JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PlayStation 2

Test The King of Fighters Nests

Test The King of Fighters Nests
La Note
12 20

C’est désormais une certitude, la gamme NeoGeo Online Collection est une véritable mine d’or pour SNK Playmore qui n’a d’ailleurs pas hésité à doubler le prix de vente de ces produits au Japon. Vendu de prime abord à prix réduit, chaque nouvelle galette est dorénavant commercialisée au prix fort, comme n’importe quelle nouveauté. Et pour The King of Fighters Nests, SNK Playmore ne se sera jamais montré aussi opportuniste puisque KOF 2000 et KOF 2001 sont disponibles sur PS2 depuis belle lurette déjà. Certes, il est désormais possible de jouer en ligne et d’avoir accès également à KOF ’99 Evolution, mais seuls les collectionneurs fortunés trouveront un quelconque intérêt à posséder un tel titre. Cela dit, pour tous ceux qui n’ont jamais mis la main sur ces trois épisodes, The King of Fighters Nests reste un titre de qualité, même si cette compil' ne contient pas les meilleurs opus de la saga KOF.


Les plus
  • Toujours aussi technique
  • Tous les bonus supplémentaires
  • Une 3D qui s'intègre bien
  • Le mode Puzzle dans KOF 2001 assez amusant
  • Jouable en ligne
Les moins
  • Trop de changements tue le changement
  • Le chapitre Nest Cartel inintéressant
  • Une adaptation indigeste de KOF 2001
  • Vendu plein pot au Japon
  • Comme un air de déjà-vu


Le Test

Conscient qu’il a trouvé là une formule gagnante et peu coûteuse, SNK Playmore continue de puiser dans son panier pour étoffer la gamme NeoGeo Online Collection. Nous en sommes déjà au septième tome et après un Garo Densetsu Battle Archives 2 volcanique, SNK Playmore nous propulse huit ans en arrière, au moment où la saga KOF tentait de se remettre en question. Que de souvenirs…


Test import japonais

 

En 1999, alors que toute la planète attendait l’arrivée inévitable du fameux bug du millénaire SNK avait d’autres projets pour sa mythique série KOF. Après un The King of Fighters '98 tout simplement stupéfiant à tous les niveaux, et considéré comme le volet le mieux maîtrisé de la franchise - même à l’heure actuelle - le spécialise de la baston 2D n’a pas hésité à remettre sa série en question. C‘est toujours dans l’optique d’avoir un métro d’avance sur la concurrence qu’est né le projet The King of Fighters '99. Pour The King of Fighters Nests, SNK Playmore a choisi de reprendre la version "Evolution", celle qui avait servi pour la mouture feu Dreamcast. Des décors en 3D, Krizalid jouable d’entrée de jeu et des Strikers supplémentaires, voilà les variantes avec la version originale. En ce qui concerne l’histoire, elle reste la même. Le chapitre Orochi désormais dans le rétroviseur, les fertiles scénaristes ont profité de l’arrivée du nouveau millénaire pour proposer un scénario flambant neuf et en totale adéquation avec l’actualité. C’est ainsi que l’idée du Nest Cartel et des clones à foison a germé. Kyo ayant décidé de prendre du recul après les événements de KOF '97 et notamment la grosse bataille d’Orochi, c’est un groupuscule aux agissements peu conventionnels qui remet le tournoi The King of Fighters en scelle, et en profite pour placer ses pions – des clones de Kyo – au sein même du tournoi. Une histoire un peu bateau qui ne peut même pas concourir à l’Oscar du meilleur scénario mais qui sera le point de départ et le background des trois prochains KOF.

 

Millenium fight

 

A nouvelle histoire, nouveau gameplay. SNK n’aimant pas se reposer sur ses lauriers, c’est tout le système de combat qui a été revu et repensé pour KOF ’99. Ce changement de donne n’aura d’ailleurs pas fait l’unanimité auprès de la communauté, toujours fixée sur l’excellent et indécrottable KOF ’98. En attendant, les concepteurs ont décidé d’ajouter de nouveaux éléments aux mécanismes de base. Terminé les équipes de trois combattants, désormais il va falloir composer avec un quatrième partenaire : le Striker. Derrière ce nom racoleur se cache en réalité un perso joker capable d’intervenir à n’importe quel moment afin d’apporter un soutien en cas de situation délicate. Les fonctions d’un Striker diffère d’un personnage à un autre et si la plupart d’entre eux ont des préférences offensives, d’autres se chargeront de faire grimper la jauge de vie, de pouvoir ou à l’inverse peut faire baisser les données de son adversaire. Le choix du Striker se doit d’être étudiée avec soin et cet aspect tactique supplémentaire est appuyé par la possibilité de masquer l’ordre d’apparition des ses belligérants à l’écran. Simple mais il fallait y penser.

 

Parmi les nouveaux aspects du gameplay apportés dans KOF ’99, n’oublions pas de préciser qu’il est désormais possible d’afficher ses préférences à son adversaire en activant soit le Counter Mode, soit l’Armor Mode. A l’écran, cela se traduit par un personnage qui clignote en rouge pour le mode offensif et en jaune pour le mode défensif. Le premier permet d’accéder à de nouvelles possibilités de combos, puisqu’il est possible d’annuler ses attaques par des furies. Le mode "Armor" en revanche consiste à mieux encaisser les attaques de son antagoniste ; généralement une technique de dernier recours quand la barre de santé est au plus bas. Si de nombreux éléments ont été apportés au gameplay, KOF ’99 est avant tout connu et détesté par ses à-côtés peu attrayants. Non seulement, le nombre de personnage a été diminué d’un bon tiers par rapport à l’épisode précédent mais en plus, on se retrouve avec quelques doublons, clones de Kyo oblige, même si dans le fond les attaques changent de Kyo-1 à Kyo-2. Un ménage de printemps qu’on retrouve également dans la liste des coups spéciaux et autres attaques. Les développeurs ont visiblement estimé qu’il était temps de diminuer la force de certains personnages. L’exemple le plus marquant étant Kim Kaph Wan ou bien encore Takuma qui ont tous deux sacrément perdu de leur superbe. Toujours pour ce qui concerne les changements, impossible de ne pas évoquer les esquives dont le principe revu et corrigé a fait hérisser les poils des habitués de la série. Si l’esquive avant n’a pas changé, celle vers l’arrière automatise un saut vers l’avant, idéal pour contre-attaquer mais bien ennuyant quand s’il s’agit de fuir.

 

On connaît la chanson

 

La suite, tout le monde l’a connaît. Avec des premiers pas hésitants dans KOF ’99, le système des Strikers a pris sa place légitime dans KOF 2000. Plus nombreux, plus variés, les Strikers ont finalement été adoptés par l’Assemblée des gamers. Mieux, SNK s’est amusé à faire apparaître des guest-stars venant des autres titres signé SNK. Le syndrôme cross-over était déjà à ses premiers balbutiements. Pour ce qui est du gameplay en lui-même, KOF 2000 renoue plus ou moins avec KOF ’98 dans le sens où le système s’est affiné grâce à un retour aux sources, les personnages sont mieux balancés et équilibrés et le plaisir de jeu forcément double. La catastrophe arrive l’année suivante avec The King of Fighters 2001. Le projet désormais dans les mains des Coréens d’Eolith, c’est tout le savoir-faire de SNK qui s’est évaporé en pleine nature. Des graphismes fades, des musiques abominables, un character design grossier, un système qui s’embourbe et qui permet désormais de combattre jusqu’à 4 personnages à la suite, si on ne souhaite pas de Striker en appui, KOF 2001 est l'épisode le moins apprécié de la saga. Bref, inutile de vous raconter ce qui a déjà été dit et rebâché dans le test de The King of Fighters 2000/2001 paru il y a bientôt trois ans déjà…

Que faut-il donc attendre de ce The King of Fighters Nests ? Pas grand chose à vrai dire puisque cette compilation ne présente un intérêt seulement pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de découvrir KOF ’99 Evolution sur Dreamcast ou KOF 2000 et KOF 2001 en version bundle en 2004. Il y a bien évidemment l’ajout d’un mode online mais rien qui justifie un prix aussi élevé pour une simple redite. On imagine que seuls les collectionneurs et les plus fortunés feront la démarche de l’acheter. Autrement, oui, on n’est pas loin de l’arnaque commerciale.






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

The King of Fighters Nests The King of Fighters Nests reste un titre de qualité, même si cette compil' ne contient pas les meilleurs opus de la saga KOF. 11/05/2007, 15:13
KOF Nest : une nouvelle date Repoussé à plusieurs reprises puis suspendue, la sortie de The King of Fighters Nest repointe le bout de son nez au Japon. 9 | 05/02/2007, 11:57

KOF Nest de retour en images 3 | 01/10/2006, 09:10
KOF Nest repouss 19/05/2006, 12:02


Derniers commentaires
Par Mishima le Dimanche 7 Août 2011, 13:34

likeSmall
SI QUELQU'un regarde sa en 2011 c de la merde

Répondre
-
voter voter

Par kokfe le Mercredi 16 Mai 2007, 19:00

likeSmall
Faire une aussi belle image de K'Dash pour une note pas terrible.. :P
Mais K'Dash reste dans mon coeur! :D :lol:


Répondre
-
voter voter

Par rei le Vendredi 11 Mai 2007, 10:37

likeSmall
Oturan a écrit:je crois que la Neogeo a toujours fait mieux que n'importe quelle console pour les jeux de baston en 2d
c'est bizarre mais ça l'a toujours été
enfin je crois


Ouai c'est clair que la néo géo est la meilleur console de jeu de fight. Elle reprend à l'identique le gameplay de l'arcade. Dommage que ce soit une console de luxe :D


Répondre
-
voter voter

Par Osuran le Jeudi 10 Mai 2007, 22:39

likeSmall
je crois que la Neogeo a toujours fait mieux que n'importe quelle console pour les jeux de baston en 2d
c'est bizarre mais ça l'a toujours été
enfin je crois


Répondre
-
voter voter

Par oualon le Jeudi 10 Mai 2007, 13:42

likeSmall
Ah d'accord, au temps pour moi.
Merci pour les précisions :)


Répondre
-
voter voter

Par tekken_kof le Jeudi 10 Mai 2007, 9:36

likeSmall
J 'ai fait une petite recherche, et j 'ai trouvé! En fait, playmore, lorqu 'il adapte ses kof sur ps2, ajoute un filtre à ces derniers, pour ainsi avoir plus de fluidité et moins de pixellisation surtout au niveau des sprites. Mais le résultat n'est guère convaincant...( Suffit de mater les persos de kof2003 pour voir qu 'on a atteint un summum de pixellisation! :lol: Et je ne parle même des décors de kof2001....devenus bien plus laid malgré les couleurs atténuées provoquées par le filtre)

Répondre
-
voter voter

Par neolei13 le Jeudi 10 Mai 2007, 9:20

likeSmall
Les KOF ont toujours été mieux sur Neo Geo que sur PS2, que ce soit graphique ou au niveau de la fluidité

Répondre
-
voter voter

Par tekken_kof le Jeudi 10 Mai 2007, 8:47

likeSmall
oualon a écrit:J'ai entendu dire que la qualité de l'image et du son n'est pas la même que les jeux d'origine ( kof 99 evo sur dreamcast et kof 2000/2001 sur neogeo).
Qu'est ce que vous en pensez?


pour kof2000/2001 sur neogeo, je me rappelles dans le test du bundle de kof2000/2001( tu n 'iras qu 'à voir pour constater) que Max avait fait un essai en essayant kof2001 sur neogeo d 'une télé d 'un côté, et l 'autre kof2001 sur ps2 de l 'autre. Et ensuite il précise que la version neogeo s 'en tire beaucoup mieux graphiquement....

me souviens plus très bien, mais c 'est à peu près ça.

par contre pour kof2000, aucune idée!

quant ) kof99 evo, je crois même que la version ps2 efface quelques ralentissements, mais je n' en sait pas plus.


Répondre
-
voter voter

Par GGScream le Jeudi 10 Mai 2007, 8:42

likeSmall
au temps pour moi mon ami :oops:

Répondre
-
voter voter

Par tekken_kof le Jeudi 10 Mai 2007, 8:39

likeSmall
j 'ai mis cette image en parlant du niveau de Max en battle ability dans kof2000......ma dernière phrase ne la prenait pas en compte.... :?

T 'essayes de me faire passer pour un inculte ou quoi? :wink:


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 17 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







The King of Fighters Nests

Jeu : Baston
Editeur : SNK Playmore
19 Avr 2007

Zone Membres

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours