JeuxActuJeuxActu.com

Activision Blizzard : de nombreux employés vont bien être licenciés, des chiffres pourtant en hausse

Activision Blizzard : de nombreux employés vont bien être licenciés, des chiffres pourtant en hausse
Conformément aux rumeurs qui circulent sur la Toile ces derniers mois, Activision Blizzard a profité de la publication de ses derniers résultats financiers pour annoncer le licenciement de plusieurs de ses employés. Une nouvelle difficilement compréhensible compte tenu que, dans le même temps, le président Bobby Kotick a annoncé une année record. Le groupe américain justifie cette décision "difficile" par des objectifs qui, malgré tout, n'ont pas été atteints, et des provisions moindres pour l'année fiscale 2019-2020. Sachant qu'Activision Blizzard compte quelque 9 600 salariés dans le monde, et que la volonté des dirigeants est de se séparer de 8% des effectifs, 800 employés vont donc rester sur le carreau.

Selon nos confrères de Kotaku, une notification interne a été envoyée pour préparer les personnes à cette vague de licenciements ; et même si toutes les divisions du groupe sont touchées (Blizzard, Activision, King), l'idée est d'épargner les développeurs afin que le rythme des sorties demeure élevé. D'ailleurs, les studios en charge de Call of Duty et Diablo devraient être grandement renforcés à l'avenir. "Ces dernières années, plusieurs de nos équipes non impliquées directement dans le développement de nos jeux se sont étoffées pour répondre à différents besoins, explique J. Allen Brack, le patron de Blizzard, dans une lettre destinée aux salariés. Par rapport à notre calendrier, le niveau de certains effectifs est devenu disproportionné, ce qui signifie qu'il est nécessaire de les réduire. J'ai donc le regret de vous annoncer qu'aux Etats-Unis, nous allons devoir nous séparer de plusieurs de nos collègues aujourd'hui."

Toujours d'après Kotaku - et en dépit des bruits de couloir qui se faisaient de plus en plus insistants - certains employés ignoraient tout des plans d'Activision Blizzard, et ce fut donc la surprise totale quand ils sont arrivés au bureau le matin. "Ils pleuraient et se prenaient dans les bras", souligne l'article. Pour que la pilule passe mieux, la direction a prévu un package contenant des primes, un accompagnement professionnel, ou encore une aide à la recherche d'emploi. Bien évidemment, J. Allen Brack conclut en assurant que l'avenir est loin d'être sombre et que la société communiquera sur ses projets futurs le moment venu.


 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Furieux


À découvrir également
Autres articles

Activision : l'éditeur explique en détails pourquoi il s'est séparé de Bungie L'affaire avait fait le bruit d'un coup de tonnerre : le tout puissant Activision s'est séparé de Bungie, illustre studio à l'origine de Destiny. L'éditeur revient sur ce divorce avec de plus amples détails... 2 | 13/02/2019, 14:57
Call of Duty 2019 : il y aura bien un mode solo, Activision donne les premiers détails Si Call of Duty Black Ops 4 fut une réussite commerciale indéniable, l'absence de mode solo fut toutefois contestée par beaucoup. Bonne nouvelle : l'opus de 2019 devrait bien en proposer un, ainsi qu'un multijoueur solide... 4 | 13/02/2019, 10:52


Derniers commentaires
Par Narutovore le Jeudi 14 Février 2019, 8:44 Modérateur

likeSmall 3841
@ safedreams
" :lol: " en effet. Mais sans doute pas pour les même raisons...


Répondre
-
voter voter
1

Par safedreams le Jeudi 14 Février 2019, 7:59

likeSmall 199
Comme pour Micromania, c est parce que Narutovore il n a pas assez acheté de jeux Activision pour sauver ces emplois ! :lol:

Répondre
-
voter voter
1

Par batmanmania le Mercredi 13 Février 2019, 18:44

likeSmall 848
J'ai jamais acheté de jeu de la part du studio donc l'affaire est réglée.

Répondre
-
voter voter
1

Par Paro3 le Mercredi 13 Février 2019, 13:53
Cest une attitude répréhensible. Et de mon côté je n'acheterai plus jamais un de leurs jeux. Si plusieurs personnes pouvaient le faire, ils réfléchiraient à leurs agissements. Mais comme les gens sont indifférents aux malheurs des autres le monde continu a voir naître plus de cons. Le jour où le malheur frappera a votre porte vous comprendrez l'importance "des autres".

Répondre
-
voter voter

Par batmanmania le Mercredi 13 Février 2019, 13:36

likeSmall 848
On paye même pas bien ceux qui travaillent dans les hôpitaux, les infirmiers sont les plus touchés, l'avantage quand même c'est qu'ils ont un travail à vie. :D Bref très triste pour ces licenciés, au pire ils peuvent aussi crée leur propre société et travailler chez eux, ils seront leur propre patron comme ça.

Répondre
-
voter voter
2

Par Narutovore le Mercredi 13 Février 2019, 13:01 Modérateur

likeSmall 3841
Ouaip, triste de voir ça.

@ Bob-LE-bob
C'est triste dans n'importe quel secteur mais plus encore dans celui des hôpitaux, qui par un honteux paradoxe est l'un des plus importants ET des moins reconnus. Respect à ceux qui s'y dévouent !


Répondre
-
voter voter
1

Par l_irlandais le Mercredi 13 Février 2019, 11:49

likeSmall 96
En gros on pourrait faire un petit schéma simple

(Kotick+actionnaire) x (piscine+nouvelle voiture de luxe+ ennième immense barraque+yacht...)= besoin de plus d'argent= virer employé(e)s


Répondre
-
voter voter

Par Bob-LE-bob le Mercredi 13 Février 2019, 8:23

likeSmall 52
C'est le "virer plus pour travailler plus" , c'est très à la mode dans les hôpitaux ( là où je taf )

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 8 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Activision Blizzard
Activision Blizzard

Zone Membres

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours