JeuxActuJeuxActu.com

Resident Evil VII : on y a joué et on a rarement autant flippé !

Resident Evil VII : on y a joué et on a rarement autant flippé !

Annoncé lors de la conférence E3 2016 de Sony Interactive Entertainment, Resident Evil 7 : Biohazard est encore loin d’avoir dévoilé tous ses secrets. Logique, compte tenu que les développeurs de Capcom tiennent absolument à entretenir le mystère jusqu’au 24 janvier 2017, date à laquelle le jeu sera disponible sur Xbox One, PS4 et PC. Pour autant, ils ont bien voulu faire le déplacement au Tokyo Game Show 2016 en emmenant dans leurs valises une démo qui, cette fois-ci, permettait de faire connaissance avec la terrifiante famille Baker. Récit d’un rendez-vous flippant.


Resident Evil 7Il est encore trop tôt pour confirmer que Resident Evil 7 : Biohazard marque enfin le retour de la série à ses origines, mais cette rencontre avec les Baker nous a donné quelques sueurs froides que nous n’avions plus ressenties depuis un moment. La faute à la matriarche Marguerite qui nous poursuit dans cette maison angoissante située au sud des Etats-Unis, et dont les marmonnements incessants incitent à jouer avec la lumière allumée quand le PlayStation VR n’est pas vissé sur la tête. Dans la peau de Mia – la femme du personnage principal Ethan – l’objectif est clair : parvenir à s’échapper de la demeure sans se faire repérer par Marguerite. Après avoir insisté sur l’exploration et la récupération d’objets dans la première démo de l’E3 2016, les développeurs ont décidé cette fois-ci de mettre en avant la vulnérabilité du personnage – puisqu’il est dans l’incapacité de se défendre – qui n’a d’autre choix que de fuir. Dès que l’on repère une caisse ou un renfoncement afin de reprendre son souffle, on s’accroupit en priant pour que la maîtresse de maison ne regarde pas vers notre côté. Le jeu du chat et de la souris à la sauce Resident Evil 7 : Biohazard qui demande de connaître parfaitement les lieux, sous peine de se faire croquer la jugulaire. C’est d’ailleurs ce que l’on a regretté avec cette version, à savoir un goût pour le die & retry assez frustrant dans le sens où l’on aurait aimé qu’il existe plusieurs manières d’éviter Marguerite. Se cacher dans un placard aurait été une option intéressante par exemple, ou derrière une porte. Là, en quelque sorte, on se contente de suivre le chemin tracé par Capcom. On croise les doigts pour que l’expérience soit moins linéaire dans la version définitive, même si l’on comprend que les développeurs ont tenu à maîtriser le déroulement des événements pour mieux nous faire sursauter.
 

Il est encore trop tôt pour confirmer que Resident Evil 7 : Biohazard marque le retour de la série à ses origines, mais cette première rencontre avec les Baker nous a donné quelques sueurs froides que nous n’avions plus ressenties depuis un moment.


Resident Evil 7Quoi qu’il en soit, miser sur la vue subjective est sans doute la meilleure idée que les responsables de la franchise aient eue depuis longtemps. En effet, on renoue immédiatement avec les sensations qui ont permis aux premiers Resident Evil de marquer les esprits à tout jamais. Avec un champ de vision plus réduit que dans les derniers épisodes (on ne peut pas voir sur les côtés, à moins de tourner la tête/d’incliner le stick), le moindre grincement suspect met la pression et on avance avec la peur de se faire surprendre par une créature venue d’outre-tombe. Ajoutons à cela les portes qui se ferment toutes seules, les lumières qui se coupent, ou encore les ombres suspectent qui apparaissent et là, et vous obtenez un cocktail à rendre fou n’importe quel cardiaque. Comment se termine cette partie de cache-cache avec Marguerite ? Mal, car elle parvient quand même à nous attraper par les pieds alors que l’on pensait être à l’abri dans un passage souterrain. C’est à ce moment-là que l’on se retrouve attablé avec la famille Baker au complet : Marguerite donc, mais aussi le père Jack et le fils Lucas. Après qu’ils ont échangé quelques « amabilités » et dégusté les viscères disposés dans leurs assiettes, Jack s’intéresse plus sérieusement au cas du mari de Mia en lui proposant un met local. Face au refus de son invité, l’hôte décide alors de lui enfoncer le couteau dans la gorge. Le point final d’une démo qui – vous l’aurez compris – était jouable aussi bien avec le casque de réalité virtuelle de la PS4 que sur un téléviseur classique. En termes de qualité visuelle, le jeu fait le job sans pour autant être exceptionnel, sachant qu’il utilise le tout nouveau moteur RE. On est dans le même ton qu’un Silent Hills P.T., ce qui fera sans doute dire à certains que ce Resident Evil n’en est pas vraiment un finalement ; certainement le prix à payer pour redorer le blason d’une ancienne gloire.



LA PEUR DANS LA PEAU


Resident Evil 7En attendant, Capcom se refuse toujours à dire si ces démos feront partie de Resident Evil 7 : Biohazard, où s’il s’agit uniquement d’une mise en bouche afin que les joueurs se fassent une meilleure idée de la direction dans laquelle ils souhaitent aller. C’est vrai que l’on commence à cerner à peu près la philosophie du jeu, même si l’on est curieux de voir à quoi ressembleront les affrontements ainsi que les vraies énigmes (celle de la démo était plutôt mignonne), deux piliers historiques dont ce nouvel épisode ne pourra bien évidemment pas se passer. Oui, on a déjà hâte d’être en 2017.


Notre degré d’attente


 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
75% Excité


À découvrir également
Autres articles

Resident Evil : on connait le réalisateur du nouveau film, ça a l'air mieux parti que l'ancienne saga Malgré son accueil critique plus que glacial, cela n'a pas empêché la saga Resident Evil de cartonner au cinéma. Après moult longs-métrages, nous aurons finalement droit à un reboot, dont on connait finalement le réalisateur... 7 | 06/12/2018, 18:00
Resident Evil 7 confirmé sur Nintendo Switch dans une version dont personne ne s'attendait... Capcom vient d'annoncer une version dédiée à la Nintendo Switch, mais qui ne conviendra pas forcément à tout le monde... 15 | 21/05/2018, 12:49


Derniers commentaires
Par El-Tuco le Lundi 10 Octobre 2016, 16:28

likeSmall 4408
Narutovore a écrit:...1 film aussi pourri c'est déjà trop alors 6...


:mrgreen:
...qui finiront tous par disparaître de la mémoire collective, pour le bien être de l'humanité et du patrimoine culturelle. Paul W-S Anderson a décidé de se lancer dans la pêche à la mouche, au bord du lac qui se trouve prêt de son magnifique chalet situé dans le fin fond du trou du c#l de l'Alaska! Merci seigneur! :) :mrgreen:


Répondre
-
voter voter

Par Narutovore le Dimanche 9 Octobre 2016, 18:30 Modérateur

likeSmall 4151
Content, oui et non. Oui parce c'est toujours mieux que ça s'arrête et non parce que 1 film aussi pourri c'est déjà trop alors 6...

Répondre
-
voter voter

Par El-Tuco le Dimanche 9 Octobre 2016, 15:38

likeSmall 4408
Une news qui va faire plaisir aux fans de la série....

Allociné a écrit:Présenté lors du panel dédié au Comic Con de New York hier, "Resident Evil : Chapitre Final" marquera, comme son nom l'indique, la fin de la saga. Paul W.S. Anderson, Milla Jovovich et l'équipe du film font leurs adieux à la franchise...


OUF! J'avais envie de hurler "Arrêter le massacre!" C'est narutovore qui va être content...et moi aussi finalement ou devrais-je dire tout le monde! :mrgreen:


Répondre
-
voter voter

Par NovapolisJade le Dimanche 18 Septembre 2016, 2:07
AKA2306 a écrit:@ Olimann : Personne n'a dit que Kojima a inventé quoi que ce soit. C'est juste que comme par hasard, Capcom sort un RE7 qui pue la démo PT. Visiblement et je me répète, Capcom a repensé son RE7 en fonction de la démo PT. Quand tu bases un jeu entier sur une démo d'un concurrent, ça en dit long sur le niveau du développeur en question. Il n'y a aucun renouveau, c'est juste du copiage. A la limite, si Capcom avait eu l'idée de faire son RE7 de cette façon à la base, je dirais ok mais on sait bien que ce n'est pas le cas. Kojima lui même l'a souligné.Pour conclure, ce que je déplore, c'est le manque de créativité de l'industrie japonaise au delà de ce que Kojima a essayé de proposer.
le projet p.t etait une tuerie par son atmosphere ses effets le peu que nous ayons vu et ceux encore qui ont cette demo sont et seront pour la mojorité l un e des plus flippante. Le projet fut avorté a notre granddame...
Resident evil sur papier n est pas flippant.c est limite de la sf englobant un bras de fer contre une multinational
C etait une histoiree


Répondre
-
voter voter

Par AKA2306 le Samedi 17 Septembre 2016, 20:55
@ Olimann : Personne n'a dit que Kojima a inventé quoi que ce soit. C'est juste que comme par hasard, Capcom sort un RE7 qui pue la démo PT. Visiblement et je me répète, Capcom a repensé son RE7 en fonction de la démo PT. Quand tu bases un jeu entier sur une démo d'un concurrent, ça en dit long sur le niveau du développeur en question. Il n'y a aucun renouveau, c'est juste du copiage. A la limite, si Capcom avait eu l'idée de faire son RE7 de cette façon à la base, je dirais ok mais on sait bien que ce n'est pas le cas. Kojima lui même l'a souligné.
Pour conclure, ce que je déplore, c'est le manque de créativité de l'industrie japonaise au delà de ce que Kojima a essayé de proposer.


Répondre
-
voter voter

Par NovapolisJade le Samedi 17 Septembre 2016, 17:33
ALX5 a écrit:Ça ne ressemble plus à du Resident Evil. On dirait une nouvelle licence, un CONDEMNED qui aurait rencontré ROB ZOMBIE.
fallait retravailler re


Répondre
-
voter voter

Par NovapolisJade le Samedi 17 Septembre 2016, 17:05
AKA2306 a écrit:Il est joli ce PT Silent Evil 7.Capcom n'a vraiment aucun amour propre. Plagier, copier, pomper Kojima de la sorte. Cela laisse supposer que le Resident Evil 7 originel aurait été une grosse daube pour qu'ils jettent tout et fassent ce copié-collé de PT.Franchement, vu le peu d'imagination dont ils font preuve, je leur souhaite de se foirer lamentablement.
magnifique en effet e c etait la bonne solution pour redonner le frisson quel amour propre bidon aurai un jeu qui ne sert qu a essayer de nous satisfaire et se vendre ...??? Faut arreter de pleurer de maniere reactionnaire c est bidon c est un jeu qui promet deja et re et silent hill et un autre que j oublie contribuerent au genre


Répondre
-
voter voter

Par olimann le Samedi 17 Septembre 2016, 15:13

likeSmall 1558
AKA2306 a écrit:Il est joli ce PT Silent Evil 7.
Capcom n'a vraiment aucun amour propre. Plagier, copier, pomper Kojima de la sorte. Cela laisse supposer que le Resident Evil 7 originel aurait été une grosse daube pour qu'ils jettent tout et fassent ce copié-collé de PT.
Franchement, vu le peu d'imagination dont ils font preuve, je leur souhaite de se foirer lamentablement.


PT n'est pas le premier de son genre et Kojima n'a rein inventé. Il faut arrêter c'est ridicule.

Toujours a gueuler, vous n'aimez pas la création, le nouveau, le changement ?
Désolé de vous le dire mais moi je préfère un studio qui prend des risques.
Resident-Evil "évolue" tout simplement.


Répondre
-
voter voter

Par AKA2306 le Samedi 17 Septembre 2016, 14:09
Il est joli ce PT Silent Evil 7.
Capcom n'a vraiment aucun amour propre. Plagier, copier, pomper Kojima de la sorte. Cela laisse supposer que le Resident Evil 7 originel aurait été une grosse daube pour qu'ils jettent tout et fassent ce copié-collé de PT.
Franchement, vu le peu d'imagination dont ils font preuve, je leur souhaite de se foirer lamentablement.


Répondre
-
voter voter

Par ALX5 le Samedi 17 Septembre 2016, 13:35

likeSmall 1
Ça ne ressemble plus à du Resident Evil. On dirait une nouvelle licence, un CONDEMNED qui aurait rencontré ROB ZOMBIE.

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 12 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Resident Evil VII

Jeu : Survival Horror
Editeur : Capcom
Développeur : Capcom
24 Jan 2017

24 Jan 2017

24 Jan 2017

N.C.

Zone Membres

Vos Notes :
16/20
Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.