JeuxActuJeuxActu.com

Dual Universe : ce MMO français qui voyait grand, trop grand peut-être ? Notre avis sur le jeu

Dual Universe : ce MMO français qui voyait grand, trop grand peut-être ?
Créé en 2014, le studio parisien Novaquark est entièrement dédié au projet Dual Universe, qui a su rallier à sa cause plus de huit mille croyants sur Kickstarter. Il faut dire que les promesses sont alléchantes, puisque le jeu se définit comme un "Civilization Building Sci-Fi MMORPG". A ce titre, il est susceptible de faire de l’œil aussi bien aux fans de Minecraft qu'à ceux de EVE Online ou Star Citizen. Suite à une présentation focalisée sur les combats PvP, nous voici fin prêts à vous en dire plus sur ce MMO pas comme les autres.

Dual Universe

Si Dual Universe se démarque de la concurrence, c'est en grande partie grâce à une technologie propriétaire baptisée CSSC (pour Continuous Single-Shard Cluster). Concrètement, il s'agit de réunir l'ensemble des joueurs du monde entier, fussent-ils des millions, sur un unique serveur, donc dans le même univers et la même partie. Pas d'instanciations, pas de temps de chargement, pas de serveurs éparpillés géographiquement : on réunit tout le monde au même endroit et au même moment ! Déjà prometteur en soi, ce principe devrait permettre aux joueurs de créer à terme une histoire collective, faite d'échanges commerciaux, de gestion de territoires, de négociations politiques et de constructions à grande échelle. A la manière d'un Minecraft, le monde est en effet basé sur des voxels, ce qui permet aux joueurs de construire leurs propres bâtiments terrestres et vaisseaux spatiaux. Ou même de creuser le sol jusqu'au centre d'une planète si ils le désirent ! Nous n'avons pas eu droit à une démonstration extrême de ce type, mais les développeurs nous ont tout de même offert un aperçu des différents outils de construction.

On nous promet à terme un pur bac à sable, un gameplay totalement émergent, des véhicules terrestres, des combats à la première personne, la possibilité de jouer en solo si on le désire, la disponibilité de quêtes créées par les joueurs eux-mêmes, de la conquête de territoires, et tout un système politique "naturel" aux implications tactiques multiples.




On pourrait même parler d'outils de modélisation puisqu'il est possible de créer très facilement des plans, des sphères ou encore des cylindres, et même d'utiliser des opérations inverses pour "soustraire" une forme à une autre. Les amateurs de sculpture seront aux anges. Evidemment, des éléments préfabriqués sont également disponibles, et l'on peut très simplement assigner un interrupteur à une porte, à une lumière ou à un moteur, sans jamais quitter la vue subjective. Mais qui dit construction dit également destruction. Pour annihiler les vaisseaux ennemis, on dispose de quatre types d'armes aux propriétés différentes (railgun, lance-missile, laser, canon). De plus, chacune de ces armes est disponible en quatre tailles distinctes, et toutes doivent être régulièrement alimentées en munitions. Les matériaux constituant les vaisseaux peuvent quant à eux être plus ou moins résistants à telle ou telle attaque. Le principal reste tout de même de concevoir intelligemment les navires spatiaux, et de se coordonner au mieux pour les manœuvrer, comme l'a prouvé la démonstration PvP à laquelle nous avons pu assister.

Dual Universe

CIVILIZATION BUILDING SCI-FI MMORPG


Celle-ci réunissait quatorze joueurs et mettait en scène l'attaque d'une station spatiale par des chasseurs pirates. D'un côté comme de l'autre, et dans cette situation comme dans une autre, la coopération est primordiale pour espérer sortir vainqueur. Il faut des joueurs occupant les sièges reliés à des radars, d'autres sur les sièges reliés aux armes, d'autres qui se chargent de remplir les containers de munitions, d'autres encore qui réparent les dégâts en temps réel durant le combat afin que le vaisseau reste opérationnel, et bien sûr des pilotes, qui doivent gérer l'inertie de leur vaisseau et anticiper au mieux les mouvements des adversaires. La gestion des dégâts semble très intéressante, car on peut voir des trous se former dans les coques, et il est important qu'un joueur aille rajouter le plus vite possible une nouvelle plaque par dessus chaque ouverture, afin d'éviter qu'un prochain tir passe à travers et atteigne un élément critique situé à l'intérieur.

Dual Universe

On pense notamment à la "core unit" qui, si elle tombe aux mains d'un ennemi, peut lui permettre de prendre possession du vaisseau. Si tout cela paraît très séduisant sur le fond, on ne peut pas encore en dire autant en ce qui concerne la forme. Les sensations de vitesse sont absentes, les explosions ne sont pas bien jolies, la fluidité n'est pas vraiment au rendez-vous, les bruitages sont trop discrets et, globalement, les graphismes ne flattent vraiment pas la rétine. Mais pas de panique, le jeu est encore en version alpha et même l'interface est loin d'être définitive. Les concepts sont très prometteurs sur le papier, mais ils doivent manifestement encore être peaufinés.


Notre degré d’attente
Il reste donc encore beaucoup de travail aux développeurs s'ils souhaitent arriver à séduire un public suffisamment large pour rentabiliser le projet. Surtout que le cahier des charges est loin d'être terminé. On nous promet à terme un pur bac à sable, un gameplay totalement émergent, des véhicules terrestres, des combats à la première personne, la possibilité de jouer en solo si on le désire, la disponibilité de quêtes créées par les joueurs eux-mêmes, de la conquête de territoires, et tout un système politique "naturel" aux implications tactiques multiples. Le tout sera accessible par abonnement, ce qui semble assez logique pour un jeu de niche qui s'adresse clairement à des passionnés. Mais une inquiétude subsiste : le petit studio français aura-t-il les moyens de ses ambitions, que l'on peut quasiment qualifier de démesurées, voire de déraisonnables ?  Réponse en 2021 dans le meilleur des cas !


 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
67% Osef


À découvrir également
Autres articles

Dual Universe : un trailer qui présente les vastes possibilités du jeu En développement depuis 2014, Dual Universe a enfin droit à un premier trailer dans lequel Novaquark dévoile les immenses possibilités qui vont s'offrir aux joueurs. 29/04/2020, 17:19



Derniers commentaires
Par Armi le Samedi 1er Août 2020, 17:15
On repensera à Everquest Next qui voulait en faire autant mais sur une seule planète... On à vu ce que ça à donné. Du cash investi et pas de sortie... Imaginez la même chose dans l'espace avec plusieurs planètes, j'y crois moyen à la sortie de ce jeu.

Répondre
-
voter voter

Par Pifpafpof le Lundi 20 Juillet 2020, 18:39
Sa me fait penser à no man's Sky.
Un projet immense,pharaonique, avec des tonnes de possibilités et au final rien de totalement abouti, du moins à la sortie.
Alors, bon courage les gars.


Répondre
-
voter voter

Par Lerocher le Samedi 18 Juillet 2020, 13:31
Ils font les choses dans le bon sens contrairement à Star-citizen dont la priorité est d'améliorer le reflet de la cuvette des chiottes sur tel planète sans avoir mis en place le "dur".

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 3 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Dual Universe

Jeu : MMORPG
Développeur : Novaquark
2021

Zone Membres

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.