JeuxActuJeuxActu.com

Phantom Blade Zero : le Devil May Cry Kung-Fu Punk qui vient de Chine est explosif ! (PREVIEW)

Phantom Blade Zero : le Devil May Cry Kung-Fu Punk qui vient de Chine est explos
Il y a eu beaucoup de jeux lors du Summer Games Fest de Geoff Keighley ce week-end, mais il y en a un qui m'a particulièrement tapé dans l'oeil. Il s'agit de Phantom Blade Zero, un Action-RPG développé par le studio chinois S-Game, basé à Beijing et fondé depuis 2011. Depuis son annonce et ses premiers trailers, le jeu impressionne et beaucoup sont sceptiques quant à la véracité des images qu'on voit dans les vidéos. Après avoir fait monter la hype, les développeurs de S-Game sont prêts à dévoiler le gameplay et à laisser le public y jouer et non seulement tout ce qu'on a vu est vrai, mais en plus, le jeu n'est pas un Souls-like comme on le pensait, mais plus un jeu Kungfupunk, mélange entre Devil May Cry et du Wu Xia Pian.

Phantom Blade ZeroComme beaucoup de studios chinois, S-Game a servi de ferme à assets pour les studios occidentaux, c'est-à-dire faire les tâches ingrates dans le développement d'un jeu vidéo pendant que les studios lead bâtissent le game design, le level design et le gameplay. Mais S-Game a aussi développé beaucoup de jeux mobiles avant de décider de passer à l'offensive avec Phantom Blade Zero, un jeu qui a été annoncé il y a un an déjà lors d'un PlayStation Showcase. D'ailleurs, si le jeu existe aujourd'hui, c'est grâce à PlayStation qui soutient le jeu depuis le départ. Soulframe Liang, le créateur du jeu, a expliqué qu'il avait démarré sa carrière avec un jeu indépendant qu'il avait créé avec RPG Maker en 2010, un certain Rainblood Town of Death. Mais le jeu s'est vu renommé en Phantom Blade avec une volonté de devenir un titre dédié au marché des jeux mobiles pour la Chine, avec tout de même une communauté de près de 20 millions de joueurs. Mais Soulframe Liang a eu envie de plus grand et c'est PlayStation qui va lui permettre de faire de Phantom Blade Zero la renaissance spirituelle du Rainblood original. Le jeu est d'ailleurs prévu uniquement sur PS5 et PC et il arrivera en 2025 si tout va bien. Mais cette année, les développeurs font le tour du monde pour présenter le jeu et le rendre jouable dans plusieurs salons comme Chinajoy, la gamescom et le Tokyo Game Show.



QUAND LA CHINE S'ÉVEILLE

Avant de décortiquer le gameplay, sachez que Phantom Blade Zero est un jeu développé sous Unreal Engine 5, se déroulant dans Phantom World, un univers où convergent de nombreux types de pouvoirs. On y trouve du kung fu chinois, des machines complexes rappelant le steampunk, des arts de l'occulte et des choses intrigantes qui ne rentrent dans aucune de ces catégories. Le joueur incarne Soul, un assassin d'élite au service d'une organisation invisible mais puissante connue simplement sous le nom de "The Order". Notre personnage principal est accusé du meurtre du patriarche de l'Ordre et gravement blessé lors de la chasse à l'homme qui a suivi. Un guérisseur mystique a réussi à le sauver de la mort, et il doit désormais trouver la vérité derrière cette mascarade.
Pour décrire son jeu, Soulframe Liang n'hésite pas à citer les films de Wu Xia Pian, Bruce Lee, Michelle Yeoh, ou bien encore Donnie Yen. Pour lui, le kung fu continue d'évoluer dans la pop-culture et il espère qu'avec Phantom Blade Zero, il pourra y injecter un esprit punk qui n'a pas encore été vu ailleurs, d'où l'appellation "Kungfupunk". L'idée est en effet de détourner les classiques du genre chinois pour en faire un genre à part, comme le steampunk en Occident. Autrement, Phantom Blade Zero est construit sur la base d'un monde semi-ouvert, pas d'open world, car c'était trop ambitieux pour lui et son équipe, il a préféré être raisonnable en proposant plusieurs cartes qui dispose néanmoins d'une belle superficie. Il explique également que le style visuel très dark est une volonté artistique, permettant de faire ressortir les personnages avec un cœur d'or.

Phantom Blade Zero

Soulframe Liang a conscience que la mode est aux Souls-like et au Monster Hunter like, mais il avoue être un grand fan des jeux tels que Devil May Cry et Ninja Gaiden, mais que ces derniers sont malheureusement trop difficiles pour le grand public. Son expertise dans les jeux mobiles lui a permis de simplifier les choses en faveur des écrans tactiles, donnant aux joueurs un moyen d'exécuter des chaînes de mouvements élaborées avec un minimum de commandes. Et pour lui, cette méthode est applicable sur les manettes classiques et c'est sur cette base que Phantom Blade Zero a bâti son gameplay. D'ailleurs, il a fait appel à Kenji Tanigaki pour assurer toute la partie action du jeu, lui qui est connu pour être chorégraphe de combat sur de nombreux films de kung-fu. Un gage de qualité qui se traduit à l'écran par des choréphraphies stylisées et spectaculaires.

Phantom Blade Zero

ENTRE DMC ET STELLAR BLADE

C'est la première fois que le jeu est jouable lors cette Summer Game Fest et cette démo est là pour pour prouver que les trailers n'étaient pas pipeautés, qu'il s'agit bien de vrai gameplay. Le studio chinois a donc élaboré une démo proposant plusieurs phases de combat, avec différents types d'ennemis, basiques comme boss, trois au total dans cette démo. On parle souvent à tort de Phantom Blade Zero comme étant un Souls-like, c'est à la fois vrai et faux, car c'est plus complexe. Le jeu est une combinaison de plusieurs choses, plusieurs inspirations. Dans la construction de la map (en semi open world donc) oui c'est un Souls-like, mais dans le gameplay non, puisque Phantom Blade Zero se base sur les combos, un peu à l'ancienne, très Devil May Cry dans l'esprit, avec des attaques rapides, hyper agressives et très chorégraphiées, inspirées du Wu Xia Pian, qui est un art très acrobatique et très spectaculaire. Et à l'image d'un Devil May Cry, Phantom Blade Zero va faire la part belle aux combos et à cette manière de jongler avec les armes qui sont mises à disposition du joueur. Il n'y avait que 4 armes dans la démo, mais il y en aura 30 dans le jeu final, allant du katana classique à l'épée lourde qui se porte à deux mains, en passant par les doubles lames et les lances. A cela on peut rajouter les Phantom Edges qui sont des gadgets ou des armes à feu en plus comme ce canon greffé au bras, le fameux tiger hand canon, qui peut être utilisé en plein combo pour blaster un groupe d'individus. Il y a aussi un arc qui permet d'éliminer les ennemis à distance et d'autres armes qui n'ont pas été dévoilées encore.

Phantom Blade Zero

VIF, TECHNIQUE & SPECTACULAIRE

Chaque arme dispose d'une attaque ultime, accessible dès lors que la flamme violette apparaît sur l'icône. Il suffit d'enchaîner les attaques pour charger cette flamme et dès qu'elle apparaît, ça offre une grosse attaque ou un combo spécifique. Phantom Blade Zero possède d'ailleurs une iconographie très stylisée avec des idéogrammes qui apparaissent en onomatopées pour finir une exécution. C'est archi classe. Le système de combat est bâti sur cette faculté à créer de longs enchaînements en combinant les lames mais aussi les différents gadgets, sachant que le jeu propose aussi une mécanique de parry basée sur une jaune d'endurance, le Sha-Chi Meter. Chaque fois qu'on va bloquer une attaque avec L1, on fait appel à cette jauge et une fois qu'elle est vide, on se fait breaker, la garde est brisée. Les ennemis ont aussi les deux barres, santé et endurance qui apparaissent au-dessus de leur tête, donc on part sur le même pied d'égalité. Il y a aussi une mécaniques baptisée "Ghost Step" qui consiste à bloquer les attaques lourdes des ennemis, celles en surbillance bleue, offrant la faculté de tourner autour de l'adversaire juste après le contre, lui passer dans le dos et offrir une ouverture pour le sabrer ou enchaîner des combos.

Phantom Blade Zero

FANTÔME ASSASSIN

Par contre, les attaques rouges ultimes ne sont pas bloquables, il faut impérativement les esquiver, mais si on les dodge avec le timing parfait, alors il sera possible de bénéficier d'un ghost step et ainsi prendre l'avantage. C'est cette combinaison de toutes ces mécaniques qu'il va falloir maîtriser pour avancer dans le jeu et réussi à battre les boss coriaces. Il y en avait 3 dans la démo, il y en aura beaucoup plus dans le jeu final, mais sachez qu'on peut interagir avec le décor, comme courir le long d'un mur pour sauter sur le boss et l'attaquer depuis les airs. C'était ce genre de mécaniques dans les premiers trailers que certaines personnes pensaient fakes ou juste cinématiques, alors que non, ça fait partie du gameplay. D'ailleurs, Phantom Blade Zero dispose de nombeux mouvements contextuels pour donner plus de naturel aux déplacements du personnage, mais on peut les cancel pour aller au plus vite.
Sinon, le jeu propose aussi des phases d'infiltration avec des ennemis qu'on peut one-shot dans le dos et c'est aussi le cas qu'on les attaque via les cieux façon Assassin's Creed. Classique.

Phantom Blade Zero

Sinon, Soulframe Liang, le créateur du jeu, a précisé que Phantom Blade Zero proposera aussi un aspect exploration, avec des trésors et des coffres à découvrir. L'idée est de fouiner un peu la map, de profiter des chouettes graphismes, d'autant que le jeu propose souvent plusieurs chemins possibles, plusieurs façons d'avancer dans la map. Pas encore de date de sortie pour Phantom Blade Zero, tout juste sait-on qu'il arrivera 2025, mais sachez que le studio prendra le temps qu'il faut pour le peaufiner, et ça c'est l'apanage des studios chinois. Pourquoi ? Parce qu'ils sont souvent considérés comme fakes quand leurs trailers sont dévoilés et pour prouver au monde entier que leur travail est tout sauf mito, ils iront jusqu'au bout. Ils prendront le temps qu'il faut, comme Black Myth Wu Kong que beaucoup disaient aussi survendus, mais au final, le jeu est là, jouable à la Summer Game Fest et il arrive dans 2 mois, pour je l'espère faire fermer quelques bouches.


Notre degré d’attente


 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Osef


À découvrir également
Autres articles

Phantom Blade Zero : il s'agira d'une exclu console PS5 et se veut être un jeu "kungfupunk", explications Sans doute l'une des sensations du PlayStation Showcase, Phantom Blade Zero a été confirmé comme étant une exclusivité console PS5, comme en atteste sa mise en avant sur le PlayStation Blog. 25/05/2023, 13:49



Phantom Blade Zero

Jeu : Action
Editeur : Sony Interactive Entertainment LLC
Développeur : S-GAME
2025

2025

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.