JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : PS4

Test #DriveClub : connecting people

Test DriveClub sur PS4
La Note
16 20
A l’heure où le racing game a lui aussi succombé à la mode des jeux open world, DriveClub pourrait faire office de jeune rebelle. Mais contrairement à ce qu’on peut entendre ici et là, proposer des circuits fermés n’est en rien un handicap, sans compter que le jeu se distingue aussi par les sensations de vitesse grisantes qu’il procure. Alors oui, on aurait aimé un peu plus de subtilité dans la conduite avec une gestion des collisions un peu moins fantaisistes, mais DriveClub a au moins le mérite d’être accessible à tous. Graphiquement plutôt réussi dans son ensemble, le jeu de course d’Evolution Studios pèche en revanche par son I.A. hyper scriptée et  son manque de folie général. Heureusement, pour retrouver le sourire, on peut compter sur les fonctionnalités sociales du jeu qui incitent le joueur à évoluer en équipe. L’intégration des Clubs est donc une excellente idée en soi, tout comme ces petits challenges en pleine course qui nous poussent toujours à nous surpasser. Dans la guerre des jeux de courses de cette fin d’année, DriveClub n’a donc pas à rougir et s’en sort plutôt bien.
Retrouvez plus bas la suite de notre test de DriveClub

Les plus
  • Des sensations de vitesse vraiment grisantes
  • Conduite très accessible
  • La variété des environnements
  • Le cycle jour / nuit
  • Toutes les vues sont parfaitement jouables
  • Loadings plutôt rapides
  • Une interface claire et qui a du style
  • Plutôt joli graphiquement…
Les moins
  • …mais ce n’est pas une claque next gen’
  • Une I.A. beaucoup trop scriptée
  • Une bande-son en retrait
  • On aurait aimé plus de voitures
  • La météo en DLC
  • Ca manque de folie parfois...


Le Test

Cette année, plus que les autres, les jeux de courses vont se bousculer au portillon des fêtes de fin d’année. Forza Horizon 2, DriveClub, F1 2015, Project Cars et enfin The Crew, jamais les éditeurs n’auront montré autant d’engouement pour les sports mécaniques. D’ailleurs, outre un large choix pour le consommateur, c’est surtout cette approche systématiquement différente qui est in fine intéressante pour nous gamers. Après Microsoft qui a dégainé son excellent Forza Horizon 2, c’est au tour de Sony de nous présenter son exclu PS4 : DriveClub. Retardé d’une année pour des besoins de finition, le titre développé par Evolution Studios déboule dans un contexte difficile. A-t-il bien fait de prendre son temps ? Notre verdict sans plus attendre.


DriveClubSociété d’origine britannique, Evolution Studios est bien connu des joueurs PlayStation puisque c’est à elle qu’on doit la série – festive et décontractée – des MotorStorm. Après trois épisodes bien remplis et une génération entière à travailler sur PS3, les développeurs anglais avaient l’opportunité de se lancer dans un nouveau projet pour le lancement de la PS4."La console next gen’ de Sony était pour nous l’occasion de repartir d’une feuille blanche et nous avons aussitôt saisi l’opportunité" nous lance le community manager de DriveClub lors de l’événement presse organisé par Sony Computer Entertainment à Paris près de Montmartre. Avant d’ajouter : "Même si DriveClub est loin de l’ambiance décontractée des MotorStorm, on voulait néanmoins offrir un jeu à l’approche grand public avec une conduite arcade facile d’accès et de prise en main." C’est d’ailleurs ce pilotage accessible qui caractérise si bien DriveClub et le jeu n’aura aucune peine à séduire le premier profane venu. Sans non plus verser dans le Burnout ou le Need For Speed, la conduite de DriveClub autorise pas mal d’écarts et se montre assez permissif dans les collisions. Que l’on heurte un concurrent devant soi ou qu’on se retrouve dans le décor suite à un virage mal négocié, on revient très facilement dans la course et recoller au peloton de tête est assez facile. Du moins dans les premières heures de jeu… Un gameplay au final assez basique, il faut bien le reconnaître, et qui risque de diviser les joueurs.

 

DES SENSATIONS PURES

 

DriveClubToujours dans cette optique de plaire à un grand nombre, DriveClub ne prend pas non plus en compte les types de surface et conduire sur les routes ensablées de l’Inde ou les tracés enneigés de la Norvège n’aura aucun impact sur le pilotage. Un choix totalement assumé par les développeurs qui misent avant tout des sensations de vitesse qui se révèlent être particulièrement grisantes. Cela dit, avant de passer à autre chose, sachez que se prendre un mur lancé à pleine vitesse ne sera pas synonyme de game over, puisque les dégâts sur les véhicules ne sont que purement cosmétiques et ne viendront en rien perturber la conduite. Un autre parti-pris qui pourra choquer les fervents défenseurs de la simu. Ce qui n’est pas notre cas. En revanche, on aurait aimé que les développeurs aillent jusqu’au bout de leur délire et ne se contentent pas uniquement de quelques éraflures, bris de glace et chocs sur la carrosserie.

 

Sans non plus verser dans le Burnout ou le Need For Speed, la conduite de DriveClub autorise pas mal d’écarts et se montre assez permissif dans les collisions.

 

DriveClubSi le manque de subtilité dans le pilotage de DriveClub risque de faire grincer des dents une certaine catégorie de joueurs, ces derniers en revanche ne pourront pas nier les excellentes sensations de vitesse procurées par le jeu. Au volant des bolides les plus performants, on atteint des vitesses de pointe vertigineuses, qui nous rappellent qu’il est quand même préférable d’anticiper les virages en appuyant sur la pédale de frein, ou s’aidant du frein à main pour ne pas finir dans le décor. Il est d’ailleurs vivement conseiller de savoir maîtriser les drifts, car quand bien même DriveClub se montre permissif dans les collisions, des handicaps viendront vous pénaliser si jamais vous avez tendance à conduire agressivement, sans oublier que le jeu regorge de défis à relever. En effet, le titre misant sur le tout connecté, il n’est pas rare de voir apparaître des challenges en pleine course demandant de battre le record de vitesse ou de drift d’un concurrent / copain. Une sorte d’émulation permanente qui pousse le joueur à se surpassant, tout en gardant à l’esprit qu’il faut qu’il termine la course dans le trio de tête ou réussissant le maximum d’objectifs possible.

 

CLUB ÉCHANGISTE

 

DriveClubIl ne fait d’ailleurs aucun doute que la grande force de DriveClub réside dans son aspect social, tant vanté par Sony et Evolution Studios. La promesse est tenue et si le jeu est aussi bâti pour les joueurs solitaires, vous serez amené très rapidement à créer votre Club ou intégrer celui d’un copain. Jusqu’à 6 personnes peuvent faire partie d’un Club et c’est d’ailleurs ensemble qu’on va pouvoir faire grimper les niveaux plus facilement et se mesurer à d’autres Clubs adverses. Ce qui est pratique aussi, c’est qu’en faisant grimper son niveau individuel, on offre aussi des points de compétence à son Club. Bien vu. Tout dans DriveClub a été pensé pour jouer ensemble : des voitures à débloquer aux logos et autres stickers à récupérer, l’idée est de faire-valoir le partage et la sociabilisation, sans doute l’aspect le plus réussi du jeu.

 

La modélisation des véhicules est somme toute très réussie, les décors sont riches en éléments, proposent du relief, donnent l’impression d’être vastes et misent sur une bonne variété en nous faisant voyager à travers le monde.

 

DriveClubL’autre aspect de DriveClub pour lequel nous avions encore quelques doutes se situait au niveau des graphismes. Loin de faire honneur aux performances de la PS4 lorsqu’on l’avait découvert pour la première fois à l’E3 2013, le titre a depuis fait de sacrés progrès. La modélisation des véhicules est somme toute très réussie, les décors sont riches en éléments, proposent du relief, donnent l’impression d’être vastes et misent sur une bonne variété en nous faisant voyager à travers le monde. Aussi, pour nous prouver que nous sommes sur une console next gen’, les développeurs n’ont pas lésiné sur la présence de particules pour donner un peu de vie aux courses. Il n’est donc pas rare de voir des feuilles mortes (ou des pétales) voler au passage des voitures, d’assister à un lâcher de ballons ou bien encore d’apercevoir un sac plastique passer devant son pare-brise. Autant de petits détails pas forcément indispensables mais qui permettent d’améliorer l’expérience visuelle. Pour ce qui est du frame-rate, Evolution Studios a opté pour du 30 fps stable et solide. A aucun moment, le jeu nous a pris en défaut et même lancé à vivre allure à bord d’une Hyper, la fluidité n’a jamais vacillé. Un bon point.

 

KAVINSKY ?

 

DriveClubCe qui est regrettable en revanche, c’est l’absence de météo qui aurait permis de donner un peu plus de caractère aux courses. Alors certes, Evolution Studios a promis de l’intégrer via un DLC, mais encore une fois, on a le sentiment d’avoir un jeu pas tout à fait complet au moment de sa sortie. Un regret renforcé par le fait que les développeurs ont pensé à intégrer le cycle jour-nuit, capable de changer l’ambiance d’une course en l’espace de quelques minutes. C’est d’ailleurs dans la nuit que DriveClub nous fait voir ses plus beaux atours, avec une gestion des éclairages vraiment réussie. Ceci dit, s’il y a bien un élément vraiment fâcheux dans le jeu et qu’il serait urgent de revoir, c’est l’intelligence artificielle, un brin archaïque et qui se contente bêtement de suivre la meilleure trajectoire donnée. A l’heure des drivatars chez la concurrence, il est assez déplorable de voir qu’il est toujours possible de rentrer dans le cul des concurrents sans que cela ne les affecte véritablement. De même, ces derniers n’anticipent jamais notre position et comme dans un Gran Turismo, c’est dans les virages qu’il est possible de les dépasser, car en ligne droite, c’est souvent mission impossible.

 



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
75% Blasé


À découvrir également
Autres articles

DriveClub : Sony va fermer les serveurs et retirer le jeu de la vente aussi C'est sur sa page consacrée aux fermetures de serveurs de jeux que Sony Interactive Entertainment a annoncé la fin du jeu en ligne pour le jeu DriveClub, sorti en octobre 2014 sur PS4 3 | 01/04/2019, 09:01
PS4 : Sony annonce les PlayStation Hits, plein de gros jeux pour 19,99€ ! PlayStation fait plaisir aujourd'hui avec l'annonce des PlayStation Hits, une belle série de jeux disponible à prix très honnêtes. La liste est d'ores et déjà disponible ! 9 | 19/06/2018, 17:53


Derniers commentaires
Par Maximizeur le Lundi 27 Octobre 2014, 10:18

likeSmall
J'ai le 1er Forza Horizon que je trouve nul !

Par contre Drive club est exceptionnel, pour ceux qui aiment les vraies courses...et les montées d'adrénaline ! Conduite ultra précise, sensation énormes, mix arcade/simulation réussi comme jamais.
Drive club est profond et ne se découvre qu'au fil des heures, on se rappellera des critiques sur ce jeu comme des aveux de noobitudes absolue ^^
Quelque part c'est un jeu sérieux pas pour les mômes gâtés pourris qui veulent tout, tout de suite avec un gameplay alacon, des trucs flashy qui brillent et au goût de bonbon trop acidulé ... ici il faut avoir de la patience , des réflexes, apprendre à maîtrisé une conduite exigeante à haut level, surtout pour les chronos mondial, et bien sûr connaître les circuits par coeur -> la base d'un jeu de course pointu. Ne passez pas à côté de ce titre si vous êtes fan de jeu de caisses...moi j'ai jamais vu mieux ( et je les ais tous testés ;)


Répondre
-
voter voter

Par Maony le Lundi 13 Octobre 2014, 14:51
Que c'est chhiant un jeu de caisse en 30fps. En attendant un project cars plus prometteur à quand un bon Ridge Racer 8 ? Parce que question fun ce Driveclub ne mérite pas un 16/20. Les touffs d'herbe font vraiment PS3 par rapport a certains décors ...

Répondre
-
voter voter

Par Hididi le Vendredi 10 Octobre 2014, 19:48
Très bon test. Un jeu fun et accessible sans prise de tète et communautaire. Un cycle jour nuit parfait et des éclairages splendides pour un rendu parfois photo réaliste en vue intérieure. Je lui met 15 sur 20.
Bravo jeux actu d être objectif.


Répondre
-
voter voter
1

Par agora666 le Vendredi 10 Octobre 2014, 13:50
C'est vrai que je trouve vos cotations des jeux bien trop à a hausse. 16/20 pour Drive Club,c'est bien trop et ce n'est pas le seul...

Répondre
-
voter voter

Par rex3000 le Vendredi 10 Octobre 2014, 1:44
Bon bah j'ai testé le jeu et le 16/20 n'est pas mérité, moi je mettrais un 8 au maximum. Quand on a 1 an de retard on se pointe pas avec un jeu aussi vide. Il y a un manque de contenue évident ( 50 voitures seulement )
, la conduite est juste arcade ( une arcade qui faut rien ) contrairement a ce qui était prevu à la base et l'IA est à la ramasse mais il faut avouer que le jeu est beau, les développeurs auraient dû prendre le temps que sony leur à offert pour ajouter du contenue et améliorer la conduite. La comparaison avec forza horizon est une insulte à playground, drive club se rapproche plus de mario kart que de forza. Il faudra attendre encors un peu pour que la ps4 est un jeu de course potable en esperant que the crew soit un bon jeu et que project car reponde à tout les attentes des adepte de jeu course.


Répondre
-
voter voter
1

Par jumomo260481 le Jeudi 9 Octobre 2014, 21:42
jeux actu, comment dire... J'ai testé le jeux aujourd'hui et c'est vraiment mauvais. Comment pouvez vous mettre 16 à ce jeux, surtout que vous ne mettez que 17 à forza qui est en open world et qui pourtant a moins de clipping, des environnements moins vides etc . Je me pose de plus en plus de questions sur votre impartialité, si vous êtes pro quelquechose affichez le sinon c'est de la désinformation.

Répondre
-
voter voter

Par Blaxx le Jeudi 9 Octobre 2014, 13:57
jeu repoussé pour pondre une merde pareille

Répondre
-
voter voter

Par upolin le Jeudi 9 Octobre 2014, 13:49
roOo, le jeu pourrave, un jeu qui était temps attendu lol, étant sur Ps4, reste plus que The Crew, j'espère qu'il fera mieux, sinon pas de jeu de tutre !

Répondre
-
voter voter

Par heristoff69 le Jeudi 9 Octobre 2014, 12:47

likeSmall 1
Comme a mon habitude, j'acheterais seulement un jeu de course car ce n'est pas mon genre de jeu préferé. Cependant, quelques courses de temps en temps, ca fait toujours plaisir.
Driveclub m'attire un peu pour le côté arcade mais il y a également The crew qui arrive.
Donc étant un peu dans le doute et ne souhaitant pas dépenser de l'argent inutilement, je vais attendre patiemment. ^^
Personnellement, j'aimerais bien un nouveau Split Second mais c'est impossible.


Répondre
-
voter voter
1

Par Eric_7 le Jeudi 9 Octobre 2014, 1:36

likeSmall 1259
ya comme mm un truc que je trouve moyen sur forza horizon 2 c'est le fait de passer a 150 km en plein milieu de la brousse avec une voiture de sport ^^

niveau realisme mm si c'est arcade , ça le fait moyen quoi ^^


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 40 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







DriveClub

Jeu : Course
Editeur : Sony Computer Entertainment
Développeur : Evolution Studios
8 Oct 2014

Zone Membres

Vos Notes :
16/20
Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Les vidéos
 
DriveClub : toutes les nouveautés de la mise à jour de février 2016 en une vidéo
DriveClub : une grosse mise à jour à venir DriveClub : une grosse mise à jour à venir
DriveClub : un nouveau trailer qui met une dose de cheval DriveClub : un nouveau trailer qui met une dose de cheval
Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.