JeuxActuJeuxActu.com

Hardware : le test du MX Revolution


Hardware : le test du MX Revolution

Dans le domaine des souris, nous avons à peu près tout vu : la multiplication des boutons, la disparition des fils, l’apparition des batteries rechargeables et qui sait ce que nous réserve l’avenir. Mais s’il est bien un périphérique qui exige du grand sérieux, c’est celui que nous tenons en permanence dans la main. C’est ce qu’a compris Logitech. Avec un nom pareil, cette souris peut faire peur. S’il existe un appareil qui n’a pas besoin d’être révolutionné, c’est bien celui-ci. Or la révolution en question existe bel et bien mais à première vue, il n’y a rien de bien différent des précédentes versions MX. La dernière vraie révolution dans la souris fut la molette. Et ce fut sans doute la seule. Après les boutons sous le pouce sur lesquels on appuie malencontreusement et que l’on finit par désactiver et les autres sous l’auriculaire, inaccessibles, un retour à la sobriété s’imposait.

 

Vu de l’extérieur

 

La nouvelle MX est plutôt jolie. Les précédentes l’étaient aussi, elles possédaient un joli design mais il faut bien admettre qu’elles n’étaient pas aussi raffinées. Pour prendre une comparaison automobile, avoir une Revolution plutôt qu’une MX normale revient à posséder une voiture de luxe plutôt qu’une voiture bas de gamme. Dans le deuxième cas, on roule, ça peut être plus ou moins confortable mais ça n’en jette pas plus que ça. Donc, c’est joli et ça ne gâche rien. Au niveau des fonctions, nous avons un raccourci de recherche sous la molette (voir plus bas), une molette multi directionnelle, deux boutons précédent et suivant et une molette pour passer d’un document à un autre. Les boutons sont magnifiquement positionnés. Impossible d’activer l’un d’entre eux par erreur : il faut le vouloir pour les atteindre mais appuyer dessus n’exige pas de modifier toute la position de la main. Bien entendu, cette souris contient des batteries, nous n’aurez donc pas à changer de piles tous les deux mois. Pour économiser l’énergie, elle se met en veille et bénéficie de 15 jours d’autonomie lorsqu’elle est chargée à bloc. Donc, à moins d’être extrêmement distrait, il parait difficile de tomber en panne d’énergie.

 

Vu de l’intérieur

 

Mais quelle est donc cette révolution ? La molette, tout simplement. Elle a été entièrement repensée pour une utilisation optimale en fonction des différentes tâches que vous effectuez dans la journée. Il est clair que l’on ne navigue pas de la même façon dans un document Excel que dans un document Powerpoint. Personnellement, j’ai eu affaire un fichier Excel ce mois-ci de 35.000 entrées. Je peux vous assurer que se déplacer rapidement dans un tel document devient vite une bénédiction. Grâce à cette molette, il devient vite possible de réunir rapidité et précision. Dans le logiciel SetPoint de Logitech, on peut paramétrer la molette de plusieurs façons. Cran par cran ou rotation libre (passage manuel de l’un à l’autre possible). Accélération ou pas. Un petit moteur est relié à la molette crantée ; il peut permettre d’appuyer la force de votre défilement et le ralentir. Encore plus intéressant : en fonction de l’application que vous lancez, les paramètres peuvent changer. Parfois, vous pouvez donc sentir une petite secousse dans la molette en changeant d’application : c’est le moteur qui s’active ou se désolidarise de la molette. Rassurez-vous, c’est à peine perceptible. Bref, avec le fameux fichier Excel de tout à l’heure, je fais défiler plusieurs milliers d’entrées par seconde, je passe au mode cranté quand je m’approche de la première lettre que je recherche et j’affine la recherche, un peu comme dans une recherche de dictionnaire que l’on ouvre à sa moitié si l’on recherche un mot commençant par M puis que l’on parcourt rapidement par dichotomie pour enfin tourner les pages une à une.

Attention, si cet outil, oui, on peut parler d’outil, vous fait gagner énormément de temps, ce n’est qu’après une phase d’apprentissage un peu délicate et quelques réglages dans SetPoint. En effet, le passage manuel du mode roue libre au mode cranté ne se fait pas aussi facilement qu’il n’y parait dans un premier temps. Néanmoins, par la suite, on ne changerait de périphérique pour rien au monde.

 

Ze bonne idée

 

Le bouton raccourci de recherche est véritablement la bonne idée logicielle de cette souris. Sous la molette, vous trouverez un petit bouton, assez anodin. Il vous fera gagner pas mal de temps si vous êtes un aficionado des recherches sur Internet. Avant, si un mot vous intéressait dans un texte, si vous vouliez en apprendre plus sur celui-ci, il fallait démarrer IE, taper le mot et faire la recherche. Ou le sélectionner, faire un CTRL+C, démarrer IE, appuyer sur CTRL+V et lancer la recherche. Désormais, vous mettez le mot en surbrillance, vous appuyez sur le bouton et IE démarre en effectuant la recherche sur ce mot ! Avec ce genre de stratagème, j’en viens toujours à penser aux inventeurs du Téflon qui ont pensé aux gens qui faisaient la vaisselle : au lieu de passer une minute ou deux à essuyer une casserole, il suffisait de passer un coup d’éponge pour faire disparaître la saleté. Le calcul était le suivant : en faisant économiser quelques minutes par jour à une personne, le temps de gagné au bout d’une vie était de plusieurs mois. Mois perdus en connerie absolue : laver des plats sales. Il y a de fortes chances que Logitech nous fasse gagner quelques semaines de vie en copier/coller assez pénibles également. Bref, le bon produit, aussi bien sur le fond que sur la forme.Bien que le nom de Revolution soit quelque peu exagéré, il faut bien admettre que repenser aussi bien le concept de la souris et en faire quelque chose d’aussi abouti tient du prodige. On ne se lasse pas de l’utiliser.

 

Constructeur : Logitech

Prix conseillé : 100 €

 

 

Verdict : 4/5





Léo de Urlevan

le mardi 21 novembre 2006
18:01




 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Mad Catz revend Saïtek à Logitech pour des clopinettes Séisme dans le monde du périphérique de jeu puisque Mad Catz, qui a acheté Saïtek en 2007, vient de revendre l'entreprise à son concurrent Logitech pour des clopinettes après avoir gardé les activités les plus profitables. 16/09/2016, 15:04
PS4 / Xbox One : Logitech annonce un nouveau volant haut de gamme L'accessoiriste Logitech a confirmé la sortie d'un nouveau volant de haute volée pour les consoles PS4 et Xbox One. Alors même que la rumeur parle d'un Gran Turismo 7 à l'E3 2015. 2 | 11/06/2015, 11:51


Derniers commentaires
Par metroid_2007 le Samedi 10 Mai 2008, 1:40

likeSmall
elle a vraiment un design étrange cette souris

Répondre
-
voter voter

Par benk le Mardi 4 Décembre 2007, 18:51

likeSmall
jsuis en bade dessus ha si elle était pas aussi chère...

Répondre
-
voter voter

Par tiom501 le Dimanche 9 Septembre 2007, 13:35

likeSmall
elle a l'air bien, mais le prix en fait un objet de luxe :?
je prefere garder ma textorm criminal+


Répondre
-
voter voter

Par 2millions le Dimanche 8 Juillet 2007, 1:53

likeSmall
Moi je l'ai essayé et j'ai trouver le confort parfait . Mais pour ce qui est de la maniabilité je crois qu'il aurait pu faire mieux en tout cas bonne réussite tout de même


:idea: 3/5

~2millions~


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 5 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Logitech
Logitech

Zone Membres

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.