JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PSP

Test Innocent Life

Test Innocent Life
La Note
13 20

Sorte de jeu de chevet sans véritable objectif, Innocent Life perpétue la saga fleuve Harvest Moon en mettant l'accent sur l'exploration, un facteur récompensé par des décors souvent superbes et enivrants made in PSP, mais qui influe aussi sur un rythme de jeu peu structuré, et certaines semaines creuses se passeront au lit à dormir pour faire défiler les jours, en attendant de pouvoir avancer. Pendant ce temps le travail agricole, que l'on pensait à la base de tout, n'est plus vraiment une nécessité de chaque instant. On regrettera vraiment une absence dramatique d'enjeu au sein des relations humaines, trop superficielles et vraiment pas captivantes, faute de quoi la mission humaniste de Innocent Life n'est pas vraiment accomplie.


Les plus
  • Un microcosme riche qui se dévoile progressivement
  • Le thème musical des Ruines de Pâques
  • Certains décors naturels superbes
Les moins
  • Manque paradoxalement d'immersion...
  • Un prologue dramatiquement lourd
  • Un jeu de chevet au principe évanescent


Le Test

Bien qu'il se déroule dans une sorte de futur proche, Innocent Life n'est pas un hommage à l'industrialisation de l'agriculture, ni une apologie de la ruralité. En donnant naissance à son projet, le Docteur Theo espère réussir à combler les lacunes morales de ceux qui ont oublié leurs racines en délaissant notre lien étroit avec la terre. Pour éviter la colère des esprits de la nature, le joueur incarne le projet Innocent Life, une coquille humanoïde vide, créée pour apprendre à vivre en étroite relation avec la nature et développer les sentiments nécessaires à une humanité complète, au contact des hommes et de l'espace naturel.


Votre première préoccupation réside donc naturellement dans l'apprentissage du geste auguste du semeur. Votre coquille vide d'avatar, prête à se remplir de l'humanité qui l'entoure, emménage dans un lieu qui ne fait plus l'obsession des autochtones, les Ruines de Pâques, dont le toit est composé d'une immense surface cultivable. Pourquoi se fatiguer à récolter courges, maïs et tomates disponibles au supermarché du coin ? Pour le fun. A vrai dire, le travail de récolte n'influe pas directement sur votre progression, la clé du jeu résidant dans la récupération de cristaux de couleurs, lesquels serviront à élargir votre surface cultivable, et donc à cajoler dans le sens du poil les esprits fâchés. S'il est donc intéressant de s'activer à la tâche au moins pendant la première année, histoire de découvrir les caractéristiques de la saison en cours (en dehors de vos cultures, la nature vous tend naturellement quelques victuailles, notamment durant l'automne) la suite du jeu dépendra plutôt de votre humeur. C'est à partir de ce moment que les maintenances hebdomadaires chez le Docteur Théo (prétextes à déclencher des événements spéciaux) prennent fin et que votre gentil cyborg devient en quelque sorte indépendant. Il ne tient qu'à lui de prendre conscience du monde qui l'entoure, et de faire attention au calendrier, car plus personne ne viendra vous prévenir que la fête de Noël a lieu le 24 décembre. En dehors des cultures, du bétail, de la récolte, et de l'exploration, il existe quelques tâches annexes, toujours destinées à accroître vos compétences humaines, comme la cuisine. Il suffit pour cela de suivre chaque semaine les émissions culinaires sur votre superbe écran plasma (les paysans aussi ont droit à la HD) et imiter les recettes plusieurs fois jusqu'à parvenir à quelque chose de digeste. L'objectif sous-jacent est donc de développer vos traits de caractère et de conscience grâce à un sain labeur quotidien et en traversant divers événements.

 

"Aimez tout ce qui est vivant" (Osamu Tezuka)

 

Le problème c'est que le microcosme bucolique d’Innocent Life souffre d'un manque flagrant d'immersion. Certes, la plupart des décors sont superbes et l'île jouit d'une surface aussi importante que variée dans ses conditions climatiques, ce qui tend à rendre le côté exploration sympathique, surtout dès lors que l'on possède son petit quad flambant neuf. Mais il n'en va pas du tout de même concernant le traitement des relations humaines au sein du village. Les personnages ne sont pas attachants pour un sou, le discours est complètement vide, et l'évolution des liens d'une saison à l'autre est quasiment nulle. De même, l'étrange mélange entre technologies futuristes et train de vie agricole classique a du mal à séduire par manque de cohérence. De ce point de vue, la substance d'un A Wonderful Life était plus crédible. La vue du dessus, adoptée par le jeu dans les séquences communautaires, n'aide pas à renforcer un degré d'immersion franchement absent, si bien que l'empathie nécessaire pour ressentir le développement philanthrope de votre avatar n'existe pas. L'idée partait d'un bon sentiment : mettre le joueur dans la peau d'une enveloppe vierge de toutes émotions et donc de tout désirs malsains, pour ne l'aider à s'élaborer que des sentiments constructifs et nécessaires au développement d'une âme riche, humaniste, et sensible aux valeurs perdues : l'amour de sa terre d'accueil, mère fondamentale et nourricière.

