JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PC

Test We. The Revolution : le couronnement ou la décapitation ?

Test We. The Revolution : le couronnement ou la décapitation ?
La Note
16 20

Très original, We. The Revolution ne sort toutefois pas de nulle part puisqu'il évoque à la fois Papers Please, Phoenix Wright et Reigns. Mais l'expérience est bien plus complète et aboutie que celles de ces différents jeux, aussi bons soient-ils. Le contexte révolutionnaire fort, la réjouissante direction artistique, les nombreuses petites mécaniques de jeu et les dilemmes moraux sans concession participent à la réussite du titre de Polyslah, qui gagne instantanément ses lettres de noblesse en tant que studio indépendant. Le concept particulier de We. The Revolution ne plaira peut-être pas à tout le monde, mais n'hésitez surtout pas à essayer cette nouvelle pépite si vous en avez l'occasion. Son pouvoir de séduction et d'addiction est bien plus élevé qu'il n'y paraît au premier abord...


Les plus
  • Le contexte de la révolution française
  • La direction artistique "low poly"
  • Des dilemmes moraux bien difficiles
  • Un gameplay qui ne cesse de s'enrichir
Les moins
  • La localisation est imparfaite
  • Le mini-jeu simulant des batailles manque de clarté
  • On ne choisit pas nous-mêmes les témoins lors des procès


Le Test

La Pologne et le jeu vidéo, c'est une histoire qui marche ! Ainsi, au rang des studios polonais qui comptent figurent par exemple 11 bit studios (This War of Mine, Frostpunk...), Techland (Call of Juarez, Dead Island, Dying Light...) et, bien entendu, CD Projekt à qui l'on doit à la fois le salutaire service GOG et la somptueuse série The Witcher. Mais aujourd'hui, c'est Polyslash qui cherche à se faire une place au soleil. Etonnamment, ce petit studio basé à Cracovie a choisi la Révolution française comme terrain de jeu. Et il a bien fait !


We.The RevolutionAtypique et bourré de petites mécaniques de jeu variées, We. The Revolution n'est pas un titre très simple à aborder dans le cadre d'un test. Alors on va commencer en douceur avec les deux points les plus évidents : le contexte scénaristique et la direction artistique. Nous nous retrouvons donc à Paris à la fin du XVIIIème siècle, dans la peau d'Alexis Fidèle, juge du tribunal révolutionnaire. Cette situation permet au joueur de croiser de nombreux personnages, certains totalement imaginaires et d'autres parfaitement connus. Ainsi, l'occasion nous est donnée de juger ou de converser avec Louis Capet (que l'on appelait autrefois Louis XVI…), Marie-Antoinette, Danton, Robespierre ou encore Marat. Les différentes briques du scénario, y compris les plus fictives, s'inscrivent dans un contexte historique réaliste, ce que les amateurs d'histoire apprécieront forcément. Quant aux autres, l'occasion leur est ici donnée d'enrichir leur culture générale sans effort, et même de manière très agréable. C'est tout bénéfice dans les deux cas. On retrouve avec plaisir tout le "folklore" de la Révolution française : guillotine, terreur, drapeau tricolore, foules en colère et autres cocardes. Ce premier bon point pour le jeu s'accompagne d'une direction artistique qui colle étonnamment bien à l'ambiance générale. Economes en polygones mais forts en caractère, les graphismes "low poly" sont réalisés avec soin et maîtrise. Les scènes cinématiques, ainsi que certaines petites phases de gameplay, prennent la forme de dessins agencés à la manière d'une bande dessinée. Le sens du cadrage, de la perspective et du dynamisme répond incontestablement à l'appel, tant et si bien que chaque saynète fait office de véritable petite récompense pour le joueur. We. The Revolution est peut-être techniquement limité et chichement animé, mais il reste en permanence très agréable à l’œil. Quant au gameplay, il s'avère protéiforme et bien plus riche que prévu.

 

PAS D'OBJECTION VOTRE HONNEUR

We.The RevolutionLe cœur de l'expérience de jeu réside dans les procès, qui nous demandent de juger une affaire après avoir étudié le dossier et les pièces à conviction. Il faut ensuite relier avec pertinence différents mots-clés, extraits automatiquement du document principal, avec différents termes plus ou moins juridiques (accusation, déroulement des faits, témoignage, mobile, circonstances atténuantes, mode opératoire, personnalité de la personne jugée….). Chaque lien correctement trouvé débloque une nouvelle question à destination de l'accusé. Les réponses de celui-ci inciteront le jury à privilégier la peine de mort, l'emprisonnement ou la disculpation, mais vous restez totalement libre du verdict final. Sauf que vous devez essayer de contenter tout le monde, alors même que le jury, les révolutionnaires, les gens du peuple, les aristocrates et votre famille n'ont pas forcément les mêmes attentes. Du coup, on doit parfois volontairement laisser de côté certaines questions, afin que le jury aille dans le sens voulu, et parfois se résigner à appliquer un verdict contraire à nos convictions, afin de satisfaire telle ou telle faction.



We.The RevolutionEst présent tout un système de réputation, de relations et de points d'influence, qui oblige à faire sans cesse des concessions. On se retrouve parfois à juger en fonction des jauges (à la manière d'un Reigns) plutôt que sur le fond, mais cela traduit plutôt bien la difficulté qu'il y a à évoluer dans un milieu politique et judiciaire. Le seul bémol concernant les procès provient de l'impossibilité de choisir nous-mêmes les témoins parmi les protagonistes d'une affaire. Ils nous sont imposés alors qu'on aimerait parfois entendre le son de cloche de quelqu'un d'autre. Mais We. The Revolution possède en réalité très peu de lacunes, puisqu'il multiplie les décisions à prendre, les jauges plus ou moins cachées, et les diverses petites mécaniques de jeu. On peut ainsi réagir à certains événements textuels, établir des rapports pour le procureur en répondant à des questions concernant l'affaire en cours, ou encore enchaîner les affaires rapides (des petits textes à placer dans une colonne "guillotine" ou "remise en liberté"). Naturellement, chaque action a une influence sur de multiples paramètres.

 

VIVE LA REVOLUTION !

We.The RevolutionLa réussite du jeu tient également à son absence de "politiquement correct". Crimes, vols et affaires de mœurs de toutes sortes se succèdent et donnent lieu à des dilemmes moraux plus compliqués les uns que les autres. La manichéisme est rarement de mise en ce qui concerne les affaires jugées, tandis que le contexte général fait la part belle aux complots, coups bas, trahisons, mensonges et autres manipulations. L'époque révolutionnaire ferait quasiment passer les protagonistes de Game of Thrones pour des saints ! D'ailleurs, votre but ultime n'est pas seulement de rendre la justice mais également de grimper dans la hiérarchie révolutionnaire. Vous commencerez en bas d'une pyramide dominée par Robespierre lui-même, mais grimperez régulièrement au fil de l'aventure, en éliminant  quelques personnalités au passage. Cela se fait automatiquement en fonction de vos résultats dans les différents pans du jeu, qui ne se contente d'ailleurs pas de vous placer face à des procès. Vous devrez ainsi régulièrement convaincre la foule ou un interlocuteur grâce à un mini-jeu de persuasion. Il vous faudra alors choisir différentes approches (plaisanterie, humilité, agression ou manipulation) pour chaque partie de la conversation.

La réussite du jeu tient également à son absence de "politiquement correct". Crimes, vols et affaires de mœurs de toutes sortes se succèdent et donnent lieu à des dilemmes moraux plus compliqués les uns que les autres.


We.The RevolutionVous pourrez également participer à un sympathique jeu de dés, personnaliser votre sceau, choisir une statue à ériger ou encore passer des soirées en famille, afin d'entretenir de bonnes relations avec chacun de ses membres. Un point très important puisqu'une bonne entente avec votre femme, votre grand-père, votre fils aîné et votre benjamin aura une répercussion positive sur les différents paramètres généraux. Mais ce n'est pas tout ! Le jeu ne cesse d'enrichir son gameplay au fil de l'aventure, et vous finirez pas débloquer trois gros morceaux supplémentaires. La section Complots propose des actions à réaliser avec plus ou moins de chances de réussite selon l'approche privilégiée, ainsi que des séquences de persuasion supplémentaires. Le Contrôle de Paris vous plonge dans un mini Civilization, où vous devrez prendre possession de différents quartiers de la capitale en déplaçant au tour par tour différentes figurines (Colosse, Diplomate, Espion…) et en débloquant des bâtiments. Enfin, des batailles tactiques au tour par tour, où s'affrontent des rangées d'infanterie et d'artillerie, sont également de la partie. Ce mini-jeu est certainement le moins réussi, car l'effet des différentes tactiques à appliquer n'est pas clair, ce qui peut rapidement mener au game over. Heureusement, le jeu nous laisse la possibilité de reprendre la partie après le jour (et donc, en gros, le procès) de notre choix, ce qui permet de corriger facilement nos erreurs. En parlant d'erreurs, signalons que la localisation est imparfaite, puisqu'on peut trouver quelques coquilles dans les sous-titres, que les phrases les plus longues dépassent de l'écran lors de certaines cinématiques, et que le jeu a tendance à repasser en anglais à chaque lancement. Des petites broutilles qui seront certainement corrigées rapidement, et qui n'empêchent pas de passer d'ores et déjà un très bon moment avec une aventure historique qui sort clairement de l'ordinaire.



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
50% Osef


À découvrir également
Autres articles

We. The Revolution : la Révolution française arrive bientôt sur Switch Quelques mois après son arrivée sur PC en mars dernier, We. The Revolution va explorer des contrées encore vierges puisque le jeu des Polonais de Polyslash va prochainement venir faire rouler des têtes sur Nintendo Switch. 16/05/2019, 11:58
We.The Revolution : un trailer de gameplay avec des têtes qui roulent Klabater nous fait parvenir un nouveau trailer de gameplay pour son titre We.The Revolution dans lequel on découvre le style graphique, mais aussi les différents types d'interactions qu'il sera possible d'avoir. 1 | 28/02/2019, 13:01



Derniers commentaires
Par Bob-LE-bob le Vendredi 29 Mars 2019, 19:49

likeSmall 137
[supprimé]

Répondre
-
voter voter
1

>> Voir la réponse dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







We.The Revolution

Jeu : Stratégie
Développeur : Klabater
21 Mar 2019

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.