JeuxActuJeuxActu.com

Killzone Shadow Fall : claque graphique et gameplay ouvert sur PS4 ?

Que les joueurs se rassurent et se réjouissent : Killzone Shadow Fall sera bel et bien présent au lancement de la PS4 le 29 novembre prochain, le jeu est en effet passé "Gold" il y a quelques jours. Il faut bien avouer qu’après le report à 2014 de Watch Dogs puis de DriveClub, le FPS de Sony semble être désormais la seule alternative possible pour vanter les mérites de la puissance de la PS4. Ca tombe bien, nous nous sommes rendus dans les studios de Guerrilla à Amsterdam pour savoir si Killzone : Shadow Fall s’annonce vraiment comme la killer app’ de la PS4. Et pour le moment, ça semble bien parti...

Killzone : Shadow FallLancée il y a maintenant 10 ans sur PS2, la série Killzone est avant tout réputée pour ses graphismes de daron, capable de mettre une assemblée de journalistes par terre rien qu’à partir d’une simple démo. En faisant fi de celle de l’E3 2006 qui a jeté le trouble sur l’honnêteté de ses développeurs, le studio Guerrilla, chaque apparition de Killzone, quelle que soit sa plateforme, est un gage de qualité visuelle. Ce fut le cas en février 2013 au moment de l’annonce de la PS4 à New York où l’on a pu découvrir pour la première fois les images de Killzone : Shadow Fall, premier FPS de la machine tournant en 1080p et en 60 fps. Preuve une fois encore que le jeu a été choisi pour ses compétences graphiques, histoire de montrer ce que la PS4 a dans le ventre. Il a d’ailleurs été convenu dès le départ que le jeu fasse partie des titres de lancement de la PS4 et cette décision fut prise dès la fin du développement de Killzone 3, sorti on vous le rappelle en février 2011. "Je me rappelle parfaitement lorsque Hermen (Hulst, big boss du studio Guerrilla, ndlr) est venu nous annoncer que nous avions été choisis par Sony pour faire partie de line-up de lancement de la PS4. Nous étions 5 dans son bureau à apprendre la bonne nouvelle et pour nous, c’était à la fois un honneur et un défi car nous savions que nous aurions peu de temps pour être prêts le jour J" nous lance Angie Smets, productrice exécutive du jeu. Deux et demi de développement, tel a été le temps nécessaire pour que Guerrilla accouche de Killzone : Shadow Fall, qui n’est pas qu’une simple suite où il suffisait de reprendre ce qui avait été entrepris avec Killzone 3 et le sublimer avec les performances de la PS4. Non seulement, les développeurs sont repartis d’une feuille blanche côté scénario, mais en plus, il a été convenu de changer totalement la direction artistique, mais aussi de faire évoluer le gameplay de manière considérable.
 

Kill’em all !

 

Killzone : Shadow FallL’histoire de Killzone : Shadow Fall se déroule 30 ans après les événements de Killzone 3 où le duel quasi fratricide entre les Helghasts et l’ISA s’est soldé par une bataille dans l’espace digne de Star Wars. Désormais, les deux factions cohabitent ensemble sur la planète Vecta et ce partage des terres n’est possible que grâce à la présence d’un mur géant, séparant les deux peuples. Si les Humains vivent dans la luxure avec une qualité de vie incomparable, les Helghasts doivent survivre dans la misère où ils sont entassés dans des containers depuis les tréfonds de la planète Vecta. Ceux qui ont pu voir le film de Neil Blomkamp avec Matt Damon, Elysium, trouveront de nombreuses similitudes avec Killzone : Shadow Fall. "C’est vrai que notre jeu rappelle sur pas mal de point Elysium, mais à aucun moment, nous avons utilisé le film en référence pour créer le monde de Shadow Fall. Disons qu’il s’agit d’une coïncidence car nous avons commencé la création de notre univers il y a plus de 2 ans déjà" déclare Dan Calvert, directeur artistique du jeu. En surface, les choses semblent s’être apaisées mais les cicatrices ne vont pas tarder à s’ouvrir à nouveau. Dans la peau d’un tout nouveau héros, répondant au nom de Lucas Kellan, le joueur va découvrir un autre pan de l’histoire de Killzone, qui a troqué son atmosphère grise pour des environnements beaucoup plus lumineux et nettement plus ouverts.
 

Owl of fame


Killzone : Shadow FallPour nous prouver d’ailleurs à quel point Killzone : Shadow Fall apporte un vent de fraîcheur dans la série, nous avons pu démarrer notre session de test par la mission "The Patriot" qui intervient assez tôt dans la chronologie du jeu, c’est-à-dire juste après l’attentat dont a été victime le gouvernement de Vecta qu’on a pu découvrir lors de la démo en février dernier. Accompagné d’autres soldats de l’armée, notre Shadow Marshal est envoyé pour aller secourir des otages que les Helghasts retiennent dans un grand immeuble de verre. L’occasion de constater qu’il existe plusieurs manières d’appréhender la mission et d’envoyer l’assaut de plusieurs points différents également. Cette variété dans les situations est due notamment grâce à l’apparition du Owl, un drône de reconnaissance, mais aussi d’attaque et de défense que Lucas Kellan trimballera durant toute son aventure. Un drôle de coéquipier avec lequel il est possible d’interagir en lui donnant des ordres grâce au pavé tactile de la DualShock 4. Il suffit en effet de laisser le doigt dessus pour faire apparaître un menu circulaire où l’on distingue 4 actions distinctes. Attaque / Haut, Etourdir les ennemis / Gauche, Zipeline / Droite et Bouclier / Bas, voilà en gros ce que notre Owl peut réaliser en pleine action. Si le drone n’a pas vocation à être détruit, il pourra en revanche être endommagé et le cas échéant être indisponible pendant un laps de temps. Ca paye pas de mine dit comme ça, mais une fois qu’on a pris l’habitude de bosser en tandem avec cet engin volant, on constate à quel point il est indispensable à la survie.
 

 

Cette variété dans les situations est due notamment grâce à l’apparition du Owl, un drône de reconnaissance, mais aussi d’attaque et de défense que Lucas Kellan trimballera durant toute son aventure."


Killzone : Shadow FallLe gameplay de Killzone : Shadow Fall étant essentiellement articulé autour de ce drone, difficile en effet de le laisser de côté puisque celui-ci a d’autres fonctions, comme pirater des appareils pour récupérer des données, stopper une alarme ou ouvrir une porte sécurisée par exemple. Il ne faut cependant pas sous-estimer son utilité car il sera possible également d’établir des stratégies de combat en l’envoyant au casse-pipe, scannant une zone afin de repérer les ennemis à travers les murs, créant des barrières de protection pendant qu’on s’affaire à éliminer une escouade d’Helghasts de l’autre côté ou bien encore se la jouer smooth en misant sur la furtivité. Là aussi, Guerrilla a peaufiné le gameplay de son jeu, en ne misant pas systématiquement sur le rentre-dedans et le level design a été conçu – par moments – de manière à contourner les affrontements en frontal. Cette variété dans le gameplay est complétée par une envie (le besoin ?) de proposer des niveaux moins balisés que d’habitude. Certes, Killzone : Shadow Fall reste un FPS spectaculaire et donc scripté, il n’en demeure pas moins que le titre propose des phases d’exploration nettement plus importantes, avec des chemins nombreux et différents. "Avec la puissance de la PS4, nous pouvons offrir une qualité visuelle jamais atteint dans un épisode de Killzone, et nous voulions aussi que le joueur puisse profiter des décors que nous avons pu créer pour cet épisode" lance Eric Boltjes, lead designer sur le jeu, avant de rajouter que "Killzone : Shadow Fall propose dorénavant des missions sur plusieurs niveaux".C’est vrai que le jeu a gagné en verticalité comme en témoigne la mission Factory où Lucas Kellan va devoir retrouver son chemin parmi ces containers où vit la population Helghast, lassée d’être considérée comme les parias de la société. Contrairement à un épisode de Call of Duty par exemple, Killzone : Shadow Fall n’est pas qu’une succession de couloirs à suivre pour en prendre plein la gueule et cette ouverture d’esprit prouve à quel point Guerrilla souhaite se démarquer de la concurrence, ce qui est tout à leur honneur.

 


 

Avoir le Choix

 

Killzone : Shadow FallSi l’on se réserve le droit de garder quelques infos croustillantes pour la parution de notre test complet à propos du solo de Shadow Fall, c’est pour mieux vous parler du mode multijoueur, qui a lui aussi fait d’incroyables progrès depuis Killzone 3. Sur les 10 maps qui seront disponibles sur le Blu-ray (comprendre que des DLC sont à prévoir bien évidemment), nous avons pu nous essayer à 4 d’entre elles : The Park, The Forest, The Station et The Wall. Inspirées des événements du mode "Single Player", ces cartes offraient non seulement une véritable bouffée d’air frais visuelle (on tranche avec les maps grises et ternes des précédents opus), mais en plus offrait – chacune – un level design vraiment inspiré. Entre la forêt où le camouflage prend tout son sens, permettant par la même occasion aux snipers de se planquer dans des plates-formes suspendues, la station de métro où la zone de combat principale se distingue par ses wagons encastrés dans le sol ou bien encore The Wall où l’ambiance fin du monde correspond parfaitement au mode Search & Destroy où les objectifs changent en cours de partie. De ce point de vue là, Killzone : Shadow Fall arrive à surprendre encore grâce notamment aux modes "Run’n Gun Capture The Fun" et "Paranoia in the Park" qui poussent les joueurs à jouer différemment puisque le respawn est tout bonnement interdit. Forcément, avec une seule vie en poche et la même arme imposée pour tout le monde, difficile de foncer tête baissé sur le champ de bataille. Non seulement, on se retrouve tous sur un pied d’égalité mais en sus, il faut se la jouer fine en profitant des skills qui nous sont offertes dans le multijoueur. 

 

Inspirées des événements du mode "Single Player", ces cartes offraient non seulement une véritable bouffée d’air frais visuelle (on tranche avec les maps grises et ternes des précédents opus), mais en plus offrait – chacune – un level design vraiment inspiré."


Killzone : Shadow FallLes joueurs qui adorent paramétrer leur soldat avant de se lancer dans la bataille risquent d’être enchantés par le nombre de personnalisation mis à disposition. Bien entendu, chaque classe (Scout, Assault, Support) dispose de ses compétences qui façonnent notre façon de se comporter sur le terrain. Si les bourrins de service choisiront forcément l’Assault qui dispose d’un bouclier protecteur, du speed dash, d’un drone de combat et la possibilité d’étourdir un instant les adversaires, les joueurs plus fins opteront certainement pour le Scout. Ce dernier peut en effet faire appel au Tactical Echo pour voir à travers les murs, se rendre invisible grâce au Cloak, se téléporter dans une autre zone de la map en cas d’urgence mais aussi disposer d’un drone capable d’étourdir les ennemis. Quant aux autres qui aiment défendre leur territoire, ils pourront compter sur le Support, capable de poser des tourelles de protection, faire apparaître des box de munitions et de santé, réanimer ses coéquipiers tombés sur le champ de bataille, obtenir une seconde vie grâce à son revival drone mais aussi respawner quasiment n’importe où dans la map. Toute cette variété apporte une richesse dans le gameplay de ce multi où nous avons passé d’excellents moments à se fragguer entre nous. A ce sujet, les serveurs permettront jusqu’à 24 joueurs de s’entretuer dans la joie et l’allégresse, saupoudrés très certainement de lait chaud matinal et de "teucha" intempestive. Carole, si tu me lis...








 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


Autres articles

PS4 : Sony annonce les PlayStation Hits, plein de gros jeux pour 19,99€ ! PlayStation fait plaisir aujourd'hui avec l'annonce des PlayStation Hits, une belle série de jeux disponible à prix très honnêtes. La liste est d'ores et déjà disponible ! 9 | 19/06/2018, 17:53
Killzone 2 : Guerrilla révèle enfin la vérité sur la démo fake de l'E3 2005 Dans le cadre d'un documentaire réalisé par Noclip, Guerrilla Games est revenu sur le fameux trailer de Killzone 2 diffusé à l'E3 2005, et qui avait fait couler beaucoup d'encre sur la Toile. 11 | 21/12/2017, 14:28


Derniers commentaires
Par titi113 le Dimanche 3 Novembre 2013, 23:39
oser compare ce jeu avec un jeu pc c du n importe quoi graphiquement ya que les joueur console qui peuvent dire que c beau sur pc ca vo un jeu qui a deux ans deja essayé un bf4 en ultra et la vous allé sentir votre douleur et franchement pour une console nexgent qui arrive meme pas a sortir un bf4 comme sur pc sachant que c un jeu multi support..posé vous la bonne question au lieu de jubillé sur un jeu pas terrible

Répondre
-
voter voter

Par Sovkhan le Vendredi 1er Novembre 2013, 14:35

likeSmall
Tomlechti a écrit:Les 60 fps c'est pour le multi, pour le solo c'est 30 fps.

A moins que Guerrila ne vous ait confirmé que le solo soit aussi à 60 fps ??


GG a confirmé 60 fps en solo mais fluctuant en fonction de la densité du jeu; disons 45~60.


Répondre
-
voter voter

Par Toll_Khyenn le Jeudi 31 Octobre 2013, 21:51

likeSmall 631
Pipe a écrit:Ce jeux est une BOMBE ! Que sa plaise ou non les Pros M ! Allez donc jouer à votre Halo ou Forza ! MDR !!!


Eh bien laisse nous jouer avec nos merdes et amuse toi donc avec la tienne :lol:


Répondre
-
voter voter

Par Pipe le Jeudi 31 Octobre 2013, 17:37
Ce jeux est une BOMBE ! Que sa plaise ou non les Pros M ! Allez donc jouer à votre Halo ou Forza ! MDR !!!

Répondre
-
voter voter

Par Torgal68 le Vendredi 25 Octobre 2013, 15:24
Pas convaincu pour une exclue PS4. Graphiquement c'est pas mieux que les jeux PC actuel, j'ai l'impression que AC IV sera plus beau comme certain autre jeu. C'est un jeu que j'attendrai de trouver à 30€.

Répondre
-
voter voter

Par Tomlechti le Vendredi 25 Octobre 2013, 14:38
Les 60 fps c'est pour le multi, pour le solo c'est 30 fps.

A moins que Guerrila ne vous ait confirmé que le solo soit aussi à 60 fps ??


Répondre
-
voter voter

Par sdfhgfd le Jeudi 24 Octobre 2013, 22:36
J'arrive pas à comprendre comment les journalistes peuvent parler partout du report de Watchdogs comme un coup dur pour la ps4, ils sont pas au courant que c'est un jeu multi-support et qu'il a été reporté sur tous ?

Répondre
-
voter voter

Par Deodoo le Jeudi 24 Octobre 2013, 20:28

likeSmall 56
vous m'avez convaincu avec cette preview, ça sera day one pour moi

Répondre
-
voter voter

Par thebird69 le Jeudi 24 Octobre 2013, 19:27
Libra24 a écrit:Je vais l'acheter par défaut car c'est le seul vrai jeu next gen de la PS4 qui me branche et la preview m'a donné envie quand meme

Pareil avec FIFA peut être qui à l'air pas mal aussi

Ulalalala a écrit:Il va se faire bouffer par COD Ghosts et BF4, sont cons de le sortir maintenant

Pas du tout le même univers et il faut bien qu'ils aient de grosses exclus à la consoles, avec en plus un planning que seules leurs equipes internes maitrisent afin de ne pas dépendre totalement des éditeurs tiers pour le lancement de la machine (coup dur de watch dogs car il faut avouer qu'il y a moins de grosses exclus que sur Xbone one au lancement).


Répondre
-
voter voter

Par Irsham le Jeudi 24 Octobre 2013, 18:35
Pareil pour moi, je l'ai préco en day one vu qu'il n'y a pas grand chose au line up. Le prochain sera infamous après

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 25 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Killzone : Shadow Fall

Jeu : FPS
Editeur : Sony Computer Entertainment
Développeur : Guerrilla
29 Nov 2013

Zone Membres

Vos Notes :
16/20
Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.