JeuxActuJeuxActu.com

No Man's Sky : un jeu juste contemplatif ? Nos impressions sur PS4

No Man's Sky : un jeu juste contemplatif ? Nos impressions sur PS4
Annoncé il y a un peu moins de deux ans lors des VGX 2013, No Man's Sky s'amuse depuis à brouiller les cartes en gesticulant dans tous les sens. Les promesses sont là, l'ambition aussi, mais à force de multiplier les pistes, les développeurs de Hello Games ont eux-mêmes fini par se perdre dans l'immense galaxie qu'ils ont tissée. L'E3 2015 se présentait donc comme l'occasion parfaite de remettre les choses dans l'ordre, et de positionner No Man's Sky comme l'une des futures pépites de la PS4 et du PC. Nos impressions.

No Man s SkyCe qui frappe en premier lieu lorsque l'on pose les yeux sur No Man's Sky, c'est sa direction artistique qui se veut à la fois épurée et singulière, afin que l'exploration de chaque planète soit une expérience visuelle unique. Et il ne s'agit pas d'une promesse en l'air pour faire joli sur le papier, car les images du jeu diffusées au fil des mois depuis son annonce, ainsi que la démo orchestrée par Sean Murray - le fondateur de Hello Games - au Convention Center de Los Angeles, ont largement démontré cette variété graphique qui habite No Man's Sky. Qu'il s'agisse de la faune ou de la flore, tout a été étudié pour que la vie transpire à l'écran et que l'on ait l'impression d'être en face d'un véritable écosystème. Par exemple, il sera possible d'observer les animaux se nourrir ou même s'entretuer selon les règles de la chaîne alimentaire ; un aspect de No Man's Sky que nous n'avons pas eu l'occasion d'observer durant cette présentation d'une heure, malheureusement. En revanche, il a été mentionné que le premier explorateur qui mettrait les pieds sur une planète inconnue, gagnerait le droit de lui attribuer un nom tout comme les espèces croisées en route. L'ensemble des informations récoltées seront ensuite uploadées sur les serveurs des autres congénères, sachant que des filtres seront mis en place pour éviter les appellations farfelues. Et puisqu'on en parle, notons également que chaque trouvaille sera répertoriée dans une encyclopédie que l'on pourra feuilleter au cours de l'aventure, pour ne pas perdre le fil des recherches. Vous l'aurez donc compris, le principal intérêt du jeu repose sur la découverte, et il ne faudra pas hésiter à s'éloigner de son vaisseau pour mettre la main sur différentes matières premières, grâce auxquelles on pourra améliorer son équipement.

 

Ce qui frappe en premier lieu lorsque l'on pose les yeux sur No Man's Sky, c'est sa direction artistique qui se veut à la fois épurée et singulière, afin que l'exploration de chaque planète soit une expérience visuelle unique.


No Man s SkyDébloquer des nouvelles fonctions pour les armes, renforcer la robustesse du bouclier, augmenter la réserve d'oxygène, accroître la puissance du vaisseau pour découvrir des planètes plus lointaines, voilà un exemple des upgrades qu'il faudra effectuer pour espérer atteindre un jour le centre de l'univers, le but ultime dans No Man's Sky. Et contrairement à d'autres productions où la customisation de son arsenal relève plus du gadget qu'autre chose, c'est une nécessité absolue ici. En effet, l'inventaire de base limite les déplacements et on comprend rapidement qu'il faut avoir les poches pleines de ressources pour accéder à des nouvelles zones. En plus de pouvoir travailler les matériaux soi-même - en les fusionnant entre autres -, on peut aussi décider de les vendre pour gratter quelques Units, la monnaie du jeu. D'ailleurs, No Man's Sky offre l'occasion d'ouvrir son propre business et de commercialiser au prix fort des objets achetés pour une bouchée de pain aux quatre coins de la galaxie. A priori, le troc pur sera envisageable et on imagine qu'il faudra tchatcher sévère pour convaincre son interlocuteur. Compte tenu que l'univers représente un immense terrain de jeu, les combats spatiaux seront de mise : à vous de choisir si vous souhaitez enfiler la tenue du sauveur ou alors celle du brigand. Dans le premier cas, il s'agira de défendre les intérêts des commerçants tandis que dans la peau d'un bandit, vous devrez tout faire pour piller leur marchandise. A l'instar d'un Assassin's Creed ou d'un GTA, multiplier les méfaits fera grimper dangereusement notre niveau de réputation et on deviendra alors la cible de la police galactique. D'après ce que l'on nous a expliqué, cette dernière n'hésitera pas à nous poursuivre sur les planètes, et il faudra manifestement quitter un système solaire avant d'y revenir pour remettre les compteurs à zéro.

 

NO MAN'S LAND

 

No Man s SkyPour être honnêtes, les quelques affrontements que nous avons pu apercevoir nous ont laissés sur notre faim, que ce soit dans l'espace ou sur la terre ferme. En l'état, ils manquent clairement de punch même si la priorité de No Man's Sky n'est pas d'enquiller les fusillades à la Call of Duty. On est plutôt dans le contemplatif et la simplicité de l'interface rappelle la volonté de Hello Games de ne pas noyer le joueur dans un flot de données inutiles. Si le jeu disposera d'un point de départ, possédera-t-il également une fin ? Sean Murray est resté vague sur le sujet, en indiquant tout de même que cela dépendra de la satisfaction personnelle du joueur, s'il considère avoir exploré tout ce que le jeu a à offrir. Etant donné que les niveaux seront générés de manière procédurale, il faudra sans doute des dizaines et des dizaines d'heures avant d'estimer avoir fait le tour de No Man's Sky. Les développeurs ont également ajouté qu'ils n'avaient nullement l'intention de recréer les galaxies connues à l'identique, et bien qu'il existera certaines similitudes telles que les trous noirs par exemple, il ne faudra pas s'attendre à un vrai cours d'astronomie. Quant à la compatibilité avec un quelconque casque de réalité virtuelle, si des tests ont été menés avec l'Oculus Rift, les équipes s'efforcent pour l'instant de boucler le jeu dans les délais fixés. A ce jour, aucune date de sortie n'a encore été annoncée pour No Man's Sky.

 


Notre degré d’attente


 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Excité


À découvrir également
Autres articles

No Man's Sky : le jeu pourrait-il sortir un jour sur Switch ? Voici un premier élément de réponse Le chemin parcouru par No Man's Sky est franchement respectable et il se pourrait bien qu'une autre console encore en voit la couleur. Sean Murray, l'homme à la tête d'Hello Games, a parlé de la Switch lors d'une interview... 1 | 12/08/2019, 13:05
No Man's Sky : la mise à jour Beyond débarque avec un trailer de gameplay Hello Games continue d'enrichir No Man's Sky avec du contenu, afin de pallier aux déficiences initiales du titre qui avait largement déçu à l'époque de sa sortie à cause de son manque de variété. 2 | 09/08/2019, 12:04


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Les commentaires sur ce sujet sont fermés.
No Man's Sky

Jeu : FPS/RPG
Editeur : Sony Computer Entertainment
Développeur : Hello Games
10 Août 2016

10 Août 2016

24 Août 2018

Zone Membres

Vos Notes :
14/20
Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours