JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : PS Vita

Test Killzone Mercenary : du grand spectacle sur PS Vita !

Test Killzone Mercenary sur PS Vita
La Note
17 20

Votre PS Vita prend la poussière et ne demande qu’à vous en mettre plein la vue ? Ca tombe plutôt bien puisque Killzone Mercenary vient remettre un peu d’ordre dans le catalogue trop chiche de la console en s’imposant sans peine comme l’un des meilleurs jeux de la PS Vita de cette rentrée 2013. Avec ses graphismes de dingue, son gameplay bien calibré et son multijoueur efficace, le FPS de Sony comblera forcément les joueurs en manque de sensations fortes. Certes, il se termine en une journée en solo mais l’expérience est suffisamment intense et le résultat tellement impressionnant que vous aurez tort de passer à côté.
Retrouvez plus bas la suite de notre test de Killzone Mercenary 


Les plus
  • Graphiquement, ça en jette !
  • Prise en main aux petits oignons
  • Gameplay bien calibré
  • Fonctionnalités tactiles bien intégrées
  • Multijoueur redoutable
  • I.A. coriace…
Les moins
  • …mais pas très futée
  • Scénario sans saveur
  • Solo qui se déroule en 5h max


Le Test
Un an seulement après son annonce (c’était à la gamescom 2012), Killzone Mercenary sort sur PS Vita avec la promesse de nous en mettre plein la vue et nous rappeler que la console portable de Sony est toujours un monstre de technologie. Mais au-delà de ces ambitions graphiques, le titre développé par Guerrilla Cambridge tient-il aussi ses promesses côté gameplay et contenu ? Réponse dans notre test de Killzone Mercenary.

Killzone MercenaryDepuis la naissance de la série Killzone (en 2004 sur PS2 de mémoire), l’empire Helghast et la colonie de l’ISA se livrent une bataille redoutable, qui semble d’ailleurs loin d’être terminée. Dans Killzone Mercenary, le conflit est toujours d’actualité mais pour la première fois, le joueur va se retrouver tirailler par les deux camps, puisqu’il incarne cette fois-ci un mercenaire sans foi ni loi et qui ne répond qu’à une seule chose : l’appât du gain. Les temps sont durs et rester fidèle à un seul parti est devenu chose difficile de nos jours. Alors certes, l’aventure démarre du côté des gentils, l’ISA pour ceux qui prennent le train en route, et le fait qu’on incarne un soldat humain nous pousse à croire qu’on butera du Helghast pendant les 6 heures nécessaires pour finir le jeu. Mais comme l’argent peut venir de n’importe quel bord, pourquoi se contenter d’obéir aux ordres d’un seul et même peuple ? Si le postulat de départ paraît intéressant pour nous tisser une histoire complexe voire humaine et surtout pleine de rebondissements, la suite est malheureusement décevante, le scénario de Killzone Mercenary tenant sur un simple post-it. C’est d’ailleurs l’un des gros points faibles du jeu, à savoir le manque d’immersion du joueur dans cette aventure qu’on déroule sans vraiment se poser de questions. Heureusement, Killzone Mercenary a d’autres arguments pour combler cette absence d’implication scénaristique…

 

Beau gosse

 

Killzone MercenaryLe premier atout du FPS signé Guerrilla Cambridge n’est autre que sa plastique ; de rêve il va s’en dire. Depuis ses débuts, la série a toujours été un excellent moyen pour Sony de faire valoir les qualités techniques de ses machines et Killzone Mercenary ne déroge pas à la règle. Graphismes ultra chiadés, richesse des décors, effets pyrotechniques à tire-larigot et frame-rate de daron, le jeu s’impose tout simplement comme l’un des plus beaux jeux de la PS Vita. Depuis Uncharted : Golden Abyss et WipEout 2048, on n’avait pas pris pareille gifle technique. Histoire d’accentuer cette effervescence, les développeurs ont également fait du bon boulot côté mise en scène, avec de l’action non-stop et un level design qui permet à la fois aux gâchettes faciles de tirer dans le tas et aux joueurs plus posés de se protéger des tirs nourris des ennemis. A ce propos, l’intelligence artificielle se montre plutôt coriace dans sa globalité. Non seulement, les adversaires ont la main lourde et balancent rafales de balles sur rafales de balles, mais en plus, ils agissent systématiquement en surnombre. Rester planquer derrière un muret ne sera malheureusement pas synonyme de sécurité, les ennemis n’hésitant pas à venir vous déloger, quitte à jouer les suicidaires.
 

Graphismes ultra chiadés, richesse des décors, effets pyrotechniques à tire-larigot et frame-rate de daron, le jeu s’impose tout simplement comme l’un des plus beaux jeux de la PS Vita. Depuis Uncharted : Golden Abyss et WipEout 2048, on n’avait pas pris pareille gifle technique."


Killzone MercenaryHeureusement, le mercenaire que l’on incarne dispose d’un arsenal de taille pour montrer une certaine résistance à l’assaut ennemi. Il suffit en effet de trouver BlackJack, le marchand d’armes (représenté dans le jeu par un coffre de cargaison) pour faire ses petites emplettes et choisir le type d’armes avec lesquels on souhaite partir en guerre. Arme principale et secondaire, grenade, armure ou bien encore système van-guard (drones, missiles, sentinelle, camouflage, bouclier) il est possible de customiser son attirail, moyennant finance. Car dans Killzone Mercenary comme dans la vraie vie, rien n’est gratuit et c’est la thune qui impose sa loi. Mais n’ayez crainte, contrairement au système français, celui du jeu permet de s’enrichir très rapidement. Pour ce faire, il suffit de tuer un maximum d’ennemis pour gonfler son porte-monnaie, en sachant que les headshots ou bien encore les massacres en groupe rapportent davantage de pognon. Une belle occasion pour les joueurs qui souhaitent accéder au gros équipement rapidement de tuer avec précision.

 

L’argent n’a pas d’odeur

 

Killzone MercenaryEn sus de cet aspect RPG bienvenu, Killzone Mercenary n’oublie pas de mettre en avant les fonctionnalités tactiles de la PS Vita. Les développeurs ont donc intégré quelques astuces de gameplay qui permettent de casser un peu le rythme habituel et soutenu des gunfights, en proposant par exemple des combats au corps-à-corps. Il s’agit essentiellement de QTE à exécuter via l’écran tactile de la console, tandis que certaines actions comme le sprint ou l’utilisation du zoom avec les armes de sniper se déclenchent en touchant le pavé arrière de la console. De même, tous les puzzles (des séquences de piratage essentiellement) se réalisent également en utilisant son doigt sur l’écran de la PS Vita, tandis que le système proposé met en éveil nos neurones. L’efficacité du gameplay est en prime appuyé par une prise en main tout simplement merveilleuse due en effet par la présence des deux sticks analogiques. La sensation de jouer à un FPS comme sur console de salon est tout bonnement identique et l’on progresse dans l’aventure sans jamais pester sur une manipulation hasardeuse.

 

En sus de cet aspect RPG bienvenu, Killzone Mercenary n’oublie pas de mettre en avant les fonctionnalités tactiles de la PS Vita. Les développeurs ont donc intégré quelques astuces de gameplay qui permettent de casser un peu le rythme habituel et soutenu des gunfights..."

 

Killzone MercenaryMais Killzone Mercenary ne fait pas non plus un sans-faute, à commencer par la durée de vie du mode solo, courte il va s’en dire puisqu’il faudra entre 5 et 6 heures pour terminer les 9 missions du jeu. Si la difficulté est plutôt coriace, on aurait cependant aimé un peu plus de boss ou de monstres imposants, histoire de rajouter un souffle encore plus épique au jeu. Bien entendu, l’expérience est prolongée par le mode multijoueur, lui aussi bien rodée par les équipes de Guerrilla Cambridge, qui proposent 3 modes différents (Deathmatch, Team Deathmatch et Capture The Flag) où jusqu’à 8 joueurs peuvent s’entretuer sur 6 maps différentes. C’est assez chiche à vrai dire, mais les niveaux sont suffisamment bien pensés pour passer d’excellents moments entre amis connectés. Mention spéciale à l’intégration du système pécuniaire dans le multi, qui pousse à jouer intelligemment pour continuer à faire grossir son compte-en-banque. Bien vu quoi.

 






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Killzone : Sony met fin au site officiel, la série est-elle morte ? Depuis quelques heures maintenant, le site officiel de Killzone ne mène plus à rien, si ce n'est un message qui signale que la page a été purement et simplement supprimée. 14 | 09/01/2021, 20:42
Killzone : un artbook collector pour célébrer les 15 ans de la série Histoire de célébrer les 15 ans d'existence de la licence Killzone, les développeurs de Guerrilla se sont réunis pour élaborer un artbook collector que Sony Computer Entertainment propose de découvrir en images et en vidéo. 2 | 18/01/2016, 18:02


Derniers commentaires
Par JOGA le Dimanche 1er Mai 2016, 11:28

likeSmall 3
Killzone Mercenary est un FPS nous plaçant dans la peau d'un mercenaire ce qui scénaristiquement nous change de la saga sur console de salon.
Fini le héros qui se bat pour sauver le monde, là il s'agit de s'enrichir et durant l'aventure on passera d'un camp à un autre.
Malheureusement le scénario restera assez maigre, l'ambiance anecdotique tout comme le héros et autres personnages du jeu.

Techniquement le jeu est impressionnant avec des graphismes de toute beauté et il est dommage que le "Level Design" ne suive pas.
En effet, simpliste et mal fait il nous oblige a "tourner en rond" si on ne se sert pas de la carte. De plus les éléments du décors étant assez nombreux sur de petites surfaces, notre mobilité s'en trouve réduite, nous laissant "à la merci" des tirs ennemis !

Les temps de chargement sont assez long nous obligeant à chaque fois de regarder la cinématique de début de mission. Cela vaut mieux qu'un écran noir, mais à la longue cela devient lassant.
Par contre une fois cette phase passée, dans le jeu, plus rien, tout le niveau se fait d'une traite et sans ralentissements, ce qui est plutôt une bonne chose !

La maniabilité est excellente et même si la PS Vita n'est pas trop adaptée de par son ergonomie (console portable), le jeu a été pensé pour avec en plus une utilisation complète de la machine.
On pourra donc en plus utiliser le pavé tactile avant et arrière et profiter d'un "Gameplay" complet ajoutant du "Fun" à cette épopée.

Il n'y a pas trop de différence entre le mode facile et difficile ce qui empêche les joueurs novices de bien s'amuser car trop dur et les joueurs confirmés aussi car trop facile.
Ainsi Killzone Mercenary s'adresse aux joueurs "normaux" ! Peut-être pour toucher un plus large public ?

Les ennemis ne sont pas très variés mais leur IA est assez bonne.
Ils réagissent rapidement, se soutienne, se planque et quand c'est nous qui le faisons, ils vous déloge à coup de grenade et s'organise pour vous encercler.
Bref de quoi vous donner du fil à retordre et même si les "mécaniques" restent les mêmes, leur nombre fera la différence.
Les moins doués opteront donc pour un "forçage" au corps à corps bien bourrin, leur facilitant la tâche.
Oui car même si le jeu reste très linéaire, la façon d'aborder un passage peu se jouer de deux manières : en "fonçant dans le tas" ou discrètement !

On notera aussi une originalité avec le système "Vanguard" qui nous permet d'acheter des aptitudes ou objets nous permettant de se rendre invisible ou d'avoir un satellite tirant un laser sur les ennemis etc...
Une aide non négligeable quand la situation devient un peu trop tendue.

Je n'ai pas testé le mode Multijoueur mais le mode Solo reste convaincant avec une bonne rejouabilité offrant des défis d'infiltrations, démolitions et de précisions pour les plus courageux.

Killzone Mercenary est donc un bon FPS sur portable, techniquement impressionnant et s'adressant au plus grand nombre.


Répondre
-
voter voter

Par GAMIX elite 33 le Dimanche 22 Septembre 2013, 14:41
je trouve que killzone est un assez bon jeu mais les mapes il ya des petits defaut qui gache le jeu et en plus ya pas beaucoup d armes il aurais put metres une centaines d armes mai je le recomande quand meme

Répondre
-
voter voter

Par Le_Moine le Mardi 10 Septembre 2013, 15:49

likeSmall 10
Makiavel a écrit:Comment un jeu peut avoir 17/20 avec des points négatif pareil ???C'est comme ci vous venez dire que c'est pas grave d'avoir un scenar de merde et aucune durée de vie du moment que c'est beau, c'est ça pour vous le jeu vidéo ? Et pour avoir pu mettre la main sur le multi, il n'a rien d'exceptionnel ça rattrape pas vraiment le reste :/


C'est aussi ce que je me demande quand je joue à ce jeu... et ce gameplay basique ! Dingue !


Répondre
-
voter voter

Par Scortazi le Dimanche 8 Septembre 2013, 12:10
C'est sûr que le scénario des Halo ou Call of est plus intéressant
soupir...


Répondre
-
voter voter

Par Toll_Khyenn le Dimanche 8 Septembre 2013, 9:13

likeSmall 634
Rien que les moins me repoussent...
Bizarrement, ça confirme tout le mal que je pense de la série à laquelle je n'ai jamais accroché (simple histoire de goût, je ne dis pas que la série est nulle). Je pensais franchir le pas avec cette version... Ben c'est mort...


Répondre
-
voter voter

Par Makiavel le Dimanche 8 Septembre 2013, 2:58
Comment un jeu peut avoir 17/20 avec des points négatif pareil ???
C'est comme ci vous venez dire que c'est pas grave d'avoir un scenar de merde et aucune durée de vie du moment que c'est beau, c'est ça pour vous le jeu vidéo ? Et pour avoir pu mettre la main sur le multi, il n'a rien d'exceptionnel ça rattrape pas vraiment le reste :/


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 6 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Killzone Mercenary

Jeu : FPS
Editeur : Sony Computer Entertainment Europe
Développeur : Guerrilla
4 Sept 2013

Zone Membres

Vos Notes :
16/20
Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.