JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PSP

Test Hot Pixel

Test Hot Pixel
Les Notes
12 20 note multi-utilisateurs Hot Pixel 3 5

Un univers fait de pixel arts et de culture urbaine, un concept repris de l’excellente série WarioWare, des développeurs hautement sympathiques et accueillants, Hot Pixel avait tout pour plaire ! Le destin en a voulu autrement, puisque le titre de zSlide n’amusera le joueur, aussi casual soit-il, qu’un court instant. Durée de vie trop courte, défis souvent répétitifs, absence de fou-rires voire tout simplement de rires, Hot Pixel se laisse se déguster juste le temps de la découverte. Dommage car le titre avait de sérieux arguments pour faire jeu égal avec WarioWare. Peut-être sur Wii ou sur DS, allez savoir…


Les plus
  • Fait de pixel arts et de culture urbaine
  • Le parti pris osé et risqué
  • Des développeurs sympathiques
Les moins
  • On ne rigole à aucun moment
  • Durée de vie éphémère
  • Des défis qui se répètent beaucoup trop
  • Objectifs parfois incompréhensibles
  • Multijoueur décevant
  • La PSP n'est pas adaptée au genre


Le Test

Oser, innover ou bien encore se renouveler, voilà des termes qui semblent avoir disparu du vocabulaire de nombreux éditeurs, toujours soucieux d’atteindre la barre du million de ventes, quitte à faire l’impasse sur l’aspect créatif du jeu en lui-même. Fort heureusement, il existe encore dans cette industrie d’irréductibles développeurs, prêts à braver le système et offrir des expériences ludiques inédites. C’est le cas de Hot Pixel qui réussit son devoir qu’à moitié. Explications.


Ils ont beau crier haut et fort que l’idée de proposer une foultitude de mini-jeux à enchaîner en quelques fractions de secondes leur est venue bien avant l’arrivée du premier WarioWare, les gars de chez zSlide ne pourront échapper à l’inévitable comparaison avec le titre signé Nintendo. Un raccourci certes faciles, mais il faut bien avouer que le concept de Hot Pixel lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Si les deux univers ont bien entendu rien en commun, on constate en revanche que le côté décalé et assumé de Hot Pixel, rappelle sans concession la direction artistique de la série WarioWare. Pour ceux qui prennent le train en pleine course, sachez que Hot Pixel est un patchwork de plus de 200 mini-jeux. Enfin pas tout à fait, puisque l’UMD vendu ne propose qu’au départ 130 mini-jeux, les 70 restants étant accessibles uniquement en téléchargement via le site officiel. Inutile de crier à l’arnaque, aucun prélèvement pécuniaire ne vous sera demandé, Atari et zSlide ayant le cœur sur la main.

 

Chaud le pixel, chaud !

 

Dans le monde "Episodes", l’équivalent du mode solo, passage incontournable pour débloquer l’ensemble des autres modes cachés et autres bonus, le joueur va devoir enchaîner plusieurs épreuves donc, avant de se retrouver face au boss de fin de niveau. Elles sont découpées en plusieurs chapitres (dix au total), proposant chacun un univers bien particulier. Underground, Awareness, Cyberdude, Street Sweat, Kidult, Struggle, etc. Avec seulement trois vies, il va donc falloir réussir les défis proposés en un temps limité, tout en captant ce qu’il faut faire à l’écran. Pour ne pas trop déstabilisé le joueur, les concepteurs ont eu la bonne idée d’indiquer le but à atteindre par le biais de quelques mots ou d’une petite phrase s’affichant à l’écran. Faire atterrir un hélicoptère dans des montagnes, personnaliser ses godasses à l’aide d’un stabylo, caresser le tatouage d’une jeune femme du bout du doigt, gober des chamalows, casser un skateboard avec sa tête, écraser un poussin, lacer ses chaussures, aider un clochard à se frayer un chemin parmi les bouteilles pour récupérer sa bouteille de vignasse, j’en passe des vertes et des pas mûres. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les couleurs. A cet univers décalé, s’ajoute la présence de Djon, un personnage atypique que l’on retrouve au début de chaque chapitre qu’il introduit par une de ses cascades en skateboard ou l’un de ses sketchs. Ancien journaliste et skateur à ses heures perdues, Djon fait également partie de l’équipe de développement. C’est grâce à lui et au directeur artistique Xerak que Hot Pixel ne ressemble à aucun autre jeu de la PSP. S’il est évident que l’univers ne fera pas l’unanimité, on peut en contre-partie les saluer pour le parti pris, certes couillu mais osé.

 

Are you aware ?

