JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PC

Test Total War Three Kingdoms : le meilleur des Total War ?

Test Total War Three Kingdoms : le meilleur des Total War ?
La Note
17 20

Three Kingdoms est incontestablement un très bon épisode de la saga Total War, qui réussit à intégrer les évolutions des opus précédents, y compris les plus fantaisistes. Le jeu arrive d'ailleurs à trouver le juste milieu entre conte romancé et réalisme historique, la période des Trois Royaumes se montrant idéale pour cela. La Chine ancienne nous offre également de très beaux tableaux, que ce soit sur la carte stratégique ou en matière d'interface (un peu moins lors des batailles). La multiplication des mécaniques de jeu rend cet épisode extrêmement riche et intéressant mais, en contrepartie, cette profusion de paramètres risque d'effrayer les joueurs novices. En revanche, si vous êtes déjà un habitué des Total War, Three Kingdoms devrait vous convaincre tout particulièrement.


Les plus
  • Le jeu est plus riche que jamais…
  • Période historique dépaysante…
  • Beau jusque dans l'interface
  • Plus fluide et moins buggé que d'habitude
Les moins
  • ...quitte à désorienter pas mal de joueurs
  • ...quitte à ce qu'on s'y perde un peu
  • Le moteur des batailles n'impressionne plus vraiment
  • DLC payant dès la sortie


Le Test

Après de nombreux épisodes occidentaux (Rome, Empire, Thrones of Britannia… ) ou consacrés à l'univers fantaisiste de Warhammer, Total War retourne à ses origines asiatiques. Mais si le Japon était à l'honneur en l'an 2000 avec Shogun : Total War, tout premier épisode de la saga, c'est aujourd'hui la Chine qui se retrouve sous le feu des projecteurs. En choisissant la période des Trois Royaumes, Creative Assembly et Sega tentent de mêler romance et réalisme historique. Un pari qu'on aurait pu juger risqué, mais dont nous allons voir qu'il s'avère au final très payant.


Total War : Three KingdomsCommençons par un petit propos liminaire à destination des quelques joueurs qui ne connaîtraient pas encore le principe des Total War : ce nouvel épisode reprend le principe général de la série, à savoir un mix entre une conquête de territoire au tour par tour et des batailles en temps réel réunissant des milliers d'hommes. Mais cette fois, il s'agit de conquérir la Chine durant la période des Trois Royaumes, située autour de l'an 200, alors que différents empereurs autoproclamés cherchent à dominer et à réunir par la force un territoire divisé. Ce contexte historique inédit pour un Total War apporte naturellement un vent de fraîcheur à la série. Il s'avère même particulièrement dépaysant pour nous autres occidentaux, comme peuvent l'illustrer les batailles historiques disponibles en parallèle de la campagne. La bataille de Xingyang, la conquête de Jiangdong, le siège de Xiapi, la bataille de la falaise rouge, la bataille de Changban et l'invasion de la province Jing nous sont forcément moins familiers que les exploits d'un Napoléon par exemple. On y gagne donc en surprise et et en découverte mais, en contrepartie, on peut rapidement se sentir perdus au milieu de multiples noms de personnages et lieux qu'on a du mal à identifier. Heureusement, le contexte chinois permet également aux développeurs de nous offrir une expérience esthétique très satisfaisante. Les bâtiments chinois ont la classe, les couleurs de la carte stratégique sont chaudes et agréables et, surtout, l'interface s'habille élégamment à la mode chinoise. Pour s'en convaincre, il suffit d'observer l'écran des réformes, qui prend la forme d'un véritable arbre tracé à l'encre de Chine et orné de nouvelles fleurs aux couleurs vives à chaque fois qu'on débloque une option supplémentaire. Seul bémol d'un point de vue graphique : le moteur utilisé pour afficher les batailles en temps réel n'impressionne plus vraiment. Il reste globalement de très bonne facture et les soldats sont toujours extrêmement nombreux, mais les environnements et les textures manquent un peu de détails pour un jeu de 2019.

 

LES TROUPES ARRIVENT À PIED PAR LA CHINE

Total War : Three KingdomsA vrai dire, les soldats sont même plus nombreux que jamais, puisque certaines unités peuvent regrouper jusqu'à deux cent quarante hommes. Avec trois généraux par armée et la possibilité pour chacun d'entre eux de chapeauter six unités, ça commence à faire vraiment pas mal de monde sur le terrain. Ce n'est pas là la seule nouveauté apportée par Three Kingdoms, qui enrichit sensiblement ses volets diplomatie et espionnage. Mariage politiques, échanges de territoires, traités diplomatiques, échanges commerciaux et vassalité figurent ainsi parmi les accords diplomatiques possibles. Et on peut rajouter à cela la spécificité de la faction dirigée par Cao Cao, ce dernier pouvant grâce à une ressource appelée Crédibilité influencer positivement ou négativement les relations entre différentes factions. Ce qui permet par exemple de déclencher une guerre entre deux factions, afin d'affaiblir les deux parties et de s'imposer plus facilement au final. Par ailleurs, il faut également tenir compte en permanence de l'amitié ou de l'inimitié des différents généraux entre eux. Privilégier ceux qui s'entendent bien peut avoir son importance sur le champ de bataille. Quant à l'espionnage, il permet désormais de s'infiltrer réellement dans une faction adverse, en se faisant passer pour un noble local. Three Kingdoms profite également de l'héritage RPG des opus dédiés à Warhammer, avec la présence de points de compétences à distribuer et d'accessoires à équiper (armes, armures, montures, partisans...). Il est également possible de capturer les héros ennemis de plusieurs manières : durant une bataille, en fédérant la faction grâce à la diplomatie, ou en capturant leurs meilleurs amis, qu'ils auront tendance à suivre.



Total War : Three KingdomsMais le changement de cap le plus important concerne la possibilité (activée par défaut) de lancer les batailles en mode Romance. Dans ce cas, l'accent est mis sur les héros, dont la puissance est tellement élevée qu'ils peuvent venir à bout de plusieurs groupes de soldats à eux seuls. La fatigue a alors moins d'importance que dans le mode classique (ici appelé mode Historique) et les généraux majeurs peuvent survivre à des blessures qui auraient dû normalement les tuer. Enfin, ce mode Romance permet également à ces mêmes généraux d'engager un duel en pleine bataille. Les soldats de base continuent alors de se battre entre eux mais n'interviennent pas dans ce combat singulier. On le voit, les développeurs ont cherché le juste milieu entre fantaisie et réalisme historique. Et ils ont fait mouche ! Associé aux mécaniques légèrement "jeux de rôle" précédemment évoquées, ce mode Romance renforce le sentiment de puissance et l'attachement qu'on porte aux héros. Et vu qu'il reste possible de privilégier des batailles plus classiques, tout le monde sera content. Le jeu semble tout de même plus destiné aux habitués des Total War qu'aux nouveaux venus, car son extrême richesse peut se montrer intimidante. Nous n'avons fait qu'effleurer la surface des nombreuses mécaniques de jeu dans ce test, et il y a fort à faire pour tout intégrer et digérer. Le joueur novice risque donc rapidement de se sentir perdu. En revanche, il faut noter que la série a beaucoup progressé sur le plan technique. Le jeu est plus fluide que jamais et, surtout, il sort dans un très bon état de finition. L'époque où chaque Total War était perclus de bugs semble révolue. Three Kingdoms conserve tout de même quelques mauvaises habitudes en matière de contenus téléchargeables, puisqu'un DLC payant est disponible dès la sortie du jeu. En bien comme en mal, Sega c'est décidément plus fort que toi...



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
50% Joyeux


À découvrir également
Autres articles

Total War Three Kingdoms : le mode Dynasty se dévoile en vidéo Sorti en mai dernier, Total War : Three Kingdoms continue de recevoir du contenu de la part du studio The Creative Assembly, avec aujourd'hui un trailer qui nous présente Dynsaty, le tout dernier mode de jeu gratuit. 02/08/2019, 14:35
Total War Three Kingdoms : le jeu s'écoule à plus d'1 million d'exemplaires en une semaine The Creative Assembly vient de confirmer que Total War : Three Kingdoms est désormais le jeu le plus populaire de la série avec plus d'un million de copies écoulées lors de la première semaine de commercialisation. 1 | 03/06/2019, 12:24


Derniers commentaires
Par MAximusss le Mercredi 5 Juin 2019, 9:14
bonjour,
je trouve scandaleux de faire un article aussi positif et vendeur.
merci de testé les jeux avant de faire un article aussi favorable Svp.
je suis un joueur de total war confirmé un fan quoi,
je les ai tout achetés,
mon avis de joueur et non de journaliste:
total war tree kingdom et l'un des plus mauvais de toutes la série.
un mélange raté de shogun2 à empire en passant par throne of britania.
une régression graphique a coupé le souffle comment peut-on passer d'un merveilleux Rome 2 à ça !
bien sûr il y a des tas d'autres critiques à développer mais la liste est longue.
Une seule chose à dire N'ACHETER PAS ce jeu vaux mieux attendre un prochain total war et continuer avec Rome 2, Attila ou war hammer.


Répondre
-
voter voter

Par Juduno le Samedi 25 Mai 2019, 8:38
Je suis TRÈS DÉÇU des graphismes de campagne on reviens presque au rome total war 1 et pourtant j'ai une 2080

Répondre
-
voter voter

Par Flakoss le Vendredi 24 Mai 2019, 7:37
*Les DLC : Le jeu étant moins cher qu’un jeu classique, c’est pas choquant. Et puis bon c’est le modèle économique d’aujourdhui. *Pas de bug à la sortie : Il aurait était appréciable que vous ayez testé le jeu avant de dire ça. Le jeu est rempli de bug, (surtout sur l’IA)

Répondre
-
voter voter
1

Par Venon18 le Jeudi 23 Mai 2019, 23:01
Arf a écrit:DLC's payant dès la sortie dans les moins alors que cette génération a vu l'avénement du season pass et de ce saucissonage en règle de la majorité des titres...?

Ou peut être qu'il est dégouté de trouver des dlcs malgré les deux gros reports. Moi c'est le sang non intégré qui m'empêche de prendre le jeu. Cet impardonnable de ne pas proposer du sang après toute cette attente.


Répondre
-
voter voter

Par Arf le Jeudi 23 Mai 2019, 21:00
DLC's payant dès la sortie dans les moins alors que cette génération a vu l'avénement du season pass et de ce saucissonage en règle de la majorité des titres...? Vous n'êtes plus à une contradiction près...

Répondre
-
voter voter
2

Par Venon18 le Jeudi 23 Mai 2019, 18:06
Le dlc blood sortira quand? Les temps de chargements sont-ils meilleurs par rapport à tot warhammer? Aucun test ne parle de ces détails.

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 6 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Total War : Three Kingdoms

Jeu : Stratégie
Editeur : SEGA
Développeur : The Creative Assembly
Printemps 2019

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours