JeuxActuJeuxActu.com

GC 2010 > Sorcery

GC 2010 > Sorcery

Annoncé il y a quelques mois par Sony à l'E3, Sorcery, le jeu de magie exclusivement développé pour le PlayStation Move a eu droit à une petite présentation lors de la gamescom 2010. Clairement destiné à tous les Harry Potter en culottes courtes, ce jeu joliment coloré a pas mal d'atouts pour séduire un public peu exigeant, grâce à son univers gentiment magique et sa "nouvelle" façon de jouer – du moins sur PlayStation 3. Difficile en effet de ne pas évoquer la Wii et sa capacité à développer les muscles de nos bras depuis notre canapé depuis un petit moment déjà... Mais l'on bénéficie ici d'une détection des mouvements enfin précise, ce qui permet une immersion quasi totale dans ce joli monde magique.


GC 2010 > SorceryQuelques mois après l'E3, les créateurs de Sorcery ont donc fait le déplacement en Allemagne pour présenter leur bébé. Actuellement en cours de développement, Sorcery le bien nommé nous glissera dans la peau d'un apprenti-sorcier armé de sa baguette magique, qui enchaîne les sorts et les prouesses afin de combattre des gobelins et autres méchantes bestioles se pressant sur son chemin. Si l'histoire principale reste encore à déterminer, le titre de Sony nous plongera en tout cas en pleine mythologie irlandaise. Il faudra se contenter de ce maigre pitch de départ – les développeurs eux-mêmes sont encore au stade de l'écriture, même si Sorcery est d'ores et déjà prévu pour le printemps 2011. On sait en revanche que la quête de notre héros sera complétée par de nombreuses missions annexes, comme trouver des objets magiques, fabriquer des potions et autres joyeusetés de sorcier.

L'Apprenti-Sorcier

GC 2010 > SorceryDans la séquence de jeu présentée, notre jeune sorcier fait son arrivée en grandes pompes dans une sorte de palais en ruines à travers une porte bleue magique à la Stargate. En explorant les alentours, il faudra affronter de curieuses bestioles vertes et geignardes sur une bonne partie du chemin, avant d'atteindre une anti-chambre et piquer une potion magique à un squelette qui n'en aura plus vraiment besoin. Un cul-de-sac ? Que nenni, Sorcery c'est un peu Alice au pays des Merveilles : une fois la potion verte correctement shakée et avalée (après avoir effectué les mouvements comme il se doit, c'est-à-dire comme si la bouteille était dans votre main), voilà notre sorcier transformé... en rat d'égout. Pas très classe certes, mais cela lui permet de se glisser dans des endroits impossibles d'accès pour un être humain, passant dans des trous de souris et crapahutant sur des corniches. De l'infiniment petit, le joueur aura la possibilité de passer à l'infiniment grand, en se transformant, plus tard, en énorme troll gentiment dévastateur. "Gentiment", car il ne faut pas oublier la cible de Sorcery : un très grand et jeune public, prêt à bouger le poignet sur leur canapé pour jouer. Certes, la comparaison avec la Wiimote est inévitable. Même façon de jouer, même besoin d'effectuer les gestes réels afin de faire réagir le personnage à l'écran, même possibilité d'augmenter la puissance de tir en mettant plus de force dans le mouvement. Pourtant, le résultat est ici assez bluffant, notamment au niveau de la précision de détection, chose qui pêche habituellement du côté de la console de Nintendo. Très dynamique, Sorcery se révèle aussi instinctif qu'efficace, complétement adapté aux spécificités du PlayStation Move, avec un mode jeu forcément impossible avec des manettes traditionnelles. Un mouvement en haut à droite pour dégager une caisse, en bas à gauche pour se débarrasser d'un ennemi, un coup sec et rapide vers le bas pour déclencher une énorme secousse dévastatrice sur les ennemis... Bref, un gameplay simple, assez naturel et rapidement acquis, afin encore une fois, de faciliter l'accès au jeune public. Il suffira d'appuyer sur le bouton "Move" pour faire apparaître le menu des sorts, diriger ensuite le PSMove vers l'icône choisie pour sélectionner son option, puis glacer ou enflammer les bestioles, ériger un mur de feu, ou encore créer un tourbillon pour d'entraîner les ennemis dans un ravin, le tout, bien sûr, en effectuant concrètement les mouvements nécessaires. Vous pourrez également tout cumuler ! Il existera en effet de nombreuses combinaisons entre les différentes attaques. Rien de plus simple, donc, d'autant que l'action se gêle lors du choix de sorts : vous ne serez donc pas attaqués par les bêbêtes lorsque vous êtes sur les menus. Sympa pour le grand public, frustrant pour les gamers qui trouveront sans aucun doute le jeu rapidement trop facile.

Très dynamique, Sorcery se révèle aussi instinctif qu'efficace, complétement adapté aux spécificités du PlayStation Move, avec un mode jeu forcément impossible avec des manettes traditionnelles."

GC 2010 > SorceryDans un souci purement esthétique, Sorcery est également agrémenté de petits gadgets, comme le changement de couleur du PS Move en fonction du sort choisi. Rouge pour le feu, bleu pour la glace, rose pour le tir classique. Ca ne sert pas à grand chose, mais comme dirait l'autre, c'est plutôt joli à regarder. D'ailleurs le jeu en lui-même, s'il n'est graphiquement pas forcément au maximum de ce que l'on attend de voir sur ce type de consoles, reste globalement assez soigné, suffisamment crédible pour titiller l'oeil et vibrant de couleurs très chatoyantes – chaque sort est accompagné d'un jet de lumière associé. Au final, on a souvent droit à une explosion de couleurs sur l'écran, mais le tout reste cependant très propre. La modélisation du sorcier et de sa cape ne sont en revanche pas encore au diapason, mais gageons qu'il s'agit pour le moment d'une séquence en développement. Enfin, notre sorcier pourra également interagir avec le décor. Et oui, sa baguette magique fait aussi son office lorsqu'il s'agit de créer des ponts avec des pierres flottant dans les airs. Quelques mouvements circulaires avec le bras, savamment dosés, et voilà la petite énigme résolue. Dans la scène finale, enfin, l'apprenti magicien se retrouve face avec un énorme gobelin surgit d'un tas de pierre, prêt à tout dégommer, y compris notre héros lui-même... Mais avant d'amorcer le combat, la démo se termine sur un écran blanc, annonçant la date de sortie espérée, à savoir au printemps 2011. On ajoutera qu'il ne faudra pas compter sur la 3D ou sur un mode coop, ni l'un ni l'autre n'étant prévu sur le jeu pour le moment, avant de terminer sur ce petit aperçu trop rapide sur cet épique et joli Sorcery. Joli, certes, mais reste à espérer que le jeu entier saura lui aussi, apporter de la magie lors de sa sortie prévue l'année prochaine...






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Astuces Sorcery Toutes les astuces pour Sorcery qui vont vous permettre de récupérer tous les Succès, les Trophées pour finir le jeu à 100%. 19/10/2012, 10:43
JEUXACTU : l'émission 254 au Pont Iena Aujourd'hui, Garance se balade sous le soleil de Paris et vous fait découvrir nos tests de Dragon's Dogma, Ghost Recon Future Soldier et Sorcery, sans oublier le nouveau Marcus a dit ! 8 | 01/06/2012, 22:19

Test vidéo Sorcery 2 | 31/05/2012, 10:38
Test Sorcery 2 | 29/05/2012, 16:17


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Sorcery

Jeu : Action/Aventure
Editeur : Sony Computer Entertainment
Développeur : The Workshop
22 Mai 2012

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.