JeuxActuJeuxActu.com

Hideo Kojima tacle Konami sans citer l'éditeur japonais

Hideo Kojima tacle Konami sans citer l'éditeur japonais
En ce moment, Hideo Kojima doit certainement bouillir de l'intérieur. Si, sur le plan contractuel, il est désormais libre de travailler avec n'importe quel acteur de l'industrie vidéoludique - Sony Computer Entertainment en l'occurrence - une clause l'empêche néanmoins de s'exprimer sur son divorce avec Konami. Pour autant, le père de Solid Snake n'a pas pu s'empêcher de glisser un petit tacle à son ex-employeur, lors d'une interview accordée récemment au New Yorker. "Les jeux vidéo ne sont plus considérés comme de simples jouets, et sont devenus un média capable d'offrir une mise en scène d'une profondeur incroyable, a-t-il expliqué. En ce sens, les jeux japonais sont difficiles à commercialiser car leur sensibilité et leur identité culturelle sont trop singulières".

Avant d'ajouter : "Or, le seul moyen de créer des blockbusters est de cibler un marché à l'échelle mondial ; et pour cibler un marché à l'échelle mondial, les dirigeants qui soutiennent le projet doivent être conscients de ce qui va fonctionner, et doivent être prêts à prendre des risques. Si votre seule préoccupation est de générer immédiatement des profits, vous allez manquer le bon wagon et il sera impossible de le rattraper". Difficile de ne pas y voir une allusion à la volonté de Konami de se concentrer, désormais, sur le secteur du pachislot.

"Quand vous travaillez pour de grandes structures - et plus particulièrement pour des entreprises japonaises - le moindre détail doit être approuvé par la direction, ce qui vous oblige à remplir beaucoup de paperasse, a-t-il indiqué. Maintenant que je suis indépendant, je peux faire ce que je veux et de manière nettement plus rapide. Je n'ai plus besoin de passer du temps à présenter inutilement telle ou telle chose. J'endosse les responsabilités et les risques. Quand je travaillais pour une société, mon opinon passait toujours après celle des dirigeants. En fait, j'avais le droit de ne rien dire".

Enfin, Hideo Kojima a confié avoir songé à prendre une année sabbatique sur une île déserte, histoire de se ressourcer. C'est l'un de ses amis vivant à Hollywood qui l'a convaincu de persister. "Entendre ça m'a démontré que mon rôle dans ce monde était de continuer à créer des jeux aussi longtemps que je pourrai", a-t-il assuré. Nous en sommes les premiers heureux.


 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
67% Joyeux


À découvrir également
Autres articles

Castlevania : une Anniversary Collection repérée en Australie, encore une nouvelle compilation ? Si la série Castlevania n'a pas sorti d'opus inédit depuis quelques temps maintenant, Konami la maintient toujours en vie et semble concocter une nouvelle compilation, l'Anniversary Collection, pour très bientôt... 13/03/2019, 12:10
Hideo Kojima : le célèbre game designer donne la liste des films qu'il a préférés en 2018 Parce que quand Hideo Kojima parle, on se doit de lui tendre une oreille attentive, il parait légitime de prendre au sérieux la liste de ses films préférés qu'il vient tout juste de publier sur Twitter... 15 | 21/12/2018, 13:09


Derniers commentaires
Par NovapolisJade le Vendredi 18 Décembre 2015, 18:37
Vraiment de quoi sabotter une reputation heureusement que nous savons grace aux journalistes ce qu il c est trame pendant la production kojima c est fait sabotter don job et celui de toute son equipe par la production konami n existe plus pour moi a présent ._.
Liojen a écrit:
NovapolisJade a écrit:c est pour cela que mgs v n est meme pas finifranchement konami f..k off
Mais carrement, je l'ai fini il y a quelques jours et ça se sent que le jeu à été tué à un moment! Tout à eté fait pour le finir artificiellement (les mêmes missions à refaire encore et encore, pas de boss de fin ni même de fin tout court...) du coup au final c'est la déception qui prime.


Répondre
-
voter voter

Par Liojen le Vendredi 18 Décembre 2015, 17:50

likeSmall 38
NovapolisJade a écrit:c est pour cela que mgs v n est meme pas finifranchement konami f..k off


Mais carrement, je l'ai fini il y a quelques jours et ça se sent que le jeu à été tué à un moment! Tout à eté fait pour le finir artificiellement (les mêmes missions à refaire encore et encore, pas de boss de fin ni même de fin tout court...) du coup au final c'est la déception qui prime.


Répondre
-
voter voter

Par broly84 le Vendredi 18 Décembre 2015, 14:10
En ce sens, les jeux japonais sont difficiles à commercialiser car leur sensibilité et leur identité culturelle sont trop singulières".
-------------------------------------

ça dépend de quel sortent de jeu.
la saga final fantasy se vendait très bien quand elle faisait du JRPG et s'est cassé la figure quand elle s'est occidentalisée à outrance pour devenir un media creux insipide frustrant avec ses couloirs et le manque de respect évident aux codes qui font d'un jeu, un final fantasy.


Répondre
-
voter voter

Par NovapolisJade le Vendredi 18 Décembre 2015, 13:57
c est pour cela que mgs v n est meme pas finifranchement konami f..k off

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 4 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Kojima Productions

Zone Membres

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.