JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : X360

Test Forza Motorsport 3

Test Forza 3 Xbox 360
La Note
17 20

Forza Motorsport 3 profite du boulevard laissé par Gran Turismo 5 pour s'imposer comme la nouvelle référence automobile sur Xbox 360, et même sur consoles tout court. Turn 10 est parvenu à fournir au titre un gameplay équilibré capable de satisfaire aussi bien les néophytes que ceux qui sont nés avec un volant entre les mains. Comme on le pressentait, les améliorations ne sautent pas aux yeux et il faudra enchaîner les tours pour s'imprégner des plus qu'apporte ce troisième volet. Si le mode "Carrière" permet au jeu de disposer d'une durée de vie conséquente, on retiendra surtout le réalisme des dommages et les nombreux réglages que l'on peut effectuer pour dompter le chrono. Quelques points obscurs restent tout de même à régler pour Turn 10, comme une vue cockpit perfectible et l'absence de météo et de compétitions nocturnes. La copie n'est donc pas parfaite, ce qui laisse de la marge pour un éventuel Forza Motorsport 4.


Les plus
  • Réalisation de bonne facture
  • Les réglages nombreux
  • Prise en main à la fois subtile et accessible
  • La richesse du contenu
  • Durée de vie colossale
Les moins
  • Pas de variation climatique
  • Aucune course nocturne
  • La vue cockpit perfectible


Le Test

Le duel tant attendu entre Forza Motorsport 3 et Gran Turismo 5 n'aura donc pas lieu cette année, Polyphony Digital ayant annoncé durant le Tokyo Game Show 2009 que son jeu de course sortirait finalement en mars 2010. Turn 10 se retrouve ainsi seul au volant avec le troisième épisode de sa série automobile qui poursuit les travaux amorcés par ses prédécesseurs. En conséquence, il ne faut pas s'attendre à d'énormes innovations de la part de Forza Motorsport 3 qui procède par petites retouches et continue d'offrir un gameplay subtil, équilibré, et un poil plus tolérant. Bref, l'essentiel pour un titre que l'on peut d'ores et déjà qualifier de brillant. On vous explique.


Puisqu'il dispose d'un contenu stratosphérique, Forza Motorsport 3 tient sur deux disques ; au moins, les choses sont claires dès le départ. Avant de mettre le contact et plonger dans le mode "Carrière" annoncé comme abyssal, il faudra donc dans un premier temps installer sur le disque dur les véhicules supplémentaires ainsi que les quelques pistes figurant dans le second DVD. L'opération ne prend que quelques minutes, et permet d'avoir directement sous la main toutes les caisses et les circuits que propose le contenu d'origine de Forza Motorsport 3. Tant qu'à faire, on peut même s'amuser à dénicher les nouveautés offertes par le troisième opus de la série à ce niveau-là, et s'apercevoir que le mythique tracé du Mans - et sa fameuse ligne droite des Haunaudières - fait son apparition cette année, au même titre que Sedona Raceway, Camino Viejo de Montserrat, Amalfi Coast, ou bien encore le légendaire Catalunya Raceway cher à Fernando Alonso. Même si on reviendra un peu plus tard sur la qualité de la réalisation du titre, soulignons tout de même le travail d'orfèvre des développeurs de Turn 10 en ce qui concerne le relief des pistes qui est tout simplement criant de réalisme. Contrairement à un Need for Speed : Shift qui ne prend pas forcément en considération toutes les aspérités que peuvent avoir les circuits, Forza Motorsport 3, lui, reproduit les bosses avec une exactitude millimétrée quand on s'intéresse un tant soit peu au sport automobile. Du coup, certains circuits que l'on boucle avait un lait-fraise chez la concurrence deviennent beaucoup plus techniques ici, ce qui accentue forcément les sensations de pilotage. Du coté des caisses, on a naturellement droit à du très lourd avec une cinquantaine de constructeurs présents sur le plateau : Audi, Wolkswagen, BMW, Renault, Citroën, Dodge, Ferrari, Maserati, Lamborghini, Mercedes, Peugeot, Porsche, Subaru, Jaguar, Nissan, Mitsubishi, il y a de quoi faire. Comme d'habitude, si les premiers modèles sur lesquels on met la main ne sont pas très excitants (Citroën C4 VTS, Renault Sport Clio V6 RS par exemple), on accède par la suite à de plus gros calibres comme l'Audi R8 5.2 FSI quattro qui suscite pas mal de fantasmes. On pensera également au sport-prototype bien représenté - Audi R10 TDI et Peugeot Sport 908 entre autres - avec des carrosseries qui coûtent la peau des fesses. D'ailleurs, ceux qui ne voudront pas s'enquiquiner avec les crédits à accumuler pour s'offrir des nouvelles bagnoles, pourront toujours opeter pour une "Partie rapide" où toutes les pistes et la totalité des engins sont disponibles immédiatement. Pour les vrais, c'est par le mode "Carrière" qu'il faudra passer.

Besoin de vitesse

En fait, et à l'instar de Need for Speed : Shift (décidément), Forza Motorsport 3 impose quelques tours de chauffe avant de passer aux choses sérieuses, dans le but d'établir le profil du pilote et déterminer son style de pilotage. En clair, selon les premières données télémétriques recueillies sur la piste, certaines aides seront activées ou pas ; une opération qui n'est pas irréversible pour autant, puisque l'on pourra toujours modifier les paramètres en pleine saison. Cette manière de procéder permet surtout aux néophytes de ne pas se perdre dans les menus, et d'obtenir en quelques minutes une estimation plutôt fiable de leur conduite. Une fois le prélude achevé et la première voiture - remise gratuitement - en poche, on peut véritablement s'attaquer au mode "Carrière" qui s'étale sur plusieurs saisons. Comme l'a bien expliqué Dan Greenawalt, Game Director du jeu, lors de la présentation officielle de Forza Motorsport 3 aux 24 Heures du Mans en juin dernier, il s'agira d'évoluer à travers un calendrier extensible. En plus des championnats majeurs dont la dernière course clôt généralement la saison, viennent s'intercaler des mini-tournois organisés chaque semaine sur lesquels on peut s'appuyer pour se remplir les poches, et améliorer le niveau de sa monture. Cela prend surtout la forme de réductions accordées par les constructeurs, ce qui offre justement l'occasion d'acheter à bas prix toutes sortes de pièces pour ensuite doper les performances du véhicule. Toujours bon à prendre, surtout lorsque certaines compétitions s'adressent à un type d'engin précis. Ceux désireux de garder les mains propres pourront toujours se procurer les fameux packs magiques, qui mettent à niveau la machine de façon instantanée. De l'autre coté, les rageux qui n'ont pas peur de tremper leurs mains dans le cambouis auront à disposition une liste impressionnante de réglages susceptible de donner de violents maux de tête. On ne vous les étalera pas tous ici, mais il est quand même intéressant de savoir qu'il est possible de bidouiller les amortisseurs, les freins, le parallélisme des roues, l'embrayage, les ressorts, les barres anti-roulis, la transmission, la puissance du moteur... Bref, on a des chances de s'endormir dans les menus avant de trouver la bonne combinaison, en validant et en annulant certains choix. Pour placer quelques mots sur la pression des pneus et la taille des jantes censées modifier le comportement de la machine sur la piste, la différence se fait surtout sentir en "Expert" avec toutes les assistances désactivées. Aux étages inférieurs, il est difficile de les qualifier de déterminantes.

Même si on reviendra un peu plus tard sur la qualité de la réalisation du titre, soulignons tout de même le travail d'orfèvre des développeurs de Turn 10 en ce qui concerne le relief des pistes qui est tout simplement criant de réalisme."

En tout cas, il faut une bonne dose de courage pour venir à bout du mode "Carrière" de Forza Motorsport 3, dans lequel on peut même prendre part à des compétitions de drag et de drift. Le planning devient rapidement blindé, et c'est d'ailleurs pour minimiser les risques d'indigestion que les développeurs de Turn 10 ont pensé à intégrer la possibilité de recruter un pilote ; un bonheur pour s'épargner les ovales soporifiques et les courses insignifiantes. Il convient de ne pas sauter au plafond pour autant, car la rémunération du remplaçant équivaudra à un pourcentage sur les gains empochés, quasiment la moitié pour les fois où l'on a fait appel à ses services. Ajoutons à cela qu'aucun point d'expérience n'est distribué au terme de la course, ce qui fait quand même réfléchir. Et puis, sincèrement, les crédits abondent tellement dans Forza Motorsport 3 que l'envie de piloter est plus grande que celle de glander, même s'il sera nécessaire de passer en "Course libre" pour avoir un aperçu complet des épreuves accessibles. C'est d'ailleurs à ce moment-là que l'on se rend compte que l'exhaustivité du mode "Carrière" n'est pas si évidente que ça, certaines compétitions revenant plus souvent que d'autres. Au fil des courses, on sent clairement que Turn 10 a voulu faire de Forza Motorsport 3 un titre particulièrement accessible, sans pour autant mettre les puristes du genre au piquet. La présence du rembobinage en est un parfait exemple, une option qui permet de gommer une sortie de piste foireuse ou un câlin avec les rails de sécurité en revenant quelques instants en arrière. Quant à l'indicateur de trajectoire préférentielle, il offre aux débutants l'occasion de mieux appréhender les zones de freinage et d'accélération. Tout est mis en œuvre pour inciter le joueur à se passer progressivement des aides et offrir ainsi une marge de progression conséquente ; sachant que plus le set-up tend vers la simu, plus le cash prize est conséquent. Forza Motorsport 3 entend rappeler ainsi que le réalisme est toujours de mise, avec des chocs nettement plus pénalisants que dans le volet précédent. La moindre touchette peut tourner au drame, et il devient alors difficile de combler son retard, surtout à deux virages de la ligne d'arrivée. Mais là où la prise en main est particulièrement grisante, c'est lorsque l'on passe d'une traction à une propulsion. La différence se fait immédiatement sentir dans les virages - surtout serrés -, une subtilité supplémentaire fort appréciable. Enfin, si le freinage demeure exigeant, il a gagné en souplesse et permet de piler un peu plus tard pour grapiller quelques centimètres sur l'adversaire.

Sans maîtrise, la puissance n'est rien

La répercussion des dégâts sur la conduite est incontestablement l'un des autres points forts de Forza Motorsport 3. Une pression sur la croix directionnelle permet d'avoir un aperçu de l'état des différents éléments du véhicule, une habitude à prendre assez rapidement si l'on souhaite finir ses courses. En plus de la direction qui tirera à droite ou à gauche, la boîte pourra casser, sans oublier l'usure des freins qui rendra les courbes beaucoup plus pénibles à négocier. La dégradation des pneus sera également un facteur à prendre en compte, puisqu'elle influence directement la tenue de route de la voiture. Néanmoins, tous les dommages encaissés pourront être réparés en passant par les stands, où les mécanos - invisibles - agiront sans la moindre intervention de notre part. Il aurait pourtant été judicieux de faire participer le joueur à ce moment clé de la course. Civilisée, l'I.A. de Forza Motorsport 3 respecte les règles et ne tente jamais une manoeuvre désespérée. Pas moyen donc de reprocher un quelconque coup bas, la majorité des courses restant propres de bout en bout même si l'on observera quelques accrochages ici et là. Jamais un concurrent adverse ne tentera de forcer la porte lorsque l'on aura fait attention de bien prendre l'intérieur, et il attendre patiemment de trouver la faille ailleurs. On a tellement taillé les I.A. kamikazes que ce n'est pas maintenant que nous allons cracher sur celles qui font preuve d'un peu de bon sens. D'un point de vue de la réalisation, Forza Motorsport 3 se révèle de très bonne facture et démontre une nouvelle fois qu'il souhaite jouer dans la même cours que Gran Turismo 5 et son photoréalisme. La modélisation des bolides est exemplaire et reste fidèle aux versions d'origine. Simulation oblige, Turn 10 a préféré rester sobre au lieu de miser sur le spectaculaire et la multiplication des effets. On pourra toujours admirer le soleil et ses rayons, mais les variations climatiques et les courses nocturnes brilleront par leur absence. Quant à l'animation, elle demeure fluide du début à la fin et ne connaît quasiment aucune baisse de régime. On notera quand même une déception quant à la vue cockpit qui se montre nettement moins nerveuse que ce qui se pratique chez la concurrence. Forza Motorsport 3, c'est aussi un mode multijoueur qui autorise les parties à deux joueurs en écran splitté, mais aussi les courses en ligne pouvant réunir jusqu'à huit participants. Se connecter au Xbox Live est aussi un excellent moyen pour les joueurs de s'échanger leurs véhicules, ainsi que les vinyles pour les fans de tuning. Pour conclure, on placera quand même quelques syllabes sur l'ambiance sonore du jeu qui, sans être extraordinaire, se montre convaincante dans le rugissement des moteurs et les crissements des pneus. Cygnes de Mr Sam feat. Claud9 pendant la course, c'est classe.







 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


Autres articles

Forza 3 : le World Class Car Pack dispo Le World Class Car Pack de Forza Motorsport 3 est désormais disponible. Ce dernier propose de piloter dix nouvelles voitures. 8 | 13/07/2010, 16:29
E3 2010 > Forza 3 avec Kinect Microsoft nous a donné l'occasion de redécouvrir Forza Motorsport 3 avec la caméra de la Xbox 360. Sensations garanties ! 9 | 16/06/2010, 14:25


Derniers commentaires
Par albins le Lundi 27 Décembre 2010, 14:09

likeSmall
il est bien j'adore surtout quand avec les drifts

Répondre
-
voter voter

Par Epic26 le Mardi 30 Novembre 2010, 3:38
C'est Mignon!!!! Forza "MOTOSPORT", je croyais que c'était MOTORSPORT ;)
De toute façon, elle est tellement adorable qu'on peut tout lui pardonner !


Répondre
-
voter voter

Par Olgaflow59 le Mardi 13 Juillet 2010, 23:20
nfs shift et forza c'est pas comparable

Répondre
-
voter voter

Par ceb21 le Jeudi 6 Mai 2010, 12:05

likeSmall 2
Je viens de l'essayer avec le volant c vraiment de la bombe ce jeu !!!
La sensation de conduite est vraiment GENIAL !!!


Répondre
-
voter voter

Par albines le Jeudi 31 Décembre 2009, 13:28

likeSmall
need for speed shift il est nul

Répondre
-
voter voter

Par SEB2BREST le Mercredi 30 Décembre 2009, 13:49

likeSmall
Excellent sur de nombreux point.Actuéllement le jeux as posséder pour tes les férus de belle mécaniques et de cources automobile.

Répondre
-
voter voter

Par albines le Dimanche 27 Décembre 2009, 15:23

likeSmall
Pour ce Qu'il veulent une xbox360 je revant la mienne

Répondre
-
voter voter

Par albines le Lundi 21 Décembre 2009, 13:16

likeSmall
Bien c'est comme la réalité

Répondre
-
voter voter

Par CooperStyle le Samedi 14 Novembre 2009, 19:40
c'est une tuerie, moi je me moque du climat, c'est juste dommage que spa-francorchamps n'est pas present ainsi que le proto P1 007 ou 009 Aston Martin Racing. La venue du team Aston Martin Racing en gt1 m'a rendu dingue, c'est quand meme un team des plus mytique de l'histoire du sport automobile et à mes yeux les plus belles voitures du monde. Bref! FM3 n'est pas pour les amateurs de tuning ou de raccorcis en tout genre mais pour les pilote, les connaisseurs et les puriste. I love motorsport.

Répondre
-
voter voter

Par carapuce3 le Lundi 2 Novembre 2009, 17:28

likeSmall
je prefere need for speed shift mais c'est un bon jeu quand même

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 30 réponses dans le forum


Forza Motorsport 3

Jeu : Course
Développeur : Turn 10
23 Oct 2009

Zone Membres

Vos Notes :
1/20
Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.