JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PC

Test Empires

Test Empires
La Note
13 20
 

Les plus
  • Graphismes
Les moins
  • Jouabilité


Le Test

2003 sera l’année des RTS ou ne sera pas. Après Warcraft III et son splendide add-on The Frozen Throne qui ont remporté tous les suffrages haut la main, difficile de se tailler une part de gâteau lorsqu’il ne reste que des miettes. Fort heureusement, certains titres n’ont pas peur de la concurrence et tentent de se hisser au même rang que les plus grands. La question est de savoir si Empires pourra étancher la soif de tous ceux qui ont plié le hit de Blizzard et son add-on moult fois et qui ne savent plus quoi se mettre sous la dent.


Avec Empires : L'Aube d'un Monde Nouveau, c’est mille ans d’histoire qui sont survolés et condensés en un seul et unique jeu. D’ailleurs ce dernier reprend le concept d’Empire Earth et emprunte énormément du principe de son aîné. Un peu normal vu que ce sont les mêmes développeurs qui sont aux commandes. Répartis sur trois campagnes pour le mode solo (Richard Cœur de Lion, Amiral Yi et Général Patton), Empires vous permet de faire évoluer sept civilisations qu’on pourra diriger tout au long de l’histoire. Entre les Chinois, les Coréens, les Français, les Anglais, les Allemands, les Ricains ou bien encore les Russes, le choix risque d'être cornélien. De l’âge médiéval à la Seconde Guerre Mondiale en passant par l’ère impérial, l’âge de la poudre ou bien encore la Grande Guerre, on ne pourra pas jouer les difficiles en terme de diversité. Et plutôt que de se farcir les périodes les plus reculées de notre civilisation, le jeu se cantonnent à celles qui sont les plus intéressantes en terme de guerre. De l’âge médiéval à la Seconde Guerre Mondiale en passant par l’ère impérial, l’âge de la poudre ou bien encore la Grande Guerre, on ne pourra pas jouer les difficiles en terme de diversité. Chaque nation possède ses propres infrastructures, ses unités et ses techniques de combat, apportant ainsi un peu de variété au niveau du gameplay. Certains sont mêmes plus habiles que d’autres au maniement de certaines armes ou à la construction de bâtiments.

Belle de loin, loin d’être belle

Au premier coup d’œil, il est difficile de nier la qualité graphique du titre qui offre des décors assez fournis en détails et le tout entièrement en 3D. En outre, le moteur graphique propose un niveau de zoom rarement vu pour un RTS et il nous est possible de s’approcher de très près des textures. C’est bien là que le bât blesse puisque ce zoom révèle des personnages carrément cubiques implémentées de textures limite vulgaires, nous donnant l’impression de revenir aux prémices de la 3D. Bon d’accord, on chipote un peu car le zoom n’offre que peu d’intérêt pour ce genre de jeu mais il était utile d’en parler puisque mis à disposition. La bande-son, quant à elle, accompagne correctement l’action avec des bruitages de qualité. On ne peut malheureusement pas en dire de même concernant les doublages français qui cumulent maladroitement les accents parodiques des différentes nations. C’est même assez consternant d’entendre encore ce genre de doublages "clichés" alors que la plupart des jeux proposent de plus en plus des voix de qualité. Passons…

Faites la guerre pas l’amour

Sans avoir la prétention de transcender le genre, le gameplay d’Empires : L'Aube d'un Monde Nouveau s’appuie clairement sur des bases déjà bien établies par d’autres jeux qu’il n’est plus utile de mentionner. On retrouve donc tout naturellement les ingrédients types d’un simple RTS à savoir la collecte de ressources, la construction des infrastructures, le développement des unités et des différentes armes et j’en passe. Empires : L'Aube d'un Monde Nouveau emprunte aussi à Age of Mythology en utilisant le système des pouvoirs que chaque nation peut acheter. Tandis que les Anglais peuvent ressusciter les morts, les Russes exécutent leurs propres soldats pour donner l’exemple dans le but de les motiver. Une méthode très barbare certes mais hautement efficace. L’interface est claire et assez instinctive pour ne pas se plonger dans la documentation ou bien de galérer des heures durant à cliquer n’importe où. Les combats s’enchaînent avec aisance avec l’utilisation des voies maritimes et aériennes apportant un peu plus d’intérêt et de variété aux campagnes parfois trop linéaires. On peut aussi reprocher au soft un manque de personnalité qui rend le jeu peu sexy. On lui préfèrera notamment à titre de comparaison un No Man's Land dont la sortie est prévue à peu près à la même date et à l’ambiance bien plus immersive. En gros, il manque la petite étincelle pour embraser le tout et faire d’Empires : L'Aube d'un Monde Nouveau un titre incontournable, ce qui n’est malheureusement pas le cas. Il reste néanmoins un titre sympathique.






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Empires : L'Aube d'un Monde Nouveau Codes Cheat et astuces pour Empires : L'Aube d'un Monde Nouveau 18/04/2008, 00:21



Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Empires : L'Aube d'un Monde Nouveau

Jeu : Stratégie
Développeur : Stainless Steel Studios
N.C.

24 Oct 2003

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.