je n’avais jamais connu dans ma vie de joueur. J’ai également pu faire quelques voyages d’exception, dont découvrir un certain Modern Warfare à Los Angeles avant tout le monde, titre qui rythme toujours mes soirées avec une géniale ténacité ; l’avènement des deux fistons de mes deux collègues m’ont rappelé, malgré leur apparence de cœur de pierre, que j’ai encore de belles choses à accomplir humainement et qui m’attendent tout droit, devant moi. 


2019, année grise ? Oui, mais elle débouche sur douze autres mois qui s’annoncent tout bonnement historiques. L’avènement d’une nouvelle décennie frappée par la neuvième génération de consoles, de hits sans précédents, peut-être même de tournants importants dans ma carrière, de fêtes improbables avec des potes dingos et du partage, toujours plus de partage. Car c’est la définition même de JEUXACTU, au-delà même des moments que l’on passe ensemble entre journalistes, à se vanner sèchement et à déblatérer sur l’industrie : partager notre passion du Dixième Art à vous, lectorat, dans l’espoir de vous conduire vers les horizons salvateurs du plus beau médium qui soit. Soyons optimistes, malgré les high-kicks que l’on se prend tous à un moment donné, la vie a bien trop à nous offrir, ne gâchons pas nos chances. Bon jeu !


#1/ DEVIL MAY CRY 5 (PS4 PRO)

Devil May Cry 5Qu’on se le dise, Devil May Cry 5 n’est pas le meilleur jeu de l’année. Mais ne pas le mettre en Top 1 reviendrait à faire de moi un hérétique absolu, un fan déméritant et... un faux-fidèle. Il n’empêche que malgré ses défauts évidents - une histoire fragile avec une fin à la naïveté sans précédent ou la répétition de sa direction artistique - le jeu de Capcom a su, malgré tout, combler la majorité de mes attentes. Cela faisait onze ans que j’attendais, jours et nuits, l’avènement d’un cinquième opus : pour vous dire, je faisais une recherche Google quasiment chaque jour dans l’espoir d’y dénicher la moindre trace de son existence et auprès de mon entourage, “DMC5” était devenu une blague récurrente mais non moins teintée de passion. Désormais, le running gag a pris fin et force est de constater qu’Hideaki Itsuno et son équipe ont fait un bien beau boulot. Son gameplay absolument SAL-VA-TEUR, son fan service en veux-tu en voilà et sa réalisation technique de premier ordre m’ont apporté des sensations terriblement jouissives, des frissons euphoriques monstrueux comme j’avais rarement connu auparavant. Un pur délice dont j’ai frôlé l’overdose, d’ailleurs, mais nul doute que Devil May Cry 5 est un bien grand jeu. Imparfait, mais tellement bon. 


#2/ CALL OF DUTY : MODERN WARFARE (PS4 PRO)

Call of Duty : Modern WarfareCela faisait bien longtemps que je n’avais pas été happé de la sorte par un Call of Duty. Lors de son reveal à Los Angeles dans un événement ultra-privé, je l’avais senti : cet opus changerait vraiment la donne. Et pour ainsi dire, je suis toujours scotché sur le FPS d’Activision dès lors que j’ai un peu de temps à tuer ! Pour cette cuvée 2019, Infinity Ward a eu l’audace d’ouvrir un nouveau studio en Pologne, entièrement consacrée à la technique : s’en résulte un moteur de jeu refait à neuf et sérieusement convaincant. Avec un sens du détail formidable et un sound design majestueux, chaque kill, chaque coup de feu s’avère viscéral, jouissif et impactant. Sa campagne est au poil, certes, mais c’est surtout son multijoueur qui a permis à cet opus d’exploser les scores : avec une politique totalement revue et un système de saisons à la mode, les développeurs sont parvenus à faire vivre leur bébé avec un dynamisme formidable. Le 2 vs 2, “Escarmouche”, est quant à lui tout simplement l’un des meilleurs modes auquel j’ai pu jouer de ma petite vie de gamer. Seules ombres au tableau : des missions Spec Ops qui ne peuvent pas être jouées à deux et, de façon assez globale, l’écran splitté a presque été mis à la trappe. Il n’empêche que Modern Warfare est une petite perle arcade diablement addictive. 


#3/ RESIDENT EVIL 2 REMAKE (PS4 PRO)

Resident Evil 2Il n’y a pas à dire, Resident Evil 2 fut une baffe puissante et prévisible. Survenu en janvier 2019, le survivral horror de Capcom est brillant sur bien des points mais sans doute sa justesse dans le rythme et dans l’épouvante demeure sa plus grande qualité : un parcours sombre, dangereux et furieusement haletant qui demande une implication poignante géniale. Puis surtout, Capcom a su redéfinir les standards du remake avec un travail d’orfèvre, opéré sous l’excellent moteur du RE Engine (qui a notamment servi pour Devil May Cry 5) et un travail sonore d’enfer. Un périple angoissant et intelligent qui ne présage que du bon pour sa suite, Resident Evil 3, dont la refonte débarquera en 2020 avec un Nemesis bien, bien flippant. Mr. X m’avait déjà mis en PLS, alors je n’ose imaginer ce que donner “l’arme ultime d’Umbrella”. Je prépare les Pampers. 



#4/ CRASH TEAM RACING : NITRO FUELED (PS4 PRO)

Crash Team Racing : Nitro FueledParce que son monopole durait un peu trop longtemps, Mario Kart avait besoin d’un sérieux concurrent pour lui tenir tête. Et le comble, c’est qu’il s’agit d’un remake d’un jeu de 1999 ! Pour cette refonte hyper-attentionné, Activision a misé sur le bon cheval - le studio Bleenox - qui a fait un travail d’orfèvre. Incroyablement actuel dans ses sensations de jeu comme dans son level-design, Crash Team Racing avait déjà des bases solides qui se sont grandement consolidées en arrivant sur consoles modernes. C’est sans doute sa très grande force : au final, cette version Nitro Fueled est incroyablement actuelle avec un suivi irréprochable, lui assurant une véritable pérennité, et des finitions aux petits oignons. Le jeu multijoueur par excellence, coloré et bon enfant, à la fois arcade et technique, tellement plein de bonne humeur qu’il vous ferait sourire une porte de prison. Un titre qui m’a déjà scotché de looongues heures et qui n’a pas fini de me faire lâcher prise. 


#5/ BORDERLANDS 3 (PS4 PRO)

Borderlands 3Il a beau s’asseoir sur ses lauriers, Borderlands 3 n’en reste pas moins le looter-shooter que l’on attendait. Jouissif, drôle, ultra-violent, extrêmement complet, le FPS de Gearbox Software ne fait pas aussi bien que son prédécesseur mais s’avère pourtant exquis sur bien des points, s’imposant clairement comme l’un des titres de l’année à mon sens. J’ai beau ne lui avoir mis “que” 16/20 dans les colonnes de JEUXACTU, je me suis tout de même rendu compte que je n’avais pas lâché la manette pendant 80 heures en seulement deux semaines (et autant dire qu’une fois le test d’un jeu rendu, on n’a normalement peu de temps pour s’atteler à d’autres titres pour le fun, d’autant plus que j’ai une vie sociale) et qu’il continue de m’attirer avec son season pass. Une cinquième place bien méritée même si j’avoue avoir hésité grandement avec Star Wars Jedi Fallen Order ou le surprenant Death Stranding. 



LE FLOP 3 DE L'ANNEE


#1/ BLACKSAD : UNDER THE SKIN (PS4 PRO)

Blacksad : Under The SkinJ’attendais beaucoup de cette première adaptation vidéoludique de l’excellente bande-dessinée de Juan Diaz Canales et Juanjo Guarnido. Étant qui plus est un grand amateur de jazz, de New-York et de l’actualité du crime organisé (et de chats), ce Blacksad Under The Skin avait attiré mon attention fondamentalement dès son annonce en 2018. Mais quelle ne fut pas la douche froide lors de sa sortie ! Non pas que le titre de Pendulo soit franchement mauvais - son scénario est plutôt efficace, l’ambiance fait mouche et l’OST s’avère géniale - mais il est, en réalité, simplement truffé de bugs à en crever. Rares sont les jeux qui m’auront donné autant de peine à les terminer simplement à cause de leur manque de finition ! Des problèmes techniques dans tous les sens à s’arracher les poils de torse, des énooormes tares graphiques aux sauvegardes insolentes qui ne fonctionnent qu’à moitié, sans oublier les dialogues qui ne s’activent pas et les innombrables problèmes de collision. On est pas loin du très gros foutage de gueule... et c’est franchement dommage. Heureusement, des mises à jour sont ou étaient sensées corriger le tir : j’avoue n’avoir pas relancé le soft pour vérifier par moi-même. 


#2/ MEDIEVIL (PS4 PRO)

MediEvilUn remake accueilli à bras-le-cœur lors de son annonce, beaucoup moins lors de sa sortie. Toute proportion gardée, on sent bien qu’il ne s’agit pas d’un jeu franchement mauvais, non, mais la déception est grande : Other Ocean a fait le choix d’opter pour une fidélité à toute épreuve… au détriment d’actualiser certains standards et l’expérience en pâtit trop souvent. Son gameplay fluidifié (c’est un bon point) ne s’adapte absolument pas à l'étroitesse de ses environnements, reproduits à l’identique au pixel près, occasionnant alors des situations brouillonnes et d’innombrables problèmes de caméra tout simplement frustrants. De même, il y a un tout un tas d’autres éléments qui auraient mérité d’être revus à la hausse - son système de sauvegarde archaïque en 2019 ou, même, sa réalisation graphique/technique loin d’être fanfaronne. MediEvil feit probablement plaisir aux fans de la première heure mais ne satisfait pas les nouveaux venus… et c’est bien dommage. 


#3/ GENERATION ZERO (PS4 PRO) 

Generation ZeroSi ce jeu ne vous dit rien, c’est normal : tout le monde l’a déjà oublié. En revanche, en tant que journaliste et ayant eu le devoir de le tester, je peux affirmer que ce titre développé par Avalanche (Just Cause, Mad Max) m’a fait mal, terriblement mal. Une véritable cicatrice indéléBIDE. Le concept était pourtant intéressant : il s’agissait d’un FPS dans lequel on incarnait un survivant à l’invasion robotique, dans une Suède des années 70. Chaque ennemi disposait d’une mémoire, capable de se souvenir de vous même des semaines après un combat, et un concept coopératif qui aurait pu faire mouche. Mais bon sang, quelle horreur ! Ambiance zéro, gameplay zéro, scénario zéro, stabilité zéro : un soft qui porte finalement bien son nom. Je me souviens encore m’arracher les cheveux au fur et à mesure de ma progression à côté de mon collègue, me dévisageant comme un interné et, tout de même, ricanant discrètement. Chaque retour de pause café occasionnait une sueur incontrôlée, celle de me replonger un open world vide d’intérêt agaçant, chiant à mourir et particulièrement répulsif. Allez hop, on tira un trait et on passe à autre chose. 


TOP 5 ATTENTES 2020 : 

  1. The Last of Us 2

  2. Resident Evil 3

  3. DOOM Eternal

  4. Cyberpunk 2077

  5. Ghost of Tsushima 



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Joyeux


À découvrir également
Autres articles

Samurai Shodown : un nouveau trailer aiguisé pour accompagner la version Switch L'heure sera bientôt venue pour Samurai Shodown, aka Samurai Spirits, de poser ses katanas sur Nintendo Switch : ça vous dit, un nouveau trailer ? 22/01/2020, 10:21
Samurai Shodown : la version Switch précise enfin sa date de sortie, ça va trancher Samurai Shodown, ou Samurai Spirits pour les intimes, doit accomplir encore une mission : débarquer sur Nintendo Switch. Bonne nouvelle, on sait quand son arrivée se fera très exactement. 07/01/2020, 10:26


Derniers commentaires
Par Amiche21 le Lundi 6 Janvier 2020, 10:15
je ne suis pas d'accord sur tout ce qui a été écrit, mais je souhaite au site une longue vie encore, 15 ans c'est fou quand meme

Répondre
-
voter voter

Par Warlok le Jeudi 2 Janvier 2020, 10:13

likeSmall 2
Meilleurs voeux, c'est le seul site de jeux que je regarde de temps en temps. Longue vie à vous!

Répondre
-
voter voter

Par Tetsumiyo le Jeudi 2 Janvier 2020, 9:01

likeSmall 24
15 ans déjà le site, ça fait plus de 10 ans que je vous lis, continuez comme ça, vous faites un bon boulot et bonne année à tout le monde

Répondre
-
voter voter

Par Pas glop le Jeudi 2 Janvier 2020, 1:46
Bonne année à toute l'équipe, si seulement vous pouviez vous pencher sur les problèmes techniques du site...

Répondre
-
voter voter

Par tikisweaty le Mercredi 1er Janvier 2020, 22:47
très drôle le passage où Maxime parle de Laurely, je le savais pas comme ça :lol:

Répondre
-
voter voter

Par fab3000 le Mercredi 1er Janvier 2020, 18:27

likeSmall 67
meilleurs voeux à la team et bonne continuation, je suis moins souvent sur le site mais je vous regarde dans vos émissions ;)

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 6 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







JEUXACTU.COM

Zone Membres

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.