JeuxActuJeuxActu.com

Dossier : Runaway 2

Dossier : Runaway 2

Attendu comme le messie par tous les fans de jeux d’aventure, Runaway 2 : The Dream of a Turtle permettra aux joueurs de se replonger avec une réelle jubilation dans l’univers loufoque du développeur espagnol, Pendulo Studios.


Nous avons tout essayé : le charme, avec un splendide t-shirt (NDMaxime : faut dire que t'as pas choisi le plus beau), la menace, nous avons sorti les crocs, l’appât du gain, mais nous n’avions que quelques centimes en poche. Rien n’y a fait. Ni les gens de chez Focus, ni Rafael Latiegui, directeur artistique de Pendulo de passage à Paris pour nous présenter la suite des aventures de Brian, n’ont voulu se coucher. Nous n’en savons toujours pas plus sur la trame globale de Runaway 2 : The Dream of a Turtle.

 

Du mystère, de l’aventure…

 

Le début de la partie se situe quelques mois après la fin des premières aventures de Brian et de Gina. En vacances, ils se relaxent dans des îles reposantes, au soleil. Gina ne tient pas en place et tient à découvrir un maximum d’îles. Pour aller de l’une à l’autre, le jeune couple prend l’avion. Les ennuis commencent lorsque celui-ci a une panne. Les tourtereaux doivent alors sauter en parachute. Ils se retrouvent séparés. La vidéo d’introduction nous montre Gina… dans la mire d’un fusil à lunettes. A partir de maintenant, nous ne pouvons qu’émettre des suppositions. Soit l’avion était saboté et des gens mal intentionnés en veulent à nos héros, soit c’était une réelle défaillance et ils se sont scratchés au mauvais endroit. Le premier chapitre, consistera à retrouver Gina. Pour le reste, c’est un grand point d’interrogation. Brian rencontrera des militaires ou des mercenaires. Peut-être leur arrivée sur l’île compromet des plans secrets ? Nous pourrions divaguer longtemps. La seule information que nous avons pu recueillir quant aux autres chapitres, c’est que la mission de Brian ne sera pas de sauver le monde, mais pas loin. Bref, c’est un peu maigre, il faut bien l’admettre. Les auteurs ne veulent pas gâcher la surprise des joueurs.

 

…de la technique…

 

En revanche, nous avons pu voir de très nombreuses séquences de jeu, des trois premiers chapitres. Les écrans paraissent tous aussi magnifiques les uns que les autres. Le principe reste le même : point & click, avec les mêmes principes de jeu, à cette différence près : le joueur pourra ramasser tous les objets du décor, même s’ils ne lui servent que plus tard (c’était un des reproches fait au premier volet à l’époque). Les auteurs sont donc restés dans la plus parfaite tradition du jeu d’aventure. Chaque décor bénéficie d’animations très soignées, contrairement au premier où de nombreux lieux paraissaient quelque peu figés. Des effets atmosphériques (neige, brouillard…) apporteront de temps en temps un peu de mouvement, ainsi que de la fumée et des petites choses de ce genre, à base de particules. Chaque paysage est donc encore plus agréable à l’œil mais aussi plus fin.

 

…et de l’humour !

 

Le jeu contiendra six chapitres se déroulant dans des lieux tout à fait différents. Si le premier se déroule dans un atoll tropical et le deuxième dans la jungle, la suite est plus frisquette. Difficile de déterminer exactement où se retrouve Brian mais tous les écrans sont couverts de neige et il semblerait qu’un de ses amis se retrouve coincé sur un bout de glace à la dérive. Arctique, Antarctique ? Le compagnon en question se tire de ce mauvais pas en recevant un os (ou quelque chose d’autre, pas vraiment définissable, accroché à une corde) ; la suite ressemble une étrange parodie de ski nautique. Dès les premiers instants, Brian se retrouvera en possession d’un compagnon de route : un lémurien qui pourra se faufiler dans des endroits inaccessibles pour récupérer des objets. Malheureusement, celui-ci possède un goût prononcé pour l’alcool. Il faudra donc que Brian l’alimente de temps à autre en combustible ! Voici aussi une des grosses différences avec le premier. L’humour demeurera omniprésent. Dans Runaway, les joueurs se souviennent sans doute que les premiers sourires se dessinaient après quelques heures de jeu, avec l’arrivée des drag-queens. Les auteurs ont veillé donc à saupoudrer chaque chapitre de gags de façon régulière. Peut-on espérer se retrouver avec un titre aussi équilibré qu’un Monkey Island, entre aventure, humour et histoire très bien construite ? Cela en prend le chemin mais nous n’aurons la réponse définitive qu’en septembre.





Léo de Urlevan

le mercredi 24 mai 2006
11:15




 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Runaway 2 : The Dream of The Turtle Vous rencontrez des difficultés à sauver Gina ? Vous êtes encore bloqué sur cette île paradisiaque ? Alors cette soluce de Runaway 2 est faite pour vous. 9 | 27/03/2007, 10:00
Les meilleurs vœux de Runaway 2 Si la tradition veut que l'on souhaite un Joyeux Noël avant les festivités, les développeurs de Runaway 2 : The Dream of The Turtle le font à leur manière. 3 | 22/12/2006, 10:17

Test Runaway 2 7 | 20/11/2006, 18:08
Runaway 2 encore repouss 5 | 03/11/2006, 17:36


Derniers commentaires
Par Doudou_Star le Jeudi 25 Mai 2006, 14:17

likeSmall
J'avais bien aimé le 1er épisode mais il me faut un peu de temps pour résoudre tout sa :oops:

Répondre
-
voter voter

Par tudumtudum le Jeudi 25 Mai 2006, 10:41

likeSmall
Arf, pas beaucoup habillée la fille a ce que je vois ! :D :D :D

Répondre
-
voter voter

Par Tendo le Mercredi 24 Mai 2006, 15:35

likeSmall
La fille elle ressemble à Eval Longoria :roll:

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 4 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Runaway 2 : The Dream of The Turtle

Jeu : Aventure
Développeur : Pendulo Studios
17 Nov 2006

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours