JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PC

Test Total War WARHAMMER 3 : ambiance fantastique pour un jeu fantastique

Test Total War WARHAMMER 3 : ambiance fantastique pour un jeu fantastique
La Note
17 20

La licence de Games Workshop sied particulièrement bien à Total War, qui peut ainsi se débarrasser du carcan réaliste et historique et lâcher la bride. Sorts fantastiques et créatures démoniaques répondent ici à l'appel, et ça fait du bien. De plus, ce troisième volet estampillé Warhammer a le mérite de nous proposer un prologue scénarisé de qualité, histoire d’accueillir comme il se doit les novices. Ajoutez à cela jusqu'à huit factions qui se jouent réellement différemment les unes des autres, quelques nouvelles mécaniques, une carte deux fois plus grande que celle du précédent épisode, et vous obtenez tout simplement le meilleur Total War Warhammer à ce jour... et même l'un des meilleurs Total War tout court. Autant dire que si vous appréciez la saga de SEGA et/ou la licence de Games Workshop, vous serez aux anges. Ou plutôt aux démons !


Les plus
  • Des factions nombreuses et qui se jouent réellement différemment les unes des autres
  • Des créatures forcément plus variées et impressionnantes que dans les Total War historiques
  • Un prologue scénarisé qui permet aux novices de Total War ou de Warhammer de s'y retrouver
  • Une durée de vie phénoménale pour ceux qui voudraient tout voir
  • Une carte deux fois plus grande que celle de Warhammer II
Les moins
  • Techniquement et graphiquement, la licence fait du sur place
  • La faction des Ogres va bientôt devenir payante
  • Pas de sang, dans le seul but de nous refourguer le classique DLC "gore" bientôt


Le Test

Initiée en l'an 2000 avec l'épisode Shogun, la saga Total War a depuis connu de nombreuses déclinaisons, généralement dévolues à des périodes historiques spécifiques (Rome, Medieval, Empire, Napoleon, Attila…). Mais en 2016, Total War : Warhammer venait chambouler cette routine grâce à l'introduction du fameux univers fictif de Games Workshop. Un an et demi plus tard Warhammer II peaufinait la recette, et c'est aujourd'hui au tour du troisième épisode de faire son entrée en scène. Et nous l'avons encore plus apprécié que les autres.


Total War WARHAMMER 3Le scénario du jeu fait intervenir à la fois le Tome des Destins, Ursun le Dieu-Ours de Kislev, un prince corrompu transformé en Démon, et Be'lakor le premier damné que les amateurs de Warhammer connaissent bien. Ces différents éléments se mêlent intimement et aboutissent à une ultime motivation susceptible d'intéresser toutes les factions en présence : récupérer la puissance d'un dieu mourant. Nous ne rentrerons pas plus dans les détails, qui sont pourtant nombreux, car le jeu s'en charge très bien lui-même. Ce Total War nous propose d'ailleurs un long prologue jouable durant une cinquantaine de tours et intitulé Le Dieu Perdu. L'intérêt de cette petite campagne, qui constitue une véritable nouveauté, est double. Tout d'abord elle nous enseigne (ou nous rappelle) les principaux concepts d'un Total War, qu'il s'agisse de la manière de gérer les unités dans les batailles en temps réel, ou de conquérir et développer des colonies sur la carte stratégique au tour par tour. Mais elle permet également de plonger plus précisément dans les détails du scénario principal et d'appréhender sans douleur l'univers Warhammer. Les joueurs peu au fait de la licence de Games Workshop, tout comme ceux qui découvriraient les Total War avec cet épisode, pourront donc se plonger dans l'aventure en toute sérénité. Les vétérans ne seront pas en reste, puisque ce prologue s'avère très bien ficelé. Qu'il s'agisse des cinématiques, de l'ambiance, des divers objectifs ou des explications des différentes mécaniques, tout s'imbrique parfaitement. On espère d'ailleurs que les futurs Total War reprendront tous ce concept fort bienvenu. La campagne principale, qui elle prend cent à cent cinquante tours pour être complétée, nous offre une carte d'une taille annoncée par les développeurs comme deux fois supérieure à celle du précédent volet. Des failles y apparaissent parfois, qui permettent de voyager entre le monde des mortels et les Royaumes du Chaos. Les unités du Chaos sont d'ailleurs particulièrement mises à l'honneur dans cet épisode, puisque cinq des huit factions disponibles appartiennent au côté obscur de la force.

Total War WARHAMMER 3

 

L'HABIT FAIT LE DÉMON

Total War WARHAMMER 3Dans ce contexte, l'une des factions les plus intéressantes est certainement celle des Démons du Chaos. D'un point de vue scénaristique c'est d'ailleurs celle qui prend le plus naturellement la suite du prologue. Elle offre bien sûr différents petits bonus spécifiques, comme c'est la tradition dans les Total War. Selon la faction et le seigneur choisi, chaque partie bénéficie de petites améliorations pouvant concerner les multiples mécaniques de gameplay (entretien, armure, corruption, commandement, chances de trouver des objets magiques, etc). Mais Warhammer III pousse la différenciation beaucoup plus loin, chaque race donnant accès à des éléments de gameplay bien spécifiques. Le héros des Démons du Chaos est ainsi le seul à avoir accès à toutes les unités du Chaos, indépendamment de leur faction d'origine. Plus important encore, ce Prince Démon peut être totalement personnalisé à l'aide d'une interface dédiée et d'une ressource appelée Gloire démoniaque. Cette dernière permet de débloquer toujours plus d'éléments à placer sur la tête, le torse, les ailes, les bras, les jambes ou encore la queue de notre mannequin des enfers, pour au final totalement modifier son apparence et ses caractéristiques.



Total War WARHAMMER 3De son côté, la faction Grand Cathay se distingue d'au moins quatre manières. D'inspiration ouvertement asiatique, elle donne accès à des seigneurs capables de se transformer en dragons. La mécanique d'Harmonie, basée sur des alignements Yin ou Yang, améliore les performances au combat lorsque des unités complémentaires sont proches. La Boussole de Wu Xing déclenche différents bonus selon la direction dans laquelle on l'oriente. Et la Route de l'Ivoire nous demande de gérer l'envoi de caravanes marchandes dans des villes lointaines. Ces deux premières factions nous semblent les plus innovantes et les plus intéressantes, mais les autres possèdent également leurs particularités. Le tsarat de Kislev accumule de la Dévotion pour invoquer des dieux, place des Atamans pour gouverner les provinces, et dispose d'une Cour de Givre destinée à former des Demoiselles de Givre et des Sorcières de Glace. La faction Khorne renforce ses armées après chaque bataille et doit récupérer un maximum de crânes. Slaanesh met en vedette Dévots et Disciples et peut forcer des unités ennemies à changer de bord. Tzeentch contrôle la direction des vents de magie, ourdit des complots et use de téléportation. Nurgle propage des épidémies de peste et possède des bâtiments qui se développent et s'éteignent de manière cyclique. Enfin, les Ogres doivent être ravitaillés en viande et peuvent remplir des Contrats.

Total War WARHAMMER 3

 

MENU COPIEUX POUR APPÉTIT D'OGRE

Total War WARHAMMER 3Il est à noter tout de même que cette faction des Royaumes Ogres fait office de bonus de précommande, étendu à la première semaine de commercialisation du jeu. Ensuite, il faudra ouvrir son portefeuille pour l'acquérir en tant que DLC. La politique éditoriale de Sega en matière de contenus téléchargeables semble d'ailleurs toujours aussi discutable puisque nous avons remarqué l'absence de sang lors des combats. Les unités se contentent de tomber à terre sans aucun effet "gore". On voit le coup venir à dix kilomètres puisque ce fut le cas pour les deux premiers Warhammer et pour d'autres Total War : l'éditeur proposera à la vente d'ici quelques semaines un DLC dédié aux effets sanguinolents, à l'image des deux packs "Blood for the Blood God" précédents. Déjà pas bien glorieuse en temps normal, cette pratique est encore plus contestable dans le cadre de la licence Games Workshop. Le sang et les démembrements devraient faire partie par défaut d'une expérience Warhammer, d'autant plus lorsque celle-ci est largement consacrée aux forces du Chaos.

Total War WARHAMMER 3

Heureusement, le jeu sait se faire pardonner grâce à son menu qui reste extrêmement copieux malgré tout. Même les joueurs qui passeront à côté des Ogres auront de quoi s'occuper pendant des centaines d'heures si ils souhaitent faire le tour des sept factions restantes et de tous les modes (multijoueurs, escarmouche, batailles de quêtes…). Pour couronner le tout, plusieurs petites nouveautés viennent enrichir encore la formule. La campagne nous propose par exemple des batailles de survie, où l'on doit affronter des vagues d'ennemis, capturer des points et construire des structures défensives. Les batailles de petite colonie qui se déroulaient auparavant dans de mornes plaines sont maintenant plus riches et stratégiques, grâce à la présence de tours et barricades. La diplomatie se dote de nouvelles options (l'échange de colonies par exemple) et d'une interface plus précise. Enfin, il est désormais possible de jouer à huit à la campagne principale (contre deux auparavant) et d'activer une option de tours simultanés pour gagner du temps. Finalement, ce n'est que graphiquement que le jeu stagne. Les visuels ne progressent pas vraiment, surtout lors des batailles en temps réel. Ces dernières restent impressionnantes du fait du nombre très élevé d'unités à l'écran, mais on sent tout de même que le moteur 3D commence à vieillir...


Total War WARHAMMER 3



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
50% Furieux


À découvrir également
Autres articles

Total War WARHAMMER 3 : le jeu aussi repoussé à 2022, mais dispo dans le Xbox Game Pass La dernière fois qu'on avait entendu parler de Total War Warhammer 3, le titre était toujours prévu pour la fin de l'année 2021, mais comme vous savez, les plans changent et du côté de SEGA et du studio The Creative Assembly. 04/11/2021, 19:22
Total War WARHAMMER 3 : le trailer d'annonce cinématique est juste dingo ! Le partenariat entre SEGA et The Creative Assembly est loin d'être terminé puisque les deux sociétés viennent à l'instant d'annoncer le jeu Total War Warhammer III, avec un trailer vraiment puissant. 1 | 03/02/2021, 16:43



Total War WARHAMMER 3

Jeu : Stratégie
Editeur : SEGA
Développeur : The Creative Assembly
17 Fév 2022

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.