 

En délaissant l'importance journalière des travaux agricoles, Innocent Life semblait se diriger vers une sorte de mélange entre Harvest Moon et Animal Crossing, mais le flagrant manque d'intérêt des relations humaines oriente de préférence le joueur dans l'exploration minutieuse de son environnement naturel. Est-il utile de le préciser, celui-ci ne présente strictement aucun danger, donc ne cherchez pas de jauge de vie où de munitions pour fusil de chasse. Par conséquent, il est bien compliqué de catégoriser Innocent Life dans un seul genre. On peut même lui créditer un zeste de jeu de rôle, notamment lorsque l'on collecte les cristaux dans des grottes, où quand nono le robot renforce ses aptitudes avec l'expérience. Pour se défaire de l'emprise permanente que réclame le travail de la terre, le Docteur Theo vous offrira assez vite un petit frère bien utile pour vous assister. Plus politiquement correct que l'abus d'OGM (on échappe à José Bové en dernier boss) ce robot assistant et docile remplira de nombreuses opérations à votre place. Si c'est toujours le joueur qui doit organiser ses plants et bécher le sol, la suite est prise en charge par votre ami qui ne manquera pas d'arroser chaque jour vos cultures. Enfin, avec sa musique mélancolique et superbe, la gravité de la tâche de Innocent Life prime sur le côté bucolique.

Finalement, n'ayant rien de particulier à faire pour survivre, ni de compte à rendre à qui que ce soit, on réalise qu'il n'est pas nécessaire de se tuer chaque jour à la tâche agricole. Le développement du jeu est bien moins basé sur vos récoltes et sur l'argent que vous en tirerez, que sur l'exploration de votre environnement, lequel s'effectue très progressivement. Trop progressivement peut-être, car si l'on commence à se défaire un peu des contraintes matérielles à compter de la seconde année (déplacement rapide en quad, fin de la maintenance hebdomadaire, aide au développement agricole) il faut savoir que le début du jeu est d'un rythme absolument calamiteux. On constate malheureusement très vite que le petit monde qui vous entoure ne va pas s'avérer bien passionnant, et la nature vierge de l'âme du petit robot dévoué est prétexte à un tutorial soporifique qui semble presque ne jamais prendre fin.





Steeve Mambrucchi

le mercredi 2 mai 2007
16:50




 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Harvest Moon : Innocent Life en Europe Sorti au Japon depuis le printemps dernier, Harvest Moon : Innocent Life bénéficiera d'une sortie européenne. 4 | 15/01/2007, 19:13
Harvest Moon sur PSP Marvelous planche actuellement sur un nouvel épisode de la série Harvest Moon exclusif à la PSP. 4 | 14/01/2006, 10:59



Derniers commentaires
Par Crystal26 le Jeudi 12 Août 2010, 5:35
Une astuce je l'ai payé 2,50 sur cdiscount pendant les soldes,aller voir,en plus je le trouve vraiment bien je regrette pas du tout

Répondre
-
voter voter

Par pelon le Samedi 5 Mai 2007, 12:34

likeSmall
matt29 a écrit:Il a pas l'air super ! J'aimerais pas l'acheter, surtout pour 40 €.


Voilà une phrase qui mérite... je sais pas trop... une médaille, un trophée, une palme, non ?


Répondre
-
voter voter

Par matt29 le Samedi 5 Mai 2007, 12:21

likeSmall
Il a pas l'air super ! J'aimerais pas l'acheter, surtout pour 40 €.

Répondre
-
voter voter

Par tekken_kof le Jeudi 3 Mai 2007, 23:00

likeSmall
en effet, ce n 'est pas de la trempe du test de shadow of the colossus!

Répondre
-
voter voter

Par Osuran le Jeudi 3 Mai 2007, 22:57

likeSmall
tekken_kof a écrit:la seule chose qui m'a donné envie de lire ce test, c 'est le "coup de crayon" de ce cher Jarod. :wink:


c'est pas son meilleur test je trouve


Répondre
-
voter voter

Par Orphee le Jeudi 3 Mai 2007, 17:06

likeSmall
Je n'ai jamais dit que c'est un jeu " bas de gamme" je soulignais juste que les jeux un peu concept ont tendance à passer à la trappe quand ils coûtent chers mais 40 euros c'est résonnable, je croyais que c'était plus, voilà c'est tout, ne voit là aucune malveillance de ma part.

Répondre
-
voter voter

Par Hellsing le Jeudi 3 Mai 2007, 17:00

likeSmall
Orphee a écrit:Ce jeu plaira surtout aux fans ou aux amateurs d'Animal crossing et Harvest moon comme l'a dit très justement le Testeur de ce jeu, n'étant pas fan de ces deux jeux, je ne pense pas qu'il va m'intéresser mais l'intention est louable d'éssayer de faire naître en nous une sorte d'esprit écologique.
J'espère que le jeu sera vendu à petit prix sinon il va carrément passer à la trappe.


Il est vendu 40€, ce n'est pas un jeu "bas de gamme" je vois pas pourquoi il devrait être moins cher..
Je connaissais pas la série Harvest moon mais j'ai vraiment beaucoup aimé cette épisode PSP :) (30 heures de jeu pour le moment)


Répondre
-
voter voter

Par Orphee le Mercredi 2 Mai 2007, 23:38

likeSmall
Ce jeu plaira surtout aux fans ou aux amateurs d'Animal crossing et Harvest moon comme l'a dit très justement le Testeur de ce jeu, n'étant pas fan de ces deux jeux, je ne pense pas qu'il va m'intéresser mais l'intention est louable d'éssayer de faire naître en nous une sorte d'esprit écologique.
J'espère que le jeu sera vendu à petit prix sinon il va carrément passer à la trappe.


Répondre
-
voter voter

Par tekken_kof le Mercredi 2 Mai 2007, 20:22

likeSmall
la seule chose qui m'a donné envie de lire ce test, c 'est le "coup de crayon" de ce cher Jarod. :wink:

Répondre
-
voter voter

Par neolei13 le Mercredi 2 Mai 2007, 19:57

likeSmall
comment il me branche absolument pas ce jeu !

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 11 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Innocent Life : A Futuristic Harvest Moon

Jeu : Gestion
Editeur : Rising Star Games
Développeur : ArtePiazza
13 Avr 2007

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours