JeuxActuJeuxActu.com

Crackdown

Crackdown

Parce qu’il était passé entre les mailles de notre filet au dernier X06, nous nous sommes rendus au showroom organisé par Microsoft France cette semaine pour redécouvrir Crackdown en toute tranquillité. Avec Dave Jones – l’un des créateurs de GTA - aux commandes, Crackdown est-il à la hauteur de sa réputation ? Petit aperçu.


Crackdown est donc un GTA-like. Un de plus dira-t-on. Mais la présence de Daves Jones, l’un des créateurs de GTA et ancienne tête pensante de Rockstar Games, parmi les concepteurs changent subitement la perspective. Difficile pourtant de deviner au premier coup d’œil que Crackdown lorgne du jeu d’action/courses à tendance gangster, avec sa patte graphique si atypique, à mi-chemin entre le comic américain et un cel-shading presque grossier. Et pourtant… Comme dans tout GTA-like qui se respecte, le terrain de jeu de Crackdown se situe au cœur d’une ville, ici fictive et découpée en plusieurs districts. Mais à l’inverse d’un GTA : San Andreas par exemple, aucune barrière n’empêche le joueur de se balader où bon lui semble dans cette cité aux proies des malfrats. Ainsi, il est possible dès le début du jeu d’aller directement rendre visite au QG des vilains mais l’accueil risque d’être quelque peu mouvementé. D’autant qu’au départ, notre héros ne dispose pas des compétences nécessaires pour faire face à une armée complète.

 

Ma cité va cracker

 

Et c’est sur ce point que se distingue Crackdown. Dans la peau d’un flic et donc d’un gentil, le joueur peut faire évoluer son personnage. Il existe 5 degrés d’évolution et à l’écran, cela se traduit par une augmentation massive de la carrure de notre policier black. Sa masse musculaire ne sera pas le seul élément à prendre de l’embonpoint. Son armure aussi est à l’épreuve des balles au fur et à mesure qu’on prend du galon, tout comme les véhicules qui ont la possibilité de se transformer en temps réel. Chacun de ces engins disposent également de 5 degrés d’évolution et une pauvre camionnette peut se métamorphoser en un semi-remorque surarmé en un claquement de doigts. En parallèle de sa masse musculaire plus importante, notre héros peut également faire évoluer ses compétences physiques, à savoir le saut et la force physique. On passe ainsi d’un simple saut de quelques centimètres à des bonds de plusieurs mètres, ce qui permet à notre simili-Schwarzy de survoler la ville plus rapidement. Autre spécificité amusante : la possibilité de soulever des véhicules pour ensuite s’en servir comme arme de fortune, aussi bien comme protection que projectile. Bien évidemment, notre agent de la force publique dispose aussi d’un armement adéquat pour faire face à la horde de mercenaires qui l’attend de pied ferme. De la même manière que GTA, il y a une tripotée d’armes différentes allant du simple gun au bazooka qui nettoie tout à chaque utilisation.

 

Utilisant le fameux moteur d’Havok, Crackdown use et abuse de cette technique pour faire passer les personnages pour des pantins désarticulés que l’on peut s’amuser à envoyer en orbite. En revanche, la visée dans Crackdown est plutôt originale. A l’aide de la gâchette gauche, il est possible de locker un ennemi. Mieux encore, une fois pris en joue, différents points de cible apparaissent sur le corps de l’ennemi et il ne tient plus qu’au joueur de choisir le point d’impact. Mains, bras, jambes ou tête, chaque partie engendre une réaction précise, comme désarmer un ennemi, le faire chuter au sol ou plus efficacement lui faire exploser la tête. Cela saute aux yeux, Dave Jones tente avec Crackdown de varier le genre, celui dont il a été l’initiateur du temps de Rockstar Games. Une tentative qui devrait prendre forme au début de l’année 2007 sur Xbox 360. En attendant, les fans de jeu de gangsters peuvent d’ores et déjà se régaler sur Saints Row, le premier ersatz du genre.






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Crackdown : Microsoft offre une nouvelle occasion d'avoir le jeu gratuitement sur Xbox One En attendant la sortie de Crackdown 3, Microsoft propose aux joueurs un petit retour dans le passé avec la possibilité de s'offrir gratuitement le premier Crackdown sur Xbox One. 3 | 07/02/2019, 15:58
Crackdown : bonne nouvelle, le premier jeu de la licence est offert à tous ! Histoire de faire doucement monter la pression pour Crackdown 3, Microsoft vient de rendre gratuit le premier opus de la saga : une chouette nouvelle qui s'adresse, bien évidemment, aux possesseurs des consoles Xbox. 1 | 09/11/2018, 11:54

Pas de Crackdown 2 à l'horizon 9 | 07/09/2007, 12:03
Crackdown 8 | 30/03/2007, 12:10


Derniers commentaires
Par didaste le Samedi 13 Janvier 2007, 14:26

likeSmall
meme moi
8)


Répondre
-
voter voter

Par benoitdu91 le Lundi 13 Novembre 2006, 20:26

likeSmall
je suis d'accord avec vous l'univers du jeu est étrange,en plus un gta futuriste ne me branche pas alors que je suis fan de se genre de jeu.

Répondre
-
voter voter

Par 6clones le Dimanche 8 Octobre 2006, 14:44

likeSmall
pour etre space c'est space! Pas trop à mon gout en tous cas. Ca fais trop colore et les balles qui flottent en l'air ect c'est (hum...) osé on va dire

Répondre
-
voter voter

Par allstargamer le Dimanche 8 Octobre 2006, 14:05
Peut-être ne veut-il pas dire moche mais bizarre, je trouve moi aussi que l'univers du jeu est étrange :!:

Répondre
-
voter voter

Par pelon le Dimanche 8 Octobre 2006, 13:54

likeSmall
Space = Moche, pour toi ? Alors on est du même avis :D

Répondre
-
voter voter

Par neolei13 le Dimanche 8 Octobre 2006, 9:39

likeSmall
je le trouve space graphqiuement pas vous?

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 7 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Crackdown

Jeu : Action
Développeur : Realtime Worlds
23 Fév 2007

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Les vidéos
 
Crackdown
Test Crackdown Test Crackdown
Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.