JeuxActuJeuxActu.com

Nioh 2 : on y a rejoué sur PS4 Pro et on a pris cher, nouvelles impressions

Nioh 2 : on y a rejoué sur PS4 Pro et on a pris cher, nouvelles impressions
Longtemps chasse gardée de From Software, le Souls-like s’est étendu à d’autres studios ces dernières années. Deck13 Interactive s’y est mis avec The Surge, et on pourrait également citer Ashen d’A44 Games, et Code Vein de Bandai Namco Entertainment. Mais le premier qui vient à l’esprit, c’est bien évidemment Nioh et ses (quasiment) 3 millions d’exemplaires vendus dans le monde sur PS4. Un plébiscite qui a incité Team Ninja à développer une suite dont nous vous avions déjà parlé en septembre dernier. Au cas où l’on n’aurait pas retenu la leçon, Sony Interactive Entertainment nous a conviés à une seconde présentation (toujours dans ses locaux parisiens) qui s’est révélée extrêmement douloureuse.

Nioh 2Cette nouvelle démo ne nous a pas permis d’apprendre grand-chose par rapport à ce que l’on savait déjà, mais c’était néanmoins l’occasion de revenir sur la principale nouveauté de Nioh 2, à savoir la possibilité de se transformer soi-même en Yôkai. Plus concrètement, lorsque l’on terrasse l’un de ces esprits, il laisse parfois s’échapper un noyau d’âme qui, une fois assigné, donne accès à des compétences spéciales. De ce que l’on a vu, il existe trois types de noyaux d’âme (Bestial, Féroce et Fantôme) aux caractéristiques différentes, notamment au niveau des contres explosifs (R2 + Rond). Par exemple, le contre explosif Brute est utile pour enchaîner sur une attaque surpuissante, et infliger ainsi de gros dégâts de Ki à l’adversaire. Le contre explosif Féroce, lui, consiste à placer un dash tout en laissant un spectre derrière soi. Du coup, si l’ennemi touche notre double, il se retrouvera sonné ; le moment idéal pour l’achever. Bien évidemment, tout ça n’est pas gratuit, comme l'atteste la jauge d’Anima qui se remplit assez vite pour éviter toute frustration, et faire en sorte que la difficulté demeure équilibrée. Il y a aussi les capacités Yôkai (R2 + Triangle ou Carré) qui étoffent grandement la command list de Nioh 2. Nous n’allons pas toutes les énumérer ici, mais on a particulièrement abusé du démon qui s’empare du crâne de l’adversaire pour l’enfoncer dans le sol sans la moindre pitié. A noter que ces skills sont soumises à un système de cooldown pour ajouter une dose de stress dans les moments tendus, mais compte tenu que l’on peut en embarquer jusqu’à trois, il y a moyen de jongler.


Il n’y a qu’à voir la richesse du bestiaire pour saisir l’ambition des développeurs, ces derniers ayant également étoffé le système de combat avec la possibilité de se transformer en Yôkai.


Nioh 2On a failli oublier de parler de la jauge d’Amrita avec laquelle on peut faire appel à la mutation Yôkai. En pressant simultanément Rond et Triangle, notre personnage entre dans une rage folle : son apparence est alors modifiée selon l’esprit protecteur qui l’accompagne, et sa jauge de vie laisse place à une barre de furie dont le niveau diminue au fur et à mesure que l’on s’acharne sur notre ennemi. Là encore, les attaques diffèrent d’un type de noyau d’âme à l’autre. En Bestial, le brise-croc (L1 + Triangle) sert de contre pour étourdir l’opposant, sachant qu’un Yôkai perdra une partie de son Amrita. L’autre avantage, c’est qu’aucun coup adverse n’est capable de nous sonner. En Féroce, le joueur a la possibilité d’esquiver tout en claquant des attaques rapides ; pratique quand on doit affronter des golgoths peu mobiles. En plus, avec un bon timing, chaque coup évité fait grimper la jauge d’Amrita, ce qui peut nous sauver la mise lorsque la jauge correspondante est quasi pleine. Il faut bien avouer que toute la dimension Yôkai de Nioh 2 ajoute de la profondeur aux mécaniques, quitte parfois à nous perdre un peu, même quand on est un initié. Une interface plus lisible n’aurait pas été du luxe, mais les développeurs ont au moins fait l’effort d’inclure un tutoriel, sans oublier les nombreux clips explicatifs pour bien cerner toutes les subtilités. Du côté des stances, rien n’a changé : la posture haute privilégie la puissance au détriment de la vitesse et de l’endurance, la moyenne offre un parfait équilibre entre attaque et défense, et la basse met l’accent sur la rapidité aux dépens de la force.


ESPRIT, ES-TU LÀ ?


Nioh 2Le bestiaire étant nettement plus riche que dans le premier épisode, alterner régulièrement les stances est hautement conseillé pour ne pas perdre des PV bêtement. Ce qu’il faut bien avoir à l’esprit également, c’est que le jeu impose sournoisement de mixer des coups Yôkai avec des attaques classiques. Oui, il est toujours possible de se débarrasser des monstres « à l’ancienne », mais les combats seront beaucoup plus âpres. Si la démo de l’année dernière nous avait paru assez facile (on avait plié le mid-boss en deux tentatives), on a pris cher dans celle-ci. Mieux planqués, les humains n’hésitent pas à nous prendre en traître pour abîmer sérieusement notre jauge vitale, tandis que les Yôkai adorent attaquer en masse. Mieux vaut prendre un peu d’air donc, ne serait-ce que pour recentrer la caméra qui peut se montrer capricieuse dans les endroits exigus. Pour ce qui est des armes, nous avons eu l’occasion d’essayer le glaive aberrant, une sorte de faux dont la forme change en fonction de la posture. On a également cassé quelques cotes avec la flamme radieuse qui est composée de deux hachettes. Bien sûr, on prendra le temps de décortiquer l’arsenal quand la version définitive sera arrivée à la rédaction, mais vu que la session ne durait que deux heures, on a préféré se rendre directement chez Maeda Toshiie qui nous a roulé dessus. A la fois puissant et véloce, il disposait en plus d’une allonge assez chiante. La moindre attaque en trop était punie. Sensiblement plus dynamique que l’opus précédent, le jeu pousse à la gourmandise, et c’est quand on pense avoir trouvé la faille que l’on regrette tout de suite notre excès de confiance.

Sensiblement plus dynamique que l’opus précédent, le jeu pousse à la gourmandise, et c’est quand on pense avoir trouvé la faille que l’on regrette tout de suite notre excès de confiance.


Nioh 2Sur le plan graphique, Nioh 2 s’inscrit dans la droite lignée de son prédécesseur en nous plongeant une nouvelle fois dans le folklore japonais. Les références aux légendes nippones sont multiples, un soin tout particulier ayant été apporté à la modélisation des Yôkai. Souls-like oblige, le level design enquille les raccourcis, les embranchements, les voies sans issue, mais jamais dans le vide. En effet, se perdre dans les niveaux permet de temps en temps de tomber sur un item rare, celui grâce auquel on va se sortir d’une situation inextricable. Par ailleurs, précisons que l’on pouvait jouer en 4K 30fps (Cinéma), en 1080p 60fps (Action), ou alors en 4K avec un framerate variable. Quand notre vie tient parfois à une frame, on a opté pour la seconde option. Enfin, pour ceux qui l’auraient oublié, on rappelle que Nioh 2 se déroulera avant les événements de Nioh, et que l’on devra créer notre propre personnage alors que l’on incarnait jusqu’à présent William Adams.


Notre degré d’attente
Sauf cataclysme, Nioh 2 devrait régaler les fans de Souls-like qui, ne l’oublions pas, avaient été agréablement surpris par les mécaniques du premier épisode. Réputé pour sa rigueur et son intransigeance en matière de gameplay (cf. Ninja Gaiden), Team Ninja était parvenu à offrir une alternative solide aux Dark Souls et autres Bloodborne, malgré un certain nombre d’imperfections que cette suite semble corriger. Il n’y a qu’à voir la richesse du bestiaire pour saisir l’ambition des développeurs, ces derniers ayant également étoffé le système de combat avec la possibilité de se transformer en Yôkai. Sur le papier, tout semble carré, il ne reste plus qu’à voir ce que ça donne sur la longueur. Sortie programmée pour le 13 mars prochain exclusivement sur PS4.


 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
50% Excité


À découvrir également
Autres articles

Nioh 2 : le 2e DLC majeur s'appelle "Ténèbres dans la capitale", infos et date de sortie Team Ninja a profité du Tokyo Game Show 2020 pour dévoiler "Ténèbres dans la capitale", le second DLC majeur de Nioh 2. 1 | 24/09/2020, 15:26
Nioh 2 : des vidéos de gameplay pour le DLC "Le disciple du Tengu", un boss fight en prime Comme promis, Koei Tecmo a organisé un livestream dédié à Nioh 2, et plus précisément à son premier DLC majeur baptisé "Le disciple du Tengu". 30/07/2020, 06:58


Derniers commentaires
Par l4st angel le Mardi 11 Février 2020, 7:56
JeuxActu a écrit:Cette nouvelle démo ne nous a pas permis d’apprendre grand-chose par rapport à ce que l’on savait déjà, mais c’était néanmoins l’occasion de revenir sur...




Alors de mon côté, je ne lirai pas non-plus grand chose de plus de cet article. Merci et bonne journée.


Répondre
-
voter voter

>> Voir la réponse dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Nioh 2

Jeu : Action/RPG
Editeur : Tecmo Koei Europe Ltd.
Développeur : Team Ninja
13 Mar 2020

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.