JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PC - Xbox One - PS4

Test Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4 : l'épisode taille patron

Test Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4 sur PS4 et Xbox One Hit JeuxActu
La Note
18 20

Même s’il est illusoire de penser que Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4 est le dernier épisode de la saga créée par CyberConnect2, le studio japonais a néanmoins développé le titre comme si c’était l’épisode final, en hommage sans doute à la fin du manga qui s’est terminé en novembre 2014 au Japon. Pour être sûr d’être à la hauteur de l’œuvre de Masashi Kishimoto, mais aussi de l’attente des fans (n’oublions pas qu’il s’agit du premier épisode sur PS4 et Xbox One), les développeurs ont imposé leurs desideratas : avoir 6 mois de développement supplémentaire et ne pas sortir le jeu sur les anciennes générations de consoles. Un choix pertinent qui aboutit à un résultat d’une qualité et d’une richesse jusqu'alors inégalées. Le mode "Histoire", véritable shonen interactif et concentré d’émotions, jouit en plus d’un habillage ultra soigné et stylisé, mais aussi d’une mise en scène absolument incroyable. Enchaîner les 34 chapitres (environ 7h de jeu) qui le composent fut une expérience intense où combats de ninjas, de Biju et autres invocations se mêlent à des cinématiques magnifiées par des QTE explosifs dont seul CyberConnect2 a le secret (cf l’excellent Asura’s Wrath). Pendant donc près de 7h de jeu, le studio japonais déroule – sans le moindre accroc – son savoir-faire légendaire et nous comble en sus de sa générosité exemplaire avec pour commencer un roster de plus de 110 personnages, un mode "Aventure" qui poursuit l’expérience post Quatrième Grande Guerre, avec une approche un peu plus RPG, comme au bon vieux temps. Côté gameplay, c’est tout aussi plaisant, avec un système de combat qui a déjà fait ses  preuves et auquel ont été ajoutées de nouvelles features qui rendent les combats encore plus stratégiques et techniques. C’est rien dit comme ça sur le papier, mais la possibilité de changer de leader d’une team en plein combat remet à plat toute l’approche technique et tactique d’un combat. Et puis, rien à dire non plus en termes de jeu en ligne puisque le netcode sur PS4 n’a pas vacillé une seule fois pendant notre semaine de test, ce qui prouve bien que Naruto est fin prêt pour passer en mode eSport. Ça sera aussi le moment pour les développeurs de prouver que leur jeu de baston n’est pas seulement réservé aux noobs et qu’il révèle de grandes subtilités quand son Sharigan se mute en Rinnegan. Il ne reste plus qu’une seule chose pour que CyberConnect2 entre définitivement au panthéon des plus grands studios de jeux vidéo : reprendre à son compte les licences Dragon Ball Z et Saint Seiya qui baignent depuis de trop nombreuses années dans la médiocrité la plus sale. Il est temps Matsuyama-san de leur redonner leurs lettres de noblesse en vous attelant à la tâche. C’est la prochaine étape de votre évolution.


Les plus
  • Le plus GROS roster de la série (+ de 110 persos)
  • L’habillage ULTRA SOIGNÉ du mode Histoire
  • Une mise en scène toujours plus incroyable
  • Le changement de leader qui apporte beaucoup
  • Un gameplay toujours plus fin, plus technique
  • Fluide comme jamais !
  • Des environnements destructibles, ENFIN !
  • Un netcode qui n’a jamais flanché
  • Les voix japs comme d'hab'
  • L’épisode le plus abouti et le plus complet
Les moins
  • Pas mal de missions reulous dans le mode Aventure
  • On aurait aimé de vraies séquences du dessin animé à la place des images fixes
  • Il ne manque plus que les musiques officielles


Le Test

Véritable cash-machine qui fait le bonheur de ses fans – mais aussi de son éditeur Bandai Namco – la saga Naruto Shippuden Ultimate Ninja a démarré il y a de longues années sur PlayStation 2. Développée depuis toujours par le talentueux studio CyberConnect2, cette licence a été par la force des choses (et de ses ventes) annualisée pour en tirer un maximum de profit. Un choix hautement contestable pour les développeurs, obligés de s’aligner sur un planning et un timing ultra serrés, les obligeant à faire quelques concessions. Résultat : des épisodes au contenu pas toujours très optimal (avec l’amputation d’un épisode sur deux de son célèbre mode Story), même si la qualité a été au global toujours au rendez-vous. Pour son arrivée sur consoles de nouvelle génération, c’est-à-dire PS4 et Xbox One, Bandai Namco Entertainment et CyberConnect2 se sont mis d’accord pour s’accorder 6 mois de développement supplémentaire pour accoucher d’un épisode digne de ce nom, et surtout à la hauteur de la fin du manga créé par Masashi Kishimoto. Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4 est-il l’épisode ULTIME que tout le monde attendait ? Ça ne fait plus l’ombre d’un doute !


Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4La dernière fois qu’on avait quitté Naruto, c’était en septembre 2014 avec Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm Revolution, un épisode somme toute réussi malgré l’absence de son mode Story, remplacé au pied levé par un Tournoi Mondial des Ninjas dont on cherche encore l’intérêt aujourd’hui. Il y avait bien eu ce petit aparté original avec Mecha-Naruto, mais là encore, sa présence était restée anecdotique. Sage décision alors de la part de CyberConnect2 que d’imposer une gestation plus longue pour Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4, qui a aussi fait le – très bon – choix de zapper la génération PS3 / Xbox 360 au profit des nouvelles consoles, offrant ainsi aux développeurs de nouveaux outils pour leur terrain de jeu. Mais s’il y a bien une partie qui a concentré tous les efforts des équipes chez CyberConnect2, c’est bien le mode Story qui fait donc son grand retour. L’histoire reprend là où s’était arrêtée celle de Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 3, c’est-à-dire lors de l’affrontement mythique entre Hashirama Senju (le 1er Hokage) et Madara Uchiha du temps de leur vivant. En parallèle de cela, la Quatrième Grande Guerre des Ninjas fait rage et Naruto vient enfin de briser le masque de Tobi, révélant aux yeux du monde entier qu’il ne s’agissait que de Obito Uchiha, l’ancien co-équipier et meilleur ami de Kakashi, laissé pour mort il y a de longues années. Ces deux récits menés simultanément et en parallèle constituent la base de ce nouveau mode Story, qui a le chic d’évoluer sur un magnifique trait de calligraphie que le joueur débloque au fur et à mesure de son avancée. Chaque étape permet alors de revivre les moments clefs des derniers moments du manga et ce jusqu’à son épilogue, lorsque Naruto devient enfin Hokage de son village une fois adulte.

 

LE PLEIN D'ÉMOTIONS

 

Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4Découpé en 34 points distincts, le Story Mode suit donc à la lettre le scénario écrit par Masashi Kishimoto qui livre enfin toutes les réponses qu’on attendait depuis toujours. Tout nous est conté, qu’il s’agisse de cette Grande Guerre qui fait rage, aux histoires passées qui ont abouti à un tel dénouement dramatique. On pourra par exemple revivre la dernière mission où Kakashi formait encore une équipe de choc avec Lin et Obito, avant que ce dernier ne soit laissé pour mort au combat, tout comme cet instant fort où la route de Hashirama et de Madara, eux aussi deux anciens camarades, se sépare ; l’un empruntant la voix de la sagesse, tandis que l’autre préférant sombrer du côté obscur du chakra. Le joueur est alors transporté dans des combats qu’il se doit de gagner pour débloquer la suite des événements. CyberConnect2 a d’ailleurs joué la carte de la variété, histoire de proposer autre chose que du combat classique (avec cependant une mise en scène exceptionnelle uniquement valable dans le Story Mode – Mention spéciale au décor où l’on peut voir dans le fond Kyubi Kurama se battre avec l’invocation Mokuton de Harashima). Il ne sera en effet pas rare de prendre le contrôle d’un Biju ou d’une invocation par exemple pour des affrontements hautement plus impressionnants. Pour ce faire, l’utilisation des QTE (une grande spécialité chez CyberConnect2) est toujours d’actualité, et quand bien même les louper ne nuit en rien à la suite des événements, des bonus sont offerts à ceux qui parviennent à les déclencher le plus rapidement possible. Le cas échéant, on débloque des petites séquences cachées qui viennent se greffer à ce qui se passe à l’écran. Le genre de friandises que le fan ne peut évidemment pas passer à côté.
 

Découpé en 34 points distincts, le Story Mode suit donc à la lettre le scénario écrit par Masashi Kishimoto qui livre enfin toutes les réponses qu’on attendait depuis toujours.


Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4Outre ces enchaînements de bastonnade, toute plus impressionnante les unes que les autres, le joueur est aussi comblé par de nombreuses cinématiques, utilisant soit le moteur du jeu, soit par des dessins réalisés spécialement pour le jeu. Il s’agit en réalité d’images fixes à qui on a donné vie par l’intermédiaire de subterfuges bien trouvés, comme des mouvements de caméra (toujours très dynamiques) et des effets spéciaux animés. Evidemment, nous aurions aimé avoir droit à de vraies séquences issues du dessin animé, mais le résultat reste néanmoins très réussi, et parvient surtout à nous immerger complètement dans l’histoire. Ce qui est à mon sens l’essentiel. L’immersion est d’ailleurs complète et totale grâce aussi au soin qui a été apporté à l’habillage de ce mode Histoire, illustré par de magnifiques estampes représentés comme de véritables tableaux au style bien japonais. CyberConnect2 a d’ailleurs eu la chouette idée d’intégrer bon nombre d’informations bien utiles, comme un récapitulatif écrit, le temps de jeu nécessaire pour terminer un chapitre, les stats de la progression de l’histoire en temps réel mais aussi la possibilité d’accéder à un didacticiel, qui donne aussi bien des détails sur les objectifs des combats, le détail des bonus obtenus, les résultats, etc. En faisant nos calculs, il faut environ 405 minutes pour venir à bout de ce Story Mode, soit un peu moins de 7h de jeu, cinématiques y compris. Franchement, c’est plutôt confort. Bien sûr, une fois le mode Story terminé, il est tout à fait possible de revenir sur un point en particulier, comme visionner à nouveau une cinématique, refaire un match pour obtenir de meilleurs résultats, ou tout simplement impressionner le copain de passage à la maison. Non, il ne fait aucun doute, CyberConnect2 a fait un excellent boulot de ce côté-là et on comprend enfin mieux pourquoi Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4 est sorti en février 2016 et non en septembre 2015 comme c’était prévu au départ. Les autres licences de mangas phares telles que Dragon Ball Z et Saint Seiya, qui baignent depuis trop longtemps dans la médiocrité, devraient en prendre de la graine.
 

LA GROSSE TEMPÊTE
 

Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4Si le mode Histoire constitue évidemment l’intérêt premier de ce Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm, CyberConnect2 ne s’est pas arrêté en si bon chemin et a même eu la main généreuse en réintroduisant le mode "Aventure". Il s’agit ni plus ni moins du mode qui avait fait la renommée de Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 2 sorti sur PS3 et Xbox 360 en 2010, et qui offre au jeu un petit côté RPG pas déplaisant. Concrètement, le joueur se retrouve aux commandes de Naruto, quelques semaines après la fin de la Quatrième Grande Guerre (il a son avant-bras droit bandé), et va devoir repartir sur de nombreuses missions annexes. Généralement accompagné de plusieurs personnages (il peut très bien s’agir de Sakura, de Hinata ou d’autres ninjas), Naruto peut alors parcourir comme bon lui semble le monde alentour. On débute bien évidemment dans le village de Konoha (truffé de PNJ prêts à lui demander le moindre service reulou), mais il est ensuite possible de se rendre au village caché du Sable, celui de la Pluie, aller faire un tour dans le repaire d’Orochimaru ou se balader dans les différentes forêts proposées. Chaque lieu donne accès à une quantité incroyable de quêtes (pas toujours très intéressantes, c’est vrai), mais question durée de vie, on en a pour son argent. En fait, on pourrait considérer le mode Aventure comme des hors-séries du dessin animé, avec masse de contenu, tantôt très intéressant, tantôt chiant à mourir.
 

Si le mode Histoire constitue évidemment l’intérêt premier de ce Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm, CyberConnect2 ne s’est pas arrêté en si bon chemin et a même eu la main généreuse en réintroduisant le mode "Aventure".


Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4D’un autre côté, il ne faut pas perdre de vue que la série des Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm est avant tout un jeu de baston et son attrait tout récent pour l’eSport n’est d’ailleurs pas anodin. Là encore, CyberConnect2 n’a pas été avare avec la possibilité de proposer deux modes prévus pour de la baston pure et dure : Combat Libre et Combat en Ligne. En Combat Libre, vous avez le choix entre Versus classique, Entraînement et Libre, qui n’est autre que pour ce dernier un mode "Tournoi", permettant d’opposer 4 équipes de trois personnages. Il reste alors deux autres modes, réservés pour la personnalisation des personnages. A tout moment, il est possible de customiser les features de ces combattants favoris, qu’il s’agisse des objets de permutation ou les images de coup fatal. Il existe d’ailleurs quantité d’objets disponibles, mais aussi beaucoup d’autres à débloquer (mais aussi à acheter via la boutique Bandai Namco) en se rendant dans la partie "Collection" du jeu. Ah, les micro-transactions, Naruto y a aussi succombé. Bien évidemment, ces personnages façonnés à nos préférences peuvent être par la suite réutilisés dans le mode online, histoire de bien se distinguer de la masse des joueurs connectés, et ce depuis déjà plus d’une semaine. A ce propos, sachez que le netcode de Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4 est exemplaire (du moins sur PS4, plateforme sur laquelle nous avons testé le jeu), avec une stabilité qui n’a jamais fait défaut durant nos phases de test. Sachez par ailleurs qu’une mise à jour, visant à améliorer l’expérience online, est disponible depuis hier. Il s’agit de la version 1.02.

PAS QUE POUR LES NOOBS


Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4Maintenant qu’on a passé en revue tout le contenu du jeu, venons-en au gameplay, qui a lui aussi subi quelques réajustements depuis l’épisode précédent. Si les combats se déroulent toujours en équipe de deux ou de trois (le choix est laissé au joueur), il est désormais possible de permuter de leader en pleine partie. Cela signifie que les persos que vous choisissiez jusqu’à présent en soutien peuvent désormais prendre réellement part au combat. Non seulement, cela change considérablement du coup la constitution d’une équipe, mais on peut désormais bénéficier d’une jauge de santé pleine par protagoniste. Un changement radical qui introduit donc une dimension encore plus stratégie aux combats, d’autant qu’il est possible de combiner les combos, pour encore plus de dégâts et d’attaques spectaculaires. Bien sûr, pour éviter tout abus, un sytème de cooldown a été mis en place, histoire de laisser un temps de répit avant de switcher de personnage. Le mode Eveil fait d’ailleurs partie des features qui profite de l’instauration de permutation, puisqu’en réveillant le chakra ultime de son personnage, chaque membre de la team sélectionné bénéficie alors de sa transformation ultime dès lors qu’on décide de passer de l’un à l’autre. En gros, si vous vous éveillez avec Naruto et que vous avez Sasuke en soutien, en faisant passer ce dernier comme leader, il apparaîtra directement en tant que Susano. Pratique pour bien défourailler l’adversaire.
 

Si les combats se déroulent toujours en équipe de deux ou de trois (le choix est laissé au joueur), il est désormais possible de permuter de leader en pleine partie. 

 

Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4Autre ajout dans le gameplay, et qui possède aussi un lien étroit avec le switch de leader, la possibilité d’endommager les costumes et autres armures des combattants. On aurait pu croire à un simple gimmick cosmétique, mais se retrouver dépouillé de ses fringues place le joueur dans une position plus vulnérable. Les coups encaissés causent en effet beaucoup plus de dégâts, raison de plus par exemple de changer de personnage. De même, toutes les attaques de feu ont dorénavant un effet plus destructeur, dans le sens où un joueur touché par des flammes restera en feu pendant quelques secondes, faisant alors baisser sa barre de vie. Il existe alors trois façons d’éteindre le feu sur soi : réaliser des mouvements rapides, se jeter à l’eau si le décor le permet, ou alors changer de personnage. Bref, vous l’aurez compris, plus que jamais, les combats prennent une dimension plus stratégique dans Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4. En parlant de décor interactif (avec la flotte qui peut désormais éteindre les flammes), sachez que le choix des environnements peut influer sur le dénouement d’un combat. Selon l’élément (eau, terre, éclair, feu) affilié aux pouvoirs que possède un personnage, le décor peut alors lui octroyer des avantages ou à l’inverse lui rendre plus vulnérable à certaines attaques. Aux joueurs alors de faire des choix stratégiques en fonction des environnements favorables au Doton, Katon ou Futon. Mais ce n’est pas tout, pour la toute première fois dans la série, les décors sont destructibles. CyberConnect2 a enfin pris en considération le feedback des joueurs qui réclament cet ajout depuis de nombreuses années déjà. Là en revanche, il s’agit avant tout d’immersion que d’un réel impact sur l’issue d’un affrontement, mais bordel, il était temps !



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
75% Excité


À découvrir également
Autres articles

Xbox One : quatre titres jouables gratuitement ce week-end, découvrez lesquels Que les abonnés du Xbox Live Gold se régalent : Microsoft vient de dévoiler les quatre nouveaux jeux du Xbox Free Play Days et il y en a pour tous les goûts. 23/04/2020, 15:09
Naruto Ninja Storm 4 Road to Boruto : un trailer pour illustrer le DLC "Next Generations" Bandai Namco Entertainment a mis en ligne une toute nouvelle vidéo de Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4 : Road to Boruto qui confirme l'arrivée prochaine du DLC "Next Generations". 16/12/2019, 09:46


Derniers commentaires
Par Nikiema le Samedi 10 Juin 2017, 22:52
Hzhheeu

Répondre
-
voter voter

Par JOGA le Lundi 15 Août 2016, 12:41

likeSmall 3
Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 4 est la suite directe des jeux de Baston / Aventure et clôturant cette saga.
Toujours basé sur les mêmes principes : combats solo ou par équipe, avec ou sans soutiens, grosses attaques, pouvoir s'éveiller (se transformer)... rien de nouveau si ce n'est que l'on peut dorénavant monter sur les murs dans certains niveaux.
La maniabilité est convenable mais discutable. Trop de possibilités nous noie et rend les affrontements brouillons. La prise en main est laborieuse. D'une pauvre réactivité lorsque vous voulez par exemple charger votre "Chakra" et lancer de suite après une grosse attaque avec une combinaison de cette même touche, vous devez lâcher cette dernière et réappuyer dessus. Le temps de réaction est tellement lent à ce moment que vous ne savez pas si ça a était pris en comte. Vous appuyez donc plusieurs fois pour vous en assurer, mais là c'est la super attaque spéciale qui sort et qui consommera une grosse partie de votre énergie, n'étant pas de surcroit adapté à cette situation, cette erreur vous mettra en mauvaise posture pour la suite.
Autre aspect gênant, la caméra qui de temps en temps va se placer derrière l'ennemi, un arbre ou autre cachant notre avatar et nous laissant complètement perdu.
Le jeu se divise en 4 modes :
Le mode Histoire retraçant la 4ème guerre ninja où vous aurez des combats classiques, des phases de Musô et de Shoot them Up dénués d'intérêt.
Vous passerez le plus clair de votre temps a visionner des cinématiques qu'a vous battre. Alors autant regarder l'animé dans ce cas là !
Assez facile a terminer normalement (surtout que vous pouvez continuer en remettant votre jauge de vie au maximum avec un bonus d'attaque ou de défense), c'est une toute autre affaire pour obtenir le rang S. LES CONDITIONS POUR L'OBTENIR SONT ABUSES !!! De devoir gagner avec au moins 90% de vie quand l'adversaire a 4 barres de vie (votre plus grosse attaque spéciale ne lui enlèvera que la moitié d'une... et encore), qu'il se téléporte à tout bout de champs, attaquant et contre attaquant sans arrêt, faisant de lourd dégâts etc... Vous allez vous arracher les cheveux à proprement parler.
Le "Gameplay" étant ce qu'il est et les problèmes de placement de caméra ne nous aide pas beaucoup.
Un niveau d'exigence inadapté !
Et quand vous devez en plus réussir des "QTE" presque à la perfection, qui s'enchainent rapidement, il est donc impossible de les faire sans anticipitation. Il faudra obligatoirement les connaître par cœur ou les noter au fur et à mesure pour s'en servir lors de vos prochains essais.
Ça devient de la folie surtout sur la fin, on se demande ce que ces développeurs ont fumé.
Le mode "Combat Libre" composé de ce qui me répugne le plus : La Survie avec conditions (perte de vie lors de rechargement de Chakra, Garde impossible, l'adversaire qui regagne des points de vie à chaque attaque etc...). Comme d'habitude pour réussir, il suffit de prendre un personnage puissant (merci Minato Réincarné) et de toujours faire la même chose. Rien d'intéressant !
Aprèsil y a les sempiternels Tournoi, Versus, Entraînement et Ligue. Rien d'original.
Ensuite viens le mode combat en ligne et pour finir le plus intéressant le mode Aventure.
Comme d'habitude en plus de la trame principale au scénario anecdotique il y aura des quêtes secondaires et des événements aléatoires donnant l'occasion remplir différentes missions genre challenges (casser 30 caisses, aider 27 Villageois etc...), collectibles, ou combats.
Malheureusement cette fois-ci ça a été bâclé. Fini les parcours pour aller d'un endroit à un autre. On se téléporte. Même les villes qu'on connait par cœur depuis le 2 ont été réduites. Pareil pour les objets où leur nombre a considérablement baissés.
Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 4 est dans son ensemble un bon jeu (objectivement), mais il n'a rien d'exceptionnel. Bizarre quand on connait la qualité des 2 précédents épisodes.
Une ÉNORME DÉCEPTION après le 3ème volet qui reste pour moi le meilleur jeu de baston !
CyberConnect2 a vraiment perdu de son talent !
En tout cas personnellement je n'ai pas aimé ce 4 et je n'ai eu aucun plaisir à le Platiner, ça a même été l'enfer. Du coup je le déteste vraiment.
Ma note de cœur : 2/20 !!!


Répondre
-
voter voter

Par galaxiz le Dimanche 21 Février 2016, 9:25

likeSmall
Zlatoune a écrit:
galaxiz a écrit:une petite remarque quand même en passant au sujet de saint seiya, dbz et autre !Quand vous avez interviewer le producteur de soldiers soul l'an dernier vous lui laissiez présager qu'il faudrait peut être envisager une refonte de la série en 2D à la butoden...Et puis dbz, vu le succès commercial de xenoverse alors que tout laisser présager que le jeu serait pas bon...Et puis c'est pas parce que cyberconnect sont des passionnés de naruto et qu'ils réussissent un minimum les choses qu'ils feront automatiquement pareil avec une autre licence dans d'autres conditions...Tout ça pour dire que c'est pas forcément non plus tout noir ou tant blanc, bon je vais pas vous faire la blague des inconnus.attention de pas perdre en crédibilité quand même...
C'est pas parce que Xenoverse s'est bien vendu que ça en fait un bon jeu, car ne N'EST PAS un bon jeu. Il s'est bien vendu parce que le marché américain a été réceptif.Il faut laisser la licence à Cyberconnect 2, jeuxactu a raison


Et justement.... Le fait que saint seiya ne s'adresse pas aux nord ricains en priorité fait qu'il ne bénéficie pas du même budget qu'un naruto à la base quoi qu'il arrive...

Donc, cyberconnect n'aura pas forcément les mêmes atouts pour développer un saint seiya qu'un naruto et peut être ne le souhaiterait - il pas...

Et je rappelle que la force première des naruto c'est la puissance du mode histoire....

Mais puisque bandai et particulièrement bandai France (tonyshoupinou...) nous a expliqué que dbz est une vieille licence à la sorti de battle of z et donc forcément saint seiya (et oui...) aussi alors que xenoverse vient de faire 3 millions de ventes, si d'aventure xenoverse 2 sortait et qu'il soit pourri alors on pourrait se dire que bandai et dimps nous prennent vraiment pour des demeurés...

Et j'attends aussi de voir ce que va donner le one piece de spike, je suis curieux de voir qu'est-ce qu'il en est du support technologique là ou les raging blast ont été calamiteux...

donc, affaire à suivre...


Répondre
-
voter voter

Par loulou2001 le Mercredi 17 Février 2016, 0:40

likeSmall
trés bon jeux

Répondre
-
voter voter

Par loulou2001 le Mercredi 17 Février 2016, 0:39

likeSmall
trés bon jeux

Répondre
-
voter voter

Par Reigns le Samedi 13 Février 2016, 7:29
Ce jeu est troooooooooooooooooooo nice super bien et il donne tros envie d'y joué

Répondre
-
voter voter

Par Zlatoune le Jeudi 11 Février 2016, 13:44
galaxiz a écrit:une petite remarque quand même en passant au sujet de saint seiya, dbz et autre !Quand vous avez interviewer le producteur de soldiers soul l'an dernier vous lui laissiez présager qu'il faudrait peut être envisager une refonte de la série en 2D à la butoden...Et puis dbz, vu le succès commercial de xenoverse alors que tout laisser présager que le jeu serait pas bon...Et puis c'est pas parce que cyberconnect sont des passionnés de naruto et qu'ils réussissent un minimum les choses qu'ils feront automatiquement pareil avec une autre licence dans d'autres conditions...Tout ça pour dire que c'est pas forcément non plus tout noir ou tant blanc, bon je vais pas vous faire la blague des inconnus.attention de pas perdre en crédibilité quand même...


C'est pas parce que Xenoverse s'est bien vendu que ça en fait un bon jeu, car ne N'EST PAS un bon jeu. Il s'est bien vendu parce que le marché américain a été réceptif.
Il faut laisser la licence à Cyberconnect 2, jeuxactu a raison


Répondre
-
voter voter

Par galaxiz le Mardi 9 Février 2016, 15:45

likeSmall
une petite remarque quand même en passant au sujet de saint seiya, dbz et autre !

Quand vous avez interviewer le producteur de soldiers soul l'an dernier vous lui laissiez présager qu'il faudrait peut être envisager une refonte de la série en 2D à la butoden...

Et puis dbz, vu le succès commercial de xenoverse alors que tout laisser présager que le jeu serait pas bon...

Et puis c'est pas parce que cyberconnect sont des passionnés de naruto et qu'ils réussissent un minimum les choses qu'ils feront automatiquement pareil avec une autre licence dans d'autres conditions...

Tout ça pour dire que c'est pas forcément non plus tout noir ou tant blanc, bon je vais pas vous faire la blague des inconnus.

attention de pas perdre en crédibilité quand même...


Répondre
-
voter voter

Par traore ben le Lundi 8 Février 2016, 11:24
comment s inscrire au tournoi de storm 4

Répondre
-
voter voter

Par Aphorism97 le Samedi 6 Février 2016, 0:29

likeSmall 7
Il y a aussi le mode aventure qui continue après la 4 ème guerre ninja

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 20 réponses dans le forum


Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4

Jeu : Baston
Editeur : Bandai Namco Entertainment
Développeur : CyberConnect2
5 Fév 2016

5 Fév 2016

5 Fév 2016

Zone Membres

Vos Notes :
17/20
Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.