JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PC

Test souris Lexip Np93 Alpha : le stick analogique qui change vraiment la vie des joueurs ?

Test souris Lexip Np93 Alpha : le stick qui change la vie des joueurs ?
Le Test

Si vous n’avez jamais entendu parler de la marque Lexip, c’est normal. Cette dernière appartient à l’entreprise Pixminds, une société française (savoyarde plus exactement) plutôt connue dans le domaine de l'informatique pure que dans celui du jeu vidéo. Et pour cause : la Np93 est sa première souris spécialement conçu pour les joueurs. Sur un marché ultra concurrentiel, il devient de plus en plus difficile de se faire une place au soleil. Pour arriver à ses fins, l'entreprise a donc misé sur l’originalité en proposant le premier mulot gamer disposant d’un stick analogique situé sous le pouce. Que vaut-il ? Réponse dans notre test.


LexipA l'origine, cette idée du stick analogique placé sous le pouce n’était pas destinée aux joueurs, mais plutôt aux utilisateurs professionnels tels que les graphistes ou les monteurs. En effet, la première souris de Lexip à utiliser ce système est la Pu94, un mulot particulièrement évolué doté de deux sticks, l’un sous le pouce, et l’autre intégré à la base de la souris (qu’on active en inclinant l'objet).  Après avoir connu un succès d’estime dans le milieu des professionnels, Lexip a donc logiquement décidé de s’attaquer au marché des gamers. Pour ce faire, il fallait un nouveau produit plus adapté, et surtout moins cher. En effet, la Pu94 se négocie entre 80 et 100€, ce qui est plutôt élevé, même en s’adressant aux joueurs fortunés. Voilà comment est née la Np93 Alpha, une souris plus simple, plus légère, et surtout bien plus abordable. Le périphérique gamer conserve donc le fameux stick analogique, mais se débarrasse du système intégré dans sa base afin de baisser les coûts de fabrication. Le tout présente une fiche technique résolument sexy, avec un capteur optique 12 000 DPI, un câble tressé, et un système de poids variables pour rendre l’ensemble plus ou moins lourd. La Np93 est livrée avec des lests de 18 et 3g, sachant qu’on peut aussi laisser l’emplacement vide afin d’alléger le châssis au maximum. Il faut préciser que cette souris n’est pas la plus légère de sa catégorie, puisqu'elle affiche 145g sur la balance, et ce, avant l’ajout des poids accessoires.

 

MIGHTY MOUSE

 

LexipAu premier regard, la Np93 est plutôt bien finie, avec un revêtement soft-touch qui habille le dessus et les flancs de la bête, afin d’assurer un grip parfait et un confort irréprochable. Néanmoins, le design reste un peu daté, avec des touches principales rondes, là où la concurrence s’oriente vers des formes plates ou concaves qui épousent mieux les doigts. Il n’y a rien de répréhensible en soit, cela dit. Les différentes parties sont bien assemblées et on ne constate aucune arête proéminente, ni défaut d’assemblage. Mieux, la molette fait partie des meilleures qu’on ait pu voir, avec un crantage discret et un confort au top. De même, les boutons sous le pouce sont faciles à atteindre, tout comme le joystick idéalement placé. Néanmoins, le gros point fort de cette souris reste sa glisse incroyable permise par les six patins en céramique. Ici, pas de téflon mais un matériau spécifique parfaitement poli et de forme hémisphérique, afin de limiter la surface de contact - et donc la friction - avec le support. Sans exagérer, il s’agit là des meilleurs patins que nous ayons pu essayer, et Lexip ne s’y trompe pas puisqu’on peut les acheter séparément (Mo42, à 14.99€ les 6) pour donner une seconde jeunesse à n’importe quelle souris. Enfin, le stick cliquable tombe facilement sous le pouce, et offre une relative facilité d’utilisation avec son inclinaison maximale de 30°.

 

Si on peut gagner du temps sur certaines actions, le stick ne convainc pas, et on devient rapidement frustré que le logiciel ne nous donne pas plus de latitude.

 

LexipL’ensemble est bien sûr géré par un software propriétaire, et c’est là que le bât blesse. Pour simplifier l’utilisation de la Np93, Lexip a choisi de limiter les interactions du stick aux directions de base, à savoir haut/bas et gauche/droite, en privant les joueurs des diagonales, ou de sa fonction cliquable. En termes de fonctionnalités, cet appendice remplace donc quatre boutons classiques analogiques. Si on peut gagner du temps sur certaines actions, le stick ne convainc pas, et on devient rapidement frustré que le logiciel ne nous donne pas plus de latitude. En effet, il s’agit d’un véritable stick cliquable Xinput (comme un stick de manette Xbox) qui pourrait être utilisé comme celui d’une manette si le driver le permettait. Alors qu’on rêvait de pouvoir jouer à Flight Simulator, ou à n’importe quel jeu de course, on reste limités à des raccourcis plutôt classiques. Bien sûr, c’est toujours pratique de pouvoir y attribuer la caméra dans un city-builder, mais on reste loin de la révolution à laquelle on s’attendait. De même, une fois sur Windows, on ne parvient pas vraiment à trouver une utilité vraiment probante pour le stick, même si on peut lui attribuer différentes fonctions (scroll, changement de DPI, ou binder une touche). Pourtant, l’existence même de cet appendice demande de sacrés compromis, surtout en ce qui concerne la prise en main puisqu’il tombe pile sous le pouce. Parfait lorsqu’on veut s’en servir, mais plutôt embêtant le reste du temps, car on doit se forcer à garder le pouce plié pour ne pas activer de fonction par erreur. Ces restrictions software deviennent incompréhensibles lorsqu’on regarde la liste des options RGB disponibles. Alors qu’on pourrait faire clignoter la souris de toutes les couleurs grâce à son équipement en LEDs RGB, les drivers ne nous laissent le choix qu’entre une seule teinte ou tout éteindre. Là encore, la Np93 fait preuve d’un potentiel de fou, mais qui est complètement bridé par la partie logicielle.

 

Lexip

 

VERDICT

 

Vous l’aurez compris, la Np93 est une souris bourrée de potentiel, mais pour l’instant, ce dernier est verrouillé par le logiciel de Lexip. Dans l’état, on peut difficilement vous recommander de payer 49.99€ (d'autant que d'excellentes souris sont disponibles à ce tarif), puisque la plupart de ses fonctionnalités sont encore indisponibles. Néanmoins, une fois que les ingénieurs permettront aux joueurs de profiter librement du stick, la Np93 devrait sans nul doute intéresser beaucoup plus les joueurs.

 

Les +

- Le revêtement soft-touch

- Bonne prise en main

- Les patins en céramique pour une glisse de folie

- Le capteur 12 000dpi

- Le prix abordable (49.99€)

 

Les -

- Le stick gênant lorsqu'on ne l'utilise pas

- Diagonales et fonction cliquable du stick bridées par le firmware

- Fonctions RGB bridées par le firmware

- Uniquement pour droitiers

 

La note JEUXACTU : 2.5/5 (dans l'état actuel du firmware)

 

Caractéristiques Techniques

12 boutons programmables (dont les 4 directions du stick)

Joystick analogique de pouce (80.000 valeurs)

Patins en céramique

Switches garantis 20 millions de clics

Lest ajustable (3.5 et 18g)

Capteur optique 12 000 dpi

RGB 16 millions de couleurs

Câble USB tressé

 



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Osef


À découvrir également
Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Lexip

Zone Membres

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.