JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : DS

Test Inazuma Eleven

Test Inazuma Eleven DS
La Note
15 20

Assez saugrenue sur le papier, l’idée de réaliser un RPG dans le monde du foot était finalement bonne. Avec Inazuma Eleven, Level-5 nous offre un titre hybride dont l’ambiance en séduira plus d’un. Si l’univers emprunte pas mal au manga Captain Tsubasa, le reste du titre se montre également solide, notamment lors des matchs qui présentent un gameplay soigné. Recruter des joueurs, gérer son équipe, s’entraîner et finalement sortir vainqueur d’un affrontement qui n’était pas gagné d’avance procure une joie sans nom. Toutefois, quelques fautes sont malheureusement à siffler. On regrettera le côté un peu répétitif des affrontements et certains matchs parfois trop scénarisés. Mais au final, ce n’est pas grand-chose et ce sera donc avec une attention certaine qu’on surveillera la suite des péripéties de Mark Evans.


Les plus
  • Ambiance et histoire qui donnent envie de progresser
  • Graphismes colorés et mise en scène qui en jettent
  • Recrutement des joueurs façon Pokémon et de nombreuses choses à faire
  • Du contenu online toutes les semaines
  • Durée de vie conséquente
  • Système de jeu bien huilé…
Les moins
  • …mais un peu répétitif à la longue
  • Ardu lors des premiers matchs
  • Multijoueur et échanges de joueurs qu'en local


Le Test

Ces derniers temps, le studio Level-5 fait beaucoup parler de lui suite à l’étonnante qualité de ses Professeur Layton. Mais ce que l’on sait moins en Europe, c’est que depuis maintenant trois ans, une autre série de la firme est en train de faire des vagues au Japon. Cette licence, c’est Inazuma Eleven, un RPG qui a pour ambition d’installer son univers dans le monde du football. Immédiatement, on ne peut qu’être intrigué par un tel mélange des genres et pourtant, une fois encore, Level-5 fait preuve de tout son savoir-faire pour le plus grand bonheur des joueurs. Coup de sifflet, c’est parti !


Si la France accueille seulement le premier épisode de la saga Inazuma Eleven, il faut savoir que nous possédons plusieurs trains de retard puisqu’on en est déjà au troisième volet au Japon. Toutefois, ne boudons pas trop notre plaisir, car pour une fois, nous bénéficions aussi d’un produit vraiment atypique. Comme dit précédemment donc, Inazuma Eleven propose un mix improbable entre le genre RPG et le monde du football. On retrouve ainsi tous les éléments propres aux jeux de rôle japonais, c'est-à-dire un scénario assez long et travaillé, des personnages qui évoluent et améliorent leurs compétences, des affrontements aléatoires, des coffres à dénicher, etc. Mais avant d’en révéler davantage sur le système de jeu, jetons un œil sur les personnages et les enjeux qui accompagneront le joueur durant plusieurs dizaines d’heures.

L’école des champions

C’est donc par une jolie cinématique que commence Inazuma Eleven. Sorte de générique en français qu’on croirait interprétée par Bernard Minet, cette vidéo donne tout de suite le ton. Si l’on parle bien de foot, ce n’est définitivement pas de celui qu’on a l’habitude de voir sur Canal+. Non, ici on lorgne davantage du côté de l’animé Olive et Tom avec ses sauts spectaculaires, ses frappes bien sauvages et sa mise en scène exagérée. Mais si le terrain est le théâtre de bien des événements, le gros de l’intrigue se déroule majoritairement sur les bancs de l’école. En effet, vous contrôlez Mark Evans, le capitaine de la piètre équipe de foot du collège Raimon, qui est sur le point d’être dissoute si elle ne parvient pas à gagner le match en cours. Après s’être pris 20 buts dans les dents, la donne change miraculeusement. En effet, Axel Blaze, un nouvel élève qui a mis le foot de côté après une carrière époustouflante, entre en scène et stoppe le massacre en marquant un but décisif. A partir de là, l’équipe tentera de gravir les échelons afin de remporter le grand tournoi du Football Frontier. Entre les matchs, les événements seront nombreux et petit à petit, on verra même se créer une sous-intrigue liée à une conspiration non avare en rebondissements. Le tout se laisse donc suivre gentiment et l’ambiance écolière y est également pour quelque chose : le campus, les professeurs, les garçons pervers… Bref, tous les clichés y passent et rendent l’univers encore plus attachant et c’est donc avec le sourire que l’on retournera dans le jeu. Maintenant que cela est dit, parlons foot à présent.

Si l’on parle bien de foot, ce n’est définitivement pas de celui qu’on a l’habitude de voir sur Canal+. Non, ici on lorgne davantage du côté de l’animé Olive et Tom avec ses sauts spectaculaires, ses frappes bien sauvages et sa mise en scène exagérée."

Concrètement, les matchs se déclenchent soit aléatoirement ou alors en fin de chapitre. Alors que l’exploration des lieux fait beaucoup penser à la série Pokémon, la perspective est modifiée quand on passe au match pour adopter une vue plus aérienne. Dès lors, il est possible de déplacer un joueur manuellement et de faire des passes à l’aide du stylet. Lorsqu’il y a intersection avec un autre joueur sur le terrain, l’écran se fige et on choisit une action (tacle, dribble, coup spécial…) qui est mise en scène par une petite animation dynamique en 3D. Dès lors, c’est la confrontation des statistiques des joueurs et de leur élément associé - un peu comme dans Pokémon – qui déterminent l’issu du mini duel. On a donc affaire à un mélange entre action et réflexion qui demande un certain temps d’adaptation, mais aussi un sens de la stratégie dans le placement de ses hommes. En plus de ces actions sur le gazon qui reprennent les règles de la discipline, il est possible d’équiper ses sportifs de divers accessoires (bracelets, chaussures crampons…) pour améliorer leurs compétences, et de débloquer de nouvelles techniques. Une fois le principe assimilé, il faut avouer que c’est avec bonheur que l’on évolue sur le terrain pour mettre la balle au fond du filet avant la fin du temps limite. Malheureusement, il faut reconnaitre que les objectifs ne se renouvellent que rarement et qu’en général, marquer un seul but ou subtiliser la balle suffira. En marge de ça, Inazuma Eleven intègre un côté collectionnite façon Pokémon et assez adictif. Ainsi, de nombreuses personnes rencontrées par divers moyens viendront gonfler notre équipe petit à petit. Au niveau des petites idées sympathiques, on peut noter l’exploration des zones de la ville, les entraînements, ou encore l’échange de joueurs (malheureusement en local) qui ne font que du bien à ce RPG plus que singulier. Bref, vous l’avez compris, pour un premier épisode, Inazuma Eleven ne déçoit pas et du coup, on espère vivement que les autres itérations arriveront également sur les stades européens.






Stéphane Sautonie

le jeudi 27 janvier 2011
7:04




 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Astuces Inazuma Eleven Voici des astuces et des cheat codes qui vous permettront de devenir le roi du ballon rond dans Inazuma Eleven. 4 | 30/09/2011, 15:36
L'émission 200 avec Garance & Anaïs L'émission JEUXACTU fête sa 200ème édition et ses 5 ans d'existence. Pour l'occasion, Garance et Anaïs se sont mises sur leur 31 pour vous résumer le programme. 31 | 11/02/2011, 23:56


Derniers commentaires
Par liberte56 le Mercredi 13 Juillet 2011, 2:13

likeSmall
faut aimer

Répondre
-
voter voter

Par etqeet22 le Samedi 21 Mai 2011, 19:27
vtff zouzoupichoune

Répondre
-
voter voter

Par zackff7 le Mercredi 18 Mai 2011, 18:29

likeSmall 2
jeu très bon malgré le coté répétitif des matchs ^^

Répondre
-
voter voter

Par TI-JOSH le Vendredi 25 Mars 2011, 0:24
C' est un très bon jeu. Je l' ai tester et l' ambiance est super.
Ma note: 18/20


Répondre
-
voter voter

Par Skillet68 le Jeudi 24 Mars 2011, 21:34

likeSmall
J'aurais mis plus

Répondre
-
voter voter

Par DRAPATOS le Mardi 1er Mars 2011, 17:29
ce jeu est assez interessant neamoins je pense que la note doit etre de 13/20 :)

Répondre
-
voter voter

Par zouzoupichoune le Lundi 7 Février 2011, 16:01
jujoju a écrit:vous voulez que je vous dise se jeu est nul jen vois pas linteret de creer un jeu aussi nul


la seule chose que je constate, c'est ton orthographe qui est nul a pleurer!!

Au lieu de jouer, tu devrais passer un peu plus de temps à t'instruire car ce niveau d'écriture et de réflexion sont incroyables de bêtise.


Répondre
-
voter voter

Par jujoju le Samedi 5 Février 2011, 17:56

likeSmall
vous voulez que je vous dise se jeu est nul jen vois pas linteret de creer un jeu aussi nul

Répondre
-
voter voter

Par zackff7 le Samedi 5 Février 2011, 17:46

likeSmall 2
Trop bon ce jeu !! Franchement pas déçu de mon achat .

Répondre
-
voter voter

Par hellben le Vendredi 4 Février 2011, 9:59

likeSmall
je me le suis pris et je ne suis pas déçus....un jeu vraiment sympa et accrocheur.....si un jeu Tsubasa pouvait sortir de cette qualité....le rêve

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 18 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Inazuma Eleven

Jeu : RPG
Editeur : Level-5
Développeur : Level-5
28 Jan 2011

Zone Membres

Vos Notes :
8/20
Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.