JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PC

Test souris MSI Clutch GM 50 : un poids lourd chez les poids plumes ?

Test souris MSI Clutch GM 50 : un poids lourd chez les poids plumes ?
Le Test

Plus connu pour ses composants informatiques, MSI s’est lancé il y a quelques temps sur le juteux marché des périphériques gaming, étalant ainsi son fameux dragon sur toute une variété de casques, claviers et souris. Pour savoir si ce matériel peut participer à la renommée de la maison au même titre que ses cartes graphiques et ses PC, nous avons mis les mains sur la souris MSI Clutch GM50, un mulot ultra lége se positionnant sur le créneau critique du milieu de gamme. Notre verdict.


MSIDans le secteur des périphériques gaming, chaque gamme dispose de ses normes, avec un type de matériel que l’on retrouve assez largement dans toute l’offre du marché. Pour la GM50, MSI a du coup fait un choix raisonné en optant pour le capteur optique PixArt 3300 (le même que dans la Mad Catz Rat 4+ entre autres) et ses 7200dpi, ce qui devrait être suffisant pour la plupart des joueurs. Cette cohérence, on la retrouve dans les switches placés sous les boutons principaux - ils ont été sélectionnés dans le catalogue d’Omron et garantissent une vingtaine de millions de clics, tout comme la Rat 4+. Vous l’aurez compris, cette souris s’appuie sur des composants de qualité auxquels on ne peut pas reprocher quoi que ce soit. Au niveau du châssis, MSI propose un accessoire plutôt classique avec une forme réservée aux droitiers et un revêtement en plastique classique un peu simple ; ça fait quand même le taf. Pour leur part, les flancs offrent un toucher texturé, là aussi en plastique brut. Sur ce point, on aurait apprécié de la gomme ou un revêtement soft-touch, ce qui est nettement plus agréable. Les deux boutons sous le pouce sont larges et faciles à atteindre, tandis que la molette est vraiment de bonne facture. Gainée de caoutchouc, elle ne glisse pas et roule avec une douceur et un toucher digne des meilleures. Aucun bruit de plastique ne vient malmener les oreilles, et dans ce domaine, la GM50 fait fort par rapport à la concurrence, surtout Logitech où les molettes sont toujours le parent pauvre. La glisse est pour sa part irréprochable grâce aux deux larges patins placés aux extrémités de la souris.

 

"THERE IS NO MOUSE"

 

MSILes fans de RGB vont être aux anges, car parmi les souris de milieu de gamme, le bébé de MSI propose probablement la meilleure offre en termes d’éclairage. Il dispose de trois zones indépendantes avec la molette, le logo, et enfin la partie translucide à l’arrière. Chacune d'elles est paramétrable séparément en utilisant le très bon logiciel maison Mystic Light, grâce auquel on peut gérer les effets RGB sur tout le matériel MSI. À l’utilisation, la première chose qui frappe, c’est le poids de cette souris. Particulièrement légère avec ses 87 grammes, elle va satisfaire tout ceux à la recherche d’un modèle n'affolant pas la balance. L’avantage, c’est que l’on peut la déplacer très facilement du bout des doigts, sans le moindre effort. Adaptée en théorie à n’importe quel type de prise en main (claw-grip ou palm-grip), la GM50 souffre toutefois d’une taille réduite (120 mm x 67 mm x 42mm) qui nous pousse à la déconseiller aux joueurs adeptes du palm grip et ayant de grandes mains. Dans notre cas, avec une taille de gants oscillant entre 9 et 9,5, on s’est senti trop à l’étroit sur son dos ; néanmoins, si vous n’avez pas des mains de bûcheron, vous ne devriez pas rencontrer de souci. De base, la souris dispose de cinq réglages de sensibilité (400, 800, 1600, 3200, 6400 dpi), sachant que l’on peut passer de l’un à l’autre via le traditionnel bouton placé derrière la molette. Tout ceci est entièrement paramétrable, sachant qu’il est possible de varier la sensibilité par incréments de 100dpi via le logiciel Gaming Center.

 

DEUX POUR LE PRIX D'UN

 

MSISi l'on n'a rien à redire au niveau du software, il est pour le moins contraignant de devoir disposer de deux logiciels séparés afin de tirer pleinement partie de l'objet. En effet, il faut installer Mystic Light pour gérer le RGB, et Gaming Center pour le reste. Si vous êtes familier avec l’écosystème MSI, vous en avez alors certainement l'habitude et n’y verrez aucun d’inconvénient. Mais pour un joueur qui découvre tout ça, l’idée de devoir installer deux logiciels différents pour tirer profit de la bête peut être un frein. Heureusement, le prix abordable est un argument non négligeable : on peut trouver la GM50 entre 50 et 60€, soit un poil moins cher que la Mad Catz Rat 4+ (qui dispose du même capteur et des mêmes switches).

 

ALORS, ON ACHÈTE OU PAS ?

 

MSIParfaite pour les droitiers aux petites mains, et les amateurs de RGB et de souris légères, la GM50 est une opportunité intéressante si vous disposez d'un budget compris entre 50 et 60 euros. Bourré de qualités, l'accessoire souffre finalement que d’un aspect un peu cheap à cause de son châssis intégralement en plastique mat (pas de laqué, ni de soft-touch), et de la nécessité d’installer deux logiciels différents pour profiter de l’éclairage et des fonctions de paramétrage. Quoi qu’il en soit, la firme taïwanaise nous propose un produit solide et plutôt bien fini qui n’a pas à rougir face à la concurrence, que ce soit en termes de placement tarifaire, de features ou de construction. On aurait aimé quelques boutons en plus : ici, on doit se contenter de cinq touches et d’une molette cliquable, là où la Rat 4+ en propose neuf ainsi qu'un repose-paume réglable. Reste à savoir si vous pouvez vous contenter de ce nombre en fonction de vos jeux. Enfin, un câble avec une gaine tressée - au lieu du crodon en plastique qui finit souvent par faire des nœuds - aurait été appréciable, même si l'on se console avec le joli connecteur USB plaqué or.

 

Les + 

Le prix abordable

Les switches Omron

Le Capteur Pixart

RGB

Le Connecteur plaqué or

 

Les –

Le câble plastique sans gaine

Un châssis en plastique cheap

Une souris somme toute petite

Peu de features


 

LA NOTE JEUXACTU : 3.5/5

 


 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Osef


À découvrir également
Autres articles

Test MSI Trident X 9Th : petit mais costaud ? Notre verdict Avec la sortie des processeurs Intel Core de 9ème génération, sans oublier les GeForce RTX, MSI a mis à jour sa gamme de PC de bureau, dont le Trident X 9th que nous avons eu la chance de tester. Petit mais costaud ? 2 | 10/04/2019, 09:31
MSI : un nouveau BIOS pour les prochaines puces Intel série 9 Avec l'arrivée prochaine des processeurs Intel KF de génération 9, MSI annonce que ses cartes mère série 300 vont avoir droit à une mise à jour de leur BIOS, ce qui les rendra compatibles avec les nouvelles puces. 1 | 04/04/2019, 10:58


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







MSI

Zone Membres

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours