JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : Wii

Test Trauma Center : Second Opinion

Test Trauma Center : Second Opinion
La Note
14 20

Un titre trompeur pour les grands fans de la version DS qui s’attendaient à voir une suite à Trauma Center : Jouez du Scalpel. Ne vous attendez pas à voir en cette version Wii une suite mais plutôt une belle mise à jour ergonomique. Encore un pas de plus dans la simulation grand public, pour ceux dont les premières dissections en cours de SVT avaient donné l’envie d’explorer les entrailles humaines, la chirurgie sans risque est désormais à votre portée. Reste à pousser l’accessoirisme à l’extrême en proposant un kit de contrôleurs Wii comprenant une pince, un scalpel, une seringue… A quand un Trauma Center à la sauce Nip/Tuck  pour s’essayer à la chirurgie esthétique ?


Les plus
  • Un jeu original
  • Exploite bien les aspects interactifs de la Wii
  • Pour jouer au docteur
Les moins
  • Pas vraiment de nouveauté dans le scénario
  • Graphismes aux couleurs moins vives que la version DS
  • Musiques répétitives


Le Test

Nintendo continue dans sa lancée des jeux originaux et interactifs avec l’adaptation de Trauma Center sur sa carlingue épurée. Après un passage réussi sur la DS avec Trauma Center : Jouez du Scalpel, le doute quant à une bonne transition du stylet au système particuler de contrôle de la Wii subsiste. Le titre tiendra-t-il les attentes des fans du bistouri virtuel ?


MIse à jour de notre test import américain réalisé le 20 mars 2007

 

Le scénario reste le même. Vous incarnez Derek Stiles, un jeune médecin peu sûr de lui, qui au fil de ses expériences et de ses interventions gagnera en détermination dans sa volonté de donner de l’espoir autour de lui, et de sauver ses patients. L’histoire se déroule sur un fond d’état d’urgence où l’humanité est menacée par le GUILT, virus artificiel créé par une organisation aux fins obscures. Grâce à son don d’origine divine, la Healing Touch, Dereck est rapidement remarqué et intègre Caduceus, organisation internationale voué à la lutte contre le bio-terrorisme. Vous l’aurez compris, il s’agit ici de mener des opérations de plus en plus risquées, dans un temps limité et parfois dans des conditions extrêmes. Comme dans Trauma Center : Jouez du Scalpel, en dehors des centres hospitaliers, Dereck sera donc amené à opérer dans un avion, une salle de conférence, en Afrique et même en pleine rue. De même que dans la version DS, les personnages sont vigoureusement les mêmes, seul l’apparition de la mystérieuse Nozomi Weaver nuancera le casting.

 

Nip / Tuck saison 5

 

Que le joueur puisse se rassurer, Trauma Center : Second Opinion n’est pas qu’une pâle copie, mais bien un remake de qualité. En effet, on remarque ici de probantes améliorations ergonomiques, et l’interactivité a été très fortement optimisée. Ce qui était très aisé avec le stylet aurait vite fait de devenir un cauchemar, si nous devions à chaque fois gesticuler à toute vitesse notre Wiimote pour prendre l’outil voulu et revenir sur la zone précise à traiter. La disposition des instruments a ainsi été modifiée : ceux-ci ne sont plus placés de part et d’autre de l’écran, mais forment un petit anneau dans le coin inférieur gauche de l’écran, ce qui permet de ne plus encombrer le visuel principal et de se concentrer sur le patient. De même façon, Le positionnement de ces instruments permet un repérage instinctif avec le Nunchuk. Plus besoin donc de transpirer en faisant des allers-retours constants pour changer d’instrument, une simple inclinaison du stick analogique avec le pouce suffit, ce qui permet un gain de temps considérable. Pour ne citer quelques étapes de l’extraction d’une tumeur, en une fraction de seconde vous passez du scalpel (droite) à la pince (en haut à gauche), puis au gel désinfectant (haut). Les capacités de la Wiimote sont ici optimisées, notamment avec l’utilisation de la pince où la gestuelle est réellement mimée avec la pression simultanée de la touche A et B pour attraper la partie voulue. On saluera au passage la simplification de la fonction "magnifier" : une simple pression du bouton A vous permettra de zoomer et dézoomer.

 

Après une courte période d’adaptation, vous pourrez vous prendre pour un virtuose du bistouri capable de faire des miracles avec une facilité déconcertante. Que les moins habiles se rassurent, un autre changement dans Trauma Center : Second Opinion réside dans le fait qu’il est désormais possible d’évoluer à son rythme et de diminuer les échecs sur certaines opérations grâce à la possibilité de choisir entre trois niveaux de difficulté – faible, normal ou difficile – et ce, pour chaque mission. Grâce à cette nouvelle option, vous vous éviterez une surtension et épargnerez à vos piles une vie trop éphémère. Atlus a bien soigné l’entrée de la série sur la Wii avec une optimisation des différentes actions du jeu, qui nous permet de profiter des capacités que nous offre la combinaison de la Wiimote et du Nunchuk. Ce lifting se remarque sur les instruments utilisés. Le traditionnel massage cardiaque a été remplacé par le défibrilateur où l’utilisation des deux mains est requise. Egalement, le faisceau lumineux de Nozomi sera bien utile pour éclairer les zones d’ombre. Il est aussi agréable de constater que la mission de désamorçage de la bombe a été complètement remaniée. Plus besoin de faire des cercles pour tourner des vis, il suffit désormais de mimer le tournevis en tournant  la Wiimote. La simulation en devient presque palpable.

 

Dans la lignée du premier Trauma Center : Jouez du Scalpel, toujours pas de cinématique dans ce jeu mais une succession d’image dialoguées. On remarque des héros reflétant l’exotisme américain et des noms de lieux bien typiques du pays des hamburgers tels que "Angeles Bay" ainsi qu’une musique de fond digne des séries TV qui tiennent les spectateurs en haleine. Petit bémol pour ceux qui pensaient avoir une suite en passant du stylet au couple Wiimote - Nunchuk, les dialogues à lire de ce roman-dessin ne varient pas de l’épisode original, et c’est avec une impression de déjà-vu qu’on pourra heureusement accélérer ces séquences. Quelques rares phrases prononcées, des bruits de pas, un coulissement de porte rajoutent à l’aspect statique des transitions.  Ce côté presque feutrée nuit au réalisme du jeu, mais bon, tout le monde n’est pas non plus prêt à entendre des voix paniquées, des cris de souffrances, le côté "gore" des milieux hospitaliers. Pour terminer sur l’aspect édulcoré du jeu, on peut remarquer sur notre téléviseur des couleurs très adoucies par rapport à Trauma Center : Second Opinion. Ce contraste atténué n’est pas vraiment un défaut puisqu’il permet certainement de ménager les âmes sensibles devant cette représentation agrandie.

 

Va pour une rhinoplastie

 

Atlus exploite bien un créneau pouvant toucher au cœur de nos joueurs fans de séries TV. Une touche de techno new-wave, un soupçon d’énigme, voici un super cocktail d’Urgences, de Police Scientifique et presque de X-files. Et oui, une conspiration obscure menace la planète et notre cher docteur Dereck Stiles se devra d’être le grand sauveur de la planète. Le scénario ne donnant pas à notre personnage l’aspect très charmeur d’un Georges Clooney mais ceux d’un jeune freluquet en constante introspection, cette typique touche japonaise du héros plus qu’humain est un ingrédient bien utile à l’identification. Le Shonen, avec une naïveté de novice qui souhaite s’ouvrir au monde, s’épand sur l’occident. Ici l’histoire de Trauma Center : Jouez du Scalpel a été tout simplement transposée ; pourquoi le suffixe "Second Opinion" peut-on se demander ? Le titre est plus adapté car de nombreuses références permettent de théoriser ce choix. Trauma Center : Second Opinion c’est par exemple le nom d’un logiciel médical permettant entre autres de gérer des informations et visuels haute définition. C’est aussi une série médicale permettant aux téléspectateurs à mieux comprendre de s’informer des techniques les plus récentes tout en prenant connaissance des vertus de la médecine traditionnelle, mais d’avoir un apperçu de du point de vue des médecins, et de comprendre les choix difficiles qu’ils se doivent de faire dans le cadre de leur activité. Enfin "Second Opinion" est aussi le titre original de la série Medium, où une femme résout des crimes grâce à ses dons surnaturels de médium. La série Trauma Center met bien en scène des professionnels du monde hospitalier, avec leurs histoires, et un héros malgré lui s’aidant de son don de concentration dont le joueur pourra se servir en dessinant un symbole bien ésotérique : le pentagramme.






Suzanne La

le vendredi 10 août 2007
12:01




 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Retard pour Trauma Center sur Wii Initialement prévu pour la fin du mois de juillet, Trauma Center : Second Opinion vient d'être repoussé au mois d'août. 5 | 26/06/2007, 12:53
Trauma Center 2 : en attendant juillet Afin de nous faire patienter jusqu'au 26 juillet 2007, Nintendo nous présente des nouvelles images de Trauma Center : Second Opinion sur Wii. 3 | 29/03/2007, 13:20


Derniers commentaires
Par clo64 le Vendredi 23 Novembre 2007, 11:01

likeSmall
j'ai bien vu que vous voulez une suite alors attendez trauma center new blood sur wii :)

Répondre
-
voter voter

Par clo64 le Vendredi 23 Novembre 2007, 10:58

likeSmall
alors ja a mis 14 je trouve sa innacceptable se jeu est l'un des meilleur sur wii se jeu merite 16 au moins moi j'adore ses trop bien moi j'i joue encore et j'ai tout fini de la 1-1 a la x7 donc voila

Répondre
-
voter voter

Par cyberhokage le Dimanche 7 Octobre 2007, 17:42

likeSmall
super comme jeu vraiment bon et original en plus ^^

Répondre
-
voter voter

Par konorh le Dimanche 9 Septembre 2007, 20:39

likeSmall
pour moi cela devrait rester sur DS

Répondre
-
voter voter

Par torkam le Jeudi 23 Août 2007, 10:10

likeSmall
CE JEU EST TROP BIEN. J'adore ce contexte médical sans etre tout le temps dans un hopital

Répondre
-
voter voter

Par Kevyn le Dimanche 12 Août 2007, 21:27

likeSmall 1
Un bon p'tit jeu ^^

Répondre
-
voter voter

Par konorh le Dimanche 12 Août 2007, 20:44

likeSmall
ce jeu devrait rester du DS :?

Répondre
-
voter voter

Par fabien288 le Samedi 11 Août 2007, 12:51

likeSmall
Je pense que je vais me l'acheter mais c'est pas sûr. J'avais déjà celui sur la DS mais j'ai pas été plus loin que le 3ème ou 4ème chapitre donc voila, j'en sais rien

Répondre
-
voter voter

Par Maniacguy le Samedi 11 Août 2007, 12:23

likeSmall
Tiens encore un wiimake?

Répondre
-
voter voter

Par OogataSan le Samedi 11 Août 2007, 8:24

likeSmall
A mon avis ce sera comme pour cooking mama 2, la suite de TC sera dispo sur DS et Wii, donc y'aura pas besoin d'acheter la Wii si on a déjà la DS.

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 29 réponses dans le forum


Trauma Center : Second Opinion

Jeu : Simulation
Développeur : Atlus
10 Août 2007

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.