JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PC - Xbox One - PS4

Test GreedFall : enfin le jeu de la consécration pour les Français de Spiders ?

Test GreedFall : enfin le jeu de la consécration pour le studio Spiders ?
La Note
15 20

Telle l'arachnide qui ornait autrefois son logo, Spiders est un petit studio qui monte, qui monte… Sans conteste possible, Greedfall est le projet le plus ambitieux et le plus réussi des développeurs de Bound by Flame et The Technomancer. Pas parfait pour autant, le jeu reste limité par son budget AA et il reste donc encore beaucoup de chemin avant d'atteindre le niveau d'un Dragon Age ou d'un The Witcher. Mais si vous êtes prêts à fermer les yeux sur quelques maladresses techniques ou de design, vous profiterez d'un petit RPG qui a presque tout d'un grand. L'univers original, la direction artistique convaincante et le doublage anglais irréprochable figurent ainsi parmi ses points forts. Si vous avez déjà écumé tous les gros jeux de rôle du moment, Greedfall saura vous faire patienter jusqu'au prochain hit incontournable.


Les plus
  • Un univers singulier
  • Une direction artistique qui fait mouche
  • Plusieurs manières de résoudre les quêtes
  • Six factions et cinq compagnons à ménager
  • Un doublage anglais irréprochable
Les moins
  • Pas mal de bugs
  • Un peu trop d'allers-retours
  • Quelques quêtes mal fichues
  • Un monde non ouvert
  • Une composante infiltration assez pauvre


Le Test

Jusqu'à aujourd'hui, les plus hauts faits d'armes du studio Spiders portaient le nom de Mars : War Logs, Bound by Flame et The Technomancer. On met volontairement de côté Of Orcs and Men car ce dernier a été réalisé en collaboration avec Cyanide Studios. Le point commun de tous ces jeux n'échappera à personne : il s'agit de RPG aux ambitions honorables mais au budget relativement modeste. Avec Greedfall, le studio souhaite passer la vitesse supérieure et cherche même à chatouiller Bioware et consorts. Mission accomplie ?


GreedFallA mi-chemin entre la création libre de personnage et le héros imposé, Greedfall nous propose d'incarner De Sardet, diplomate de son état mais homme ou femme selon votre convenance. Une fois l'étape de la personnalisation d'apparence franchie (ou pas, car le visage retenu par défaut par les développeurs convient très bien), il convient de choisir des compétences, des attributs et des talents. L'ensemble de ces capacités mène grosso modo à trois archétypes différents. L'un guerrier, adepte du corps à corps,  l'autre technique, amateur de pièges et de pistolets, et le troisième magique, qui privilégie les sorts. Pas de panique, il est possible de mixer les différentes techniques de ces vraies-fausses classes, et même de réinitialiser la distribution de points en cours de jeu. Il est donc facile de trouver chaussure à son pied et de créer le personnage qui sied le mieux à notre style de jeu préféré. Dans tous les cas, ce héros évolue dans un univers européen-post-renaissance-fantastique assez singulier. Se retrouver dans un dix-septième siècle mâtiné d'éléments surnaturels (magie et monstres) nous change agréablement du sempiternel médiéval-fantastique, ou des futurs dystopiques très à la mode ces derniers temps.


GreedFallLe scénario met en scène la Malichor, une sorte de peste qui tue lentement mais sûrement une grande partie de la population, ainsi que Teer Fradee, une île nouvellement découverte qui pourrait bien permettre de trouver un remède à ce fléau. Cet univers permet au joueur d'arpenter à la fois des environnements urbains et des étendues sauvages. Dans un cas comme dans l'autre, la direction artistique fait mouche. Qu'il s'agisse des décors, des personnages, de leurs tenues ou même des effets de lumière, le jeu arrive à impressionner, malgré un aspect purement technique pas forcément à la pointe du progrès et un level design qui souffle le chaud et le froid. On regrettera d'ailleurs que Greedfall ne soit pas un monde ouvert, alors que le concept de l'île à explorer, voire coloniser, se prêtait particulièrement bien à ce mode de représentation. Au final, il faut se contenter de plusieurs grands hubs et de voyages rapides, ces derniers nous imposant un arrêt à un camp intermédiaire, afin de pouvoir changer d'équipement ou de compagnons comme on le souhaite.

 

FACTIEUX ET FACTIONS

GreedFallComme dans un bon Bioware, Greedfall nous propose en effet plusieurs compagnons. Et comme un bon Gothic ou Risen, l'aventure nous demande également de prendre en compte la présence de plusieurs factions sur l'île. Au final, on se retrouve avec un héros appartenant à la Congrégation Marchande et cinq compagnons potentiels, appartenant respectivement aux Nautes (des navigateurs pour qui la mer est une véritable patrie), aux soldats de la Garde du Denier, aux Natifs de Teer Fradee, aux ultra-religieux de Thélème, ou encore à l'Alliance du Pont, une communauté scientifique d'inspiration moyen-orientale. L'activité de diplomate de De Sardet prend alors tout son sens puisqu'il faut sans cesse essayer de ménager les affinités et les susceptibilités des uns des autres, sachant que certaines factions sont ouvertement hostiles à d'autres. On prendra donc soin de discuter avec nos compagnons pour en apprendre plus sur eux, de porter attention aux dialogues qu'ils peuvent parfois avoir entre eux, de choisir le bon coéquipier pour la bonne quête, de calmer les ardeurs de l'un lorsqu'il se trouve en face d'un interlocuteur ennemi, etc. Evidemment, il reste possible de se montrer brut de décoffrage, quitte à vexer définitivement tel ou tel personnage.

...la direction artistique fait mouche. Qu'il s'agisse des décors, des personnages, de leurs tenues ou même des effets de lumière, le jeu arrive à impressionner, malgré un aspect purement technique pas forcément à la pointe du progrès et un level design qui souffle le chaud et le froid.


GreedFallD'une manière plus générale, la plupart des quêtes peuvent être résolues de différentes façons. En fonction de nos talents par exemple, puisque le Charisme ou l'Intuition peuvent par exemple débloquer des options de dialogues supplémentaires. La ruse, la persuasion, la menace, la création d'objets spécifiques ou, dans le pire des cas, le combat, sont également des options possibles. Certaines quêtes peuvent même être résolues via une forme simplifiée d'infiltration. Le jeu nous permet en effet de nous accroupir pour être plus discrets, et il équipe certains ennemis d'une icône de détection. Mais ces composantes sont bien trop rudimentaires pour que l'infiltration puisse être considérée comme réellement viable en tant que telle. Pour les quêtes se déroulant dans des lieux qui nous sont interdits, le mieux est encore d'enfiler une tenue appartenant à la faction maîtresse de l'endroit. Cela permet d'entrer librement et d'éviter tout combat, et donc toute perte de réputation auprès de cette faction. Problème : la tenue de nos compagnons n'est pas prise en compte par le jeu. Cela simplifie le gameplay, mais l'immersion en prend un coup puisque les gardes ne réagissent absolument pas à la présence de ces intrus.

 

UN STUDIO APPELÉ A RÉGNER ?

GreedFallHeureusement, les combats sont bien plus réussis que la composante infiltration. Ils s'articulent autour d'un système mêlant lock, parade, esquive, coup simple, coup puissant et furie se chargeant au fil des coups reçus et donnés. Il est possible d'assigner jusqu'à douze compétences rapides sur la manette (quatre sur la croix directionnelle, quatre sur la croix directionnelle en pressant la gâchette droite, et encore quatre autres sur les boutons principaux en pressant la gâchette droite), ce qui permet d'élaborer des tactiques relativement complexes. L'artisanat se montre quant à lui classique et efficace, puisqu'il permet de fabriquer armes, amures, potions, pièges, munitions et certains objets de quête à partir des composants récoltés dans la nature, dans les coffres en ville, auprès de marchands ou sur les ennemis. Tout cela aboutit à un jeu qui fonctionne plutôt bien, et qu'on prend plaisir à parcourir. C'est en partie dû à la grande qualité du doublage audio anglais, qui fait appel à des acteurs impliqués et crédibles. Certains joueurs regretteront de ne pas avoir accès à des voix françaises, mais on ne le dira jamais assez : mieux vaut une bonne VOST qu'une mauvaise VF.


GreedFallPlus proche que jamais des grands jeux de rôle, Greedfall conserve malgré tout certains défauts typiques des productions Spiders. On peut ainsi regretter le fait de devoir faire de nombreux allers-retours dans le monde, certains intérieurs copiés-collés, et la présence de quelques quêtes mal fichues. Lors de la quête du charlatan, on peut par exemple "non-assister" à la fuite d'un interlocuteur ennemi, qui disparaît de manière totalement artificielle pendant un fondu au noir alors qu'il se trouvait acculé. On pourrait également citer la quête nous demandant de confondre un médecin légiste. Après nous avoir demandé d'observer un corps dans la morgue, on nous demande de trouver une preuve de la culpabilité du médecin. Aucun souci, cette confession écrite se trouve bien en évidence, et en surbrillance, à vingt centimètres du macchabée… Mais ce sont surtout les problèmes techniques qui empêchent le jeu de tutoyer la perfection. Option de dialogue qui ne s'affiche pas et bloque la résolution d'une quête, héros qui passe comme un fantôme à travers le corps de la créature géante qu'il vient d'abattre, crash pur et simple, message #GUI_CRAFT_RECIPE_NOT_OWNED qui apparaît dans l'interface, et autres joyeusetés de ce genre figurent ainsi au programme. Sur ce point précis, Spiders nous rappelle plus Bethesda que Bioware ou CD Projekt. Mais pour tout le reste, Greedfall se rapproche bien plus de ses maîtres que les précédentes productions du studio !



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Joyeux


À découvrir également
Autres articles

GreedFall : une bande-annonce épique pour le lancement du jeu Ces derniers temps, GreedFall fait beaucoup tourner les têtes : il faut dire que le jeu de Spiders et Focus Home Interactive s'annonce assez prometteur et ce nouveau trailer, spécialement conçu pour la sortie, en dit déjà long... 2 | 09/09/2019, 12:02
Greedfall : votre PC peut-il le faire tourner ? Voici les configurations Alors que Greedfall va sortir demain sur toutes les plateformes, Spiders Games vient de mettre à jour la fiche du jeu, ce qui nous permet de découvrir les configurations PC demandées. 1 | 09/09/2019, 10:41


Derniers commentaires
Par Objectivité le Dimanche 15 Septembre 2019, 18:10
Ils n'auront donc même pas pris la peine de tester gears 5... Incroyable....

Répondre
-
voter voter

Par ashton-x le Vendredi 13 Septembre 2019, 20:18

likeSmall 88
sdf a écrit:Je vous trouve bien complaisants avec jeu, il m'a l'air d'être assez calamiteux.

Parce qu'un jeu que tu n'as jamais essayé, a l'air d'être "assez calamiteux" à tes yeux, tu te permets alors de remttre en question le test d'un journaliste JV qui l'a fait entièrement ?
Incroyable la connerie des gens parfois.


Répondre
-
voter voter

Par Bahamut47310 le Vendredi 13 Septembre 2019, 12:41
sdf a écrit:Je vous trouve bien complaisants avec jeu, il m'a l'air d'être assez calamiteux.


Eh bien écoute, pour y avoir déjà joué un peu moins de 6 heures, je le trouve plutôt sympathique. Très clairement il ne vaut pas certains RPG mais il sait être satisfaisant voire même étonnant par moments (dans le bon sens). Il n'est bien évidemment pas exempts de défauts. Il en a beaucoup dont certains vraiment dérangeant pour un jeu de 2019. Je ne parle pas du peu de développeurs mais plutôt de choses qui ne devraient pas être sur un jeu en 2019 (murs invisibles entre 2 arbres, ...).

On verra sur le long terme, mais à ce moment là du jeu il est intéressant.


Répondre
-
voter voter

Par Link 64 le Vendredi 13 Septembre 2019, 11:16
sdf a écrit:Je vous trouve bien complaisants avec jeu, il m'a l'air d'être assez calamiteux.

non juste bien! mais aujourd'hui un jeu qui est juste bon ou honnète çà suffit pas tellement il y a de la hype pas toujours fondé d'ailleurs! sur de grosses productions comme death stranding ou cyberpunk et les jeux moins connus passent a la trappe ce qui est pas normale je trouve


Répondre
-
voter voter

Par sdf le Vendredi 13 Septembre 2019, 1:31
Je vous trouve bien complaisants avec jeu, il m'a l'air d'être assez calamiteux.

Répondre
-
voter voter
1

Par ashton-x le Jeudi 12 Septembre 2019, 15:14

likeSmall 88
Link 64 a écrit:çà va être difficile de se faire une place, avec tous les poids lourds du genre qui sont déjà dispo sur consoles.. ils devraient essayer d'aller sur Switch?


Il ira sur switch. Mais seulement s'il se vend très bien sur consoles. Les ventes les plateformes Xbox One et ps4 sont un test d'éligibilité pour la switch, aux yeux de nitendo.


Répondre
-
voter voter

Par ashton-x le Jeudi 12 Septembre 2019, 15:08

likeSmall 88
DarkCity666 a écrit:
Link 64 a écrit:çà va être difficile de se faire une place, avec tous les poids lourds du genre qui sont déjà dispo sur consoles.. ils devraient essayer d'aller sur Switch?
En même temps si tu es fan de rpg(comme moi) les poids lourd du genre tu les a déjà fait et en ce moment niveau rpg il y a rien donc il peut se faire une petite place et il a pas besoin de vendre des millions pour rentabiliser.


En ce moment en rpg il y a bien darksider 3 gratuit sur le psn ce mois-ci mais pour ce que ça vaut selon les retours, autant essayer ce greedfall. Il me tente bien aussi, j'ai vu du gameplay sur youtube. C'est plutôt l'aspect coop qui me rebute un peu.


Répondre
-
voter voter

Par DarkCity666 le Jeudi 12 Septembre 2019, 13:26

likeSmall 495
Link 64 a écrit:çà va être difficile de se faire une place, avec tous les poids lourds du genre qui sont déjà dispo sur consoles.. ils devraient essayer d'aller sur Switch?


En même temps si tu es fan de rpg(comme moi) les poids lourd du genre tu les a déjà fait et en ce moment niveau rpg il y a rien donc il peut se faire une petite place et il a pas besoin de vendre des millions pour rentabiliser.


Répondre
-
voter voter

Par Link 64 le Jeudi 12 Septembre 2019, 12:16
çà va être difficile de se faire une place, avec tous les poids lourds du genre qui sont déjà dispo sur consoles.. ils devraient essayer d'aller sur Switch?

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 9 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







GreedFall

Jeu : RPG
Editeur : Focus Home Interactive
Développeur : Spiders
10 Sept 2019

10 Sept 2019

10 Sept 2019

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours