JeuxActuJeuxActu.com

TGS 07 > Metal Gear Solid 4

Après avoir usé de la patience de tous les journalistes depuis la prime annonce de Metal Gear Solid 4 : Guns of The Patriots il y a maintenant déjà plus de deux ans, Hideo Kojima a enfin franchi le cap, celui de laisser le public s’amuser à ce qu’il estime être sa dernière participation à un jeu estampillé MGS lors du Tokyo Game Show édition 2007. Le roi de l’espionnage tactique est-il prêt à encaisser toutes les critiques du monde entier ? Il va falloir parce que Metal Gear Solid 4 : Guns of The Patriots est loin d’être parfait !



 TGS 2007 > Trailer Metal Gear Solid 4 : Guns of The Patriots (PS3)

 

Reconnaissons-le sans aucune mauvaise foi. Nombreux sont ceux qui ont fait le voyage Paris-Tokyo pour pouvoir faire partie des premiers à jouer en avant-première au très attendu Metal Gear Solid 4 : Guns of The Patriots. Annoncé il y a déjà plus de deux ans, le dernier projet de Kojima fait partie des titres de ce TGS sur lesquels les journalistes du monde entier se sont rués dessus au moment de l’ouverture des portes ce matin à 10 heures pétantes. Que ce soit sur le stand de Konami ou sur celui de Sony Computer Entertainment, les files d’attente pour Metal Gear Solid 4 : Guns of The Patriots étaient incontestablement plus longues que toutes les autres. Après une petite présentation en bonne et due forme, et surtout mise en scène par trois soldats visiblement motivés, les bornes jouables étaient enfin accessibles. Casque bien vissé sur la tête et un écran HD pour faire plaisir à la rétine, les conditions pour découvrir le jeu étaient optimales pour un salon de la trempe du Tokyo Game Show.

 

Come out and play

 

Kojima a beau crier haut et fort que Metal Gear Solid 4 : Guns of The Patriots marquera un grand changement dans la série, il faut bien reconnaître que le jeu possède de fortes et de nombreuses ressemblances avec son aîné Metal Gear Solid 3 : Subsistence. La jouabilité tout d’abord, se révèle être finalement très proche de ce qu’on avait eu jusqu’à présent, si bien que l’on retrouve ses marques en l’espace de quelques minutes. Un choix à double tranchant, je vous le concède. Malgré son âge désormais avancé, Snake n’a pas trouvé utile de modifier sa démarche. Debout ou en le dos courbé, notre soldat se déplace toujours en faisant de petit pas soignés, frôlant systématiquement de très près les situations cocasses voire même ridicules. Grâce à sa combinaison de camouflage, Snake peut désormais se fondre à l’environnement et ainsi feinter les ennemis qui auraient le regard trop évasif. Il suffit en effet de laisser appuyer le bouton Triangle pour que la combinaison de Snake prenne la même texture visuelle que le sol, un mur où un revêtement divers. Pire (ou mieux, c’est selon), en fonction de certaines situations, Snake peut rester figé en imitant la position d’une statue, avec laquelle il peut avoir un contact douteux. Ce n’est d’ailleurs pas les seules allusions à la sexualité du héros qui sont mises en avant dans Metal Gear Solid 4 : Guns of The Patriots. Visiblement décidé à faire son coming out, Snake n’hésite plus à mettre une main au panier à ses ennemis, ce qui a fait beaucoup rire le public d’ailleurs lors des différentes présentations. Kojima semble jouer avec cela, si bien que Snake ressemble désormais davantage au Gérard des Filles d’à côtés que d’un véritable héros de jeu vidéo. Peu importe ! Quelque soit la sexualité de notre protagoniste désormais grabataire, difficile d’être satisfait par ces déplacements qui étaient déjà loin de faire l’unanimité dans les précédents épisodes...

 

Passé cet aspect et cet avis purement subjectifs, il est vrai que Snake est doté de nouveaux mouvements qui lui permettent d’être efficace sur le terrain. Pouvoir se déplacer latéralement, sans avoir à changer systématiquement d’orientation, c’est désormais possible dans Metal Gear Solid 4 : Guns of The Patriots. En sus de la vue subjective, une caméra épaule façon Splinter Cell ou Gears of War a été adoptée, laissant également au joueur le choix de déplacer la caméra de l’épaule gauche vers l’épaule droite. Pratique lors des situations délicates où le moindre mauvais mouvement est fatal. S’il est toujours capable de déplacer les corps et de les poser plusieurs endroits différemment, Snake peut désormais enjamber le corps de ses ennemis. Un paramètre nouveau à prendre en compte puisqu’en cas de situations d’alerte, Snake perdra un temps fou à enjamber le cadavre d’un ennemi, devenant alors une cible facile, au lieu de décamper au plus vite. L’apparition de deux jauges placée sous la barre de santé viennent pimenter la partie. L’une concerne le niveau de santé physique de Snake, l’obligeant ainsi de temps à autre de s’injecter des substances quelque peu illicites pour ne pas finir sur les rotules au moindre sprint, tandis que l’autre jauge n’est autre que le stress à gérer. A son âge, Snake ne veut plus se faire de cheveux blancs et moins il sera stressé, plus il sera efficace dans ses actions.

 

Le serpent mord toujours deux fois

 

Si l’on en croit le concept "No place to hide" initié par Kojima himself au moment de l’annonce de son jeu, Snake ne peut plus se cacher aussi facilement qu’il le pouvait jusqu’à présent. Dans le niveau proposé - une ville ravagée par une guerre civile – il y avait tout de même quelques cachettes placées ici et là, permettant à Snake de ne pas se faire repérer par l’ennemi. Une bene à ordures, des passages étroits, quelques débris de murs en ruines qui tiennent debout par on ne sait quel miracle, notre héros possède même avec lui un carton et un bidon en ferraille pour ne pas éveiller les soupçons des soldats alentours. C’était alors l’occasion rêvée de faire passer un test à l'I.A. Correcte sans non plus casser trois pattes à un canard, il est clair qu’à la moindre alerte, ces derniers se mettent alors à chercher une solution pour déloger Snake, paraissant alors parfois assez maladroits dans leurs déplacements et leur position à adopter en cas de crise aigüe. 

Jeu d’infiltration oblige, Metal Gear Solid 4 : Guns of The Patriots privilégie bien évidemment les petits pas de loup que le déplacement bourrin d’un bœuf en rut. Toutefois, pour avoir essayé la démo par deux fois, la méthode agressive peut s’avérer plutôt payante si l’on parvient à anticiper les actions des soldats adverses, d’autant que l’arsenal qui a été fourni à Snake semble être adéquat pour la situation. Du simple gun en allant jusqu’au lance-roquettes, tout en passant par le fusil à pompe et la classique mitrailleuse, Snake possède le même armement que n’importe quel héros américain venu tout droit de n’importe quel FPS. La bande sonore a d’ailleurs été particulièrement travaillée et soignée, si bien que chaque balle tirée donne au joueur le sentiment de puissance. Cependant, vu le nombre assez hallucinant de soldats apparaissant à la moindre alerte, on se rend bien compte que Kojima préfère avant tout donner plus de chances à ceux qui privilégie la mort silencieuse. S’il est bien difficile d’exposer un avis avancé sur le jeu, la faute à un espace-temps de jeu assez restreint finalement, Metal Gear Solid 4 : Guns of The Patriots dégage à la fois un sentiment de déception et de satisfaction. Déception parce qu’on s’attendait vraiment à du vrai changement, comme nous l’avait promis son créateur, alors qu’on baigne – pour l’heure – dans du déjà-vu et déjà-vécu. D’un autre côté, Metal Gear Solid 4 : Guns of The Patriots s’appuie sur des bases qui ont déjà fait leur preuve et fait désormais appel aux capacités de la console pour afficher des graphismes de haute volée. Cela dit, à l’heure actuelle, de nombreux jeux sur la même console ou sur Xbox 360 sont d’ores et déjà un cran au-dessus. Mieux vaut maintenant attendre une version plus complète pour se faire un nouvel avis sur la longueur.







 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


Autres articles

Metal Gear : plus de 54 millions d'exemplaires dans le monde, Konami fait le point sur les ventes Si la célèbre franchise Metal Gear est plus ou moins éteinte, cela n'empêche pas Konami de la faire perdurer au travers de plusieurs concertes : à cette occasion, l'éditeur vient d'actualiser les chiffres de ventes de la saga... 6 | 18/03/2019, 10:18
PlayStation Plus : voici les jeux du mois de février et il y a du très lourd Vous connaissez la musique : chaque mois, Sony dévoile quels jeux les abonnés du PlayStation Plus pourront profiter gratuitement. Et pour février, quelques perles sont au programme... 13 | 30/01/2019, 18:06


Derniers commentaires
Par Tony77 le Vendredi 2 Mai 2008, 12:44

likeSmall
moi aussi je suis vraiment impatient de pouvoir tester le nouveau MGS4, qui malgré ce ke pense kojima; va être réussi !

Répondre
-
voter voter

Par maidine le Lundi 15 Octobre 2007, 19:52

likeSmall
mgs y tu a fond la caisse se que j'aime c'est qu'on peut prendre la couleure des mures
[/b]


Répondre
-
voter voter

Par mzonizuka le Lundi 24 Septembre 2007, 18:19

likeSmall
Les develloppeur on simplement deçu je pense du fait qu'il s'attendait a une nouveauté!

Mais pour tout fan de snake n'est t'il pas preferable pour nous de retrouvé les sensations qui nous on fait aimer la série?moi je dit oui

je n'ai pas l'impression de voir le même jeux que certaine personne qu'elle jeux est aussi beau serieusement?


Répondre
-
voter voter

Par snake62230 le Dimanche 23 Septembre 2007, 16:44

likeSmall
Moi je suis impatient de pouvoir jouer a MGS 4 jadore cette série de jeux ils sont tous aussi bien les un que les autres sa mérite le détour tous se qui ne connaisse pa les MGS je leur conseille fortement de l'essayer mais attention lors que l'on commence un MGS aprés on ne peut plus sen passer. Allez bon teste a tous

Répondre
-
voter voter

Par OogataSan le Dimanche 23 Septembre 2007, 10:27

likeSmall
Lightning a écrit:Y'en a qui prennent mal le fait que MGS ne soit pas plus qu'une suite ?



C'est tout ce qu'on lui demande d'être une suite au niveau des précédents épisodes (cad mythique) et d'après ce que j'en ai vu l'objectif est déjà largement dépassé


Répondre
-
voter voter

Par elliwood59 le Dimanche 23 Septembre 2007, 8:28

likeSmall
julo a écrit:Ah ouais, il à vraiment l'air de déchirer, ayant joué un petit peu au 1 et ayant pas trop accroché a mon age, là j suis casi-sur de me le prendre, MGS ou pas, le concept et les possibilités sont telles sur ce nouvel Opus sur PS3 que ca fait envie, voilà c'est tout...
Pour pas mal de gens ce sera comme moi 8O


Moi perso j'ai jamùais accroché! J'aime beaucoup pour leur graphismes mais j'ai trop l'impression d'etre toujours passif dans ces jeux a regarder des cinematiques et encore des cinematique. Donc je prefere regarder quelqu'un d'autre jouer a la limite. Mais bon c'est clair qu ça va etre un grand jeu :D


Répondre
-
voter voter

Par otogi93 le Dimanche 23 Septembre 2007, 0:30

likeSmall
les video que j'ai vu sont grandiose . La ps3 a de plus en plus de jeu qui m'interresse

Répondre
-
voter voter

Par julo le Samedi 22 Septembre 2007, 19:52

likeSmall
Ah ouais, il à vraiment l'air de déchirer, ayant joué un petit peu au 1 et ayant pas trop accroché a mon age, là j suis casi-sur de me le prendre, MGS ou pas, le concept et les possibilités sont telles sur ce nouvel Opus sur PS3 que ca fait envie, voilà c'est tout...
Pour pas mal de gens ce sera comme moi 8O


Répondre
-
voter voter

Par Kevyn le Samedi 22 Septembre 2007, 19:15

likeSmall 1
Bah moi je m'attends à du lourd avec ce jeu du très lourd...

Répondre
-
voter voter

Par Bauer le Samedi 22 Septembre 2007, 12:00

likeSmall
avec ce qu'on avut en gameplay et cinematique ,quand c'est bien jouer comme un vrai jeu d'infiltration comme on la vut y a pas vraiment besoin d'avoir le jeu en main pour savoir a quoi s'attendre la !MGS4 gun of the patriot la 8 eme merveille du monde !

et puis evidemment qu'on aura pas tout ces armes des le debut du jeu !repensez a la demo de MGS3 ! de plus si le bourrin semble etre payant c'est parce que la difficulter semble etre en facile(pas de renouvellement continu de garde vi qui descend lentement ...etc je le sais pour avoir fouiller un peu partout sur internet et avoir vut des video de gameplay de ce TGS jeuxvideo.fr play3live et d'autre


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 24 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Metal Gear Solid 4 : Guns of The Patriots

Jeu : Infiltration
Editeur : Konami
Développeur : Kojima Productions
12 Juin 2008

Zone Membres

Vos Notes :
15/20
Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Les vidéos
 
Metal Gear Solid 4 : cinématique sur NGP
Metal Gear Solid 4 - Poisson d'avril Metal Gear Solid 4 - Poisson d'avril
Metal Gear Solid 4 Metal Gear Solid 4
Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.