JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PC - Xbox One - PS4

Test Just Cause 3 : faut-il mettre le grappin dessus ?

Test Just Cause 3 sur PS4
La Note
16 20

Vrai défouloir et très bon bac à sable, Just Cause 3 est sans conteste le meilleur épisode de la série. Le mérite en revient essentiellement au trio grappin/wingsuit/parachute, qui permet de se déplacer facilement dans l'immense l'open-world et d'évoluer rapidement entre les structures verticales qui composent certaines bases. Le jeu n'échappe pas à une certaine répétitivité, mais on y revient toujours avec grand plaisir, que ce soit pour libérer un village supplémentaire ou essayer de battre un record sur l'un des nombreux défis disponibles. Dommage d'ailleurs que les développeurs aient fait l'impasse sur un véritable mode multijoueurs, que la communauté va donc une nouvelle fois devoir créer par elle-même...


Les plus
  • Le combo grappin/wingsuit/parachute
  • Bonne gestion de la verticalité
  • Archipel bien vaste
  • Très beau de loin...
Les moins
  • ...mais pas toujours très séduisant de près
  • Véhicules terrestres devenus inutiles
  • Temps de chargements qui s'éternisent
  • Pas de vrai multi


Le Test

Il y a déjà neuf ans, le premier Just Cause plantait les bases de la série et nous mettait aux commandes de Rico Rodriguez, farouche opposant aux dictateurs du monde entier. Notre héros sera ensuite de retour en 2010, pour un second épisode bien meilleur que son prédécesseur. Aujourd'hui, Just Cause 3 a donc pour mission de faire encore et toujours mieux. Mais y arrive-t-il vraiment ? C'est ce que nous allons découvrir tout de suite.


Just Cause 3Connaissiez-vous le lieu de naissance de Rico ? Eh bien il s'agit de Medici, archipel fictif dont les paysages rappellent fortement ceux des côtes méditerranéennes en général, et de la Corse en particulier. La vie étant bien faite, Medici est tombée depuis quelques années sous le joug du général Di Ravello, un dictateur comme aime les faire tomber notre héros. Mais nous ne nous étendrons pas trop sur les détails du scénario, qui n'a évidemment pas grande importance. Tout comme ses prédécesseurs, Just Cause 3 est à prendre comme un pur jeu d'action, peuplé de personnages caricaturaux qui ne dépareilleraient pas dans un film des années 80, de série Z qui plus est. Retenons tout de même que le traitement appliqué à Mario Frigo, ami d'enfance de Rico, et Dimah Al-Masri, scientifique perturbée, est relativement intéressant, et qu'on apprécie généralement de les voir intervenir dans les scènes cinématiques qui ponctuent les missions principales. D'ailleurs la version française, quoiqu'un peu surjouée et manquant d'accents du sud, se montre plutôt bonne dans son ensemble. Il n'empêche que l'histoire se résume à faire tomber un méchant dictateur, qui se trouve à la tête de gigantesques gisements de Bavarium, un puissant minerai aux propriétés mystérieuses. Pas de quoi se torturer les méninges, mais nous ne sommes pas là pour ça. D'ailleurs la scène d'introduction du jeu donne le ton, bourrin et explosif, puisqu'on se retrouve directement plongé en pleine action. Vos premières minutes seront consacrées à contrôler un Rico en équilibre sur les ailes d'un avion, qui tire au lance-missiles sur des installations situées en contrebas ! Par la suite, le rythme reste soutenu puisque la progression dans l'aventure s'articule autour de la libération de villages et de bases militaires, libération qui s'obtient tout simplement en détruisant les différentes installations de Di Ravello (camions de propagande, hauts-parleurs, réservoirs, transformateurs, silos, statues à l'effigie du général, antennes satellites…), toutes opportunément teintées de rouge afin d'être assez facilement repérables.

 

RICO, CHEZ LUI, RICOCHE
 

Just Cause 3Evidemment, de nombreuses armes et véhicules militaires sont à notre disposition pour faire exploser tout cela. Mais la destruction ne tient parfois qu'à un coup de fil. Non, nous ne faisons pas référence ici au système de livraison rebelle, qui permet de se faire larguer instantanément n'importe quel équipement (précédemment débloqué) à n'importe quel endroit, mais du grappin de Rico, qui ne lui sert pas seulement à se déplacer avec célérité et vélocité. Il est effectivement possible d'utiliser ce grappin pour relier différents objets entre eux, puis de le rétracter afin de rapprocher ces différents éléments. Concrètement, on peut tout aussi bien attacher une vache à une pale d'éolienne, remorquer une voiture en panne d'essence ou encore propulser un ennemi dans les cieux en le reliant à une fusée, qu'envoyer un baril explosif sur un réservoir, lever une porte coulissante ou faire s'écrouler les installations militaires les plus légères. Avec un peu d'imagination et de préparation il est donc possible de venir à bout des bases ennemies même lorsqu'on se retrouve à court de munitions.

Mais en parallèle de la destruction, un open-world tel que celui de Just Cause 3 doit également offrir une composante exploration de qualité. Et de ce point de vue on est servis... 



Just Cause 3Cette liberté d'action renforce l'aspect bac à sable du jeu, qui ne se prend jamais au sérieux. Mais en parallèle de la destruction, un open-world tel que celui de Just Cause 3 doit également offrir une composante exploration de qualité. Et de ce point de vue on est servis, puisqu'en sus du grappin et du parachute déjà présents dans l'épisode précédent, Rico est désormais muni d'une wingsuit, grâce à laquelle il peut planer dans les airs. Mais le meilleur reste que ces trois accessoires peuvent être combinés entre eux. A partir du sol, on pourra donc lancer le grappin sur un rebord élevé, déclencher l'ouverture du parachute juste avant la réception afin de prendre de la hauteur, enchaîner sur l'ouverture de la wingsuit afin d'entamer le vol plané, s'accrocher temporairement mais régulièrement à coup de grappin sur le sol ou les parois proches afin de redonner de la vitesse à la combinaison ailée, et redéclencher de temps à autre le parachute pour éviter de s'écraser lamentablement sur certains éléments de décor. Après un petit temps d'adaptation on arrive à enchaîner avec fluidité tous ces mouvements, et donc à se déplacer à très grande vitesse et avec agilité, tel un véritable Spider-Man décomplexé.

MUY LIBERTAD CABRON


Just Cause 3C'est évidemment très réjouissant mais, en contrepartie, on se retrouve à délaisser la plupart des véhicules terrestres, qui ne soutiennent pas la comparaison. Certes, certains missions scriptées, défis chronométrés (quasi-obligatoires puisqu'ils permettent de débloquer des capacités supplémentaires) et événements aléatoires nous forcent à les utiliser mais, au final, les voitures et autres motos passent un peu à la trappe dans cet épisode. Alors même qu'elles sont nombreuses, et plus maniables que dans les précédents volets ! Bon point en revanche pour le level design, qui mise beaucoup sur la verticalité et qui permet donc d'utiliser en permanence les trois accessoires miraculeux de Rico. D'un point de vue technique, le jeu souffle un peu le chaud et le froid. Très beau de loin, mais assez loin d'être beau de près, Just Cause 3 affiche de splendides paysages méditerranéens dès qu'on prend de la hauteur, mais ne nous éblouit jamais lorsqu'on se trouve au sol. D'ailleurs, on ne nous donne jamais l'occasion de visiter l'intérieur des nombreux bâtiments présents sur les îles. Ce qui n'empêche pas les développeurs de nous imposer de nombreux et longs temps de chargement dès qu'on sort de l'exploration à proprement parler (lancement d'une mission principale ou secondaire par exemple). Au chapitre des déceptions figure également l'absence d'un véritable mode multijoueurs, alors  même que la communauté de Just Cause 2 avait réussi à en créer un il y a quelques années. Il faudra se contenter de simples classements en ligne, qui vont se nicher jusque dans les actions les plus anodines (plus grande distance parcourue en grappin, hauteur la plus élevée atteinte en parachute, nombre d'ennemis tués en quelques secondes, etc.). Pour cela, le jeu cherche régulièrement à se connecter aux serveurs de Square Enix, ce qui peut agacer lorsqu'on ne dispose pas d'une connexion Internet très stable. Malgré ces quelques petits défauts, le bilan reste extrêmement positif. Et s'il est encore loin d'être à la hauteur d'un GTA 5 par exemple, Just Cause 3 devient tout de même le meilleur Just Cause ayant jamais vu le jour. Et c'est déjà beaucoup !



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
58% Excité


À découvrir également
Autres articles

Just Cause 3 : le jeu devient gratuit quelques jours pour tous les abonnés du Xbox Live Gold Le très sympathique Just Cause 3, sorti en 2015, se rend disponible pour tous les abonnés du Xbox Live Gold : voici pour combien de temps et comment procéder ! 02/11/2018, 11:28
Une vidéo compare les plus grandes maps du jeu vidéo, c'est impressionnant ! Une chaîne YouTube s'est amusée à comparer dans un infographie simple et visuelle les plus grands environnements du jeu vidéo. Et le gagnant est... 14 | 16/10/2018, 18:38


Derniers commentaires
Par JOGA le Mardi 14 Février 2017, 9:05

likeSmall
Just Cause 3 est un jeu d'action à mi chemin entre un Grand Theft Auto et un Saints Row (penchant plus pour ce dernier) où vous incarnez toujours Rico Rodrigez de retour dans son pays natal : Medici.
Dirigé par Di Ravello un dictateur, qui soumet le peuple par la force et la peur... enfin tous les clichés du bon vieil oppresseur quoi, mais qui surtout compte conquérir le monde avec une technologie basée sur une nouvelle ressource : le Bavarium. Ah ben... un conquérant aussi alors. En fait c'est un méchant avec toutes les qualités.
Une histoire assez sommaire mais bien ficelée rendant les personnages secondaires attachants et surtout nous offrant un bon prétexte pour tout faire sauter ! Niarf ! Niarf !! Niarf !!! Désolé, mon côté destructeur ressort parfois.

Soutenant la rébellion vous devrez libérer les villes, avant postes, bases militaire avec toujours comme principe de tout détruire ! Que ce soit les statues à l'effigie du vilain méchant pas beau, des hauts parleurs de propagande, de prendre le contrôle des commissariats etc.. pour les cités, ou bien exploser les radars, générateurs éclectique, raffineries etc... pour les installations de l'armée tout devra être rasé.
Vous disposerez pour cela d'un bon arsenal allant de simples pistolets au lance roquette mais surtout d'un grappin.
Celui-ci servira à beaucoup de choses, capable de presque tout détruire en agrippant l'objet et en le tirant (à l'aide de son mécanisme ou bien en l'attachant à un véhicule) , mais aussi de vous hisser ou de vous propulser pour prendre de la vitesse d'envol. Enfin disons plutôt pour se lancer pour planer car vous disposerez d'un parachute et d'une wingsuit vous permettant des déplacements plus rapide qu'avec la majorité des véhicules (je ne parle pas des avions de chasses ou hélicoptères).
La carte étant énorme (plus de 1000 km²) composée de villes côtière, campagnes, forêts, montagnes enneigées vous allez en voir du paysage et ces déplacements rapides seront la bienvenue... mais encore trop long vu la superficie. Heureusement, en libérant des zone vous aurez le droit aux déplacements instantanés sur certains points.
Alors bien sûr pour combler toutes ces zones, vous trouverez pas moins de 227 collectibles (enregistrements, autels, pièces de collections etc...) et de 112 défis !
Ceux-ci sont majoritairement difficiles voir impossible à réussir à la perfection au début, nous octroyant les 5 mécanismes (ça aurait pu être des médailles ou des trophées, mais non, pas assez original peut-être LOL). Il faudra alors faire de son mieux pour en récolter un maximum afin de débloquer des améliorations permettant elles de nous faire faire le meilleur score possible par la suite mais aussi de nous aider dans le reste du jeu, comme l'approvisionnement d'armes et de véhicules instantanément, avoir un turbo grappin ou de pouvoir freiner avec la wingsuit par exemples.
Le problème c'est que même optimisé à fond certains défis restent beaucoup trop dur comme ceux avec la wingsuit où il faut passer à la perfection dans des anneaux, gérant la vitesse, les directions et l'esquivedes décors. Souvent la moindre erreur n'est pas permise et sur un parcours long et tortueux de 2 minutes ça devient un vrai cauchemar !!! Et en réessayant vous aurez le droit à de sympathiques temps de chargement vous permettant de boire un café tranquillement avant de pouvoir recommencer... Génial pour jouer avec nos nerfs ! On dirait qu'il y a des développeurs qui ont le don de tout gâcher et que les autres les écoute en plus.
Après il y a les courses qui en débloquant des véhicules plus performants sont plus faisables.
Mais certains comme ceux des véhicules kamikaze ou les armes des stands de tirs seront inchangeables. Il faudra donc en baver un peu plus sans profiter d'avantages, mais ça restera praticable.

La maniabilité est convenable et la durée de l'aventure principale reste satisfaisante.
Graphiquement correct pour un open world de cette envergure, les détails seront tantôt au rendez-vous comme les fleurs se couchant sur votre passage et tantôt non avec l'absence de traces de pas dans la neige. Etrange...
Par contre nous n'échapperons pas aux clipping, scintillements, ralentissements, des temps de chargement fréquents et extrêmement long. Et les bugs en tout genre, il ne faut pas les oublier quand même... comme lors du lancement de la partie votre avant bras, celui du grappin devient invisible vous empêchant de vous en servir pendant une bonne minute, les flèches sur la route indiquant le trajet a faire disparaissent puis réapparaissent, mais le plus embêtant reste celui des sauvegardes automatique qui des fois plantent. Quelle joie quand on vient venir à bout d'un défi avec les 5 mécanismes et qu'il faut se le retaper en priant de le réussir à nouveau !
La musique et les sons sont vraiment banals et crépitent beaucoup.
Bref techniquement ce n'est pas la panacée !

Beaucoup moins profond qu'un GTA et jouissif qu'un Saints Row, Just Cause 3 ne marquera pas les esprits mais restera un jeu tout à fait honorable. Viva la révolucion !


Répondre
-
voter voter

Par top125 le Dimanche 21 Février 2016, 17:09
Top

Répondre
-
voter voter

Par Xefray le Mercredi 16 Décembre 2015, 0:20

likeSmall 22
Toi tu sais ce qu'il y a de bon juste de la rigolade et rien d'autre comme dans Saint Row
amiga112 a écrit:Je n'ai jamais été un grand fan de "Just Cause", mais je dit à voir ! je l'ai pris à pas cher du tout ... du coup, cela me permettra de le tester, ce que je demande au jeu, simplement une bonne dose de fun (ni plus, ni moins), sans prises de têtes après une dure journée à bosser comme un con !Amicalement AmiGa.


Répondre
-
voter voter

Par amiga112 le Vendredi 11 Décembre 2015, 11:51

likeSmall 6
Je n'ai jamais été un grand fan de "Just Cause", mais je dit à voir ! je l'ai pris à pas cher du tout ... du coup, cela me permettra de le tester, ce que je demande au jeu, simplement une bonne dose de fun (ni plus, ni moins), sans prises de têtes après une dure journée à bosser comme un con !

Amicalement AmiGa.


Répondre
-
voter voter

Par choucrallah le Jeudi 10 Décembre 2015, 19:10
ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

Répondre
-
voter voter

Par lecuyer le Samedi 5 Décembre 2015, 18:46
Voilà

Répondre
-
voter voter

Par Trololo+Mario59=WTF le Vendredi 4 Décembre 2015, 23:41
l_irlandais a écrit:déjà mignon tu vas arrêter de nous insulter on se connait pas , et deuxièmement tu peux prendre des cours de Français , ça te fera le plus grand bien gamin.


«Tu te feras beaucoup plus d’amis en t’intéressant sincèrement aux autres qu’en t’efforçant d’amener les autres à s’intéresser à toi»
[modéré]


Répondre
-
voter voter

Par l_irlandais le Jeudi 3 Décembre 2015, 21:19

likeSmall 108
déjà mignon tu vas arrêter de nous insulter on se connait pas , et deuxièmement tu peux prendre des cours de Français , ça te fera le plus grand bien gamin.

Répondre
-
voter voter

Par Trololo+Mario59=WTF le Jeudi 3 Décembre 2015, 19:30
l_irlandais a écrit:
m73 a écrit:
Trololo+Mario59=WTF a écrit:
Repenty a écrit:On peut avoir les specs sur console svp ?
Tu veus avoir quoi comme specs sur consoles ? pas logique ton com r&éffléchie bordel c'est un jeu consoles apres les détails sont secret par l'éditeur .
Non il n'y a rien de "secret" :'D, si tu veux les specs d'une console tu tapes sur google et tu l'a.Pour répondre au message initial on est en 1080P et 30 fps sur les deux machines. D'ailleurs pour les TPS , 30 fps sont largement suffisants.
non , c'est en 900p sur one . Mais c'est upscalé par la console en 1080p.


Mais , ils demande les specs technique polygonale etc , et vous sortez 900 et 1080 p , faut vraiment que vous aillez un model sous les yeux pour comprendre qu'il est casi impossible de voir la différence , je préfair un mode fluide qu'avec plus de calculs et un résultat pas visible , vous upscalé la vérité avec vos futilités relative

Message modéré


Répondre
-
voter voter
2

Par l_irlandais le Jeudi 3 Décembre 2015, 11:10

likeSmall 108
m73 a écrit:
Trololo+Mario59=WTF a écrit:
Repenty a écrit:On peut avoir les specs sur console svp ?
Tu veus avoir quoi comme specs sur consoles ? pas logique ton com r&éffléchie bordel c'est un jeu consoles apres les détails sont secret par l'éditeur .
Non il n'y a rien de "secret" :'D, si tu veux les specs d'une console tu tapes sur google et tu l'a.Pour répondre au message initial on est en 1080P et 30 fps sur les deux machines. D'ailleurs pour les TPS , 30 fps sont largement suffisants.

non , c'est en 900p sur one . Mais c'est upscalé par la console en 1080p.


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 20 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Just Cause 3

Jeu : Action
Editeur : Square Enix
Développeur : Avalanche Studios
1 Déc 2015

1 Déc 2015

1 Déc 2015

Zone Membres

Vos Notes :
18/20
Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.