 

Hot Pixel oscille entre urban street culture et pixel arts. Le mariage des deux univers fonctionne à merveille et il ne fait aucun doute que les développeurs ont grandi au son de l’ère 8-bits et plus loin encore. Le rétro, c’est à la mode et compte-tenu de la ressemblance parfaite entre WarioWare, on ne voit pas comment Hot Pixel ne puisse pas plaire aux gamers avides d’expérience particulière. Et bien, c’est là que le bât blesse. Là où Nintendo est parvenu à allier univers déjanté et crises de fou-rires, zSlide ne parvient à aucun moment à nous décocher le moindre sourire. Certes, les premières heures de jeu, celles de la découverte, nous permettent de découvrir avec curiosité et amusement l’univers du soft, mais ce côté beaucoup trop décalé empêche le joueur de vraiment s’éclater. Le support (la PSP) y est peut-être pour quelque chose, car il faut bien admettre que la jouabilité avec le pad ou le stick analogique de la console ne se prête pas franchement à l’exercice. Il y a également ces répétitions qui sont la marque quelque part d’un manque de variété et de renouvellement. Ces pixels roses à atteindre ou à gober ont tendance à se répéter inlassablement. Si l’utilisation d’un seul et même template permettait de proposer plusieurs défis variés, pourquoi alors avoir multiplié ces mini-jeux basés sur ces pixels roses ?

 

Quoiqu’il en soit, Hot Pixel pêche également du côté de sa durée de vie, bien trop courte pour émoustiller le gamer. Avec seulement dix chapitres au départ, on voit le bout du jeu en une poignée d’heures. Mieux vaut d’ailleurs choisir le mode "Normal" pour que le challenge soit un minimum de taille et que le jeu nous tienne en haleine. Une fois le jeu bouclé une première fois, il est possible par la suite d’accéder au mode "Difficile" qui lui accentue la vitesse, ce qui n’est pas plus mal au final. De retour au menu principal, si on se rend compte que le jeu offre de nombreuses rubriques, peu d’entre elles ne peuvent augmenter la durée de vie. Il y a bien un mode multijoueur, mais celui-ci étant jouable uniquement à deux et en local, ne parviendra pas à nous faire retrouver le sourire des premiers instants de la découverte. Fichtre !






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


Autres articles

Hot Pixel Durée de vie trop courte, défis souvent répétitifs, absence de fou-rires voire tout simplement de rires, Hot Pixel se laisse se déguster juste le temps de la découverte. 19/07/2007, 18:55
Hot Pixel : nouvelles images A une semaine de la sortie de Hot Pixel en Europe, Atari nous divulgue de nouvelles images du jeu. 15/06/2007, 15:05

Hot Pixel : chaud devant ! 4 | 11/05/2007, 16:56
HOT PXL 04/05/2007, 16:51
HOT PXL 10 | 03/05/2007, 19:10


Derniers commentaires
Par tc13 le Mercredi 20 Février 2008, 22:39

likeSmall
ben moi j'ai télécharger la démo et si je le trouve a 10/15€ je me le prend ^^

Répondre
-
voter voter

Par torkam le Mardi 15 Janvier 2008, 7:21

likeSmall
On ne sait plus quoi inventer ...

Répondre
-
voter voter

Par sandangel59840 le Mercredi 29 Août 2007, 16:01

likeSmall
jeu assez marrent mais on en a marre tres vite .

10/20


Répondre
-
voter voter

Par JEF87 le Dimanche 12 Août 2007, 21:21

likeSmall
Moyen la console n'est pas trop fait pour ca!!!!! :( :?

Répondre
-
voter voter

Par BenDeVil le Samedi 28 Juillet 2007, 19:49

likeSmall
On peut télécharger la démo et il faut bien avouer que c'est pas très très marant. En tout cas, c'est pas trop mon style de jeu. Enfin, les jeux WII non plus d'ailleurs ;)

Répondre
-
voter voter

Par tekken_kof le Mercredi 27 Juin 2007, 10:32

likeSmall
jeu bien marrant les 10 premières minutes. Comme la plupart des jeux Wii.

Bon j 'retourne sur tekken Dark Ressurection...


Répondre
-
voter voter

Par jessie590 le Mardi 26 Juin 2007, 14:25

likeSmall
Merci c'est bon à savoir j'en veut pas de ce jeu ,d'aprés ce que vous en dites c'est une daube,je vais me tourner vers exit 2 il doit etre quand meme meilleur j'avais déja jouer au 1er volet qui m'avait bien plu :wink:

Répondre
-
voter voter

Par Laurent le Mardi 26 Juin 2007, 14:22

likeSmall
Popole a écrit:Jeu terminé en 2 heures. Un conseil : gardez vos sous :P

Perso, à en croire les infos de ma sauvegardes, j'ai terminé les 10 chapitres en 38minutes
(il me reste des jeux à débloquer, mais quand même, ça fait short pour faire le premier tour)


Répondre
-
voter voter

Par neolei13 le Lundi 25 Juin 2007, 19:08

likeSmall
pelon a écrit:
LES MOINS

> On ne rigole à aucun moment
> Durée de vie trop courte
> Des défis qui se répètent beaucoup trop
> Multijoueur décevant
> La PSP n'est pas adaptée au genre


> La Jaquette !!


bah quoi, elle est rigolote la jaquette 8O


Répondre
-
voter voter

Par Popup le Lundi 25 Juin 2007, 15:57
Jeu terminé en 2 heures. Un conseil : gardez vos sous :P

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 18 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Hot Pixel

Jeu : Mini-jeux
Editeur : Atari
Développeur : zSlide
22 Juin 2007

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours