JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : X360 - PS3

Test Splatterhouse

Test Splatterhouse
La Note
8 20

Ressorti de sa tombe par un Namco visiblement nostalgique, Splatterhouse connaît un réveil difficile. Défoulant à très petites doses, ce titre sanguinolent semble surtout venir d'un autre âge avec son gameplay sans finesse, sans originalité et finalement sans intérêt. Choquant sans raison et doté d'un humour qui se résume à trouver des photos de la copine du héros dénudée,  Splatterhouse souffre qui plus est de carences techniques qui finissent de le vider de son aspect potentiellement divertissant. Et une transfusion n'y changera rien.


Les plus
  • Débloquer les trois premiers épisodes
  • La bande-son pour les amateurs
  • Le côté gore
Les moins
  • Le côté trop gore
  • Graphiquement limité
  • Une jouabilité approximative
  • Peu fluide
  • Gameplay plat et sans idées
  • Level design sans intérêt


Le Test

Faisant partie des premiers jeux à avoir exploré le domaine de l'horreur, avec des décors et des monstres très dérangeants, Splatterhouse possède une aura de jeu "interdit" à la violence exacerbée. Encore présent dans l'esprit de nombreux joueurs pour sa difficulté et un design étonnant pour l'époque, le jeu de Namco était donc tout désigné pour faire l'objet d'un remake nostalgique, comme c'est la mode depuis de nombreuses années. Mais certaines choses devraient parfois n'appartenir qu'au passé.


Reprise directe du premier épisode oblige, les bases du scénario restent donc identiques dans ce Splatterhouse nouvelle génération. Vous incarnez donc Rick, un jeune étudiant venu rendre visite au  fameux docteur West en compagnie de sa copine Jennifer. Malheureusement pour eux, ce dernier s'avère être complètement fou et enlève la jeune fille, laissant Rick considéré comme mort. Mais comme cela arrive souvent, un masque magique traîne dans le coin et décide de ressusciter ce dernier en lui conférant des pouvoirs gigantesques. Le tout en vue de desseins sombres et mystérieux. Bardé d'un scénario "ticket de métro", Splatterhouse, fonctionne donc comme son aîné, ne pouvant s'appuyer que sur son gameplay pour espérer exister. Mais là où le premier opus apportait une certaine originalité à son époque, ce remake fait lui exactement le contraire, quitte à chercher son salut à tout prix du côté de la facilité.

Beaucoup de sang pour rien

Afin de rester fidèle à ses origines, Splatterhouse prend comme cadre de fond l'horreur, voire le gore, en les poussant à des niveaux assez vertigineux. Une démesure sanglante qui semble jouer sur le second degré mais sans jamais savoir vraiment où aller. A la différence d'un MADWORLD qui esthétisait la violence et la mettait non seulement au service d'un message mais également d'idées de gameplay décalées et originales, le jeu de Bandai Namco Games est juste dans l'excès. Une sorte de gore spectaculaire très adolescent et un peu bête qui a comme unique finalité la lassitude et un certain dégoût après plusieurs heures de jeu. Pire, ce côté sanguinolent semble uniquement présent pour donner du cachet à un titre dont les mécanismes datés sont la preuve d'un manque profond d'inventivité. En retirant les litres, voire les décalitres de sang, il est possible d'apercevoir en effet un beat'em all pure souche qui repose sur un gameplay exploitant lui aussi l'hémoglobine. Ne disposant d'aucun objets de soin ou autres potions trouvées derrière un mur ou dans un couloir, Rick doit aspirer le sang de ses victimes pour remplir sa barre de vie. Une action qui ira piocher dans des réserves qui sont également nécessaires pour déclencher des attaques spéciales pas impressionnantes du tout. Un principe limité donc aux rouages habituels du genre qui arrive même à régresser sur certains points, notamment les fameux finish. Censées apporter une dose de spectaculaire avec un déchainement de puissance soudain, à la manière d'un God of War, ces exécutions, arrachages de bras et décapitations se font lors de séquences hors du jeu.

A la différence d'un MADWORLD qui esthétisait la violence et la mettait non seulement au service d'un message mais également d'idées de gameplay décalées et originales, le jeu de Bandai Namco Games est juste dans l'excès."

Dès qu'un ennemi est suffisamment affaibli, il est en effet possible de passer sur un fond noir mettant bien en scène la cruauté de l'action à grand renfort de QTE, avant de revenir à la zone de jeu. Une coupure qui casse totalement le rythme des affrontements, d'autant plus que ces mises à mort sont excessivement longues et très peu inspirées. Certes, ces dernières font leur petit effet sur les rares boss intéressants du jeu, mais manquent cruellement de renouvellement. A l'image de ces phases sur un plan 2D voulues comme des hommages au jeu d'origine qui ne cessent de reposer sur des situations identiques, qui plus est handicapées par une maniabilité pas franchement précise et une inertie vite pénible dans les phases de plates-formes ou d'esquives de pièges divers et variés. Autant pour le coup profiter des trois épisodes originaux qu'il est possible de débloquer dans votre avancée, finalement seul but acceptable de cette quête sanglante. Une aventure qui tente parfois de proposer une certaine variété en se servant de diverses interactions avec le décor, mais qui se résument à lancer toutes les créatures difformes sur des piques, dans des mâchoires, sous des presses, le tout pour débloquer l'accès à une autre zone. Du vu et revu qui ne se pare d'aucune couche d'intérêt supplémentaire. Oui, Splatterhouse est défoulant et permet de passer ses nerfs en martelant les trois touches d'actions principales, mais il s'en tient uniquement à ce constat. Un passe-temps pas très finaud, graphiquement daté et accusant des baisses de frame-rate régulières, et qui a donc du mal à être vu comme un divertissement. Reste alors une bande-son constellée de morceaux pêchus bien hardcores qui plairont aux amateurs tombés malencontreusement sur ce Splatterhouse. Comme avec le masque maudit, il est encore temps de dire non.







 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Emission 194 au Musée des Arts Forains Pour la dernière émission de l'année 2010, retrouvez les test de Blazblue 2, Super Mario All-Stars, Golden Sun sur DS, Splatterhouse et le nouveau Lapins Crétins. 18/12/2010, 10:48
L'émission 194 au Musée des Arts Forains Pour la dernière émission de l'année 2010, retrouvez les tests de Blazblue 2, Super Mario All-Stars, Golden Sun sur DS, Splatterhouse et le nouveau Lapins Crétins. 19 | 17/12/2010, 23:59


Derniers commentaires
Par julesjujules le Lundi 7 Mai 2012, 7:34
Ce jeu est effectivement médiocre. On s'amuse un petit peu a certain moment mais le jeu est plat et sans saveur. La jouabilité est pas terrible, les passages 2D inutiles car les sauts font pitié. le coté gore n'est pas génant, il ne l'est pas plus que certains autre jeux. Le scénario a peu d'intéret car il s'agit d'aller sauver sa fiancée. Bof bof.

Répondre
-
voter voter

Par Shadow_of_hoshi le Jeudi 5 Janvier 2012, 23:40
Une bande sonore magnifique.
Gore a souhait , avec des combos déjanté et des téchniques bien trash !
Capcom a proposé un beat'em all pur ( ce que beaucoup de personne n'ont pas compris apparamment ).
Allor pour l'histoire silvouplait , C'EST UN BEAT'EM ALL !!!!
Et puis franchement , c'est le retour de Rick de la série splatterhouse , il faut rester fidèle bon sang...
C'est marrant de voir comment les sites de critiques de jeux videos s'influences entre eux XD
Une note de 18/20 en général par le public et de 8/20 par jeuxactu et jeuxvideo , mon dieu , révisé vos critique , ou changer de staff.


Répondre
-
voter voter

Par liberte56 le Dimanche 10 Juillet 2011, 15:34

likeSmall
trop violent,sans grand interet bof

Répondre
-
voter voter

Par zackff7 le Mardi 5 Juillet 2011, 11:46

likeSmall 2
Dieu que c'est moche !!!! ça veut imiter Ninja Gaiden mais y'a bcp trop de sang et les textures sont dégueux

Répondre
-
voter voter

Par FLYCORE le Mercredi 16 Février 2011, 2:34

likeSmall
je viens de me le commander car malgré les critiques j'ai bien envie de voir par moi même si il ne vaut pas mieux que 8/20 si ce n'est pas le cas eh bien tanpis lol

Répondre
-
voter voter

Par valdeco le Samedi 8 Janvier 2011, 0:42

likeSmall
C'est assez brouillon a cause du sang qui se projete sur l'ecran.
J'avais projeter de l'acheter mais finalement non.


Répondre
-
voter voter

Par syl629 le Mercredi 22 Décembre 2010, 7:10

likeSmall
effectivement completement rat

Répondre
-
voter voter

Par tordo le Mardi 21 Décembre 2010, 18:38

likeSmall 10
Je pense qui a baisser a cause de son côter trop violent.

Répondre
-
voter voter

Par bixente23 le Jeudi 16 Décembre 2010, 20:57

likeSmall
ouais, il est assez moyen, ce jeu....

Répondre
-
voter voter

Par Moi pis l'autre le Jeudi 16 Décembre 2010, 7:06
8 sur 20 à mourir de rire, site à petit budget. Pierre prend des notes tu en a de besoin pauvre toi. http://www.xboxygen.com/Tests/Tests-Xbo ... rtpage=2-2 en veux tu d'autres y a des vrai site consacrer au jeux vidéo.

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 23 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Splatterhouse

Jeu : Action
Développeur : Bandai Namco Games
26 Nov 2010

26 Nov 2010

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.