JeuxActuJeuxActu.com

La VR Zone de Shinjuku a fermé ses portes, on ne peut plus jouer à Dragon Ball VR ni Gundam VR

La VR Zone de Shinjuku a fermé ses portes, on ne peut plus jouer à Dragon Ball VR ni Gundam VR
Lancée en grandes pompes le 14 juillet 2017, la salle VR Zone située dans le quartier de Shinjuku à Tokyo a fermé ses portes il y a quelques jours, le 31 mars 2019. Une triste nouvelle pour les amateurs de réalité virtuelle, d'autant que le complexe est devenu en quelques années le porte-parole de la VR à travers le monde avec de nombreux articles dans la presse et des vidéos de présentation qui ont émergé sur YouTube. Un projet porté par Bandai Namco qui avait l'intention à l'époque de multiplier les complexes dans le monde si le succès était au rendez-vous.

Tokyo Game Show 2017

Si Mario Kart VR a trouvé sa place à Londres l'année dernière au sein du Hollywood Bowl (un centre de bowling), on ne peut pas dire que l'éditeur japonais ait réussi à aller au bout de ses idées et à étendre ses différentes expériences VR dans d'autres pays. Car outre Mario Kart VR (un jeu développé par Bandai Namco en partenariat avec Nintendo, à l'image des versions bornes d'arcade de Mario Kart), la VR Zone de Shinjuku s'est aussi fait mondialement connaître pour d'autres expériences. Dragon Ball VR, Gundam VR, Evangelion VR, il y avait même de la descente de ski en VR, du vélo volant en VR et une expérience horrifique où l'on avançait dans un fauteuil roulant également, histoire de varier un peu plus les plaisirs.



Avec un droit d'entrée fixé à 1 200¥ (9€ environ) et 800¥ supplémentaires à débourser pour chacune des expériences VR, autant vous dire que l'addition pouvait rapidement grimper si l'on souhaitait enchaîner les jeux, une quinzaine au total, d'autant que certains (comme Mari oKart VR par exemple) n'étaient accessibles que par le biais d'achats groupés. Si le deal de la VR Zone de Shinjuku était porté sur un bail de 21 mois (avec un objectif de 1 million de visiteurs durant cette période d'activité), on se rend surtout compte que ce dernier n'a pas été prolongé. Les raisons restent d'ailleurs assez floues et les Japonais semblent d'ailleurs les premiers étonnés, surtout si l'on se fie aux commentaires sur Twitter notamment, lors de l'annonce de la fermeture. L'objectif a-t-il été atteint ? La VR dans ces salles entertainment a-t-elle trouvé son public ? Quid d'un autre centre à bâtir ailleurs dans Tokyo ? Pour le moment, Bandai Namco se refuse à tout commentaire et tout ce que l'on sait, c'est que le bâtiment va être prochainement démoli pour voir fleurir un autre centre de divertissement dans les mois à venir.





 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Osef


À découvrir également
Autres articles

VR : la peau artificielle pourrait devenir le prochain outil de la réalité virtuelle ! La technologie autour de la réalité virtuelle continue de s'accentuer : aujour'hui, il est question d'une peau artificielle présentée par des chercheurs suisses, aussi utilise pour la VR que pour la médecine... 1 | 01/10/2019, 12:22
PS4 : Sony présente le 3dRudder, un tapis de pieds entièrement dédié au PlayStation VR ! C'est un accessoire pour le moins original : le 3DRudder est un tapis de pieds pivotable entièrement dédié à la réalité virtuelle, et plus précisément au PlayStation VR. Sony le présente justement en images et vidéo... 17 | 10/04/2019, 12:33


Derniers commentaires
Par Ken6 le Lundi 1er Juillet 2019, 8:07
Bonjour, Namco Bandai a réouvert ses porte mais à ikebukoro sous le nom de Mazaria

Répondre
-
voter voter

Par Objectivité le Mardi 9 Avril 2019, 14:52
J'y suis allé au mois de février et c'était plein, donc c'est étonnant. Par contre, la qualité visuelle était assez faible, c'était trop flou,donc le motion sickness était présent pour beaucoup de personnes( dont ma femme ) .

Répondre
-
voter voter

Par Ken6 le Mardi 9 Avril 2019, 6:26
C’est triste, surtout que j’y suis allé en août 2018. Par contre ça m’etonne Que vous ne parlez pas de l’attraction star basée sur ghost in the shell stand alone complex qui était tout simplement révolutionnaire : ils étaient parvenus à mêler un jeu de laser game dans un gameplay de fps en vr, avec tout un système d’avertissement anti-collision entre joueurs et les limites de l’arnene (Qui était terriblement grande par rapport à ce qu’on peut faire chez soi).

De plus pour le prix ils avaient créé un forfait contenant un accès a ghost+4 attractions au choix


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 3 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Tokyo Game Show 2017

Zone Membres

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours