JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PC - X360

Test Section 8

Test Section 8 PC Xbox 360 PS3
Les Notes
10 20 note multi-utilisateurs Section 8 3 5

Encore raté ! Ce n’est en effet pas avec Section 8 que le studio TimeGate parviendra à se forger une réputation dans l’univers très chahuté des FPS. Après un F.E.A.R. Files et un F.E.A.R. : Extraction Point loin d’être mémorables, les développeurs se montrent une fois de plus décevants. C’est d’autant plus regrettable car le titre avait tous les cartes en main pour nous faire patienter jusqu’à l’arrivée de Call of Duty : Modern Warfare 2 ou bien encore Left 4 Dead 2. Mais le jeu pêche avant par sa réalisation tout juste honorable et surtout par un gameplay lourd et sans saveur malgré deux, trois bonnes idées. Qu’il s’agisse de son mode campagne anecdotique ou de son mode multijoueur en quête d’identité, Section 8 a décidemment raté le coche pour se faire un nom.


Les plus
  • Quelques bonnes idées ici ou là
  • Possibilité de jouer jusqu'à 32 en ligne
  • La personnalisation des classes
Les moins
  • Tout juste honnête graphiquement
  • La lourdeur du gameplay
  • Un mode campagne anecdotique
  • Trop de bots et pas assez de joueurs en ligne
  • Comme un air de déjà-vu


Le Test

Depuis l’hégémonie d’un certain Call of Duty 4 : Modern Warfare en matière de FPS multijoueur, la concurrence cravache dur pour détrôner l’un des rois du FPS. Et c’est dans cette optique que l’éditeur SouthPeak Interactive a fait confiance au jeune studio TimeGate, à quoi l’on doit notamment deux épisodes de F.E.A.R. Sur le papier, Section 8 a tout pour séduire : une ambiance futuriste, plusieurs classes de soldats surarmés, un vaste terrain de jeu et surtout la possibilité d’affronter jusqu’à 32 joueurs en ligne. Mais cela suffira-t-il pour faire de lui un incontournable du genre ? Loin s’en faut !


Jeune société créée à la base pour développer des jeux de stratégie en temps réel, le studio TimeGate s’est fait les dents sur la série Kohan avant de passer sur Axis & Allies sur PC. Mais c’est surtout en développant les controversés F.E.A.R. Files et F.E.A.R. : Extraction Point que la firme s’est fait connaître du grand public. Malgré un accueil de la presse des plus glacials, TimeGate a continué à travailler et s’est aussitôt focalisé sur le développement de Section 8. Sorti avant les grosses productions de la fin de l’année, Section 8 compte sur une relative disette pour inviter un maximum de joueurs à intégrer les rangs de cette force d’élite impériale des Etats-Unis. Et pour que chacun y trouve son compte, le titre surfe à peu près sur tout ce qui se fait de mieux en matière de FPS, sans jamais trouver réellement sa propre identité.

En petite section

Pour commencer, sachez que le mode multijoueur du jeu est indéniablement son fer de lance. Placé en tête du menu principal, il vous invite à participer à des affrontements permettant jusqu’à 32 joueurs de s’affronter. Une excellente initiative, mais encore faut-il réunir sur un même serveur autant de joueurs. Pas évident ! Pour combler ce manque, on peut toujours demander à des bots de rejoindre l’escouade. Malheureusement, on se rend vite compte qu’on se fait berner. En effet, au maximum, une dizaine de joueurs humains errent comme des âmes en peine au beau milieu d’un champ de bataille infesté par une vingtaine de bots dont il est possible de personnaliser le niveau de l’intelligence artificielle. Mais tout de même, ça perd de son charme. Tant pis, on fera avec. Ainsi débute votre périple dans un mode conquête où il faut contrôler plusieurs points cruciaux de la map, afin de prendre possession des tourelles et aux DCA futuristes histoire de neutraliser au maximum l’arrivée, par l’atmosphère, des adversaires. Petite originalité du jeu, chaque respawn se fait par le ciel, vous pourrez d’ailleurs contrôler la descente avant de vous écraser au sol. Sympa, surtout pour tenter une entrée fracassante au beau milieu d’un nid d’ennemis. Une fois entré dans le vif du sujet, vous comprendrez bien vite qu’il faut glaner un maximum de points pour faire gagner son équipe. Pour y parvenir, rien de tel que les frags mais aussi les missions telles que l’acheminement d’un VIP, la protection de renseignements, déposer une bombe ou protéger un convoi. Ces points s’avèrent souvent capitaux pour la victoire, mais encore faut-il préparer son intervention en sélectionnant soigneusement sa classe de soldat. Il en existe d’ailleurs six au total. Que vous soyez plutôt artilleur, ingénieur, assaut ou reco, vous pouvez faire mumuse avec les nombreuses pétoires du jeu. Malgré leur aspect futuriste, on reste dans l’utilisation classique avec mitrailleuse, lance-missiles, pistolet, fusil de précision, grenades, couteau ou bien encore mortier. Vous pouvez aussi personnaliser votre propre classe afin de trouver le parfait équilibre entre puissance de feu, discrétion et rapidité. Heureusement, en cours de jeu, vous pouvez faire quelques emplettes et améliorer vos défense à l’aide de plusieurs tourelles, grâce aux exosquelettes renforcés ou alors en dénichant différents véhicules dans les niveaux. Concernant les maps, elles sont plutôt vastes, ce qui permet d’attaquer de différentes manières et de renforcer un gameplay basé essentiellement sur l’utilisation d’un jet-pack (afin de franchir directement un building ou d’esquiver les tirs ennemis), mais aussi sur le sprint pour atteindre des distances éloignées en un minimum de temps.

Section Hate

Mais hélas, le gameplay est pataud à en mourir. Déclencher la course et surtout le sprint prend du temps. Suffisamment pour qu’on vous fasse la peau. Et lorsqu’on tente de s’enfuir par les airs, c’est la visée et sa précision qui ne sont pas d’une grande aide, bien au contraire. On perd rapidement le fil de l’action, ce n’est pas instinctif pour un sou. Même les séquences au sol manquent de dynamisme et d’intuitivité, malgré la possibilité de zoomer et de verrouiller pendant quelques secondes un adversaire. Pour tenter d’améliorer son soldat, on peut faire un détour par l’option "Module" qui permet d’activer divers bonus défensifs, offensifs ou furtifs. Mais peu importe, cela ne change rien au résultat : les joutes sont plutôt ennuyeuses et la grandeur des cartes renforce un peu plus cette sensation d’ennui total. D’un point de vue graphique, Section 8 n’a rien de transcendant. Malgré l’utilisation du moteur Unreal Technology, le jeu flirte du côté de Halo 3 pour ce qui est de la réalisation. Autrement dit, c’est plutôt coloré mais un chouia dépouillé, sans finesse et surtout dépassé visuellement. Côté design, on reste une nouvelle fois dans le classique avec des soldats au character-design vu et revu un millier de fois et qui fait immédiatement référence au premier titre lorgnant vers la science-fiction. Section 8 ne fera donc pas date pour ses qualités visuelles ni même en matière de contenu. Une fois les diverses options multijoueurs passées au crible, on se rend compte que le jeu de TimeGate Studios est plutôt léger, notamment son mode campagne qui s’avère être assez anecdotique. Placé en troisième position du menu principal (c’est dire !), il vous permet d’affronter un groupe de tyrans dénommé le Bras d’Orion afin de sauver les peuples opprimés aux quatre coins de la galaxie. On enchaîne les missions sans grand intérêt car en plus de reprendre le gameplay mou de genou du mode multi, le jeu nous propose d’atteindre des objectifs pour le moins répétitif et sans grande originalité. Résultat des courses : on a comme la vague impression que le solo et le multi, c’est du pareil au même.






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Section 8 enfin daté sur PS3 Disponible depuis la rentrée dernière sur 360 et PC, Section 8 se voit enfin daté sur PlayStation 3. 3 | 08/04/2010, 14:04
Section 8 PS3 sortira bien en 2010 La version PS3 de Section 8 n'était pas annulée mais tout simplement repoussée affirme un représentant de TimeGate Studios. 3 | 15/02/2010, 15:36


Derniers commentaires
Par archnophobia1 le Lundi 21 Mars 2011, 5:06

likeSmall 18
2bad ca pourrait etre mieux...

Répondre
-
voter voter

Par SEB2BREST le Jeudi 31 Décembre 2009, 13:55

likeSmall
Bof,la démo ne m avais pas convaincue ces mou mal foutue et sa ne réponds pas as éviter.

Répondre
-
voter voter

Par jonaboop le Vendredi 23 Octobre 2009, 15:51

likeSmall
Je pensais qu'il allait etre mieux que ça

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 4 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Section 8

Jeu : FPS
Editeur : SouthPeak Games
Développeur : TimeGate Studios
24 Sept 2009

24 Sept 2009

2010

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.