JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : Xbox - PC - PlayStation 2

Test Psychonauts

Test Psychonauts
La Note
16 20

Réservé aux fans absolus des jeux de plates-formes ou aux inconditionnels de Tim Schafer, Psychonauts offre une certaine fraîcheur à la catégorie mais souffre paradoxalement d’un manque d’originalité sur le fond. Heureusement, la forme ne déplore quant à elle que peu de reproches et c’est avec plaisir que l’on rentrera facilement dans les délires des développeurs, sans jamais véritablement savoir ce qui nous attend pour la suite. Cerise sur le cake, pour se faire excuser de son retard sur notre territoire, le tout premier jeu des studios Double Fine est lancé à petit prix puisqu’il est proposé à seulement 45 € sur consoles et 40 € sur PC, de quoi succomber définitivement à la tentation.


Les plus
  • Patte graphique et ambiance de Tim Shafer
  • Nombreuses références cinématographiques
  • Humour omniprésent
  • Prise en main immédiate
  • Lancé à petit prix
Les moins
  • Absence de réelle difficulté
  • Trop court
  • Certains doublages irritants
  • Un ‘farming’ obligatoire par moments


Le Test

Trois ans de développement, un abandon de la part de Microsoft et de nombreux mois d’attente après sa sortie américaine, l’atterrissage du premier titre des studios Double Fine n’aura pas été des plus faciles dans nos contrées européennes. Si l’histoire ne dit pas ce qu’il s’est réellement passé dans les têtes pensantes de son premier éditeur, Psychonauts compte bien nous dévoiler ce qu’il se passe dans celle de ses héros.


Relation dynamique entre le conscient et le préconscient, l’inconscient se manifeste au travers de mécanismes de défense, refoulement en tête. Si cette approche fournie par Freud n’a jamais fait l’unanimité, Psychonauts l’illustre pourtant à merveille en vous mettant dans la peau d’un jeune garçon dont le seul but est d’atteindre les rangs d’élite des explorateurs de l’esprit, tout un fuyant un passé à première vue douloureux. Tim Schafer, l’illustre personnage à l’origine, entre autres, du cultissime Day of The Tentacle, nous livre alors un jeu à l’ambiance aussi torturée que les cerveaux que vous allez devoir explorer, et sa touche unique excuse à elle seule l’attente aussi interminable qu’involontaire de Psychonauts.

 

Le camp des fortes têtes

 

Recrue dans un camp visant à former les enfants doués de pouvoir psychiques, vous incarnez Razputine, un jeune fugitif dont les facultés vont vite le distinguer du reste d’une promotion qu’il devra bientôt sauver. En effet, si chaque élève dispose bien d’une psyché hors du commun, ce sont justement leur précieux cerveau qui va faire l’objet d’un kidnapping massif lors d’un complot visant la destruction même des Psychonauts. Réduits à l’état de légumes tout juste bons à s’abrutir devant une télévision au programme unique et, en l’absence des professeurs convoqués dans une nouvelle mission, vos anciens camarades de classe n’auront alors plus que vous en guise d’espoir, pour leur redonner vie à travers leur étrange organe. Loin des point & click qui ont fait la réputation de Tim Schafer (Monkey Island, Full Throttle, Day of The Tentacle, Grim Fandango), Psychonauts a préféré jouer la carte de la plate-forme. Pas de panique toutefois pour les fans de celui qui figure comme l’un des plus grands créateurs de jeu, l’esprit coloré et l’ambiance déjantée qui lui sont propres sont bel et bien présents dans sa dernière production. Si le fond changera alors peu par rapport à ce qui existe déjà dans la catégorie, c’est donc véritablement sur la forme que le charme de Psychonauts va agir.       

 

Inconscient collectif

 

Niveaux tordus au sens propre du terme, univers aussi variés que psychotiques, visions et dialogues déroutants, seuls des esprits dérangés pouvaient offrir une telle vision de la plate-forme et cela tombe bien, puisque c’est justement dans ces esprits que le jeu nous demande de plonger. Introduit dans le cerveau des personnages à ‘soigner’ vous aller devoir affronter leurs phobies, leurs fantasmes ou encore leurs souvenirs. Largement puisés dans la culture cinématographique, chaque cerveau aura son lot de références, à commencer par Matrix ou encore The Cube, avant d’aller taper dans des registres plus anciens comme Le Fantôme de l’Opéra dans l’esprit d’une cantatrice vieillissante ou de Godzilla dans le cadre d’un monstre marin aussi sympathique qu’hideux. Déterrant des secrets inavoués en forçant des coffres forts, soulageant des bagages émotionnels représentés par ….des bagages (valises, sacs, etc.), ou nettoyant les toiles mentales envahissant l’esprit et bloquant certains accès, Razputine apprendra rapidement de nouveaux pouvoirs pour mieux se défendre dans les têtes de ses patients improvisés et soigner leur moi profond. Télékinésie, pyrokinésie et autres phénomènes –inésiques, vous pourrez développer et booster vos différents pouvoirs en ramassant les bribes encombrant les pensées, et c’est à partir d’ici que le jeu commence à afficher ses faiblesses. En effet, malgré une histoire pas trop mal ficelée et un design édulcoré attachant, Psychonauts n’arrive pas à quitter la simple sphère de jeu de plate-forme. On avance, on saute, on ramasse tout ce qu’on peut sur son passage et seules quelques pseudo énigmes oseront quitter les routes prédéfinies instaurées par la catégorie. Pire encore, certains moments vous imposeront de refaire des zones en boucles dans le seul but de collecter assez d’argent pour acheter l’accessoire indispensable à la suite de l’aventure, ou encore pour apprendre une nouvelle faculté. Déjà frustrants, ces moments de l’aventure ne sont heureusement qu’au nombre de deux, mais ne sont pas excusés pour autant, cette obligation de récolte n’étant pas toujours indiqué dans les objectifs à atteindre.






Laurent Moreaux

le lundi 30 janvier 2006
14:17




 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Pyschonauts : le remaster HD va sortir en boîte sur PS4, une édition collector au programme Le très chouette Psychonauts aura bientôt une suite mais, d'ici là, les retardataires ou les nostalgiques peuvent se rabattre sur le remaster HD déjà disponible au téléchargement. Bonne nouvelle, une version boîte va voir le jour. 04/06/2019, 11:31
Psychonauts : le grand classique de la PS2 arrive sur PS4 En marge de la préparation du deuxième épisode de Pyschonauts, Sony a officialisé la commercialisation de l'opus original sur PS4 en version dématérialisée. Il avait déjà atteint la PS3 en 2012. 13/01/2016, 16:54

Psychonauts 3 | 05/02/2006, 16:23
Psychonauts 3 | 05/02/2006, 16:22


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Psychonauts

Jeu : Action/P-F
Développeur : Double Fine Productions
3 Fév 2006

3 Fév 2006

3 Fév 2006

4 Déc 2007

7 Juil 2016

Zone Membres

Vos Notes :
20/20
Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours