JeuxActuJeuxActu.com

Magic Legends : quand le jeu de cartes rencontre Diablo, nos impressions depuis la PAX East 2020

Magic Legends : quand le jeu de cartes rencontre Diablo, nos impressions

Le mythique jeu de cartes Magic : The Gathering revient enfin sous la forme d’un jeu vidéo, et pour s’occuper de sa licence fétiche, Wizards of The Coast s’est adressé directement à des tauliers de l’adaptation de grosses licences. C’est donc l’éditeur Perfect World et le studio de développement Cryptic qui ont hérité du projet. Un choix plutôt judicieux dans la mesure où l’entité californienne a déjà œuvré sur de nombreux projets d’envergure dont Neverwinter, ou encore Star Trek : Online. Cette fois l’enjeu est de taille, puisque l’objectif assumé est de créer un RPG qui soit facile d’accès et accrocheur pour ceux qui n’ont jamais approché Magic : The Gathering de leur vie, tout en reprenant assez d’éléments du jeu de cartes pour satisfaire les fans. Annoncé initialement en 2017, le jeu devait être un MMORPG, mais c’est finalement sous la simple forme d’un jeu action-RPG qu’on a pu le prendre en mains lors de la PAX East 2020 qui s’est déroulée à Boston. Est-ce que les développeurs ont réussi à réaliser cette quadrature du cercle afin que fans et novices à l’univers de Magic y trouvent leur compte ? Premiers éléments de réponse.


Magic : LegendsMagic : Legends se présente donc comme un jeu action-RPG en vue semi-isométrique (comme le récent Darksiders Genesis), mais dont on peut contrôler l’angle de vue de la caméra à 360°, bien que le zoom et l’inclinaison soient fixes. Plongé dans l’univers du jeu de cartes, le joueur va incarner un Planeswalker qui va devoir réaliser un parcours initiatique afin de gagner en puissance, et ainsi pouvoir découvrir et affronter la source d’un mal ancestral qui œuvre dans l’ombre. Concrètement, le joueur va donc choisir un personnage parmi 5 classes, dont seules trois étaient disponibles lors de notre démo. Le Mage de l’Esprit se présente comme une sorte d’archer, puisqu’il s’axe principalement sur le combat à distance via de gros pouvoirs télékinésiques qui peuvent servir pour contrôler des projectiles à distance, endormir des ennemis, ou même leur retourner le cerveau afin que ces derniers s’attaquent entre eux. Plus classique, le Géomancien est un gros tank, capable d’infliger d’énormes dégâts au corps-à-corps  grâce à ses pouvoirs issus de la terre. On va ainsi déclencher de véritables déluges de roches, des vagues de lave, et même faire surgir d’imposants pics de pierre des entrailles de la terre, afin d’infliger de gros dégâts sur une vaste zone. Il s’agit du personnage bourrin par excellence, les amateurs du genre apprécieront. Enfin, les Meneurs de bêtes sont un mélange entre un tank est un médic. Grâce à leurs nombreux sorts de soin, ils peuvent regonfler la vie de leurs alliés et de leurs invocations. Il s’agit également de la seule classe qui dispose d’un animal de compagnie, puisqu’un Meneur est toujours accompagné par un renard de l’Aether à qui l’on pourra donner différents ordres. Cette classe reste efficace à courte portée, grâce à la hache démesurée qui équipe le personnage. Mieux, en lançant cette dernière telle un boomerang, on va pouvoir voler la vie des ennemis, et ainsi regonfler sa propre santé, sans avoir à gâcher du mana dans un sort puissant.  

 

CARTE NOIRE

 

Magic : LegendsConcrètement, quelle que soit la classe choisie, les personnages disposent d’une attaque primaire asservie à la gâchette gauche, sachant que les combos s’effectuent automatiquement en maintenant la touche enfoncée. En plus de ce coup de base, deux coups spéciaux en asservis sur la boutons de tranche, ce qui va permettre des attaques de zones avec de Geomancien, ou d’effectuer le fameux lancer de hache avec un Meneur de Bêtes. Attention, ces actions spécifiques sont asservies à un cooldown, dont la durée est plus ou moins longue en fonction de la puissance du coup. Enfin, on va également disposer de 4 invocations qui vont pour leur part consommer une quantité plus ou moins importante de notre jauge de mana, cette dernière remontant en massacrant des ennemis, ou en sacrifiant une large portion de notre barre de vie en cas d’urgence. Quels sont ces sorts ? Et bien cela, dépend de plusieurs facteurs, et c’est ce qui fait tout le sel du jeu. Ici les développeurs ont repris un des mécanismes fondateurs du jeu de cartes, à savoir la constitution d’un deck de cartes.



Magic : LegendsLe joueur va donc se constituer une selection de 12 cartes, chacune représentant une invocation (on peut placer plusieurs fois la même dans notre deck). Au total, le jeu offrira un peu plus de 50 cartes différentes, chacune demandant une certaine quantité de mana pour être jouée, et comme dans le jeu de cartes, on ignore laquelle on va piocher. Concrètement, les 4 sorts dont on dispose seront donc tirés aléatoirement parmi le deck qu’on s’est constitué, et à chaque fois que l’on en utilise un, le jeu piochera au hasard dans notre sélection pour le remplacer. On devra donc se constituer soigneusement une main particulièrement équilibrée afin de pouvoir contrer les coups du sort, et éviter de se retrouver avec le choix entre 4 options surpuissantes et ruineuses en mana lorsqu’on doit balayer une poignée d’ennemis de bas étage. À l’inverse, il faudra garder suffisamment de créatures puissantes pour pouvoir hausser le ton lorsque cela s’avère nécessaire.

 

Une grande question reste cependant en suspens : comment sera monétisé le jeu ? Pour l’instant, ni Cryptic Studios ni Perfect World n’ont de réponse à cette interrogation.

 

Magic : LegendsBien sûr, toutes les cartes ne seront pas disponibles d’emblée, et il va falloir jouer pour pouvoir les trouver et les débloquer, ce qui se fait en explorant la map, et en y dénichant les ennemis les plus redoutables qui s’y planquent. En effet, généralement, lorsqu’on bat un nouveau type d’opposant pour la première fois, cela débloque son invocation dans la liste des cartes qu’on peut placer dans notre deck. Évolutif et finalement simple à appréhender, ce système apporte beaucoup de profondeur au jeu, puisqu’il permet de rajouter une dimension stratégique assez inédite, tout en utilisant un mécanisme assez simple pour plaire aux novices, mais directement tiré du jeu de cartes, ce qui ravira les fans de Magic. De même, toutes les créatures qu’il sera possible de croiser, ainsi que l’intégralité du lore de Legends sont intégralement issus de Magic : The Gathering.  Sachez d’ailleurs, que le jeu est jouable en coopération jusqu’à trois joueurs, ce qui permettra également de combiner les diverses capacités des cinq classes de personnages selon plusieurs combinaisons afin de créer une équipe particulièrement létale.

Magic : LegendsTechniquement, le titre s’annonce plutôt séduisant, avec de jolis effets lorsqu’on utilise les sorts, et on n’a noté aucune chute de framerate lors de cette démo sur PC, même lorsque le nombre d’ennemis et d’invocations explose. Avec de nombreux sorts centrés autour de la lave et de la lumière, les développeurs ont particulièrement soigné l’éclairage global du jeu qui propose de saisissants contrastes entre la pénombre abritant les forces du mal, et les volées de particules enflammées qui émaillent les jets de flammes des dragons. Seul petit bémol, lorsque l’action s’intensifie, le tout peut finir par manquer de lisibilité, tandis que l’absence de zoom fait que nos invocations, ou notre pet (le renard du Meneur par exemple) peuvent sortir de notre champ de vision en allant s’attaquer à des ennemis situés plus loin. Rien n’est rédhibitoire, et les développeurs ont encore largement le temps d’améliorer la formule, Magic Legends n’étant pas prévu pour sortir avant 2021 sur PC, PS4 et Xbox One. Une grande question reste cependant en suspens : comment sera monétisé le jeu ? Pour l’instant, ni Cryptic Studios ni Perfect World n’ont de réponse à cette interrogation.


Notre degré d’attente

Bien que la sortie de soit pas calée pour tout de suite, cette première démo de Magic : Legends nous a plutôt séduits. Le titre est parfaitement abordable pour les novices à la licence qui y trouveront un action-RPG sympathique, tandis que les fans du jeu de cartes pourront se délecter de nombreuses références faites à l’univers du jeu de cartes de Wizards of the Coast. Intégralement jouable en coop, proposé en free-to-play, et disposant d’un intéressant système de deck pour attribuer les invocations à notre personnage, le prochain jeu de Perfect World devrait pouvoir toucher de nombreux joueurs, même si nous avons dû nous limiter à gratter la surface du jeu lors de cette première démo. Avec autant de temps avant la sortie du titre, de nombreuses questions restent encore en suspens, comme par exemple la manière dont sera monétisé le jeu. Quoi qu’il en soit, Magic : Legends est à coup sûr un titre à surveiller.



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
50% Osef


À découvrir également
Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Magic : Legends

Jeu : Action/RPG
Editeur : Perfect World Co., Ltd.
Développeur : Cryptic Studios
2021

2021

2021

Zone Membres

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.