JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PC - Xbox One - PS4

Test World War Z : enfin un héritier digne de ce nom pour Left 4 Dead ?

Test World War Z : enfin un héritier digne de ce nom pour Left 4 Dead ?
La Note
13 20

World War Z propose une campagne coopérative plutôt sympathique, surtout lorsqu'on y joue dans les niveaux de difficulté avancés avec des amis. Disposant d'une technique séduisante et de graphismes honnêtes sur PC, le titre mise clairement sur ses hordes de zombies et son action non-stop pour attirer le joueur dans ses filets. Bien que le titre ne soit vendu que 35€, on ne peut s'empêcher de trouver le contenu diablement maigrelet avec ses 4 chapitres, et son mode versus anecdotique. Heureusement, au vu des très bonnes ventes initiales du jeu (un million de copies en une semaine), on s'autorise a espérer que les développeurs continuent à fournir du contenu. En effet, quelques chapitres de plus ne seraient pas de refus afin de renouveler l'intérêt du titre, et de fournir plus de diversité dans les environnements que l'on arpente. Si vous êtes amateur du genre et que vous pouvez fermer les yeux sur les défauts du titre : foncez, sinon on vous recommande d'attendre des soldes et un contenu plus étoffé avant de craquer.


Les plus
  • Bourrin à souhait
  • Level design séduisant
  • Un max de flingues
  • Les hordes qui sont toujours sympa à voir
  • Pleins de classes et de compétences à farmer
  • Campagne très plaisante avec des amis
Les moins
  • Les sensations de shoot très moyennes
  • Le contenu sacrément limité
  • L'IA complètement pétée (mais c'est normal, c'est con un zombie)
  • Le multi versus sans grand intérêt
  • Encore pas mal de bugs de collision et de problème de pathfinding sur certains zombies


Le Test

Librement inspiré du roman World War Z de Max Brooks sorti en 2006 (tout comme le film éponyme avec Brad Pitt), le jeu va donc nous faire vivre l’apocalypse zombie du point de vue de plusieurs personnes dans quatre lieux emblématiques. Développé par Saber Interactive (Halo Master Chief Collection, Quake Champions) ce nouveau titre se présente comme un shooter à la troisième personne, dont de nombreux éléments sont communs aux licences qui ont défini le genre, de Left 4 Dead à Killing Floor.  Alors que les morts-vivants ont toujours eu la côte dans le jeu vidéo (en permettant notamment de justifier une IA médiocre, oui, les zombies sont débiles), et que Days Gone arrivera très prochainement avec ses hordes, peut-on encore s’amuser à simplement bousiller ces créatures à la chaîne ?


World War ZWorld War Z propose donc deux grands modes de jeu : le online versus, ou la campagne, et c’est bien sûr par cette dernière que nous avons commencé. L'histoire propose donc quatre scénarios, chacun se déroulant dans une zone géographique bien définie, et avec des protagonistes différents. Lors d’une partie, on incarne donc un membre d’une escouade de 4, les autres personnages étant soit joués par d’autres joueurs lorsqu’on est en ligne, soit dirigés par l’IA en cas de partie hors-ligne. Vous l’avez compris, il s’agit donc d’un jeu pensé pour la coopération, et comme toujours, on ne peut que vous conseiller de jouer avec des humains, surtout que le système de matchmaking est plutôt pas mal, et évite à un noob de se retrouver avec des joueurs chevronnés. Quatre aventures sont donc disponibles, avec une balade dans New York et dans les couloirs de son métro, une petite visite de musée à Moscou, une fuite vers le port à Tokyo, ou encore le sauvetage d’un scientifique à Jérusalem. Sans spoiler le peu de rebondissements de ces mini-campagnes, ces dernières sont plutôt bien ficelées, et très agréables à jouer, surtout grâce au level-design bien pensé qui permet au joueur de continuer à découvrir des choses même après plusieurs passages.

 

ZOMBIE NATION

 

World War ZSi l’apparence de notre personnage est prédéfinie, on disposera de six classes différentes pour l'adapter à notre style de jeu. Les amateurs de headshot choisiront le Gunslinger avec ses grenades, les amateurs d’explosifs opteront pour le Hellraiser, ceux qui ne jurent que par les armes spéciales prendront l’Exterminator, tandis que le Slasher est un pro du corps à corps. Les deux catégories restant sont taillées pour le soutient, avec le Fixer qui peut filer des munitions à ses potes, et le Médic qui les soigne. Chaque classe n’est pas très différente au début, mais plus on joue, plus on va pouvoir investir de points S (la monnaie du jeu) dans des compétences, et ainsi bénéficier de bonus complètement abusés. Mieux, on pourra également dépenser notre fric sur les armes, afin de looter (ou d’avoir dès le début) des pétoires nettement plus puissantes. Traditionnellement, chaque joueur débute la partie avec un Uzi et un colt 45 à silencieux, ce qui oblige les joueurs à scruter chaque recoin de map dans l’espoir d’y trouver une meilleure arme. Les flingues sont d'ailleurs classés en trois catégories, le Tier 1 et le Tier 2 regroupant pistolets, SMG et fusils d’assaut, tandis que le Tier 3 contient les armes spéciales (qu’on ne peut pas recharger) dévastatrices comme le lance-grenades, la mitrailleuse lourde, ou encore le fusil .50cal à balles explosives.

 

Les vagues de zombies sont d'ailleurs assez plaisantes à voir, les développeurs ayant réalisé de jolis effets de foule, ce qui donne un comportement très réaliste à l'ensemble.

 

World War ZCeux qui aiment faire de la charpie de zombies vont donc pouvoir s’en donner à cœur joie, surtout que la hitbox des undeads est particulièrement détaillée, avec de nombreux effets de démembrement. En fonction de l’arme et du membre visé, le jeu va ainsi nous gratifier de jolies scènes bien gore, avec giclées de sang et bruit de chairs arrachées. Chose bizarre, certains ennemis ne bénéficient pas de ces raffinements, dont les très solides Bull (d’ex-flics de choc en combinaison anti-émeute), ou les Creeper (qui se planquent et sautent sur le premier joueur qui leur passent devant). D’ailleurs, chaque type de zombie spécialisé demandera une approche spécifique. Il faut ainsi taser les Bull avant de les attaquer, tuer les Hazmat de loin et éviter le nuage toxique qui s’échappe de leur combinaison percée par nos balles, et éliminer en priorité les Hurleurs qui appellent de (nombreux) renforts avec leurs cris. Néanmoins, la progression reste plutôt linéaire, avec des niveaux-couloirs entrecoupés de vastes zones dans lesquelles ont doit résister à l'assaut d'une horde. Les vagues de zombies sont d'ailleurs assez plaisantes à voir, les développeurs ayant réalisé de jolis effets de foule, ce qui donne un comportement très réaliste à l'ensemble. Malheureusement, les machines ne pouvant afficher des milliards de zombies par terre, la disparition des corps est assez rapide, et on ne peut donc pas contempler un champ de cadavres après l'action.

 

ROB ZOMBIE

 

World War ZEn empilant les macchabées, on engrenage également des points d'XP qui vont servir à débloquer les capacités de chaque classe (oui, celle qu'on doit acheter), ce qui rend notre personnage plus puissant, et ainsi apte à aller se frotter aux niveaux de difficulté plus élevés. Si on survit sans souci aux deux premiers niveaux de difficulté en jouant pour sa pomme, et avec une équipe composée à la va-vite, on vous avoue que le challenge se montre nettement plus ardu à partir du quatrième palier (sur 5). À ce moment, plus question de dessouder stupidement du zombie, puisque la survie passe alors par une cohésion de groupe sans faille, une équipe composée absolument d'un médic et d'un fixer que les autres joueurs défendent, et surtout par une grande proximité physique entre tous les personnages. Les zombies devenant de sacrés sacs à PV, le premier qui part à l'aventure finit généralement à terre dans la minute, obligeant ses camarades à prendre d'énormes risques pour venir le relever. L'équipe étant de 4 joueurs, on ne peut donc pas disposer des 6 classes existantes, ce qui demande inévitablement de faire des choix, et permet aussi de tester plusieurs combinaisons afin de passer tel ou tel niveau. Reste qu'avant d'en arriver là, il faudra grinder des mission assez répétitives, ce qui peut au final lasser les joueurs les moins patients d'entre vous.

 

ZOMBIELAND

 

World War ZPour étoffer ce contenu un peu maigrelet, Saber Interactive a également ajouté un mode multijoueur compétitif dans World War Z. Clairement intégré en arrière-pensée, ce dernier ne propose que des modes très classiques qui ne sont pas vraiment inoubliables. Les six types de match reprennent grosso modo les classiques Team Deathmatch, Capture The Flag, King of the Hill, etc... La seule variation vient du fait que les développeurs ont introduit les fameuses vagues de zombies dans certains modes, ce qui pousse les joueurs à être au moulin et au fourneau entre l'objectif, les zombies et les joueurs adverses. En versus, le jeu propose alors 10 classes, chacune disposant d'un armement spécifique, ce qui favorisera l'une ou l'autre situation tactique en fonction de votre pétoire. Malheureusement, les sensations de shoot restent moyennes, et on finit rapidement par camper partout, tout en mettant à profit la caméra à la troisième personne pour surveiller les angles. Vous l'avez compris, on ira pas acheter World War Z pour son mode versus, surtout que le matchmaking ne semble pas aussi bon, ce qui peut conduire un novice sur un serveur rempli de joueurs ayant monté en niveau leur classe, et disposant d'avantages assez abusés.

 



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
50% Blasé


À découvrir également
Autres articles

World War Z : un trailer tout feu tout flamme pour la mise à jour "Kill it with Fire" Focus Home Interactive nous dévoile un nouveau trailer de gameplay brûlant pour World War Z afin d'annoncer aux joueurs que la mise à jour gratuite intitulée "Kill it with Fire" est enfin disponible depuis ce matin. 29/10/2019, 15:51
World War Z : plus de 2 millions de ventes, l'Epic Games Store félicité pour ses performances Le sympathique World War Z est bien huilé et continue de conquérir de plus en plus de monde. Preuve en est de la barre symbolique des deux millions de ventes, désormais franchie, et qui doit beaucoup à l'Epic Games Store... 25/06/2019, 13:07


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Les commentaires sur ce sujet sont fermés.
World War Z

Jeu : Survival Horror
Editeur : Focus Home Interactive
Développeur : Saber Interactive
16 Avr 2019

16 Avr 2019

16 Avr 2019

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours